michel06330

Member
  • Content count

    843
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by michel06330


  1. Bonjour,

    J'ai déjà répondu sur le forum d'en face mais à nouveau, merci à Bernard pour la poésie et l'ambiance qui se dégagent de son reportage.
    Mon teeshirt est un cadeau de ma femme retour de son dernier voyage en asie. C'est vrai qu'on voit rarement des éléphants aux prairies .

    Sinon, même si la journée on pouvait se croire en été, au petit matin l'humidité de la nuit avait bien gelé au bas de la tente.

    Dommage que je n'aie vu ni loups ni aigles royaux, juste quelques volatiles que je pensais être des circaètes et bien entendu, quelques marmotes tout de même.
    Même si j'observe sur ces sites depuis quelques années, c'était la première fois que j'osais bivouaquer aux prairies. Finalement, avec le sol tourbeux assez souple, ça reste confortable dans un petite tente 2s.

    Dans ce site, ma connaissance du ciel reste insuffisante pour pointer facilement tout ce qui peut se voir dans un 400mm. L'année prochaine, j'aurai l'Argo Navis que j'ai commandé ; Diabolo m'a convaincu, je deviens fainéant .

    Michel


  2. Donc 2 avis concordants .

    Je te remercie pour ton offre, mais je suis en train de commander l'Argo Navis chez Dieter Martini qui m'a déjà fourni la monture.
    Mes tables équatoriales maison ne sont pas solidaires de la monture; c'est un choix que j'ai fait a priori qui me permet un transport ou utilisation séparé. L'adaptation de l'encodeur d'altitude se fait donc entre entre la boîte à miroir et la base de la monture.
    Je suis en train d'assimiler la notice de 228 pages de l'Argo Navis. Pour la mise en oeuvre du puch-to basique, ça semble similaire au SkyCommander, mais je vais m'attacher à toutes les compensations d'erreurs possibles sur AN. Aucune table EQ n'est parfaite et la mienne moins que les autres; je pense que ça va m'aider.

    Reste à espérer que le 'delivery time" prévu par Dieter soit respecté .

    Michel


  3. Bonjour,

    Savoir si ces aides au pointage sont utiles, c'est évidemment la question que je me pose encore et c'est vraiment l'avis de Diabolo qui me décide.

    Quand on connaît le ciel assez bien pour y pointer rapidement beaucoup d'objets et qu'on prend plaisir à la recherche, que peut apporter l'Argo Navis ou similaire ? Chacun a peut-être sa propre réponse; moi, je vais payer pour voir . Perso, je pense d'abord à la possibilité de pointer un objet faible, sur lequel on peut passer en manuel pur; j'envisage même un peu d'acquisition courte pose sur un objet invisible à l'oculaire (j'ai une table EQ motorisée). Depuis ma terrasse, la plupart des repères de pointage manuel sont mal visibles. Là aussi, ce pourrait être utile...enfin on verra bien .

    A la vérité, ce n'est que le prix d'un gros Ethos, mais j'ai du mal à imaginer ces fils pendouillant depuis le secondaire car il est hors de question, pour une soirée d'observation en nomade, de prendre le temps de les fixer à une barre du Serrurier.

    Michel


  4. Finalement je viens d'avoir l'offre de Dieter Martini pour un kit Argo Navis et les pièces d'assemblage spécifiques au dobson 16" qu'il m'a vendu.
    Je vais commander chez lui; au moins je suis assuré d'avoir un produit adapté à la monture.
    Sur les photos qu'il diffuse de ses montures équipées de l'AN, l'un des tourillons est modifié pour matérialiser le centre de rotation et donc y fixer l'encodeur d'altitude. Il est possible qu'il ait prévu de me livrer un tourillon modifié: son délai de livraison de 2 à 3 semaines correspond plutôt à la fabrication de cette pièce qu'à la commande de l'AN.

    Michel


  5. Eh bien merci beaucoup pour vos réponses .

    C'est vrai que j'ai du plaisir à rechercher les repères sur le PSA et à trouver enfin l'objet recherché mais parfois, c'est si faible que je perds patience alors qu'il faudrait insister, changer d'oculaire etc...

