allhoest

Member
  • Content count

    191
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 40836

Posts posted by allhoest


  1. Merci pour les commentaires.

    C'est fait à  1800m d'altitude.

    J'ai toujours un peu difficile à  doser le surplus de rouge.

    Normalement, j'utilise un IDAS LPS frontal. J'ai eu l'occasion d'acheter un IDAS clip, mais j'ai gardé un UV (de normalement bonne qualité) pour protéger l'optique des éventuels dépôts d'humidité, etc.
    Oui, je crains d'avoir perdu en qualité avec ce filtre.

    Les étoiles ne sont pas pile poil rondes sur tout le champ.

    Alexandre


  2. Quatrième et dernière image grand champ prise dans la région du Sagittaire au dernier quartier: la lagune (NGC6523/M8) + la trifide (NGC6514/M20).
    Le tout en ~2.5h de pauses.

    AP/Mach1 non guidée
    Canon/EF-200mm-2.8-L-II Fermé à 3.5
    Filtre frontal UV; filtre clip IDAS PLS-P2
    Canon/EOS40Da
    39x240s
    Dark
    Pixinsight, photoshop.
    Image réduite à ~1/3 x ~1/3

    Alexandre


  3. L'image est une mosaïque de 5 composites élémentaires, chacune étant un stack de 12x240s.
    Encore une fois, il s'agit de captures prises au ras de la montagne lors d'un séjour dans les Pyrénées.

    Image:

    Au cas ou le lien ne passe pas, le voici: http://www.presencenet.be/nucleus2.0/media/13/20131004-21030729_Sxx_S01_01_02_S02_03_03_03_..._h1200.jpg


    Canon 40Da + 50mm f1.8, fermé à f3.5
    12x240s
    Pixinsight, photoshop.
    Image réduite à ~1/5 x ~1/5

    Alexandre


  4. Rho Ophiuchus est un objet fort bas pour nos contrées. J'ai profité d'un séjour dans les Pyrénées pour gagner quelques degrés sur sa latitude.

    Le voici capturé au ras avec un APN muni d'un objectif 50mm standard en 12x4min.
    http://www.presencenet.be/nucleus2.0/media/13/20130911-20130729_S02_01_01_11_Tif_..._BckGrdLev_h1200.jpg

    Canon 40Da + 50mm f1.8
    Les captures sont cadencées avec un intervalomètre, conversion en tif par le soft Canon.
    Stack sous maxim, pas de flat ni de dark.
    Traitement final sous Pixinsight.
    Image réduite à ~1/3x~1/3

    Alexandre


  5. Hasselblad F150mm + QSI583

    Mon setup grand champ se base sur un APN (40Da) couplé à  un objectif photo (F200m f2.8). Bien adapté au grand champ sur la voie lactée, ce système est fort limitatif en imagerie bande étroite. Le chemin optique entre un objectif canon et le capteur est court, permettant difficilement l'utilisation d'une roue à  filtre.

    Voici une image test d'un nouveau setup: un objectif photo Hasselblad de F150mm couplé à  une CCD à  roue à  filtre, QSI583.
    20x5 minutes de poses, avant le coucher de l'objet, en Ha.
    http://www.presencenet.be/nucleus2.0/media/13/20130401-20130304_S02_11_...Cur2_R1000.jpg

    La pleine rés. se trouve ici: http://www.presencenet.be/nucleus2.0/media/13/20130401-20130304_S02_11_...Cur2.jpg


    2013-Mar-04
    IC443 (Jellyfish Nebula), Sh2-248, IC2174 (Monkey head), Sh2-247, M35
    Hasselblad/Sonnar T* F150mm f2.8 @f4.0
    QSI/583WSG bin 2x2
    FOV 6.9 x 5.2°
    Ha 7nm(Baader)

    Alexandre


  6. Introduction
    J’ai été surpris de trouver un pattern répétitif dans ma dernière image de protubérances. Il s’agit d’une série de points en ligne, dans le fond de ciel. Cette ligne-pattern se répète régulièrement, donnant un aspect picoré à l’image.
    http://folders.pictures-upload.com/2010/09/30/tit8rj2t201093021415n76qn22s.jpg
    Pattern mis en evidence

    Source possible - Codec
    J’avais pour la première fois traité une image sur base d’un .avi qui était capturé et sauvé au moyen d’un codec.

    Faisant des captures solaires de l’ordre de120s avec une caméra DMK31 (1024x768 pixels), la taille des fichiers se compte en plusieurs gigabytes. Logiquement, j’ai cherché à réduire ce volume dès la capture primaire, afin de faciliter toute la chaîne de traitement, y compris l’archivage final des données.

