Vincent Cousin

Membre
  • Compteur de contenus

    15
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Tout ce qui a été posté par Vincent Cousin

  1. Radioastronomie

    Oui, oui, je ne soupçonnais pas l'avalanche de conseils et de savoirs que j'allais déclencher. A continuer comme ça, il y aura bientôt matière à écrire un cours "radioastronomie pour les nuls!". Je me prépare mon volumineux programme de travail. Merci
  2. Radioastronomie

    J'ai commencé la pratique de la radioastronomie en amateur. J’ai donc monté une première manipulation (RAMEAU) permettant l’observation du soleil avec un récepteur simple (non pas une radio), un SatFinder et une antenne parabole avec sa tête TNB pour mesurer l’intensité du signal. Je vois ainsi le signal augmenter lorsque la parabole vise le soleil, cqfd. L’expérience est bonne quoique un peu frustre ! Depuis, j’ai réalisé l’existence des radio-logicielles et de Gnuradio (avec le gnu radio companion), et aussi la possibilité de faire de la radioastronomie (script simple_ra de Marcus Leech sous Linux) avec analyse de spectre de la raie de l’hydrogène (1420 MHz) pour observer la Voie Lactée et mesurer la vitesse de rotation de la galaxie sur elle-même. J’ai fait une première tentative avec un dongle 2832 pour, après quelques essais, réaliser que le dongle est bruité dans la gamme 1.4 GHz à un niveau tel que je ne verrai jamais le signal recherché très faible. Je suis donc passé par l’achat d’un récepteur plus sophistiqué : le RSP1 de SDRPlay. Ce dernier appareil fonctionne très bien (comme le dongle) dans les gammes HF avec les logiciels (HDSDR, SDR#, SDRUno…) sous Windows. Il fonctionne également – après bien des efforts - sous gnu radio à la fréquence cherchée mais dans un mode dégradé car j’ai un signal décroissant continûment lors d’une de mes expérimentations préliminaires. Et je ne vais donc pas arriver dans l’état actuel à réussir l’expérimentation complète sur la Voie lactée. Je suspecte que le bloc Osmocom de Gnu Radio supposé s’interfacer correctement avec le matériel SDRPlay n’est pas très bien configuré (fonction de contrôle automatique du gain non désactivée ?), c’est du moins ma conclusion provisoire après discussion avec le support technique de SDRPlay, finalement peu familier avec Linux et gnu radio. Quelqu'un a-t-il une expérience pratique sur ces outils gnu radio / SDRPlay / Osmocom et la pratique de la radio-astronomie dans la raie 1420 MHz?
  3. Radioastronomie