    J'ai appelé hier la Clef des Etoiles où il reste 1 SC en stock; on n'a pas parlé de l'Argo Navis dont il me faudrait le kit complet (encodeurs et câbles). J'ai un peu parcouru les 2 notices; bien entendu l'AN est plus riche en fonctions que le SC mais pour l'usage très modéré que j'envisage, ça ne pose pas de problème. Ma table EQ serait aussi prise en charge; la fonction "tour" n'est pas citée chez SC mais Th. Ruiz dit que c'est inclus (sur WA).
    En revanche, j'ai le schéma de perçage/montage des encodeurs du SC qui fournit toutes les pièces et je n'ai aucun détail pour l'AN.: Thierry, si tu as une URL, ce serait idéal.
    Il y a un autre détail qui me chagrine: j'ai l'habitude en manuel de tourner mon dobson assez rapidement. Les encodeurs 4000 pas (SC)ou 10000 pas (AN) vont-ils suivre ?

    Michel


  6. Bonjour,

    C'est bientôt Noël et il m'est venu l'idée de faire un petit cadeau à mon dobson 400.
    Je me demande si un Argo Navis (introuvable) ou un SkyCommander (en stock) pourrait m'apporter quelques chose.
    Sur le site Altaz, Fred Géa en dit beaucoup de bien et pourtant ce n'est pas un débutant; comme moi, il sait sans doute pointer manuellement beaucoup d'objets.
    Son avis me laisse à penser qu'il y a un intérêt que je perçois mal.

    Votre avis ?

    Michel


  7. Bonjour,

    Plusieurs astrams observent depuis d'autres sites sans en faire un lieu de rencontre: Calern bien entendu, le col de Vence, le col de Brouis pour ne citer que ceux que j'ai pratiqués.
    Pour les rencontres, le 06 n'est pas le plus chaleureux ; perso, je vais plutôt dans le Var ou même dans les Bouches du Rhône. Là, il y a des petites équipes, pas nécessairement regroupées en clubs, qui organisent des sorties très conviviales: Saint Zacharie, la Sainte Baume, Rians...

    En revanche, il y a quelques astrophotographes de talent par ici qui postent surtout sur WA et imagent depuis leur domicile.

    Notre hobby reste une activité de solitaire.

    Michel


  8. Bonjour,

    J'avais confirmé à Vincent par MP que j'étais partant pour cette rencontre, même si entre temps je me suis fait un nouveau Restefond mercredi soir.
    J'avais compris que c'était samedi soir, c'est bien ça ?
    Sinon, je ne me souviens plus de la route, il faudrait me guider à partir de la pharmacie de Rians où on s'était retrouvé une fois. Une autre solution serait de me passer un plan sur mon mail: moebius9 at wanadoo.fr
    Pas de problème pour moi pour arriver tôt; je préfère aussi monter et collimater de jour.
    En revanche, côté bouffe je ne suis pas très bien équipé et je me contente le plus souvent d'un sandwich. Dites-moi ce que je dois amener pour ne pas faire trop parent pauvre à côté de vos agapes .

    Michel


  9. Bonjour,

    J'y suis remonté hier pour la nuit et j'en reviens.
    Sauf en tout début de nuit, on a eu droit à de petites rafales de vent NE charriant de l'humidité; ce n'était pas la fête pour les imageurs qui se sont couchés tôt. Même BlueDob a renoncé. J'ai tout de même eu le temps de visiter pas mal d'objets, dont Hélix que Bernard m'a pointé.
    Je me suis relevé vers les 2:30h pour observer les constellations d'hiver jusqu'à plus de 4:30h Hélas toujours ce petit vent turbulent: 4 étoiles seulement dans le trapèze d'Orion à l'oculaire de mon 400, c'est vraiment faible .
    Malgré tout, c'était sympa mais là, il faut que je dorme .

    Michel


  10. Bonjour,

    Sébastien, j'ai été content de te rencontrer aussi et j'ai bien aimé cette soirée entre astrams. Bernard est un excellent mentor.
    Vincent, je suis partant pour Rians le prochain WE mais je ne me souviens plus de la route après notre lieu de rdv en ville. Il faudra donc de nouveau me guider .

    Michel


  11. Bonjour,

    De retour aussi hier de cette nuit magique aux prairies du Restefond où c'était mon premier essai de camping à cette altitude...
    J'étais arrivé sur place tôt dans l'après midi; Bernard et Sébastien étaient déjà bien installés.
    Joyeuses retrouvailles et revue de détail de mon 400: fallait voir Bernard les outils à la main en train de reserrer tout ce qui n'était pas parfaitement bloqué et de régler le bon positionnement du secondaire .
    Benjamin est arrivé peu après, puis Mallart qui avait posé sa tente aux écuries, puis 2 autres astrams, puis Vincent de Cagnes sur Mer.

