fabrice2

Membre
  • Compteur de contenus

    1 277
  • Inscription

  • Dernière visite

    jamais

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de fabrice2

  • Rang
    Membre très actif
  1. blank en quartz ou bvc

    ....je passe dans le coin :-)) Borofloat=Pyrex, il faut le savoir :-)) fab
  2. Miroir d'1mètre. Comment faire?

    Pierre, rigolo le montage avec les "picomotor" de chez New Focus....seulement à 500$ la bête, sur le proto de 50cm y'en a déjà pour pas loin de 18000$ de "picomotor"...j'espère que chez New Focus les prix sont dégressifs :-))) fab
  3. le bulletin de controle de mon 300mm OO

    On lit un peu trop souvent sur ce forum que la mesure interferométrique dans le rouge (à 632.8nm exactement) est limite une arnaque, une sorte d'entuberie, que les gens qui pratiquent ce genre de test sont limites escrocs et qu'ils ont fait exprès d'utiliser cette longueur d'onde en se disant que les résultats seraient meilleurs.Ces sous entendus sont à ranger dans la catégorie "délires d'astronomes amateurs".Si on utilise majoritairement le laser hélium néon comme source dans les interféromètres c'est pour d'autres raisons. C'est un laser qui à une très bonne longévité et qui possède des caractéristiques de faisceau et de stabilité exceptionnelles quand on le veut. La longueur de cohérence peut atteindre des valeurs qu'on peut qualifier de gigantesque et c'est cette caractéristique (dont je vous laisse chercher par vous même ce que c'est) qui est garante du contraste des interférences pour des différences de marche importantes. L'utilisation de la longueur d'onde 632.8nm n'est donc en rien une manoeuvre malhonnête. Comme cela a été dit la transposition à une autre longueur d'onde peut être calculée si vous pensez que la différence entre 550nm et 633nm est fondamentale. Personnellement je trouve cela comique. Il existe néanmoins des interféromètres qui utilisent des sources vertes mais aussi d'autres qui utilisent des sources infrarouges. Avant de faire des réflexions du style "Alors pourquoi ils utilisent pas un interféro à source verte?" se renseigner du prix de ces appareils. La capture d'écran sur le message de Denb est issue d'un soft d'interprétation d'interférogramme nommé Durango. Ce soft coute déjà 5000$. fab
  4. Carbonne et alu

    Pour la DP190, qui reste un poil souple après prise, elle est disponible en seringue. Bon il faut dans ce cas acheter le pistolet pousse seringue de 3M qui va avec et la note s'alourdie :-)). Je suppose que pour l'autre colle mentionnée par Cyril on doit trouver le même conditionnement (???). La DP190 est formidable lorsque qu'on veut un peu de souplesse. J'ai eu une en main une autre colle de chez 3M (en seringue aussi), je ne sais pas si c'est l'autre mentionnée par Cyril mais une chose est sure, elle reléguait l'araldite au rayon papeterie. On trouve certaine de ces colles chez Radiospares (et le pousse seringue qui va avec). Fab
  5. Ou trouver des tiges en carbone...à la bonne dimension!

    On a déja discuté de cela ici (avec ms je crois). Il faut anodiser les alu (c'est parfaitement isolant l'anodisation) ou bien faire un traitement Alodine. Ce dernier est facile à faire il suffit de tremper la pièce dans un bain et le tour est joué. Maintenant il faut trouver l'alodine, ça doit pas être impossible. A noter que l'anodisation d'une pièce d'alu pas trop grosse est également pas si compliqué que cela. Mes prof de méca au lycée avaient bricolé cela avec un chargeur de batterie :-)), il y a des tonnes d'info sur le web. fab[Ce message a été modifié par fabrice2 (Édité le 07-03-2008).]
  6. Ou trouver des tiges en carbone...à la bonne dimension!

    Jean marc a dit quelquechose de vachement important en effet!!Concernant la mode du carbone, si on exclue l'intéret de la dilatation ou est la nécessité par rapport à l'alu? Des choses dont on discute ici, l'économie en masse doit être dans les 300g. N'y aurait-il pas délire? :-))Concernant les flexions, les 125Gpa de module d'young d'un type d'assemblage de fibre n'ont rien d'extraordinaire, l'acier est à 200Gpa! L'alu et ses alliages naviguent autour des 70Gpa.fab
  7. le fantome de saturne

    Je suis allé plus loin dans la réflexion. Si un des miroirs est félé (Quand je dis écaille sourde Fred, je pense également à une langue qui peut très bien partager le miroir en 2 et pas besoin de colle pour assurer la cohésion des deux morceaux, ça tient tout seul), alors en prenant une source artificielle assez petite (un trou d'épingle) histoire d'assurer une certaine cohérence spatiale du faisceau de test et pourquoi pas en éclairant le trou avec une source un poil monochromatique (une led de couleur) alors je pense qu'en observant la tache défocalisée (donc en dehors du plan de mise au point net du trou) on doit pouvoir observer des franges d'interférences. Ces franges se formeront dans le volume commun au deux taches c'est à dire à la surface commune du faisceau et de son fantome. Je vais le dire autrement car c'est peut être pas clair :-)): A la bonne mise au point si le trou de la source est petit alors on va observer deux images distinctes. Si on s'éloigne de la mise au point alors la taille des deux images va augmenter, on observera deux taches floues qui en fonction du défaut de mise au point vont finir par se superposer sur une région; c'est dans cette zone que des franges d'interférences sont succeptibles d'apparaitre.fab[Ce message a été modifié par fabrice2 (Édité le 06-03-2008).]
  8. le fantome de saturne

    Je pense qu'au ronchi on doit pouvoir voir la rupture des franges s'il y a un truc de pété. On doit pouvoir utiliser une source artificielle pour l'essai, un trou éclairé bien éloigné du scope (suffisamment éloigné pour pas avoir l'image du trou à 10 cm du foyer...10mm de défocus pour 800 de focale ça fait 64m....ok faut un bon jardin :-)). Ce qu'on recherche c'est une rupture des franges (au besoin faut tourner le ronchi.... et bien regarder). fab
  9. Ou trouver des tiges en carbone...à la bonne dimension!

