oncle_dom

Membre
  • Compteur de contenus

    64
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

22 Neutre

À propos de oncle_dom

  • Rang
    Membre

Informations personnelles

  1. L'astronomie des dames, sexiste?

    Mouis... mais à ce compte à il n'y a plus d'histoire des sciences possible.
  2. L'astronomie des dames, sexiste?

    tu y tiens à ton cocotier. Effectivement, ce n'est pas parce que la maison Secrétan ne proposait pas de renvoi coudé que Bonilla n'en utilisait pas. Je dirais même que la mer des pluies en bas à gauche correspond très bien à un renvoi coudé monté sur une lunette de Galilée. Et qu'est ce qui nous prouve que Bonilla n'utilisait pas une lunette de Galilée, hein? Qu'est ce qui nous prouve d'ailleurs que c'est le vrai Bonilla qui a écrit ce livre? Qu'est ce qui nous prouve... etc... On m'avait dit que c'est à celui qui affirme de prouver. On m'aurait menti?
  3. L'astronomie des dames, sexiste?

    Pour Stephane31: OK. Les rayonnements dans l'anneau A sont a différencier de ceux de l'anneau B. Mais sont ils illusoires? On en a observé dans l'anneau C, qui pourraient être illusoires. Pour l'anneau A, il faudrait alors trouver un autre nom. On avait parlé, à l'époque, de marbrures rayonnantes. Il s'agit au moins d'apparences. ce qui m'ennuie c'est qu'on ne les retrouve guère sur des cliché modernes. J'avais imaginé qu'il y ait des périodes avec et des périodes sans, comme pour la bande tropicale sud de Jupiter. Pour bowen: Voila. J'ai corrigé le texte. Bonilla est devenu un malchanceux qui n'avait pas vérifié ses épreuves. Il reste que sa légende est largement enjolivée.
  4. L'astronomie des dames, sexiste?

    Je viens de vérifier: j'ai aussi la deuxième édition du Ciel de Guillemin, cartonné et doré sur tranche, s'il vous plait A Bowen: je sais bien qu'un renvoi coudé inverse l'image (j'ai des miroirs chez moi, tu sais), mais je trouve inadmissible de montrer une image inversée dans un livre de vulgarisation. A Stephane: j'explique sur ma page quand on a observé les premiers spokes Et en général, il semble qu''on se contente de critiquer la page que je donne, sans chercher à lire les pages annexes, dont l'adresse est citée en dessous. A Noisette: bien d'accord, le sexisme existe toujours, et inconsciemment le plus souvent. Pour Flammarion, comme pour les autres, je voulais simplement faire remarquer qu'on en a fait des personnages légendaires, alors qu'ils étaient failibles. On cite leurs travaux, mais pas leurs erreurs. Inversement, ceux qui ont accusé Flammarion d'avoir fait un faux avec sa "gravure au pèlerin" sont des ânes! La vulgarisation astronomique est bourrée de rumeurs.
  5. L'astronomie des dames, sexiste?

    Le Ciel, de Guillemin? J'ai eu la cinquième édition, splendide, cartonnée et dorée sur tranche, mais on me l'a volé. J'ai racheté une autre cinquième édition, mais moins belle. Je ne sais plus si j'ai aussi la deuxième édition.
  6. L'astronomie des dames, sexiste?

    Et pourquoi Alphonse Joseph Augustin CAUDRON se fit il appeler Gaston ? Et les noms latins ne sont pas moins étranges pour nous. Claudius Ptolemaeus ne se prénommait absolument pas Claude. Il était de la gens Claudia, et son prénom nous est inconnu.
  7. L'astronomie des dames, sexiste?

    Bien sûr. Au niveau de Nasmyth, ce n'était pas une supercherie. Je dis simplement que Flammarion aurait du lire la préface, avant de s'emballer sur la beauté des photos.
  8. L'astronomie des dames, sexiste?

    Pour répondre à Bowen, les photos de maquette de plâtre ont bien été démystifiées dans le cadre de la SAF, comme je l'explique http://oncle-dom.fr/paranormal/ovni/ufologie/photos/premiere/zacatecas/bonilla/bonilla.htm Mais la légende de la photo que j'ai cité, dit bien: Flammarion ne dit nulle part qu'il s'agit d'une reconstitution Pour le prénom de Flammarion, rappelons qu'il s'appelait, en fait Nicolas Camille. Pourquoi a-t-il préféré un prénom aussi ambisexe que le mien? Je l'ignore.
  9. L'astronomie des dames, sexiste?