    Bonjour J'ai pu contacter téléphoniquement Bertrand Flouret de Nançay comme me l'avait conseillé Christian Viladrich. Il est évident pour lui que mon premier travail doit être de me concentrer sur mon antenne: il pense même qu'elle est vraiment trop éloignée de la taille recommandable en 21 cm pour valoir quoique ce soit! Il faudrait qu'elle soit de 2.10 m de diamètre! Et j'en suis bien loin. Il n'y a pas de bruit électronique dans une antenne donc le gain d'une antenne est tout bénéfice. Il est bon que je me le rappelle. Je vais donc réserver ma parabole de 0.65 pour les observations du soleil avec la tête de la tv satellite qui observe bien vers 3 cm. Mais je continuerai de tester aussi en 21cm, ne serait-ce que pour me faire la main. Un deuxième point pour lui est celui du LNA qui doit être juste derrière le guide et non pas comme je l'ai fait après une petite longueur de coax dont j'aurai bien mieux fait de me passer. Je vais donc modifier ce point sans tarder. Ensuite, il me dit aussi que le filtre (a priori celui que j'ai est à bande relativement étroite mais je n'ai pas la notice avec moi d'où j'écris et je ne connais pas la largeur exacte de bande) est effectivement intéressant pour éviter les interférences des autres fréquences. Cependant, il consomme du signal et je devrais prévoir des amplificateurs en ligne supplémentaires. Je recherche donc de tels amplis en 50 ohms avec connecteurs N (j'ai commencé à chercher mais je ne trouve pour l'instant que des produits comme Pasternack à des prix supérieurs à celui du LNA que j'avais acheté, je n'ai donc pas trouvé encore le bon. Si vous connaissez un bon produit je suis preneur. Et ne serait-ce que pour me faire la main, je testerai avec et sans filtre. Comme maintenant je commence à maîtriser un peu mieux le fonctionnement de ma radio logicielle sous gnuradio (je prendrai tout de même bien note de l'existence de ce script signalé par theor sur github), je dois me concentrer sur le test (cf. http://f4buc.pagesperso-orange.fr/Articles/G sur T.PDF : les cibles à viser sont le sol, le ciel, le soleil) de mon système d'antenne (source seule ou antenne avec sa source) et trouver les voies pour l'améliorer : trouver une antenne parabole plus grande, ou utiliser ou fabriquer une yagi ad hoc (avec le logiciel EZ j'ai dimensionné sur le papier une antenne trombone qui aurait un gain de 7 dB mais son angle est alors de 60° ce qui n'est pas très satisfaisant. Il faut que je fasse mieux). Pour ce qui est du lieu d'observation, je le fais en ce moment depuis un jardin de ville (avec de nombreux masques malheureusement) pour des raisons de commodité et d'alimentation en courant. C'est déjà intéressant pour faire des tests d'antennes mais je sais bien que je ne ferai de bonnes observations qu'en me transformant en nomade dans la campagne comme lorsque je fais de la photo-astronomie. Pour la question de l'alimentation en DC, le LNA est à alimentation externe. Je n'ai donc pas besoin de bias-T, mais je réalise que j'ai besoin sans doute de mettre quelques ferrites sur l'alimentation de façon à me garder de son fonctionnement en antenne. Ma todo list s'allonge, je vous en remercie tous Vincent
  4. Radioastronomie

    Je précise que j'observe depuis une petite ville de province connue pour son bon vin Arbois et non pas depuis Paris. Donc je ne vais pas pratiquer de nouveau avant la période de Noël s'il fait un tant soit peu un temps acceptable. Côté interférences électromagnétiques je suis loin d'en être préservé mais le niveau doit être quand même un peu plus faible. La TV , la radio et les GSM arrivent aussi dans cette petite ville bien entendu. Merci à vous tous. J'ai de quoi me préparer.
  5. Radioastronomie

    Ok, je retrousse mes manches...
  6. Radioastronomie

    Vraiment bravo theor pour vos "essais". Je retiens votre conseil qui aurait dû me venir d'emblée étant moi-même ingénieur mais dans un tout autre domaine. Cependant la manip que je suis en train de monter n'est jamais que celle dont Marcus Leech avait déjà fait l'ingénierie. http://www.sbrac.org/files/budget_radio_telescope.pdf
  7. Radioastronomie

    Merci à Christian pour ta suggestion. Je viens de trouver l'adresse électronique de Bertrand Louvet et de lui écrire. A suivre donc. Merci aussi à Stanislas pour ses très nombreuses informations. N'étant pas radio-amateur je n'ai pas de call sign et mon matériel n'est que récepteur Je vais soigner la mise à la terre comme recommandé et ai vu qu'il y avait de nombreux conseils dispos sur le net à cet effet. Le matériel radio dont je dispose pour l'instant est du tyoe radio-logiciel https://www.sdrplay.com/rsp1/ commandé par logiciel un peu plus haut de gamme que les dongle. Je vais explorer ces diverses pistes. A+ Vincent
  8. Radioastronomie

