Maniac Pacha

Member
  • Content count

    83
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

0 Neutral

About Maniac Pacha

  • Rank
    Member
  1. Observation pour novices

    Salut,Tu vas commencer par la Lune et Saturne, ça semble naturel vu la date. Ensuite après 23h TU si tes débutants sont encore motivés tu peux passer au ciel profond.tu n'as pas mentionné M13 sur le fichier excel, pourtant très bien observable au printemps. Il y aura également M3 et M5 dans le même registre.Les amas ouverts sont très accessibles pour débuter également. Dans Ophiucus et alentours il y a IC 4665 facilement repérable et NGC 6633. Pour la fin de la soirée il y aura Cr 399 assez haut dans le ciel (petit renard). M11 va sortir un peu tard mais sera observable.Les étoiles doubles : mizar et alcor, albiréo et epsilon de la lyre.Pour les nébuleuses planétaires : M57 et M27.Pour les galaxies : M81-82 et M51 pour ceux qui sont motivés. Pour des débutants ça doit présenter peu d'intérêt, j'en ai peur.Ce n'est pas exhaustif mais je ferais comme ça.
  2. CROA Jumelles, c'est mon premier...

    Dessin réussi je trouve! Tout à fait ressemblant à ce que je voyais excepté que la partie arrondie et lumineuse était très nettement découpée (on voit un dégradé sur ton dessin) et je n'avais pas l'aspect "filamenteux" que tu as rendu, c'était parfaitement nébuleux. Peut être que le grossissement joue un rôle ? Note : en seine et marne j'avais cette impression que ton dessin rend bien.
  3. Privé d'observations depuis septembre j'ai eu l'occasion de me replonger dans le ciel ce samedi 12/01. Ma main à couper que les croa vont être nombreux : la météo est superbe sur la France (chaleur et ciel dégagé) et c'est un soir de week-end sans lune. Bref, c'est exceptionnel pour la saison. Me voici donc en week-end, toutes mes affaires astro à la maison excepté... mes jumelles et mon trépied. Autant dire que vu le ciel d'azur la journée une sortie me démangeait le soir. Et je ne regrette pas une seconde la tentative, même si je suis un peu frustré de ne pas avoir eu sous la main mon télescope ou ma lunette. Tout d'abord vers 21h30 j'ai jeté un oeil sur le ciel et repéré m44, le double amas de persée, M42 et M31... Bref c'est de bonne augure : même si je suis à une vingtaine de bornes de Grenoble, la lumière citadine est arrêtée par une montagne et je suis à 1200m donc on peut profiter de la soirée ! Je pointe saturne dans un premier temps. A 11* de grossissement évidemment on ne voit pas les anneaux mais déjà ce n'est plus un disque et sa forme est ovale; et ces trois petits points juste à l'ouest sont-ils des satellites ou de petites étoiles ? Trois satellites aux jumelles?!? ça ne doit pas être ça, pourtant sous winstars les positions semblent coïncider... Allez tout près d'ici m44 est déjà visible à l'oeil nu et le détailler aux jumelles me prend quelques minutes. La "ruche" dévoile ses étoiles fines et la petite "maison" caractéristique en son centre. Non loin de là m67 est visible comme une tache ovale non résolue. Me voici maintenant en train de détailler m41 guidé par le phare Sirius; bof, il est un peu bas, c'est dommage.J'ai déjà trop attendu, c'est le moment de pointer la reine M42 qui trône dans le ciel d'hiver. Je viens de région parisienne et je l'observais ces trois dernières années en plaine à l'est de Meaux. A 1200m et protégé des lumières c'est un choc : la forme en "éventail" que je percevais n'a plus le même aspect, la nébuleuse prend une apparence féérique. La partie la plus brillante est nettement et finement délimitée en arc de cercle, le reste est contrasté tantôt brillant tantôt faible. Je fixe divers points autour de la nébuleuse et je vois apparaître du coin de l' oeil des parties qui impriment ma rétine: impossible de dire à quel moment exact je n'aperçois plus la nébuleuse mais plus que le fond du ciel. C'est un objet époustouflant dont je viens de réaliser l'intérêt ce soir ! Difficile de détourner les yeux... Je fais l'effort pour