michel06330

Member
  • Content count

    843
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by michel06330


  1. Merci ms, mais pourrais-tu me donner les coordonnées R.A/DEC de ces objets ?
    Ma HEQ5 ne les connait pas, mais j'ai la possibilité de les enregistrer sur la raquette; je n'ai pas trouvé ces renseignements non plus par Google.

    Ce système de video est bien utile pour voir un objet inaccessible au dobson 300mm depuis chez moi: il m'a littéralement ouvert mon ciel domestique .
    Hier soir encore et malgré la lune, je me suis bien promené dans la Vierge et la Chevelure de Bérénice où j'ai pu visualiser des galaxies que je n'ai jamais oser tenter au dobson, et il y en a un paquet !

    Michel


  2. Finalement, on s'en est fait une autre petite hier soir avec Bernard Augier et un autre ami, Pierre. Ce sera la dernière de la lunaison sans doute.

    Un petit mot d'ailleurs sur Pierre. Il habite à quelques kilomètres de chez moi et c'est un vrai génie de l'astrophoto; dommage qu'il rechigne à poster ici où on reste souvent trop entre copains, c'est du moins ce qu'il ressent .

    La route était dégagée pratiquement jusqu'en haut du col de la Bonnette, mais restait interdite à la circulation peu après le Camp des Fourches où nous nous sommes installés pour notre soirée.

    Pour Bernard, son dobson 400mm; pour Pierre, un Newton 200/900 sur HEQ5 GoTo et pour moi l'Intes 180/1800 sur HEQ5 GoTo que j'utilise à domicile pour mon "visuel assisté", avec une DSI III.

    Ciel assez variable, SQM testé en pointe par Bernard à 21.75 (de mémoire).

    Pendant qu'on laissait refroidir les miroirs et dans un ciel encore bien clair, l'ISS nous a fait un passage ouest/est que Bernard a réussi à suivre au dobson et à nous faire partager. On distinguait nettement les panneaux solaires: une première en visuel pour moi.

    Toujours cette température incroyablement douce à une altitude >2200m, autour de 10°C jusqu'à plus d'une heure du matin et pas d'humidité en revanche.

    De mon installation, on peut retenir l'intérêt de l'affichage sur écran qui permet de faire partager à plusieurs personnes l'image de ce que le télescope pointe. La pose permet aussi un accroissement évident de la lumière reçue.

    Soirée assez morose en définitive, avec un ciel décevant pour le site. Si j'en avais un tout pareil chez moi, ce serait quand même le bonheur .

    Mon GoTo marchait bien; j'avais mes objets bien centrés sur l'écran: les antennes, la baleine, la crosse de hockey, M83 si basse sur l'horizon.... jusqu'au moment où l'adaptateur 12v -> 19v qui alimente le PC a cramé son fusible; sans doute le résultat de mes soudures pour remplacer le connecteur allume-cigare par un jack .

    Sympa, Bernard qui avait bossé dans la journée, a choisi la chaise longue pour un petit somme et m'a laissé son 400mm à disposition. Je n'avais pas remarqué la petite difficulté de viser dans un telrad pour oeil directeur gauche quand on a l'oeil directeur droit . Sinon, que du bonheur un tel diamètre sous un tel ciel.

    Michel


  3. Bonjour,

    Il y a une procédure précise à suivre notée sur la notice:
    - connecter les câble série au PC et sur la raquette (non alimentée en courant)
    - enfoncer les touches 0 et 8 simultanément et brancher l'amimentation de la raquette -> beep de la raquette
    - lancer le logiciel SynScan sur le PC
    - cliquer sur "browse" pour sélectionner le fichier à télécharger désiré
    - cliquer sur update
    - quand "update complete" s'affiche, la procédure est terminée.

    Michel


  4. Bonjour,

    Voilà, j'émerge après cette nuit de première observation sur la route du Restefond en compagnie de Bernard Augier et de Pauleau.

    Finalement, le temps n'a pas été top pour le site: SQM ne dépassant pas 21.8 (de mémoire, c'est Bernard qui officiait), humidité sensible à l'oculaire, ciel gris (on pouvait se voir sans problème). Température agréable, entre 7° et 10°C.
    Pour moi qui habite vers Cannes, c'était tout de même le grand pied !

    Nous étions sur place vers les 20:30h, le 400mm de Bernard et mon 300mm bien calés horizontaux en plein milieu de la route.
    Au fait, quel boucan cette cascade sauvage de neige qui fond, je m'en rends compte maintenant !

