Pierre-Paul

Member
  • Content count

    10
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

0 Neutral

About Pierre-Paul

  • Rank
    Inactive member
  1. Bolide la nuit dernière?

    J'ai bien observé un bolide hier soir vers 18h10. Vu du Gers, la course du météore est allée du nord-est vers l'est, couleur dominante vert lumineux avec un centre blanc, deux éclats de luminosité avec destruction lors du deuxième : il ne restait alors que des étincelles rouges qui ont disparu aussitôt. Un ami l'a également observé depuis la rocade de Bordeaux, plutôt en direction du sud-est. Je me demande comment on peut confondre ça avec un avion en feu : c'est tellement rapide ! Et comment un phénomène que je vois disparaître à l'est (azim. 95° pour être précis)pourrait-il concerner Bourges ? N'y aurait-il pas eu ce bolide ET une rentrée atmosphérique (que l'on peut bien plus facilement confonde avec un "avion en flammes") séparés de quelques minutes ?
  2. observation insolite

    J'ai également observé ce phénomène, mais j'ai tout de suite pensé à l'ISS car sont éclat me paraissait normal, du genre -2 -3. Mais au début de mon observation, alors qu'elle était encore basse, entre 10 et 20° de hauteur sur l'horizon WNW, il s'est produit un "flare" de quelques seconde qui a du dépasser m-5 (reflet sur les panneaux solaires ?). En ce qui concerne ce "faisceau lumineux", il s'agit pour moi d'un dégazage (probablement la vidange d'un réservoir), car cela ressemblait beaucoup à une comète, et pointait exactement dans la direction du soleil ... Dans l'espace aucun faisceau lumineux n'est visible, car il n'y a pas de diffusion de la lumière !
  3. Frond froid (nan c'est pas la lune)

    Je profite de l'occasion pour vous transmettre une image panoramique du magnifique orage auquel j'ai survécu hier : Plus d'images sur cette page : www.kitao.tk/orages/orages03-2005.htm Pierre-Paul.[Ce message a été modifié par Pierre-Paul (Édité le 27-03-2005).][Ce message a été modifié par Pierre-Paul (Édité le 27-03-2005).]
  4. La Lune et Mercure

    Et bien voici l'image réalisée le lendemain soir : L'ultime coissant, perdu entre les branches du chène, était absolument invisible à l'oeil nu et même au télescope ! J'imagine que c'est peut-être lié à une grande sensibilité du capteur CCD au grande longueur d'onde ? ...
  5. La Lune et Mercure

    A la faveur de l'excellente transparence du ciel gascon le 11 mars dernier, j'ai observé avec délice la disparition du fin croissant de lune à l'horizon, tout en réalisant la composition suivante : (Pentax *ist Ds, 135/2.5 Pentax à pleine ouverture). Si les intervalles entre les croissants ne sont pas très réguliers, c'est que je me laissait distraire par le spectacle qui s'offrait à l'oculaire grand champ au 150/750 ... J'étais tellement fasciné par la Lune et la lumière cendrée que j'ai littéralement oublié de jeter un coup d'oeil à Mercure !J'en ai fait une autre le lendemain, avec un avant-plan soigné. Si ça vous tente je peux aussi la publier ...Pierre-Paul www.cielsauvage.tk [Ce message a été modifié par Pierre-Paul (Édité le 16-03-2005).]
  6. Comete + Pleiades + ovni - anim

    Animation époustouflante et pédagogique ! Bravo ! Pour ce qui est de l' "ovni", j'ai ma petite idée : un débris spatial sur une orbite élevée. J'ai déjà eu l'occasion d'en observer à plusieurs occasions au 150 et au 300. Il s'agit le plus souvent de coiffes ou étages employés pour les satellites géostationnaires. Ces éléments restent sur une ellipse avec un apogée à 36000 km, et présentent des éclats lumineux trahissant leur rotation non contrôlée. La vitesse angulaire apparente est de l'ordre de quelques dizaines de minutes d'arc à la minute (entre 20 et 300'/min d'après ce que j'ai vu), ce qui les rends particulièrement facile à suivre au télescope ... Mais leur éclat est très faible. Autre point : leur altitude élevée les rends observable à des heures où tout les autres satellites sont invisibles car plongés dans l'ombre de la Terre. Mais peut-être s'agit-il d'un gigantesque cargo spatial extraterrestre sillonant à une vitesse ahurissante les profondeurs de notre système solaire ... Qui sait ?[Ce message a été modifié par Pierre-Paul (Édité le 10-01-2005).]
  7. Machholz et les Pléiades