passer aux riches pléïades et à mel25 puis à M31 dont les bras immenses semblent vouloir sortir du champ ! Puis vient le tour du double amas de Persée, l'un de mes objets préférés, l'un des premiers que j'ai observés et dont je ne me lasse décidément pas quel que soit l'instrument utilisé. Une discrète ligne d'étoiles me mène à l'amas de l'homme musclé qui semble gonfler ses biceps la tête en bas ! Un oeil sur mel20 et je passe au triangle et repère sans difficulté M33 dont on perçoit une forme ovale, pas évidente tous les soirs! Je repère au passage NGC 752 non loin de là et je passe à Cassiopée. Pas de carte du ciel et ma mémoire qui me joue des tours ! Impossible de repérer tous les amas ouverts de cette région. Tant pis, quelques minutes à balayer au hasard et je repère et reconnais ET (NGC457) dont l'aspect visuel dans les 11*70 ressemble à s'y méprendre à ce que me donne winstars à la maison : un petit bonhomme avec deux gros yeux et les bras écartés ! Et voilà que je trouve un objet dont je ne me souviens pas... une recherche à la maison m'apprend que c'est sans doute NGC 7789, un amas ouvert pourtant réputé d'après ce que me donne google mais que j'avais laissé passé... Bien penser à le regarder au 200mm ! Je n'oublie pas la grande ourse un peu basse et les deux remarquables M81 et 82. Je reste plusieurs minutes à admirer leur allongement... deux galaxies si esthétiques dans le même champ, profitons en ! L'amas du cocher est maintenant au zénith, je m'appuie sur la voiture et me tord le cou pour voir M36-37-38, grands classiques dont l’observation est chaque année aussi agréable. Ils sont tous les trois très nets alors que deux seulement étaient vraiment faciles en région parisienne... Encore quelques minutes pour détailler M42 et il faut songer à rentrer ! On en voit des choses dans une paire de jumelles, c'est la première fois que je passe autant de temps à détailler le ciel d'hiver avec cet instrument et le coup d' oeil vaut le détour. C'est au moins aussi riche qu'en été! Hélas le froid glacial est souvent de la partie... L’envie de dessiner M42 m’a démangé mais je n’avais vraiment aucun matériel et c’est plus que dommage puisque vu les températures exceptionnelles j’aurais pu oeuvrer sans gants et sans grelotter !
  4. Dans le premier lien que j'ai donné, un corps qui tourne autour d'un autre est son satellite si le barycentre des deux corps se trouve à l'intérieur du plus massif. C'est la définition qui était énoncée, que je trouvais bien vue. Pour Charon et Pluton le barycentre n'est pas à l'intérieur de l'un des deux corps. Du coup, comme la taille des deux astres est du même ordre de grandeur ça fait bizarre de parler de satellite, et il est difficile de dire que l'un "tourne autour" de l'autre puisque tous deux ont l'air de tourner autour d'un point imaginaire entre eux. Puisque dans la classification du deuxième lien Charon n'est pas une planète, il semble que la définition de satellite ci-dessus n'ait pas été adoptée. Alors quelqu'un a-t-il une info sur ce qu'est précisément un satellite ?[Ce message a été modifié par Maniac Pacha (Édité le 24-08-2006).][Ce message a été modifié par Maniac Pacha (Édité le 24-08-2006).]
  5. Bonjour, les définitions de planète et planète naine ont été adoptées et diffèrent un peu de l'annonce de proposition qui avait été faite et que j'aimais bien. ( http://www.iau2006.org/mirror/www.iau.org/iau0601/iau0601_Q_A.html ) Bref ce n'est pas un problème pour moi mais après lecture des nouvelles définitions ( http://www-csm.stecf.org/mirror/www.iau.org/iau0603/index.html ) je ne vois pas dans quelle catégorie classer Charon. Dans la première proposition Charon et Pluton étaient tous deux des planètes. Maintenant quel est le statut de Charon ? Satellite de Pluton ? Je n'ai pas vu la définition de satellite sur le dernier lien... Ce qui a été adopté me semble moins clair que ce qui avait été proposé. [Ce message a été modifié par Maniac Pacha (Édité le 24-08-2006).]
  6. juste pour partager