    Pendant que les miroirs se mettent en température, séance commune de strip tease pour enfiler des habits plus chauds (nous avons les photos ), alignement des telrads sur Arcturus et Saturne, seuls bien visibles et enfin collimation.
    Quolibets de rigueur sur ma monture Kentaro anorexique en comparaison de la bedonnante monture maison du dobson de Bernard . J'avais mes raisons, ils le savent mais bon, c'est le midi .

    Puisqu'on y est, Saturne magnifique au Nagler 7mm (225x); pas un poil de turbulence, les anneaux ombrant légèrement la planète dont on peut distinguer quelques bandes plus sombres vers le pole sud. 4 ou même 5 satellites sont piqués sur le fond encore gris du ciel. C'est net, la collimation tient la route.

    J'aurais voulu privilégier les objets que je ne vois pas depuis chez moi, surout des NGC donc, mais tout est tellement plus lumineux sous ce ciel, que je ne résiste pas...

    Le Triplet du Lion plein champ dans le Nagler 26, c'est bon pour M65 et M66, mais j'insiste au Nagler 13mm sur NGC 3628 qui pète aux yeux et que je ne vois pas sous mon ciel domestique.

    Un petit tour sur la droite vers l'autre groupe M95/96/105; il y a aussi des petits points flous, sans doute des NGC, mais je monte déjà dans la queue du Lion où je trouve encore ces groupes de galaxies que j'aime bien.

    Bernard attaque la Chevelure de Bérénice et moi la Vierge; on passe d'un instrument à l'autre.

    M104 au 13mm pour démarrer, bien coupée par la bande sombre, du très connu, mais quelle luminosité !

    Après je zone au hasard sous et sur Porrima où il y a plein de monde; j'aime "découvrir" avec le dobson ces tâches isolées ou en groupe dont la lumière nous parvient après un voyage dont le temps n'est plus à l'échelle humaine. Dans l'instant, je me veux artiste aux émotions irrationnelles.

    J'insiste tout de même sur M61 dont je distingue les bras, au 13 puis au 7mm.

    Bernard pointe NGC 4565, je le copie pour comparer. Bon, yapafoto on s'en doutait, le 400 est plus lumineux que le 300 même hilux. Mais bon, cette épée lumineuse qui déchire le ciel est bien belle même dans mon tube .

    Après, c'est le délire.
    Je suis passé au zénith, sur la Grande Ourse et en alternance, je vais voir les objets que pointe Bernard.
    Ca donne à peut près:
    M97, je vois tes structures
    La crosse de hockey, deux galaxies qui s'accouplent ?
    M108, M109
    Les antennes, encore deux copines ?
    M81, M82 ensemble dans le 26 puis séparées dans le 13mm, que du bonheur
    M63, M94.
    La Baleine, viens voir ...
    M51 avec ses bras apparents et la liaison entre les 2 galaxies
    M101, simple tâche floue depuis chez moi, bien délimitée ici
    NGC 4490 et 4485 juste à côté de Chara, mignons comme tout .

    Ouf, je m'essouffle .

    J'ai perdu le nord . Je ne le vois pas depuis chez moi et depuis l'année dernière, je ne retrouve plus mes repères. Bernard m'aide à retrouver l'oeil du chat au laser sur le ciel, mais j'ai bien du mal à le mettre dans le champ malgré l'aide du Pocket Sky Atlas.
    Je l'ai enfin, mais pas moyen d'y voir des détails .

    J'en oublie tant il y en avait et je me rends compte que je n'ai même pas pointé M83 un peu perdue dans la crasse qu'on pouvait voir vers le sud.
    Pourtant, je l'aime bien et je la fais souvent en visuel assisté depuis chez moi.
    J'ai tenté les dentelles bien qu'un peu basses, à peine visibles même avec le OIII.
    Allez, pour le fun M57 au 7mm, M27 qui ne semble plus une haltère, mais un ballon tant les extensions sont claires.

    Il est près de 2:00h, l'humidité se renforce et le ciel est toujours aussi gris. On en a quand même pris plein les yeux et il faut en laisser pour la prochaine fois qu'on espère pas trop lointaine.