    Merci à stanislas de ce lien vers du matériel tout prêt. Je ne le connaissais pas. Il est certain qu'avec une antenne de 2.3 m centrée contre ma petite 0.65 avec offset bonne pour la tv, il n'y a pas photo: je ne jouerai jamais dans la même cour! Pour le matériel électronique j'ai le même LNA (radio astronomy supplies aux US) mais question receveur/spectromètre les solutions Ettus Research (jointes aux logiciels open source sous linux de gnuradio et simple_ra de Marcus Leech) sont, il me semble, aussi bonnes et moins chères (ce n'est pas encore le matériel que j'ai mais j'y pense). Le guide d'onde est évidemment plus sérieux que le mien. Le montage de la parabole dans l'axe de la visée optique naturelle est également intéressant car pour l'instant je mesure l'angle de déviation en visant le soleil de jour (je peux alors vérifier par le reflet du soleil sur la tête que je le vise effectivement) puis je fais jouer un script sous Scilab de transformation des coordonnées de visée radio en visée optique, et de nuit ou de jour je vise alors le point "alias". A noter que les observations tolèrent une certaine imprécision car se font plutôt en défilement (avec le suivi équatorial arrêté) à DEC constante et que l'on prend des mesures sur une longue durée de passage devant la voie lactée à ladite déclinaison. Le descriptif technique du site de vente est en effet une bonne base de réflexion sur les solutions technologiques à mettre en place.
  9. Radioastronomie

    jjc un grand merci pour ce complément d'information. Je mets indi au programmes de mes prochaines journées en province. Cela tombe à pic car je viens aussi d'acquérir une caméra ccd zwo car je faisais quelques photos en astro mais avec un Nikon D80 et je compte pouvoir ainsi progresser en ce domaine. Au gré de mes déplacements et de la météo bien entendu!
  10. Radioastronomie

    Merci pour tous vos avis et encouragements. jjc: Je ne connaissais pas INDI et du coup j'avais souvent deux ordinateurs l'un sous wondows pour ascom et la conduite du télescope et l'autre sous ubuntu et la conduite de la radio... Pas très pratique, je vais donc pouvoir unifier et n'opérer que sous ubuntu et un seul pc. Jijil: pour la terre, a priori oui mais je vérifierai bien ce point à la prochaine manip. Pierre Alexandre: je suis parisien mais j'observe uniquement depuis Arbois (Jura) où j'ai une maison secondaire. J'y vais régulièrement et m’adapte alors aux conditions atmosphériques...
  11. Radioastronomie

    Merci de tous vos commentaires. Ma première manip est en fait celle de RAMEAU https://www.ias.u-psud.fr/dole/rameau/ mais bien sûr en ne construisant qu'une seule antenne parabolique du commerce de 65cm sur ma monture équatoriale de Celestron et en utilisant un satfinder et une carte de lecture. La tête LNB collecte les signaux bande basse (10.7-11.8 GHz) ou bande haute (11,7 - 12,75 GHz) et renvoie une certaine fréquence vers +900 MHz ou +1100 MHz selon la polarisation imposée par une alimentation en 13 ou 17V dont le sat finder et la carte de lecture mesurent l'intensité. Comme la visée est décalée en comparaison de la visée optique (j'ai également un développement sur Scilab pour connaître la visée radio à partir de la visée "naturelle optique"), pour vérifier que l'on vise le soleil, on place une surface réfléchissante sur la parabole et lorsque la réflexion tombe sur la tête, c'est bien que l'on vise le soleil en radio. Et simultanément on peut voir le satfinder ou la courbe affichée par la carte de lecture passer par un maximum. Cqfd. Un vrai récepteur radio serait plus efficace, d'où l'idée de passer par le dongle 2832 comme Mario Cannistra (merci Jijil ! les informations pratiques sont très détaillées sur hackster : ces sites américains open source sont vraiment très intéressants!). J'avais bien l'intention de finaliser ma première expérience sur le soleil avec le dongle mais entretemps je suis tombé sur cette expérience beaucoup plus passionnante de Marcus Leech sur la raie à 21cm. http://www.sbrac.org/files/budget_radio_telescope.pdf Le schéma technique est sensiblement le même que celui sur le site hackster qui observe Jupiter dans une longueur d'onde bien plus faible ce qui le conduit à une belle antenne filaire alors que dans la manip 21cm on est dans la gamme des paraboles. J'ai donc fait le montage avec une nouvelle antenne bricolée sans la tête LNB des câbles coax en ohms, un LNA (ampli bas bruit tout près de l'antenne) et un filtre 1420MHz obtenu chez un américain radio astronomy supplies et une alimentation en 12V continu très stable (elle est nécessaire même dans la manip précédente). Pour la chaîne logicielle, j'ai suivi le chemin de Marcus Leech qui est un fervent Linux et Gnuradio https://wiki.gnuradio.org/index.php/Main_Page Il m'a donc fallu me convertir à Linux, puis Gnuradio (totalement gratuit et open source - écrit en python - très puissant interface graphique - gratuit - grand système de radio-logicielle - disposant d'un développement spécifique simple_ra pour sa manipulation). C'est alors que j'ai découvert que le dongle 2832 était trop bruité pour fonctionner à 1420 MHz. J'ai donc cherché un produit une peu plus cher comme le SDRPlay RSP1 https://hackaday.com/2015/11/12/your-first-gnu-radio-receiver-with-sdrplay/ mais je suis un peu incertain de l'utilisation du récepteur car dans mes conditions d'essai (sur le ciel en plein jour - juste pour vérifier le fonctionnement - dans mon jardin, mais je reconnais que je peux avoir plein de réflexions parasites) je vois le signal décroître continûment avec le temps : je me demande si le driver a vraiment déconnecté la fonction de gain automatique! Je vous joints quelques photos pour attester de la réalité de mes efforts! Vous y verrez la parabole, l'antenne, le LNA et le filtre, le coax, la source de courant et l'ordinateur. Je n'ai pas mis le récepteur qui un simple boîtier plastique. J'espère arriver d'ici Noël. Je vous rendrai compte de la manipulation totale, et du matériel employé, une fois que la manip aura fonctionné. Si vous voulez vous y mettre aussi, bienvenue!
  12. Formats vidéo