    Le codec MCMP semblait être livré d’origine avec ces camera DMK, en version AS en tout cas. Il était apprécié positivement par plusieurs astrophotographes. Je me suis tourné naturellement vers celui-ci, dont les essais préliminaires ne laissaient ressortir aucun problème.

    Les tests présentés ici sont réalisés avec la version 1.0.0.11 du codec MCMP/MJPEG édité par Lead Technologies. Il s’agit d’une version faisant partie d’un set de codecs, lui-même disponible à travers Internet.


    Essais
    Pour mettre en évidence ces artéfacts, j’ai appliqué sur des captures de Flats le même traitement que sur les images de protubérances:
    - Captures d’un .avi maître non compressé au moyen de IC Capture AS 2.1
    - Sous virtualdub 1.9.9, conversion de l’avi primaire en un nouvel .avi non compressé.
    - Sous virtualdub 1.9.9, conversion de l’avi primaire en un nouvel .avi compressé au moyen du codec.
    - Sous Registax 5.1, addition de 100 images, pour chacun des .avi avec et sans codec
    - Ondelettes

    De prime abord, les images stackées sous registax ne laissent apparaître aucun artéfact.
    Cependant, l’application d’ondelettes laisse paraître un pattern répétitif et ce uniquement sur l’image obtenue à l’aide de l’avi compressé.

    La valeur d’ondelettes de 100% a aussi été appliquée individuellement pour chaque couche, et le pattern est présent sous chaque couche.
    http://folders.pictures-upload.com/2010/09/30/fnnnoyj1201093021713vmqbhn7o.jpg
    Addition de 100 Flats sauvés sans codec. Avec des ondelettes de la couche 1 portée à 100%, seul un bruit uniforme est relevé.
    http://folders.pictures-upload.com/2010/09/30/8toj6bf3201093021827kvfsx61v.jpg
    Addition de 100 Flats sauvés avec codec. Avec des ondelettes de la couche 1 portée à 100%, un pattern est mis en évidence.


    FFT
    Les images stackées à partir des Flats ont été découpées à une taille de 128x128 pixels en choisissant une zone sans poussière. Un traitement par FFT leur a été appliqué.

    La puissance spectrale est principalement concentrée au centre, représentant un bruit relativement arbitraire.
    Une ligne verticale apparaît aussi, démontrant la présence d’un pattern horizontal résiduel dans l’image.

    Malheureusement, la FFT de l’image obtenue à partir des données compressées montre une répartition non uniforme du reste du spectre de puissance, démontrant l’introduction de composantes fréquentielles supplémentaires.
    http://folders.pictures-upload.com/2010/09/30/91lyt7zp201093021953n1uyfxvf.jpg
    FFT d’image de Flat sans codec.
    http://folders.pictures-upload.com/2010/09/30/gfrmhe1s2010930211142iz56n4y.jpg
    FFT d’image de Flat avec codec.

    Elimination du bruit – des artéfacts
    Dans le cas de traitement de protubérances, j’avais par le passé été ennuyé par un bruit résiduel dans l’image finale. Je m’étais alors décidé à utiliser des techniques d’élimination du bruit (denoising) lors de nouveaux traitements.

    Appliqué à la présente situation, le débruitage a permis d’éliminer fortement ces artéfacts, rendant l’image à nouveau présentable.
    http://folders.pictures-upload.com/2010/09/30/4zm49n6w2010930211329x9o275as.jpg
    Elimination du bruit – des artéfacts

    allhoest


  7. Introduction
    J’ai été surpris de trouver un pattern répétitif dans ma dernière image de protubérances. Il s’agit d’une série de points en ligne, dans le fond de ciel. Cette ligne-pattern se répète régulièrement, donnant un aspect picoré à l’image.

    http://www.pictures-upload.com/mini.php?img=http://folders.pictures-upload.com/2010/09/30/tit8rj2t201093021415n76qn22s .jpg[/img]
    Pattern mis en evidence

    Source possible - Codec
    J’avais pour la première fois traité une image sur base d’un .avi qui était capturé et sauvé au moyen d’un codec.

    Faisant des captures solaires de l’ordre de120s avec une caméra DMK31 (1024x768 pixels), la taille des fichiers se compte en plusieurs gigabytes. Logiquement, j’ai cherché à réduire ce volume dès la capture primaire, afin de faciliter toute la chaîne de traitement, y compris l’archivage final des données.