    On décide de plier; moi, j'ai encore la route pour rentrer dormir avec mes chats (et ma femme ).
    J'aime assez cette conduite de nuit dans la vallée sans circulation; l'esprit déroule et rappelle les moments forts, c'est comme un rêve éveillé.
    Quelques marmottes effrayées courent le long de la route; deux faons aussi, éclairés par mes phares, essaient désespérément de monter sur le talus trop escarpé et retombent heureusement sur leurs pattes; je stoppe pour qu'ils aient le temps de disparaître, sans ajouter à leur peur.

    On a parlé avec Bernard de mes essais réussis de "visuel assisté" - imager en pose unique et regarder l'objet sur un écran PC -.
    Je peux m'y adonner chaque soir de ciel sans nuages, même sous mon ciel péri-urbain et j'y trouve grand plaisir outre que j'y prends des repères pour mes pointages ultérieurs au dobson.
    Je ne sais pas dessiner, sinon j'aurais de détails que même un 600mm a du mal à faire ressortir et je pourrais tricher pour concurrencer Serge .
    C'est une bonne alternative à une soirée télé de navets vus et revus, mais hélas, je n'y ressens pas de magie comme à l'oculaire; ce n'est qu'un pis aller.

    Voilà, j'espère que Bernard postera quelques photos.

    Michel


  5. Bonjour,

    Voilà ce que m'a dit un opticien pro.

    Avant toutes choses, il fait orienter le viseur polaire, c'est à dire placer le petit rond qui doit contenir la polaire convenablement.
    On se sert de la "fameuse phrase" (que je ne connaissais pas):
    "Le 10 octobre à 1:20 TU, la polaire passe au méridien de Greenwitch".

    Il faut douc caler l'échelle des dates/heures au 10 octobre à 1:20h et vérifier que le petit cercle du viseur est bien à 6:00h (vertical bas).

    Pour la mise en station, aligner sur le ciel les dessins de la Grande Ourse ou de Cassiopée n'est pas assez précis pour avoir un GoTo parfait, notamment en astrophoto. En visuel pur, ça peut passer mais l'objet risque d'être un peu hors champ.
    Il faut suivre la méthode donnée sur la notice SkyWatcher qui utilise les cercles date/heure.

    Il y a un autre réglage qui consiste à aligner le viseur polaire avec l'axe de rotation de la monture, mais c'est ce pro qui l'a fait pour moi; voir par ailleurs.

    Michel

    [Ce message a été modifié par michel06330 (Édité le 20-05-2009).]


  6. Oui, ce sera la première observation de l'année sous cet excellent ciel.
    On a tout de même eu notre petite semaine dans le 04 au mois de mars, vous savez bien le coin à champignons de David .
    "Meteociel" prévoit néanmoins quelques nuages ce soir, espérons que ça nous laisse tout de même quelques éclaircies.

    Pour moi, c'est environ 2h de route depuis chez moi jusqu'au sommet; je m'estime très chanceux d'avoir un pareil site si près. Le dobson est chargé, je pars dans un moment.

    On vous racontera .

    Michel


  7. Bonjour,

    Je réponds pour un ami qui ne poste pas ici mais dont on peut voir les photos sur Futura Sciences, sous le pseudo de "chamois".

    Il ne fait que de la photo et utilise ce tube Orion Optics 200/900 Hilux monté sur une HEQ5 GoTo, caméra Artemis (capteur Sony ICX285).

    Ce tube est très satisfaisant pour les objets de petite taille.
    Pour les nébuleuses, il utilise une Megrez72 avec réducteur.

    Michel


  8. pratiquer chaque jour en ville comme à la campagne : une caméra de vidéo et un filtre anti-PL couplés à un télescope de moins de 300mm permet de gagner largement les quelques magnitudes perdues tout en se jouant de la turbulence.
    ___________________________

    Bonjour,

    Ben voilà, c'est ma solution et je suis étonné que ça marche aussi bien.
    De la véranda où est intallé l'Intes avec DSI III, je n'ai accès qu'à un petit bout de ciel SE sous l'écliptique, baigné dans la PL de la riviera avec en prime un lampadaire de rue en face.
    Je n'ai jamais rien pu voir de chez moi dans cette zone avec mon dobson 300mm; là, avec des poses uniques de 2 minutes maxi, je pointe et atteinds la plupart des objets NGC notés sur le Pocket Sky Atlas.
    Ca n'a rien à voir avec la magie de la vision à l'oculaire, mais c'est mieux que rien, en attendant de me déplacer vers un bon site.