    Il fallait vraiment croire en la fée météo car le début de soirée n'était pas engageant: pas de vent au sol et les nuages s'épaississaient puis se clairsemaient mollement sans cesse. Avec Benjamin, on décide de se mettre au dodo avec réveil dans 1 heure. Ainsi fut fait et bien nous en a pris car vers les 1:00h du matin, le ciel était presque parfait, juste un peu laiteux sur l'horizon.

    Dommage, c'était trop tard pour observer les nébuleuses autour du Sagittaire, mais le Cygne était très haut et on a pu comparer mon OIII 2" Lumicon avec l'UHC (je crois) que DaubeSonne avait prêté à Benjamin.
    Le résultat est curieux: dans le C9, le OIII éteignait les Dentelles alors que l'UHC les faisaient bien ressortir; c'était totalement l'inverse dans mon 400. Evidemment, la différence de diamètre se sentait .

    Sinon, nous avons tenu jusqu'à 3:30h où Benj a déclaré forfait. Nous avons tout de même attendu le lever d'Orion au-dessus des montagnes qui dominent le site.
    Parmi les objets observés, j'ai spécialement aimé NGC6888 qui sortait vraiment bien avec le OIII sur Nagler 26mm; la couronne était bien visible ainsi que les détails intérieurs.
    L'ensemble Dentelles + Pickering pointés de la même manière m'a permis de détailler les petites nébulosités souvent négligées.
    Les étoiles de M13 et M15 à 270x (Nagler 7mm) étaient bien piquées.
    Un petit tour sur les galaxies classiques: M81 et 82, M31 M32 M110, NGC 404 que j'aime particulièrement, NGC 6207 la copine de M13, NGC7331 + quelques galaxies de quintette, M51 (en début de soirée); c'est en grossissant sur ces objets qu'on pouvait constater que le ciel n'était pas vraiment top pour le site.
    D'ailleurs, au lever d'Orion, la sixième étoile du trapèze ne se répérait qu'en défocalisant alors qu'elle est évidente ici dans le 400.

    Lever vers les 8:00h, l'humidité avait gelé sur le bas de la tente et l'herbe était toute blanche.
    Le thé bien chaud que nous a offert Benjamin nous a bien réchauffés, Sébastien et moi . Benjamin ne part pas sans provisions, il avait même amené sa flasque de whisky !!

    Au-delà de l'astronomie, quel grand plaisir de partager quelques heures d'amitié dans ce site magnifique.
    Merci à tous !!!!

    Michel


  12. Bonjour,

    De retour aussi hier de cette nuit magique aux prairies du Restefond où c'était mon premier essai de camping à cette altitude...
    J'étais arrivé sur place tôt dans l'après midi; Bernard et Sébastien étaient déjà bien installés.
    Joyeuses retrouvailles et revue de détail de mon 400: fallait voir Bernard les outils à la main en train de reserrer tout ce qui n'était pas parfaitement bloqué et de régler le bon positionnement du secondaire .
    Benjamin est arrivé peu après, puis Mallart qui avait posé sa tente aux écuries, puis 2 autres astrams, puis Vincent de Cagnes sur Mer.

    Il fallait vraiment croire en la fée météo car le début de soirée n'était pas engageant: pas de vent au sol et les nuages s'épaississaient puis se clairsemaient mollement sans cesse. Avec Benjamin, on décide de se mettre au dodo avec réveil dans 1 heure. Ainsi fut fait et bien nous en a pris car vers les 1:00h du matin, le ciel était presque parfait, juste un peu laiteux sur l'horizon.

    Dommage, c'était trop tard pour observer les nébuleuses autour du Sagittaire, mais le Cygne était très haut et on a pu comparer mon OIII 2" Lumicon avec l'UHC (je crois) que DaubeSonne avait prêté à Benjamin.
    Le résultat est curieux: dans le C9, le OIII éteignait les Dentelles alors que l'UHC les faisaient bien ressortir; c'était totalement l'inverse dans mon 400. Evidemment, la différence de diamètre se sentait .

