astrotchoub

Member
  • Content count

    261
  • Joined

  • Last visited

    Never

Community Reputation

0 Neutral

About astrotchoub

  • Rank
    Active Member
  1. Retour a l'astro et besoin d'aide

    Salut. A mon avis cette question est un sacré débat. Diamètre contre qualité, ça dépend des préferences. Mon matos actuel est une petite lunette de bonne qualité, hyper transportable et même si celà manque quelquefois de diamètre (par rapport à ce que j'avais avant), je me fais plaisir avec une image très propre et des images grands champs inoubliables. J'ai donc choisi la qualité (et la portabilité) par rapport au diamètre. Mais d'un autre côté j'ai très souvent l'occasion de jeter un oeil dans les télescopes gros diamètres des personnes avec qui j'observe. A prendre en compte.Cependant, comme tu dis "j'aurais aimer un diamètre important pour pouvoir m'en mettre plein les mirettes, autour de 350 ou 400mm.". Je pense qu'un dobson GSO de ce diamètre sera parfaitement approprié et pratique à l'utilisation pour se faire très plaisir en visuel quand on cherche le maximum de lumière.
  2. Cet été, RICARD XX et 5 ans !!!

    Salut. Nous avons eu l'occasion de passer ce printemps dans cette région qui est magnifique. Nous allons essayer de nous libérer une soirée pour venir observer car nous sommes malheureusement invités à la même période en famille dans l'Aveyron. A moins de 2h de route, nous devrions pouvoir quand même passer faire un coucou.
  3. Choix lunette 102ED

    Je trouve que le test de la Orion 102ed indiqué ci-dessus correspond parfaitement à l'engin. Optiquement, rien à redire, mécaniquement très bonne. Je ne trouve pas que le pare-buée soit trop souple, au contraire, je le trouve plus fluide avec suffisament de friction par rapport à d'autres marques. Pas de risque de rétraction au zénith. Par contre il est vrai qu'il y a un léger décentrement lorsque l'on utilise la démultiplication. Je m'en suis servi essentiellement en visuel ou elle apporte un très bon compromis diamètre/qualité, par contre je ne l'ai pas vraiment exploité en photo (la dernière fois c'était juste pour le transit d'ISS devant la Lune).Autopromo bien sûr, je l'ai mis sur les P.A car j'utilise désormais une lulu 72 en config ultra-nomade (pied photo). Je vends donc la Orion 102ed près de 40% mois cher que sur le lien donné. Elle a moins d'un an et comme neuve. Si interressé.
  4. Monture azimutales : EZtouch, Skytee & Co

    La monture bois WO serait moins appropriée qu'un trepied alu tubulaire ? Sinon pour un prix equivalent il y a la SkyView AZ, trépied tubulaire. J'hésites entre ces deux modèles.
  5. Je suis plutôt d'accord avec le principe de JC. Ce genre de manifestation, pour avoir assisté à une similaire sur le patrimoine arlésien, ne peut pas être considéré comme un facteur de pollution lumineuse. Et ça serait même génial si au lieu d'éclairer les monuments toute l'année comme c'est le cas presque partout, on pouvait faire ça de manière ponctuelle pour marquer un évenement précis, une à deux fois dans une année. Maintenant c'est sûr que ça consomme de l'énergie, mais ça ne dure pas longtemps. Et puis, si cette lumière permet d'attirer les humains pour leur faire prendre conscience du problème de la lumière sur le ciel, ce sera une belle revenche pour les astrams que de voir un problème participer à sa propre solution. Oui, ça serait mieux si on était pas obligé d'en arriver là, d'éclairer pour parler justement du problème qu'engendre l'éclairage, mais si cette manifestataion attire les foules, cumulés avec des astrams qui font observer et parlent du problème PL, alors pourquoi se braquer ?! il vaudrait mieux essayer en effet de les "encourager" a associer un message de sensibilisation à leur manifestation, plutôt que de leur dire que c'est de la merde et perdre tout espoir de sortir de l'anonymat en refusant de profiter du nombre de personne que celà va attirer. In adversis concordes.[Ce message a été modifié par astrotchoub (Édité le 03-12-2008).]
  6. Monture azimutales : EZtouch, Skytee & Co

