Strock Pierre

Member
  • Content count

    2383
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Strock Pierre

  1. plan de dobson

    Le chercheur: Une question et quatre réponses.Au club, un collègue apprécie les "points rouges" et autres Telrad. Il en a mis un. Ça lui va. C'est donc une bonne réponse.Un autre a acheté un laser vert par Internet au Canada je pense. Ça marche super et en plus c'est un outil de pédagogie étonnant. C'est une deuxième réponse.Personnellement je n'ai pas une super vue et les "points rouges" ne me vont pas. Je vais donc installer un chercheur type 8x40 ou 6x30 et sans doute essayer le laser. (pour l'instant je parabolise, alors les finitions attendent ...). Troisième réponse.Sur le proto de 200, j'avais mis un prisme et un petit doublet directement sur la barette de filtre. Quand on perd Jupiter à fort grossissement, on tire la barette et cela donne une image à plus faible grossissement. On centre Jupiter et ça repart. Il n'y a pas à bouger la tête d'un poil et pas à changer d'oculaire. C'est très confortable. C'est super au premier abord. Mais j'avais de la place dans le tube pour que le chercheur ne fasse pas d'ombre, ce n'est pas faisable dans le 250. Et il n'y a pas de réticule, c'est donc tout de même un peu délicat. C'est une quatrième solution.Cordialement, Pierre STROCK
  2. plan de dobson

    Tout d’abord le nom du télescope est tiré de mon nom de famille. C’est surtout le nom que mes amis du club ont souhaité donner à ce télescope : Ils considèrent qu’il est plein d’idées astucieuses et ils craignent que la paternité ne m’échappe. C’est très flatteur et je les remercie de m’avoir ainsi honoré. Le temps et l’usage diront si ce nom est pérenne.Pour ce qui est de la difficulté de construction du télescope Strock250, il faut indiquer plusieurs points :1 – Il y a plus de 600 pièces en comptant la moindre rondelle et chaque bout de tissus, et bien sûre en incluant tous les accessoires : chaque carte du ciel, lampe et piles, crayons et carnet, siège et sac, etc. Cela fait beaucoup car il y a bien des pièces à acheter, fabriquer, modifier, ajuster, peindre : Il faut donc de la patience. Mais les plus bricoleurs du club ont réussi à tout finir en deux mois, les autres n’ont pas tout à fait terminé. Je pronostique qu’il leurs faudra environ une année.2 – Toutes les pièces se trouvent dans les grandes surfaces de bricolage, c’est essentiellement du contre plaqué de 5 et de 8, des clous, de la colle et de la peinture. Sauf les tiges carbones (facile à travailler car elle se compose essentiellement d’époxy avec un peu de fibre) et la toile trouvable chez les marchands de cerf-volants ou Weber à Paris, les vis un peu exotiques achetées par correspondances chez Radiospares et Conrad ou chez certains marchands de modélisme, le porte oculaire qui est à faire réaliser par un mécanicien. Je n’ai d’ailleurs pas de budget à indiquer car je me suis tout procuré au fur et à mesure de l’avancement sans tenir de compte précis.3 - Il n’y a pas besoin d’outils introuvables : la scie sauteuse, la ponceuse à bande, la perceuse (sur colonne de préférence) sont très couramment présents dans toutes les boîtes à outils.4 – Au sein du club, nous avançons en commun dans les travaux. Il est certain que cela aide les moins confiants et les moins habitués au travail manuel. Il y en a beaucoup ! Tout ne sera pas expliqué dans les plans. Il faut parfois se creuser la tête et décider de la manière de fabriquer selon ses propres outils et ses propres aptitudes.5 – Enfin la recherche de la compacité oblige bien des pièces ont remplir deux usages parfois difficiles à concilier. L’optimisation du rangement et l’intégration des accessoires, tout en restant stricte sur les performances, pousse à finasser de nombreux détails. Bref une modification oblige à tout repenser de A à Z. Ceux du club qui se sont limités à un miroir de 200 mm ont d’ailleurs gardé les plans du 250. Et je ne réfléchirai pas une deuxième fois sur cette optimisation un peu difficile pour réussir à tout équilibrer sans le moindre contrepoids superflu.J’espère avoir répondu aux premières questions. Il y a encore bien des choses à dire mais ce qui est certain et affirmable haut et fort : Ça ce fait, nous sommes déjà 14 à le faire !Pierre
  3. plan de dobson

    Bonjour, Merci d'être tolérant: c'est ma première utilisation d'un forum! Je suis le concepteur du Strock250. Au club Magntude 78 nous sommes en train d'en faire 14 dont 3 terminés. Les plans sont sur papier et nous les passons sur informatique. Ils seront, je l'espère, disponible dans l'été sur notre site avec des photos de diverses réalisations. (voir adresse dans les précédents messages). Amicalement