    Merci Avec Mediacoder MOTIONMAN j'ai finalement trouvé une option pour convertir de wmv en avi car il propose le choix codec RAW et propose aussi des choix sur les bit et frame rates. Quand on choisit les bons on obteint effectivement une video avi lisible sous registax 5 ! MerciVincent
  13. Formats vidéo

    Bonjour, J'ai une caméra webcam TEM 1300 dr Pentaflex qui délivre des vidéos wmv. Mais Registax ne les reconnaît pas au contraire des avi que génère par exemple les Imaging Source au format Y800. Quelqu'un connaîtrait-il le moyen de convertir les wmv en avi Y800 ? Mediacoder de Source Forge, ou MOVAVI sont capables de transformer les wmv en avi mais le choix Y800 n'est pas disponible et l'on se trouve avec le message d'erreur de Registax comme quoi "failed to decompress avi files". Merci de votre aide.
  14. camera pentaflex TEM1300

    Depuis j'ai trouvé une solution en téléchargeant le freeware mediacoder motionman. L'option de conversion en AVI en sélectionnant ensuite le codec RAW et en choisissant les bit et frame rates corrects m'a permis d'obtenir une conversion qu'a su relire REGISTAX 5 (mais je suppose que cela marcherait aussi avec registax 4. Vincent
  15. camera pentaflex TEM1300

    Oui, comme je l'ai indiqué dans un autre message posté ce jour. J'ai une telle caméra qui fonctionne bien pour Lune et Soleil. Tout de même des problèmes à l'installation des drivers qui, pour des raisons qui m'échappent, n'est pas stable sur mon ordinateur ce qui m'oblige de réinstaller régulièrement ! Ceci mis à part, le plus gros problème est celui du traitement des iamges car le format de sortie de la TEM 1300 est au format wmv alors que Registax ne traite que des avi. Je n'ai pas trouvé de logiciel de conversion : Mediacoder l'open source de Source Forge et MOVAVI transforment en avi mais il y a introduction d'un codec ou d'un mode de compression qui peuvent grandement varier. Imaging Source délivre du avi en Y800 lisible par Registax mais je n'ai pas trouvé cette option ni sur Mediacoder ni sur MOVAVI. Je n'ai pas essayé AVS4YOU. Peut-être avez-vous une solution ? CdltVincent