    Bon, je m'apprete à prendre pour ma lunette 102ed une monture William optics EZ Touch avec un trépied bois de la même marque. Pensez-vous que le gain avec la Porta trépied alu sera vraiment conséquent ? Que vallent vraiment ces montures (EZ Touch, SkyView EZ, OYA, etc...) ? N'y a t-il vraiment pas besoin de contre poids pour une lunette 102ed avec RC et oculaire pour un poids total avoisinant les 4kg ? Il s'agit ici d'un usage instrument principal pour observer, donc j'aimerais bien que ça tienne bien la route et que je puisse avoir du matériel de qualité.Merci de votre aide et de votre experience.[Ce message a été modifié par astrotchoub (Édité le 03-12-2008).]
  7. Monture azimutales : EZtouch, Skytee & Co

    Bonne question. Je me la suis posé aussi. Surtout que j'avais lu ici et là que le seul point faible de la porta, c'est son trépied qui a tout avantage a être remplacé par une version bois. J'ai pourtant l'impression que le problème de vibration vient à la base du "porte à faux", qui est ensuite pas très amortie par le trépied.peut-être que quelqu'un qui aurait une lunette d'environ 4Kg sur une Porta et qui aurait remplacé le trépied pourrait nous faire part de son point de vue sur la question. Merci d'avance de vos témoignages en tout genre.
  8. Je souhaiterais avoir des retours d'utilisation des montures dérivées de la Giro, comme la EZTouch, ou même cette monture, la Skytee que l'on peut voir à cette adresse : http://www.astronome.fr/produit-monture-azimutale-skytee-880.html Je possède actuellement une Porta, qui supporte bien un petit C5, mais c'est pas franchement la même stabilité avec la lunette 102ed (longueur, poids). Même à 30x, ça "gigotte" quelques secondes pour se stabiliser.S'il ne fallait pas faire 500 bornes pour aller apprécier, toucher, tester directement le matériel dans un magasin astro, ça serait pas si compliqué de choisir son matériel. Dur dur d'estimer seulement par les photos et les descriptions. J'en appelle donc a vos experiences sur ce genre de monture pour que je puisse me faire une idée d'un véritable gain du passage d'une monture Porta à une éventuelle Skytee.Merci d'avance.
  9. Astroclub de Salon de Provence (13)

    Salutje refais monter ce post un poil ancien pour essayer de savoir ce qu'il en est du club. Mon cousin qui habite Salon voulait débuter en astro, s'est renseigné il y a peu et visiblement le club n'existerait plus.Que s'est-il passé ? C'est dommage qu'il n'y ai plus d'asso sur cette grande commune. Est-il prévu que les activités reprennent ?Merci pour vos infos éventuelles.
  10. Si tu n'as pas de budget limité, le C6 + Réducteur 6.3 doit faire des miracles, et ça doit passer sur la porta (ou autres). Sinon pour moins cher, le C5, mais pas de vente directe, faut contacter TS pour le stock dont ils ont visiblement plus le droit de faire de la pub vu que Celestron ne commercialise plus officiellement le C5 spotting scope.
  11. choix de matériel : Mak 127 ou lulu 80ed ?