    Bonjour, voici un catalogue d'objet que j'ai trouvé (et trouve encore) très utile lors des premières sorties et que je continue à consulter. http://www.minds.may.ie/~astro2/IFASData/IFASBinocularHandbook.pdf Evidemment c'est conçu pour des jumelles donc ce n'est pas avec ça que tu atteindras les limites de ton télescope. Et c'est très loin d'être exhaustif bien sûr!. Toutefois, ça va te permettre de trouver des cibles de choix dans le ciel. De plus, si tu as une paire de jumelles ou une petite lunette tu pourras comparer ce que tu vois avec et ce que tu vois avec le télescope. Je me fais bien plaisir avec ce manuel d'objets. Tu peux imprimer ce manuel avec l'atlas cloudy night gratuit ci-dessous et je pense que tu en auras pour quelques nuits ! Il manque la liste des constellations avec la page correspondante qu'un AS avait établie. Si quelqu'un se souvient du lien... http://www.cloudynights.com/item.php?item_id=1052
  7. Du côté de la Grande Ourse aux jumelles

    Bonjour, je ne sais pas si tu as essayé mais les amas ouverts sont particulièrement beaux aux jumelles (enfin certains). Notamment dans Ophiucus tu peux observer IC 4665 et NGC 6633 (ainsi que IC 4756 dans le même champ que NGC 6633). Je trouve ces trois amas plus intéressants à observer aux jumelles que dans d'autres instruments (j'ai aussi essayé avec une lunette sw 102/500 et un dobson 200 sw). Ils font penser à des tapis d'étoiles perdus dans le ciel. Dès que le champ rétrécit ça fait beaucoup moins d'effet. Mes jumeles sont des 11*70, je ne les ai pas observés dans des 10*50.Je viens de penser à ce lien en répondant à un autre message . Peut-être que tu le connais déjà... En tout si tu observes aux jumelles ça peut t'intéresser. http://www.minds.may.ie/~astro2/IFASData/IFASBinocularHandbook.pdf [Ce message a été modifié par Maniac Pacha (Édité le 25-07-2006).]
  8. Astronomie à Grenoble

    Ah oui, sympa. Je n'avais pas du tout pensé au plateau d'Emparis, à réserver pour des soirées exceptionnelles à mon avis !
  9. Astronomie à Grenoble

    Bonjour à tous, je suis sur Grenoble cet été. La plupart du temps je vais observer au dessus de Notre Dame de Vaulx (coin du lac de Laffrey) et le site me convient assez. Malgré tout, il mérite d'être comparé à d'autres endroits donc je m'adresse aux AS grenoblois qui lisent le forum pendant les vacances : si vous avez des endroits bien dégagés aux alentours pour faire de l'astro je suis preneur ! Un post était passé (que je n'ai pas retrouvé) il y a quelques semaines dans lequel certains disaient que le Vercors n'est pas mal...
  10. On imagine l'important travail effectué... le résultat est superbe. Merci beaucoup !
  11. Astronomie en pratique au collège (IDD)

    Bonjour, dans l'académie d'Orléans Tours, des professeurs (forcément astrams à mon avis) présentent les choses suivantes. A mon avis, ça correspond à ce que tu recherches. J'avais un autre lien sur des activités pratiques effectuées à l'école que je ne retrouve pas pour l'instant. (ça m'énerve d'ailleurs !) En tout cas pour l'utilisation de la trigo il y a de quoi faire, proportionnalité idem (avec des mesures d'angle), il y a des choses sur les éclipses pour la physique chimie (système soleil terre lune), de la géométrie élémentaire (propriétés dans le cercle). Tu as même une activité sur les cratères lunaires qui fait travailler la gestion de données. http://www.ac-orleans-tours.fr/maths/article.php3?id_article=59 PS: où est-ce qu'il se trouve ton bahut ?[Ce message a été modifié par Maniac Pacha (Édité le 08-06-2006).]
  12. CROA un citadin à la campagne.

    CROA très sympa. 8 km de vélo pour observer, avec une lunette sur le dos...on peut dire dire qu'un bon ciel se mérite ! Le rendu de M5 est excellent je trouve. J'ai acheté une 102/500 pour avoir un instrument transportable (sinon j'ai un dob 200) et je me demande si ton choix n'est pas meilleur tant on gagne en portabilité malgré un petit sacrifice de diamètre. Tu la mets sur un trépied photo ?
  13. Comment nettoyer des oculaires ?

    Bonjour, je me suis posé cette question il y a quelques temps et voici ce que j'applique depuis comme méthode: 1) on enlève les poussières sur la lentille avec de l'air sous pression (acheté en grande surface) 2) on fait un mélange constitué de 9/10 d'eau déminéralisée et de 1/10 d'alcool à brûler. On peut ajouter éventuellement une goutte de liquide vaisselle. Certains ont l'air de procéder avec de l'ajax vitre. 3) on frotte TRES doucement la lentille avec du papier toilette mouillé avec le mélange ci-dessus.Voici deux liens qui m'ont été utile. Il y en a un qui parle aussi de nettoyage de miroirs http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/009608.html http://membres.lycos.fr/scalpel/astro/nettoya.html
  14. grenoblois, annoncez vous !

    Bonjour, Je suis grenoblois exilé en région parisienne depuis 4 ans... Mais cette année je rentre au pays (du moins dans un rayon de 150 km, je sais pas encore précisément) donc ta proposition m'intéresse à partir de cet été. Content également de voir qu'il y a des astrosurfeurs dans le coin ! Quand je rentre au bercail je vais surtout observer dans le coin du lac de Laffrey, au dessus de notre dame de vaulx précisément. Il y a hélas pas mal de lumières gênantes (même là-bas!) et les lueurs de grenoble mangent une partie non négligeable du ciel. Ceci dit, l'horizon sud est accessible. A comparer avec le Vercors où je ne suis jamais allé observer.
  15. En Seine et Marne c'était pas mal du tout. Jupiter était très belle au 200mm et beaucoup de galaxies d'habitude très difficiles à voir aux jumelles apparaissaient très clairement. A partir de 2h ça s'est gaté sur jupiter ceci dit...