    Promis, je vais essayer bientôt ! J'avais pour ces clichés opté pour une sensibilité élevée et des poses courtes car le suivi manuel (c'est ma main qui faisait office de moteur en asc. droite) en plein vent d'autant ne constituait pas une partie de plaisir ! Mais c'est avec bonheur que je retrouve le fin plaisir de veiller silencieusement sous les étoiles ...
  8. Machholz et les Pléiades

    Merci merci pour les compliments concernant mon site, c'est également avec plaisir que je retrouve "Lolo de Cornouailles" !Bon, hier soir, moyenant quelques sacrifices d'animaux domestiques, le brouillard s'est complétement levé, et c'est un ciel vraiment magnifique qui est apparu. Mais Murphy s'est invité du même coup en prenant la forme du vent d'autant, auquel je suis particulièrement exposé. Et le froid empêchait l'emploi des accus NiMH, avec 2 CrV3 Lithium ça allait... Bref, j'ai quand même pu faire quelques images et voici le résultat : 6 x 30 s, soit 3 minutes, à 1600 iso, sans correction de bruit, entre 23:40 et 23:46. Assemblage et corrections de luminosité et de couleur sous Photoshop.Pour répondre à Muller au sujet du halo rose autour des étoiles : il doit s'agir en effet d'un chromatisme, accentué par la sensibilité spectrale plus étendue du capteur CCD. Sur les clichés bruts, le halo est encore plus visible et franchement violet. Les objectifs photos (même couteux) "dérapent" souvent quand on va un peu trop loin du coté des courtes longueurs d'ondes. Un film classique est moins sensible à cette extrémité du spectre et ne révèle pas de défaut chromatique aussi accentué. Enfin, si quelqu'un peut m'en apprendre plus à ce sujet, j'en serais ravi !
  9. Machholz et les Pléiades

    Ah, je vois que l'ist Ds intéresse du monde ! J'en suis très content, c'est vraiment un jouet formidable. Les images sont remarquablement peu bruitées (parmi ce qui se fait de mieux - voir à ce sujet le test dans Chasseur d'Image n°269). Les verres de visée sont bel et bien interchangeables, mais celui d'origine est remarquablement clair, c'est d'ailleurs un autre des points forts de ce boitier. Pas de limite de durée en pose B, si ce n'est l'état des accus : gare au froid ! Il dispose d'un mode de réduction du bruit en pose longue (en fait il s'agit d'un "dark" comme en CCD) que l'utilisateur peu débrayer à loisir. Et je peux monter dessus des objectifs Pentax antédiluviens, pas de problème de compatilité. Tout pour plaire ... Encore un truc : pour la pose B, à défaut de télécommande, c'est un bête élastique qui maintient le déclencheur appuyé pendant la pose ...
  10. Machholz et les Pléiades

    Pas de problème de pollution lumineuse chez moi en pleine campagne, et enfin un ciel limpide le soir du 5 janvier pour tenter cette photo en parallèle : Pose de 170 secondes avec un petit téléobjectif de 135 mm Pentax à pleine ouverture (2.5), reflex numérique Pentax *ist Ds à 1600 iso. Entrainement manuel sur Super Polaris (moteur RA en panne). J'espère que le brouillard va se lever d'ici ce soir pour remettre ça à l'occasion du passage de Machholz à proximité des Pléiades. Vous trouverez beaucoup d'autre images du ciel (astro mais aussi et surtout météo) sur mon site www.kitao.tk [Ce message a été modifié par Pierre-Paul (Édité le 07-01-2005).]