    Michel


  9. __________
    Bon, arrière pays Niçois éliminé... déjà rien que le contact avec les agents immobilier arrogant et désagréable ça refroidi ! Me dites pas que c'est partout pareil, cela fait 3 semaines que je suis en contact avec ces gens et c'est la première fois que c'est si marquant et général !
    Je leur souhaites que l'immobilier continu a se casser la gueule tiens, ça leur remettra les idées en place
    Plus sérieusement, c'est carrément intouchable, ou tout du moins sans entamer mon budget astro.
    __________

    Souad, il y a des gens désagréables partout, mais ce n'est généralement pas l'apanage des agents immobiliers.
    Si tu te pointes chez eux avec un budget tout à fait hors des prix du marché, ils ne peuvent pas te satisfaire et perdent leur temps, c'est humain alors de souhaiter couper court.

    Avec la pression financière de la clientèle internationale, le prix de l'immobilier est élevé chez nous et je ne le vois pas baisser.

    Derrière la fine bande littorale, on est très vite dans la montagne ou dans les vallées qui desservent le haut pays. Là, il n'y a plus que des villages et il faut s'enfoncer assez loin pour que les lumières de la côte ne rougissent plus le ciel.

    J'ai des amis de Grenoble qui se sont intallés à Aups, un petit village sympa au-dessus de Draguignan, près des Gorges du Verdon.
    Le prix de l'immobilier est sans doute plus abordable, le ciel y est bon et il y a un ville assez proche pour les urgences.

    Nous avons aussi une soirée annuelle d'observation à La Martre, un village du Var desservi depuis Grasse par la Route Napoléon. Le ciel y est excellent. A voir éventuelement.

    Michel


  10. Bonsoir,

    Chez moi, une lampe de 25 watts 220v verte montée sur un petit pied avec abat jour; je mets le Pocket Sky Atlas dessous.
    Sinon une frontale rouge comme tout le monde... que je garde le plus souvent à la main pour les raisons qu'évoque Bernard.

    Michel


  11. Bonjour,

    J'ai été faire un tour sur les sites et messages qui parlaient des EMCCD. Là c'est encore autre chose, l'intensificateur de photons à la portée de l'astram !
    Ce sera peut-être la prochaine étape, mais pour l'instant, le prix, même s'il est en chute, je ne l'ai trouvé nulle part .
    Et puis, si j'ai bien compris, il semblerait qu'il y ait certains problèmes à corriger en utilisation astro.
    Une voie de développement à suivre ...

    Michel


  12. Bonjour,

    Oui, j'ai bien un filtre HAlpha dont je ne me suis jamais servi; je vais l'essayer dès que j'aurai un nébuleuse dans mon bout de ciel, c'est à dire plutôt le matin actuellement.

    Cette nuit, trop de brume, ça ne valait pas le coup. Normal, c'est bientôt le festival de Cannes où il ne fait jamais beau depuis des années .

    Michel


  13. Bonsoir,

    J'ai une HEQ5 achetée motorisée Syntrec, puis modifiée GoTo avec le kit prévu.
    La modification change les moteurs pour des pas à pas, change la carte électronique pour ajouter la prise autoguidage et change la raquette.
    Aucune incidence sur la capacité de charge.
    Si j'ai procédé ainsi, c'est parce que j'ai eu la monture de base neuve à un prix très bas.

    Le GoTo est un plus évident et l'autoguidage est indispensable en astrophoto. Autant acheter dès le départ la monture HEQ5 Synscan (GoTo).

    Un de mes amis utilise cette monture avec un newton 200/900 + lunette ShortTube pour le guidage. C'est un peu limite en poids, mais ça fonctionne pour l'astrophoto.

    Michel


  14. Bonsoir,

    Je viens de vérifier, j'ai gardé longtemps dans le sous sol de ma maison un ou deux écrans CRT, mais j'ai dû les virer, ils n'y en a plus. Dommage, d'autant plus que j'ai une prise RGB pour un écran extérieur sur mon portable.

    Cette nuit, le temps sera clair, mais il y a la lune. Si j'ouvre un oeil vers 3:00h, elle sera presque couchée, en tous cas masquée par la forêt à l'ouest de chez moi, p'têt bien alors que je ferai un petit break dodo jusqu'au lever du soleil .