    Je ne me gène pas pour reprocher à Flammarion d'avoir écrit que "l'étoile des mages", c'était la planète Vénus, avec bonnet d'âne à la clé! http://oncle-dom.fr/paranormal/ovni/catalogue/mages/astre.htm Ni pour lui reprocher d'avoir fait dire à Shiaparelli que Sirius était rouge dans l'antiquité, alors qu'il avait dit le contraire http://oncle-dom.fr/sciences/astronomie/erreurs/sirius/sirius.htm et re-bonnet d'âne. Ni pour remarquer qu'il avait pris une photo de maquette en platre, pour une authentique photo de la lune. http://oncle-dom.fr/paranormal/ovni/ufologie/photos/premiere/zacatecas/bonilla/terres_du_ciel.htm Par contre, je prends sa défense pour dire qu'il n'était pas un faussaire http://oncle-dom.fr/sciences/astronomie/erreurs/flammarion/legende.htm Il a été célèbre, oui, mais je pense que Louis Figuier fut un plus grand vulgarisateur que lui, et moins naïf quant au paranormal. Mais voila, il avait du charisme, plus que Figuier ou Guillemin. Et il a beaucoup écrit. Quelques 70 livres, dont certains veulent être oubliés à la S.A.F. Alors évidemment, si l'on juge par le charisme, il était le plus grand.
  10. L'astronomie des dames, sexiste?

    Il y a l'exemple des Lettres à Sophie. Et ce n'est pas vraiment faux non plus. poésie ou pas, les bons arguments ne sont pas tout à fait les mêmes. De même que les meilleurs arguments pour citadins, ne convaincront pas toujours les ruraux, et vice versa (du moins à cette époque ou la télévision n'existait pas) C'est un peu ce que je lui reproche. Un vulgarisateur de son calibre, aurait du mieux tester sa vulgarisation avant de publier.
  11. L'astronomie des dames, sexiste?

    Ce n'est pas aux ballons des frères Montgolfier qu'il faut penser, mais à ceux de Gusmao. http://oncle-dom.fr/paranormal/ovni/ufologie/chronique/ballons/ballons.htm On aurait pu dès l'antiquité fabriquer les mêmes ballons jouets. Comme l'éolipyle, comme la colombe d'archytas, ce serait resté des jouets, mais ils auraient pu exister. Pas du tout. l'erreur initiale des frères Montgolfier, c'est d'avoir utilisé de la vapeur d'eau, qui se condensait sur les parois, puis d'avoir utilisé de l'hydrogène, qui passait à travers l'enveloppe. C'est avec de la fumée qu'ils ont réussi leurs premières expériences. Peu après, Charles, qui connaissait bien l'hydrogène, utilisa une enveloppe gommée qui ne laissait plus passer l'hydrogène. A part ça, la remarque sur l'esclavage est, hélas, pertinente. Pourquoi des machines quand il y a des esclaves?
  12. L'astronomie des dames, sexiste?

    Oui, au niveau des moeurs. J'ai même vu Le monde du silence, de Couteau, attaqué car il ne traitait pas les animaux comme on voudrait qu'ils soient traités aujourd'hui. Pourtant Le monde du silence , a du susciter des vocations d'océanologues. Par contre, on peut toujours imaginer ce qu'on pouvait déduire et penser au vu du savoir d'une certaine époque. Et c'est là qu'on découvre qu'on a raté des inventions, non par manque de savoir mais d'imagination. Par exemple les idées antiques sur la grave et le léger n'auraient pas empêcher la fabrication d'une montgolfière en papyrus. Il suffisait de se demander: si j'enferme un corps léger, comme la fumée d'un braséro, dans le moins grave des corps graves, comme un sac de papyrus, qui l'emportera, du grave ou du léger?
  13. L'astronomie des dames, sexiste?