    Ben j'ai eu une 80ed, c'est rigolo pour la photo. Pour faire du visuel, c'est de la qualité mais c'est cher pour ça. Un Maksutov 127 sera surement plus adapté pour faire du lunaire, mais pas de très grand champ possible. La 80ed elle, a du champ, et son très faible grossissement associé. Heureusement d'ailleurs parce que vu la faible quantité de lumière récoltée Il faut l'amener sous ciel noir pour s'amuser avec en visuel. Une ou deux heures par mois sous un ciel parfait, et je pense qu'on peut s'en satisfaire pour bien se distraire. Sinon pour ma part, je suis un peu passé par les mêmes phases que tu as évoqué dans les balises <BLABLA>, et j'ai finallement opté pour cette solution qui fonctionne bien : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/026960-2.html Pour la monture Giro, attention si le choix se porte sur le Mak127 : a fort grossissement, le manque de mouvements fins devrait se fait sentir.
  12. >JN59 : la mise en température n'est pas énorme pour un aussi petit tube, et de toute façon il prend la température pendant le transport vu qu'il est fait pour le nomadisme, donc arrivé sur le terrain, je monte le matériel et je commence a observer.>JPM : j'ai déjà possédé une 80ed (sur monture EQ), et même avec l'obstruction du C5 (équivalent en lumière à 110mm d'ouverture sans obstruction), celui-ci est quand même beaucoup plus lumineux que la lunette 80. D'autant plus que la quasi-totalité des globulaires ressemblaient a des boules de cotons avec la 80, et ce n'est pas le cas avec le C5 (nettement plus de résolution). Seul défaut du C5, il n'a pas le champ de la lunette avec ses 1250mm de focale, mais ...... mais moi qui ne croyait pas à l'affaire, j'ai monté avec un énorme pessimisme le réducteur 6.3 (le modèle utilisé coute seulement 120 Eur neuf, ce n'est pas une grande marque) hier soir sur le C5. Je monte l'oculaire 32mm, et là, m'attendant au pire, je suis resté scotché ! Le champ de 2° est bien là, et même avec une image lumineuse (lune) je ne perçoit pas d'ombre génante, l'image est propre, et j'ai même l'impression que ma sensation de "vignettage" avec le 32mm a presque disparue. Est-ce qu'une impression ? Est-ce l'effet du réducteur qui est aussi un correcteur ? je sais pas. Mais ça marche, je retrouve presque le champ d'une lunette avec cet instrument, de quoi se rapprocher de l'instrument parfait sur le plan de la polyvalence. Avec un réducteur 6.3, le C5 se transforme en une sorte de lunette APO 127/800, avec un peu de contraste en moins à cause de la présence du secondaire, mais avec une compacité et une légereté que n'égalera jamais une lunette. Je suis vraiment content de ce petit tube, il a vraiment du potentiel.Sinon JN59, pour un instrument plus gros que le C6, j'avais regardé les montures, et j'étais bloqué sur le même problème que toi : difficile de trouver une monture stable et simple qui supporte un C8 avec des mouvements micrométriques (qu'il ne faut pas négliger). Il y a bien cette monture qui se vend seule pour environ 400 Eur : http://www.opticsolder.com/ lunettes/astronomie-discount/celestron/telescope-celestron-nexstar-8-se-203-2032/product_info.php/cPath/3/products_id/23 mais le problème c'est que ça tourne qu'avec des moteurs, il y a donc toujours présence d'électronique et de batteries. Si celà ne te pose pas de problème, elle peut même basculer en mode équatoriale.P.S : je tenais a dire que je me suis un peu enflammé concernant le temps d'amortissement du C5 + Porta. A 250X, il faut quand même 2 à 3 sec pour que ça arrête de vibroter quand on tape sur le tube. Peut-être qu'en améliorant le trépied, on peut gagner un peu sur ce plan là ...[Ce message a été modifié par astrotchoub (Édité le 13-06-2008).]
