fvbnb

Member
  • Content count

    1895
  • Joined

  • Last visited

    Never

Community Reputation

1 Neutral

About fvbnb

  • Rank
    Very active member
  1. Effectivement, c'est un peu flou à gauche. Bel équilibre dans la luminosité par contre. Tu nous en fait quand avec une powermate ?
  2. Une dernière Vénus

    De toutes façons, Venus ça n'a aucun intérêt alors on s'en tape un peu de l'orientation du croissant... . . . . . . . Nan, je blague, joli, joli [Ce message a été modifié par fvbnb (Édité le 25-05-2012).]
  3. Hé ! Je me suis reconnu : "le pote qui a comparé l'ES 14 et l'Ethos 13"... ben c'est moi ! Je précise que l'Ethos 13 c'est le mien et que l'ES 14 on me l'a prêté dans une soirée pendant quelques minutes. J'ai fait la comparaison avec mon dobson 460. (que Maire compare à un ampli hifi "moyen" si j'ai bien compris... mais il a sans doute raison ) J'ai comparé les deux oculaires sur Dumbell, objet brillant s'il en est et sur NGC 6946, galaxie plutôt faible dans la Girafe. Franchement, en 15 à 20 minutes de test, je n'ai pas vu de différences significatives. Peut-être un chouilla plus de contraste sur les zones brillantes de Dumbell avec le Televue ? (difficile d'en être sûr).Du coup, je ne sais pas s'il y a une différence réelle entre ces oculaires, mais ce que je peux dire, c'est que si différence il y a, elle est minime. A ce moment là, à chacun de savoir, selon sa bourse, si l'écrat de prix est justifié ou pas.[Ce message a été modifié par fvbnb (Édité le 26-11-2011).]
  4. Eltoniozo, avant d'investir une somme importante, tu devrais réfléchir, au risque d'être à nouveau déçu. Et avant de penser à changer ton matériel, tu devrais essayer de comprendre pourquoi tu as été déçu.Tu écris : "Mais j’ai vite trouvé les limites de ce télescope, peu de contrastes pour les observations planétaires (exemples: pour Mars je vois une sphère blanche sans distinction de ses mers et sa calotte glaciaire, pour Jupitère je vois juste deux traits parallèles plus sombres sur une sphère blanche, pour Sarturne je vois un anneau sans distinction des différentes couches)"Je suis fort surpris. Certes, j'ai un 250 qui en principe en montre plus qu'un 200 mais tout de même ! Celà me paraît impensable de ne rien voir sur Mars (quand elle est située favorablement, bien sûr, c'est à dire pas comme en ce moment). Au 250, on voit les principales formations comme Syrtis Major, et les couleurs martiennes ocre clair pour les plaines et ocre brun pour les formations. C'est peut-être un peu moins détaillé et coloré au 200 mais de la à ne plus rien voir... De même sur Jupiter, ce que tu décris c'est ce qu'on voit dans un petit instrument (genre L60) ; au 200 on voit la tache rouge et le dégradé de couleurs dans les régions polaires. Enfin, sur Saturne, la division de Cassini est tout à fait accessible à ton 200 (elle l'est à une 80ED).Tu ecris encore : "pas de possibilités d’observer le ciel profond (je vois juste une tache floue allongée pour la galaxie d’Andromède)."Comment ça pas de possibilités ? D'abord, les galaxies, c'est normal de les voir comme des taches floues avec un 200. Celle que tu cites ne révèle sa splendeur que sous un très beau ciel de montagne. Dans ces conditions, on peut observer le sillon sombre entre le bulbe et le bras de la galaxie. (facile au 250 sous un bon ciel). Et puis le ciel profond ne se résume pas aux galaxies ! Il y a foultitude d'amas ouverts très intéressants au 200mm. Et pas mal de très belles nébuleuses diffuses aussi. Et je ne parle même pas des globus et des nébuleuses planétaires (sur ceux-là faut grossir !).Enfin, tu écris "Pourtant j’ai vérifié la collimation correctement à plusieurs reprises, je vie en pleine campagne où je suis très peu gêné par la pollution lumineuse des villes. Il est vrai que je n’ai pas forcément de bon oculaires."Je me demande quand même si ton télescope est réellement collimaté. On voit régulièrement des instruments soit disant collimatés qui en définitive ne le sont pas ! Je me permets de douter de ta collimation parce que tu annonces un niveau de détail très faible pour ton instrument, ça ne me paraît pas normal... la collimation me semble la cause la plus probable.Enfin, tu te proposes d'investir dans un "Célestron avec la nouvelle technologie Edge HD-Cassegrain 203/2032 "... autrement dit, tu veux remplacer un 200... par un 200 !!! Ce n'est pas parce qu'il est plus cher qu'il t'en montrera plus ! En visuel, c'est le diamètre qui compte !Quant à la photo, il faut souvent un matériel spécialisé, pas sûr que l'instrument à tout faire existe... Tu risques d'être déçu en visuel et pas forcément ravi en usage photo (parce que ça s'apprend et que c'est compliqué, parce qu'il faut pas mal d'accessoires, une camera performante, peut-être une solution d'autoguidage etc).Au final, comment t'aider ?- Tout d'abord, vérifie ton matériel et sa collimation. Par exemple en te rapprochant d'observateurs chevronnés (clubs...). Ils te diront si ton instrument est bien réglé et tu verras bien si tu en vois plus ou pas dans leurs instruments. - Si ton matos n'est pas en cause, demande-toi si le visuel est vraiment fait pour toi. Dans ce cas, tu pourras bâtir un projet photo sérieux et réfléchi.[Ce message a été modifié par fvbnb (Édité le 25-10-2011).]
  5. Oculaires