    Je montre qu'on se fait une fausse idée de Camille Flammarion, qu'on connait surtout pour ses ouvrages majeurs. Bien sûr, en 1903, le MLF n'existait pas, mais je pense surtout que Camille Flammarion commençait à perdre son esprit critique. A sa place j'aurais soumis mon projet à un jury de dames (au moins une), avant de publier.
  14. L'astronomie des dames, sexiste?

    Bon je vais essayer de recommencer. Donc, en 1903, à l'initiative d'Adolphe Brisson qui lui avait suggéré, Camille Flammarion publie L'astronomie des dames, dédiée à Mme C.R. Cavaré, membre fondatrice de la Société astronomique de France, et première femme à s'y être inscrite avec le n° 48. Dans sa préface Aux lectrices de ce livre, Camille Flammarion s'explique: Et Flammarion de se dédouaner laborieusement en 18 pages d'explications. Apparemment, donc, Flammarion ne semble pas sexiste. Mais curieusement, l'ouvrage, traduit en anglais en 1904, porte le titre Astronomy for amateurs. Curieux. Les anglais seraient ils incapables d'imaginer que les femmes puissent s'intéresser à l'astronomie? Toujours est il que Flammarion ne s'y exprime pas avec une délicatesse propre à séduire la gent féminine. Il y décrit même des scènes grandguignolesques: Brrrr.... En fait, ce n'était pas en 1528, ce n'était pas un astre, ni une comète qui ne brillait pas comme « grande épée ensanglantée », et la description d'Ambroise Paré ne dit pas que les têtes étaient coupées, encore moins qu'elles avaient été coupées par l'épée comme le dit la traduction anglaise. On peut juger de cette légende dans notre dossier: http://oncle-dom.fr/sciences/astronomie/erreurs/prodige_1527/prodige.htm Mais à part ça Flammarion a tout bon: c'était bien dans un chapitre sur les « monstres célestes », dommage que ce soit la seule chose de vraie. Au chapitre des éclipses, un autre passage, digne de feu la revue Détective, n'incite pas à penser que Flammarion prend des gants pour ses lectrices: Charmant... Historiquement, c'était un peu plus compliqué. Les Mèdes et les Lydiens se battirent pendant cinq ans sans qu'aucun des deux partis ne l'emporte. L'éclipse survint la sixième année, et ce ne fit pas en 584 avant notre ère, mais en 585 (-584 des astronomes), comme expliqué dans notre dossier: http://oncle-dom.fr/paranormal/ovni/catalogue/prod-585.htm On peut aussi se demander, si c'était bien leur grande sagesse, ou tout simplement la peur suscité par ce prodige, apparemment envoyé par les dieux, qui fit cesser le combat aux deux armées. Bien sûr, on peut avancer qu'en ces temps anciens, la peur des dieux était le commencement de la sagesse... L'éclipse n'avait pas non plus été prédite, au sens moderne de ce mot, par Thalès, mais simplement prévue dans un certain intervalle de temps, ce qui n'est pas la même chose. Enfin, le "remarquable dessin" de Rochegrosse, ne serait il pas un test de sagacité pour les lectrices? Seraient capables de remarquer qu'une éclipse transforme le jour en nuit, et que l'ambiance lumineuse n'est pas celle d'un jour nuageux, comme le montre le dessin? Nous avons corrigé le dit dessin. http://oncle-dom.fr/paranormal/ovni/catalogue/halys/halys.htm Alors Camille Flammarion prenait il ses lectrices pour des demeurées, ou pas? Il est vrai qu'en 1903, Camille Flammarion avait 61 ans, n'était plus le brillant jeune homme capable d'écrire La Pluralité des mondes habités, à l'age de 20 ans, s'intéressait au spiritisme depuis longtemps, et commençait à s'intéresser à des phénomènes illusoires, comme les fausses divisions de Saturne, plutôt qu'à des phénomènes réels, comme les spokes. http://oncle-dom.fr/sciences/astronomie/histoire/anneaux/nature/spokes/spokes.htm Alors? sexisme inconscient, ou tout simplement l'age? C'est méchant dans les deux cas, mais les faits sont là.
  15. L'astronomie des dames, sexiste?

    refaire tout, oui. En fait, je me suis aperçu qu'on n'arrivait pas à supprimer une image, une fois insérée. J'ai essayé en éditant le code. Résultat, l'image est restée, mais tout ce que je voulais garder a été supprimé. Exactement le contraire quoi.