  13. > JPM : pour le plossl 32, c'est un simple skyoptic. Il fonctionnait bien avec mes anciennes config. Je verrais pour un hypérion 24mm en remplacement si le réducteur 6.3 ne donne pas de bon résultat. Je pourrais indiquer ça d'ici peu. Pour le contraste, dur dur de répondre objectivement. Le contraste est un peu meilleur, vu qu'a grossissement équivalent j'ai plus de diamètre. En effet, j'ai une focale un peu plus petite que pour le Mak102 mais j'ai plus de diamètre, donc à oculaire équivalent et grossissement quasi-équivalent, j'ai un peu plus de lumière et de contraste avec le C5 qu'avec le Mak102. Le C5 est normallement un poil plus obstrué que le Mak, mais ça doit se jouer à quelques pourcents, donc je considère ce point négligeable devant le reste. Pour le terrestre, il n'a pas le piqué fantastique d'une lunette APO, mais il est très bon, au moins équivalent à ce que me donnait le Mak. C'est jouable pour de l'ornitho, et même de la "digiscopie".> JN59 : non, pas de problème de pointage au zénith. Pour que celà ne soit pas que des mots, rien ne vaut les photos que je joint. Pour un C6 sur la Porta, je pense que ça doit passer, juste, mais ça doit passer. Par contre le C6 avec ses 4.2kg, le poids du R.C, de l'oculaire, du chercheur ... la Porta est annoncée pour 5Kg. Franchement, je ne sais pas ce que ça donnerais, mais encore une fois, ça devrait passer. Pour développer, j'ai choisi le C5 par rapport au C6 : - pour le prix un peu moins cher - pour le poids afin d'être sûr d'obtenir un usage de qualité avec la Porta - pour la focale de 1250mm au lieu de 1500 pour le C6. En effet, quand on fait de l'astronomadisme à petit diamètre (<150mm), il vaut mieux éviter de trop grossir pour avoir un peu de lumière, mais difficile de trouver des oculaires qui permettent d'être bas dans les grossissement avec 1,5m de focale du C6, je trouve ça déjà limite avec les 1,25m du C5. Moi perso, j'aime bien quand il y a un peu de champ quand même, et de la lumière aussi.Pour le C8, je parle sans avoir essayé, mais jugez par les photos que je met ci-après. Malgré ce qui est noté dans les magazines, il rentre où le C8 ? ça semble un peu utopique, y compris niveau poids. Si ça passe sur la Porta, c'est juste histoire de dire que c'est monté dessus, mais pour ne pas s'arracher les cheveux à l'usage, je vois pas comment c'est possible.Les photos du C5 + Porta, ensemble monté en environ 90 secondes : Rajout : j'ai oublié de répondre à une question. Oui, le C5 vendu seul par TS est une version XLT. Il est livré dans une superbe sacoche (que je n'utilise pas car trop grosse), avec un oculaire de 25mm, un renvoi 45° redressé, et un chercheur 6x30 (que je n'utilise pas non plus car j'ai fixé un telrad). [Ce message a été modifié par astrotchoub (Édité le 11-06-2008).]
  14. Mon test à 250x pour les vibrations, je l'ai fait sur la polaire, histoire de vérifier aussi la collim, mais aucun soucis pour suivre avec les molettes micrométriques à 250X, sachant qu'on le fait déjà avec un dobson et que c'est largement moins pratique car il faut alors le faire à la main par saccade.Le C5 par rapport au Mak102, c'est un peu plus lumineux, normal, mais ça vaut pas un 200, normal aussi . Par contre pour les globulaires à 127 c'est franchement mieux résolu qu'a 102, on sent que le pouvoir séparateur n'est pas le même. On peut toujours avoir plus de lumière bien sûr, reste à savoir ce qu'on veut faire avec son instrument. Je trouve que le 127 est un compromis voyage/lumière intérressant. Mais si on veut plus de lumière, il y a le C6, et même le C8, voir le C9, le C11, le C14 ... mais c'est pas la même rapidité d'utilisation, la même la facilité d'usage, le même encombrement. Ca répond aussi à la question de pourquoi je n'ai pas pris le C6 : parce que sinon, j'aurais encore et encore envisagé le diamètre au dessus, en faisant encore une fois la course à la lumière. Je me suis arrêté sur le C5 dans le principe que plutôt que d'en demander plus au télescope, pour une fois j'allais en demander plus à moi même : plus d'attention, plus de diversité, plus de voyage vers un ciel noir (ça change un scope ça ).Sinon pour l'achat chez TS, c'était la première fois et c'était vraiment nickel sur tous les plans : Contact ultra rapide, paiement simple, numéro de colis du transporteur, reception dans les temps (incroyablement rapide aussi), et au final, produit en état parfait.Dans l'ensemble, ce petit couple Porta - C5 est génial pour le petit astronomadisme. Pour le C6 sur la porta, pourquoi pas. Ca devrait passer aussi, mais la focale n'est pas la même. A étudier...