    Nous les dobsonneux, on arrive bien à suivre (200x sans aucun problème !) alors qu'on a même pas de molette et qu'on bouge le tube à la main. Alors avec une équatoriale en station, aucun problème de suivi manuel, y'a qu'une molette à tourner : fastoche
  6. Je pensais pas que la coma soit perceptible avec un 3,3mm (même grand champ)...
  7. (doublon)[Ce message a été modifié par fvbnb (Édité le 18-10-2011).]
  8. Tu as bien fait ! Je n'aurais pas pu : j'étais épuisé hier soir.
  9. levier chrysocal

    Le dobson du milieu c'est celui de William, non ?
  10. NGC 404 au T500, CROA illustré

    Oui, moi aussi j'aime bien. Tu maîtrises bien l'outil informatique.
  11. J'ajoute que si ton dobson était vraiment bien conçu au départ (genre comme mon 250...) tu aurais pensé à mettre des tiges de collim qui montent jusqu'au dessus de la boîte du primaire. Avec ta courte focale, tu pourrais alors collimater simplement en tendant la main, sans quitter des yeux la polaire... Ceci t'aurait évité de concevoir une sorte d'usine à gaz qui nous parasite les observtions par son bruit infernal
  12. "raccourcir encore le temps pour être opérationnel pour l'observation" qu'il dit... ça c'est vrai que ce serait pas du luxe : Quand on fait des soirées communes, Môssieur Maire commence à observer (je parle d'observer pour de vrai, pas de rester béat devant les anneaux de diff sur la polaire ) alors que les autres ont déjà une liste d'objets observés conséquente
  13. C'est bien tout ça mais je trouve que tu t'emmerdes beaucoup pour pas grand chose... enfin, ça doit être un plaisir "technique" voire "technophile" ? Quoiqu'il en soit, mon gros bouzin et moi t'acceuillerons volontiers pour observer pendant la durée des travaux (et même après, d'ailleurs)
  14. Super dessin, Hale A propos de tes craintes sur la "légitimité" de tes dessins (vrai dessin ou pas ? etc) je vais tout à fait dans ton sens : la technique de dessin par informatique n'est rien d'autre qu'une technique au service du dessinateur. Si l'idée est de restituer au mieux ce qu'on a vu, cette méthode a tout son intérêt et tes dessins en sont un parfait exemple. A chacun de choisir entre crayons, pastels, fusains ou ordi ce avec quoi il est le plus à l'aise. Bref, continue !
  15. que pensez du PO Moonlite

    Personnellement j'utilise un moonlite sur le dobson 460. Il s'agit du modèle avec démultiplication 1/10. J'en suis ravi, aucun souci de fonctionnement. Il sert systématiquement avec Paracorr + oculaire deux pouces. Tous les copains qui l'essaient trouvent la mise au point des plus agréable et des plus précises. Le Feather touch est sans doute supérieur mais c'est aussi plus cher.