    Sinon, nous avons tenu jusqu'à 3:30h où Benj a déclaré forfait. Nous avons tout de même attendu le lever d'Orion au-dessus des montagnes qui dominent le site.
    Parmi les objets observés, j'ai spécialement aimé NGC6888 qui sortait vraiment bien avec le OIII sur Nagler 26mm; la couronne était bien visible ainsi que les détails intérieurs.
    L'ensemble Dentelles + Pickering pointés de la même manière m'a permis de détailler les petites nébulosités souvent négligées.
    Les étoiles de M13 et M15 à 270x (Nagler 7mm) étaient bien piquées.
    Un petit tour sur les galaxies classiques: M81 et 82, M31 M32 M110, NGC 404 que j'aime particulièrement, NGC 6207 la copine de M13, NGC7331 + quelques galaxies de quintette, M51 (en début de soirée); c'est en grossissant sur ces objets qu'on pouvait constater que le ciel n'était pas vraiment top pour le site.
    D'ailleurs, au lever d'Orion, la sixième étoile du trapèze ne se répérait qu'en défocalisant alors qu'elle est évidente ici dans le 400.

    Lever vers les 8:00h, l'humidité avait gelé sur le bas de la tente et l'herbe était toute blanche.
    Le thé bien chaud que nous a offert Benjamin nous a bien réchauffés, Sébastien et moi . Benjamin ne part pas sans provisions, il avait même amené sa flasque de whisky !!

    Au-delà de l'astronomie, quel grand plaisir de partager quelques heures d'amitié dans ce site magnifique.
    Merci à tous !!!!

    Michel


  13. Bonjour,

    Pour l'instant, la météo sur St Etienne de Tinée est bonne jusqu'au 24 inclus. Je pense donc monter vendredi après midi au moins pour 1 nuit, voire 2 si tout va bien.
    J'ai l'habitude de m'installer aux carrières où le sol est sec et caillouteux et d'où on peut sortir facilement sans trop gêner les autres.
    Comme l'a dit Bernard, on peut rendre visite à pied de jour aux astrams installés aux prairies ou au fort.

    Michel


  14. BBenj, je te conseille de bien regarder la météo avant de monter au Restefond pour une seule nuit.
    Moi, même en faisant bien gaffe, je me suis planté une fois ou deux et là haut, quand ça s'y met, tout est possible !

    Le chemin d'accès pour descendre aux prairies depuis la route n'est pas vraiment bien pavé pour une voiture de ville. Bernard a bien raison, mieux vaut y voir clair et ne pas s'y engager de nuit outre que ça risque de gêner les autres astrams.
    Donc, arrivée et départ de jour conseillées.

    Sinon, pour une seule nuit, un excellent emplacement facile d'accès, c'est les carrières, situées un peu au-dessus du fort (voir le plan de Bernard). Certains astrophotographes y dorment sous tente pendant leurs acquisitions, mais il faut un bon matelas pour ne pas sentir le sol caillouteux . C'est là que nous nous installons pour observer le plus souvent.

    Michel


  15. Bonjour,

    Je viens d'avoir la Mairie de Jausiers au téléphone.
    Permission accordée pour nous installer sur les prairies à l'occasion de la nouvelle lune de fin septembre.
    J'ai bien expliqué que nous remettrons les blocs en place après notre départ; la personne que j'ai eue au téléphone va en avertir le maire.

    Michel


  16. Bonjour,

    Sur mon PST, les protu sont vraiment très apparentes, bien mieux que la surface. Contrairement au ciel profond, il y a bien assez de lumière pour grossir pas mal. Mais bien entendu on ne va pas prétendre que c'est comparable à un plus gros diamètre. En Halpha et simple stack:

    Lunt ls35: +/- 800€
    Lunt 60: +/- 1500€
    Lunt 90: +/- 3000€
    Lunt 152: +/- 10000€

    Michel

    [Ce message a été modifié par michel06330 (Édité le 05-09-2011).]


  17. Bonjour Benjamin,

    Après les Estivales, je suis monté au Restefond avec le "coréen" qui était aussi au Margériaz; on a déplacé facilement les 2 blocs de pierre qui bouchaient l'accès aux prairies et il aurait pu descendre sans problème avec sa voiture. Je lui ai tout de même conseillé de s'installer dans le fort puisqu'il n'y avait personne.

    Donc tout dépend de la mairie de Jausiers pour l'accès aux prairies; je ne suis pas favorable au passage en force.
    Sinon, il reste le fort qui peut accueillir plusieurs astrams.

    Michel


  18. Oui, j'y serai sans aucun doute si la météo est bonne, mais pour une nuit seulement sauf beau temps exceptionnel.
    J'hésite à descendre aux prairies fermées par des blocs de pierres, non qu'ils soient difficiles à déplacer, mais par respect pour la décision du maire de Jausiers. Il reste le fort, interdit lui aussi mais toléré dans les faits.

    Michel