  15. J'ai bien reçu l'ensemble de ma configuration Vixen Porta + C5, mais je ne l'avait pas encore testé sur le ciel. J'en ai eu l'occasion dans la nuit de ce samedi à dimanche.Voilà ce que je pourrais dire :Le bloc trépied monture Az est franchement compact et léger, plus encore qu'une EQ1 complète. Sauf que là, pas de barre ni contre poids à monter, pas de mise en station. Par contre je déploi le trépied en entier. Le C5, qui est une perle au niveau compacité, se monte directement sans nécessiter le moindre équilibrage, y compris sur la longueur du tube, compte tenu des frictions d'origines de la Porta. Je monte juste un renvoi-coudé, un oculaire, et je scratch mon telrad qui fait juste la longueur du C5. L'ensemble est encore extrémement léger et se transporte d'une main si on veut déplacer le matériel pour éviter d'avoir un arbre quand on se rend compte que la lune se lève à tel ou tel endroit. Sinon, j'avais peur que le trépied levé à bloc induisent des vibrations. Mais même en tapant sur le tube, rien ne bouge, rien ne vibre, même avec un 5mm (250x). La configuration ressemble à un gros cailloux posé sur un trépied, on comprend pourquoi il n'y a même pas de temps d'amortissement en cas de choc, c'est solide comme un roc. On déplace le scope à la main pour l'orienter dans la bonne direction, sans avoir à désserrer d'éventuels freins. Toujours sans avoir à resserrer des freins, on peut directement opérer sur les mouvements micrométriques pour suivre un objet ou se ballader dans le ciel. Là, on à l'impression de manipuler une EQ5 tellement c'est stable et précis. Les "fléxibles" ne sont pas flexibles, ils sont légers, courts, et droit. Quand on manipule, ça ne se balance pas comme un ressort et ça n'induit pas de vibrations qui n'auraient de toute façon pas eu lieu vu la robustesse de l'ensemble. Sinon niveau tube, le diamètre est suffisant pour s'amuser en planétaire, mais aussi en ciel profond (Messier et pas mal de NGC). Les dentelles du cygne étaient plus jolies dans mon C5 + UHC que dans une lunette 100/600 et dobson 300 non équipés de filtres. Comme quoi, en choisissant les accessoires adaptés, on peut quand même se faire plaisir. Je suis satisfait aussi de la map, je craignais du shifting comme de coutume avec les schmidt-cassegrain, mais le miroir est suffisament petit pour que l'on ne remarque absolument rien. Par contre, je ne suis pas satisfait de mon plossl 32mm avec ce C5. Je ne vois pas de manière nette le cercle de bord de champ, presque comme si on subissait un vignettage. Il faut que j'envisage autre chose à terme pour les faibles grossissements. Sinon avec ce 32mm (39x, 1,3° champ), je ne vois pas l'ombre du secondaire, que ce soit en diurne ou en nocturne. Donc je pense que je vais faire le test prochainement avec un R6.3 pour voir jusqu'ou on peut "descendre", et puis peut-être qu'un autre oculaire que le plossl 32 serait plus adapté avec ce C5 pour les très grands champs, mais alors là je sèche. Le reste des oculaires ne m'a posé aucun problème, c'était très propre (Pentax 14, Stratus 8 et 5). Sinon dernière chose, pendant environ 3H d'observations, je ne me suis pas senti frustré par le diamètre (Gx moyen utilisé 90X), alors que je n'ai fait que du ciel profond. Celà m'a suffit pour m'amuser et pourtant cette config est devenue mon instrument principal (adieu mon Mak 102 et Dobs200). Voilà, en esperant ne pas avoir était trop long et ne pas avoir gonflé tout le monde avec mon test config.