    Michel


  15. Bonjour,

    Comme beaucoup, je souffre d'un ciel péri-urbain fortement pollué.
    En alternative aux déplacements vers les bons sites avec mon dobson 300mm, j'ai fini par m'équiper d'un système de "visuel assisté".

    Le but était de visualiser depuis chez moi, l'image électronique d'un objet inaccessible à l'oculaire de mon 300mm.

    Equipement actuel:
    Maksutof Intes M703 réducté 0.63 sur HEQ5 GoTo, imageur DSI III monochrome
    Autoguidage lunette 70/400, camera PL1-M
    PC portable.

    Commentaires:
    Le mak était une occasion, un C8 ou une lunette apo auraient fait l'affaire
    Le GoTo m'a semblé indispensable pour pointer un objet invisible au chercheur
    La DSI III n'est pas refroidie mais reste peu bruitée en courte pose
    Autoguidage inutile jusqu'à 2 minutes de pose.

    Errements:
    J'ai essayé le Canon 350D sans PC: pas assez sensible, mise au point galère
    J'ai tenté la PL1-M en ciel profond: pas assez sensible, trop de bruit.

    A l'usage:
    La visu à l'écran n'est pas comparable à ce qu'on voit dans un oculaire, c'est tristounet, sans profondeur, OK; néanmoins, toutes ces galaxies situées sous l'écliptique m'étaient inconnues pour la plupart.
    Le système me permet de tenter pas mal de NGC que je n'osais pas même sous un bon ciel avec le 300mm. Ca va élargir mes observations lors de mes déplacements: je prends des repères .
    Le GoTo enlève tout le sel de la recherche manuelle au dobson, qui est partie du plaisir. C'est trop facile, presque frustrant, mais bon, travailler aux coordonnées reste une option.... pour les plus courageux .

    Conclusion:
    Pour moi qui n'aime vraiment que le visuel, cette installation est un pis aller qui ne me donne pas tout le plaisir d'une nuit d'observation à l'oculaire en compagnie d'amis, c'est clair.
    Quel confort néanmoins de pouvoir observer peinard, quand je veux et à quelques mètres de mon lit.

    Michel


  16. Bonjour,

    J'ai déjà acheté une ou deux fois chez Optique Unterlinden. Ce sont des gens très corrects, mais ils ne font vraiment rien pour faciliter les choses:
    - les avoir au téléphone demande pas mal de constance
    - pas de possibilité de commande en ligne ni de paiement sécurisé.

    Comme je n'ai pas de Taka ...

    Michel


  17. Bonjour,

    Les montures SW fonctionnent en 12 volts, courant continu.
    Autour de moi, personne n'utilise le boîter à piles fourni, mais soit des batteries 12 volts type automobile, soit des transformateurs 220/12v.

    Perso, j'ai les 2: 220/12v chez moi et batterie 12v à l'extérieur.

    Inutile de tourner en rond, c'est la solution.

    Michel


  18. Bonjour,

    J'ai équipé mon mak M703 d'une DSI III depuis peu que j'essaie d'autoguider avec une PL1-M montée sur une lunette 70/400. Monture HEQ5 GoTo.

    Il se passe un truc étrange: après 2 minutes de pose, l'image non autoguidée est propre alors que l'image autoguidée est filée !!

    Les impacts de guidage restent bien centrés pourtant et l'étoile guide ne se perd pas.

    L'aide en anglais évoque la nécessité sur certains télescope d'inverser les actions sur les 2 axes. Faut-il aussi cliquer dans les cases "automatic deact. of one DEC axis" et "dynamic aggressivness" ?

    Bien entendu, j'ai vérifié tout le reste avant d'arriver à évoquer ces paramétrages.

    Michel


  19. Le kit GoTo de la HEQ5 ne comprends pas que la raquette; la carte électronique n'est pas la même et les moteurs sont changés pour des pas à pas.

    Il faudrait vérifier que ce ne soit pas la même chose avec la EQ6.

    Michel


  20. Bonjour,

    J'ai aussi acheté la DSI III qui a le même capteur que cette Atik mais qui n'est pas refroidie Peltier. Je suis bien de ton avis, ce ICX285 offre vraiment une excellente qualité pour un bruit très faible.

    Je pense que la petite galaxie près de M13 est NGC 6207.

    J'ai aussi une PL1-M bien décevante en terme de sensibilité. Après test, et même en binning 2, pas de M1 à l'écran après 15s de pose alors qu'on l'avait avec une Toucam 2.

    Michel