    Le codec MCMP semblait être livré d’origine avec ces camera DMK, en version AS en tout cas. Il était apprécié positivement par plusieurs astrophotographes. Je me suis tourné naturellement vers celui-ci, dont les essais préliminaires ne laissaient ressortir aucun problème.

    Les tests présentés ici sont réalisés avec la version 1.0.0.11 du codec MCMP/MJPEG édité par Lead Technologies. Il s’agit d’une version faisant partie d’un set de codecs, lui-même disponible à travers Internet.


    Essais
    Pour mettre en évidence ces artéfacts, j’ai appliqué sur des captures de Flats le même traitement que sur les images de protubérances:
    - Captures d’un .avi maître non compressé au moyen de IC Capture AS 2.1
    - Sous virtualdub 1.9.9, conversion de l’avi primaire en un nouvel .avi non compressé.
    - Sous virtualdub 1.9.9, conversion de l’avi primaire en un nouvel .avi compressé au moyen du codec.
    - Sous Registax 5.1, addition de 100 images, pour chacun des .avi avec et sans codec
    - Ondelettes

    De prime abord, les images stackées sous registax ne laissent apparaître aucun artéfact.
    Cependant, l’application d’ondelettes laisse paraître un pattern répétitif et ce uniquement sur l’image obtenue à l’aide de l’avi compressé.

    La valeur d’ondelettes de 100% a aussi été appliquée individuellement pour chaque couche, et le pattern est présent sous chaque couche.

    http://www.pictures-upload.com/mini.php?img=http://folders.pictures-upload.com/2010/09/30/fnnnoyj1201093021713vmqbhn7o .jpg[/img]
    Addition de 100 Flats sauvés sans codec. Avec des ondelettes de la couche 1 portée à 100%, seul un bruit uniforme est relevé.

    http://www.pictures-upload.com/mini.php?img=http://folders.pictures-upload.com/2010/09/30/8toj6bf3201093021827kvfsx61v .jpg[/img]
    Addition de 100 Flats sauvés avec codec. Avec des ondelettes de la couche 1 portée à 100%, un pattern est mis en évidence.

    FFT
    Les images stackées à partir des Flats ont été découpées à une taille de 128x128 pixels en choisissant une zone sans poussière. Un traitement par FFT leur a été appliqué.

    La puissance spectrale est principalement concentrée au centre, représentant un bruit relativement arbitraire.
    Une ligne verticale apparaît aussi, démontrant la présence d’un pattern horizontal résiduel dans l’image.

    Malheureusement, la FFT de l’image obtenue à partir des données compressées montre une répartition non uniforme du reste du spectre de puissance, démontrant l’introduction de composantes fréquentielles supplémentaires.

    http://www.pictures-upload.com/mini.php?img=http://folders.pictures-upload.com/2010/09/30/91lyt7zp201093021953n1uyfxvf .jpg[/img]
    FFT d’image de Flat sans codec.

    http://www.pictures-upload.com/mini.php?img=http://folders.pictures-upload.com/2010/09/30/gfrmhe1s2010930211142iz56n4y .jpg[/img]
    FFT d’image de Flat avec codec.

    Elimination du bruit – des artéfacts
    Dans le cas de traitement de protubérances, j’avais par le passé été ennuyé par un bruit résiduel dans l’image finale. Je m’étais alors décidé à utiliser des techniques d’élimination du bruit (denoising) lors de nouveaux traitements.

    Appliqué à la présente situation, le débruitage a permis d’éliminer fortement ces artéfacts, rendant l’image à nouveau présentable.

    http://www.pictures-upload.com/mini.php?img=http://folders.pictures-upload.com/2010/09/30/4zm49n6w2010930211329x9o275a s.jpg[/img]
    Elimination du bruit – des artéfacts

    allhoest


  8. Salut et merci pour tes réponses.

    Ce qui m'a choqué, ce n'est pas le rouge de M30, mais le contraste en terme de rouge entre les deux photos.

    Pour la photo macro, merci pour ton test. J'ai d'abord été agréablement surpris, puis en regardant de plus près je constate que le bord de la pièce est un peu flou. Peut-être sommes-nous à la limite de l'optique?


  9. M30 a une tendance "rouge". C'est une maladie du coolpix?

    As-tu déjà utilisé ton cp5000 en photo macro? Quel est le champ minimum que tu peux viser?

    J'envisage d'acheter le coolpix, car il a les meilleures caractéristiques astro & photo macro. Qu'en penses-tu?