    Il suffit de faire le calcul. Avec des tubes de 10mm épaisseur 1 dans les mêmes conditions on obtient un déplacement max (structure horizontale) de 0.15mm.Avec des tubes alu il faut faire le calcul en prenant E=70000N/mm².fab
  10. Ou trouver des tiges en carbone...à la bonne dimension!

    Les formules données par Houdini donnent de très justes résultats :-)) fab
  11. le fantome de saturne

    Arff :-)) j'avais pas vu, c'est de la faute à JC, il répète les questions dans ses réponses qui deviennent illisibles. Le plus drole c'est que j'allais répéter à nouveau un truc déjà dit par Fred, heureusement que Superpoilu est passé avant :-)))Le coup de l'aluminure semi transparente du secondaire j'y crois pas des masses. Premièrement il faut que le cul du secondaire soit poli. Ensuite le décalage latéral vaut dans les 0.6mm pour un secondaire épais d'un mm, le décalage est donc important. Et puis ce décalage serait accompagné d'un défocus pas négligeable (le fantome est-il net d'ailleurs...c'est peut être une question déjà posé par Fred :-)))!L'idée du secondaire cassé est bonne, mais pas forcément en 2, une petite partie suffit, un genre d'écaille sourde. D'ailleurs l'intensité relative du fantome dépend de la taille du défaut; un miroir cassé en deux parties égales aurait tendance à provoquer 2 images d'égales intensités.Mais on peut aussi imaginer que ce soit sur le miroir primaire. Un petit décollement du à une écaille sourde se comporterait comme un petit miroir élémentaire et provoquerait le même phénomène.Si c'est la bonne explication, c'est vraiment pas de chance et c'est un super cas d'école, le truc qu'on doit pas renconter souvent!!!!Par contre si l'examen des optiques ne montre pas de rupture, le mystère va être total. J'avancerais alors la possibilité d'un télescope qui fait abus de boisson au point de voir double!!fab[Ce message a été modifié par fabrice2 (Édité le 06-03-2008).]
  12. le fantome de saturne

    Je suis ce post depuis le début et j'avoue être perplexe :-)). J'ai une question sur une chose qui ne me semble pas bien claire: Le phénomène est présent quel que soit l'oculaire ou bien ne se manifeste-t-il qu'avec un oculaire bien particulier???fab
  13. Apos TEC versus Taka ou AP

    On pourrait envisager de verifier les battements à l'aide d'un comparateur et de centrer ainsi. Pour le réglage par observation de la tache (ou de la surface d'onde) ça peut être justifié si on a décidé (et si on a vérifié tout ce qu'il faut :-)) de mettre un élément en compensateur, c'est à dire qu'on règle une lentille radialement pour compenser les défauts introduit par le mauvais centrage des autres lentilles. Cette technique peut donner d'excellents résultats. Pour les "huiles" et autres gels on peut supposer qu'elles proviennent d'une boite nommée Cargille.fab
  14. Apos TEC versus Taka ou AP

    Attention à ce que tu dis Laurent. En te lisant on pourrait croire que les tolérances sur les espaces d'air qui séparent les lentilles sont de l'ordre du micron et je t'assures que c'est pas le cas. Par contre qu'il faille soigner le centrage des surfaces (et ça ne signifie pas forcément le centrage de la lentille considérée dans sa totalité), je suis d'accord. Mais il faut toutefois éviter de chiffrer, 1 micron de battement sur un diamètre 20 ça n'a rien à voir avec 1 micron sur un diamètre 150 et il vaut mieux raisonner en battement angulaire qui pourra par exemple montrer qu'un battement de 10 microns sur un diamètre 150 (ça fait moins de 15" d'arc c'est plutot pas mal!!) est tout à fait acceptable. Mais toutes ces tolérances(exceptés pour les épaisseurs qui ne sont jamais des éléments critiques dans la quasi totalité des cas) sont à étudier au cas par cas selon les formules optique.fabEDIT: merde j'oubliais, j'ai aussi rencontré quelqu'un qui a eu un problème de fuite d'huile sur son AP. Ca me semble pas évident à réaliser ce genre de chose donc que des problèmes puissent survenir n'est pas étonnant. A noter qu'AP prends ce genre de chose en charge totalement (du moins c'est ce que j'ai cru comprendre) et c'est un signe :-))[Ce message a été modifié par fabrice2 (Édité le 05-03-2008).]
  15. Pas de problème Babar, après ce que tu as écrit tu peux effectivement prendre le compliment pour toi, t'as toujours pas compris le choix à faire pour la distorsion des système afocaux :-)). Maintenant si tu veux qu'on discute optique toi et moi c'est quand tu veux :-)) fab