Shadoko

Member
  • Content count

    455
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 78794

Posts posted by Shadoko


  1. Meade 45

    Le GPS c'est du satellite, au démarrage, le GPS recense les satellites visibles et fait une triangulation avec en plus une mise à l'heure sur le signal donné par les satellites.

    Soit le GPS a retrouvé une configuration mémorisée des satellites (il peut démarrer avec trois ou quatre mais la précision sera mauvaise), soit plus et affine alors la mesure et peut donner la hauteur et la vitesse pour les mobiles.

    S'il ne trouve pas de configuration mémorisé (par exemple on a changé de localisation depuis la mise hors service, il lui faut plus de temps pour faire l'initialisation.
    Les satellites sont plus ou moins haut sur l'horizon, voir très bas, c'est pour ça que je pense à un dégagement de l'antenne.

    Le bois gêne plus ou moins, le polysester des cabines de bateau non, on peut se passer d'antenne extérieure. Un pare brise thermique peut gêner en voiture. C'est dans le gigahertz.

    J'ai constaté à l'usage qu'il valait mieux désactiver le GPS pour éviter des bugs de mise en station (heure inexacte, localisation de télescope aberrante). En affichant à la main, surtout en fixe, on est tranquille. On bug facilement sur l'affichage de l'heure, avec l'option "daylight saving".

    Je n'ai pas trouvé l'otpion qui afficherait tout en GMT, ce qui irait mieux avec les softs qui sont aussi ambigus sur l'heure (logiciel autostar, starry night pro )

    Par ailleurs, le compas électronique du LX bug aussi, le GPS fixe ne peut donner le nord, les masses métalliques et les fils électriques peuvent tromper les système.

    Helix


  2. Après m'être gelé les doigts, une heure sans succès sur mon tube, je trouve que la polaire fait, au mieux une grand ellipse très allongée, + ou - un demi de la hauteur de l'oculaire réticulé 9 mm. Mais dans le sens horizontal, je ne peux la contenir dans l'oculaire, elle dépasse.

    Après vérif avec une équerre maison, de la perpendicularité du tube /bas, je vois que mon tube, au 90 de DEC, n'est pas aligné / la fourche. Je suis trompé par une mauvaise position de l'échelle DEC, trop décalée.
    Je crois que je vais finir par y arriver.

    J'ai trouvé des gants (fins, modèle équitation, parfaits !)

    Cette nuit ciel génial sur la baie du Mont Saint Michel, ce matin, purée de pois tombée en début de matiné (vent zéro)

    La discussion sur la vis m'intéresse, tube en haut ou en bas, je persiste à penser que c'est le dégagement du GPS qui est en cause, ça tourne toujours pour le mettre exactement à la verticale du tube. Probablement à cause du fort diamètre du 14. Si ça le fait avec le 10 GPS, c'est peut être autre chose.

    Helix



  3. Merci Meade 45, ça complète un dossier bien nécessaire, finalement il y a pas mal d'utilisateurs avertis sur le site, ça rassure.

    Je pensais qu'il ne fallait plus désserer le frein AD quand on était sous tension (ni manipuler à la main la vis DEC).

    Pour plus de clarté (et comme il fait beau à nouveau, c'est plus croyable)je remet le bouzin en marche pour voir cette histoire "initializing smart mount" (peut être conséquence du "testing GPS" en obtion au démarrage.

    La confusion vient du fait que la doc, quand elle indique une manoeuvre, ne précise pas si elle est faite à la main ou à la raquette, ce qui n'est pas du tout pareil.

    Je rejette un oeil sur la doc in inglish (sur la doc Meade en Français, qua j'ai, il manque parfois des passages, probablement dû au fait que les français sont vus là bas comme des crétins).

    Helix



  4. Meade 45

    Bien d'accord, mais à la première mise en station, on fait quoi après la rotation du tube ?

    Comme toi, en fixe, je parque et plus de problème. Mais actuellement je réaligne tout.

    Et ce soir le beau ciel c'est finiiiiiiiiiiiiii !

    Mais sur meteoblue demain, une fenêtre claire possible en soirée.

    Helix


  5. Merci pour tout

    Dernier problème: Au démarrage, le LX GPS 14 fait un test smart mount, le tube fait un mouvement lent - moteur petite vitesse, on entend - et fait une légère rotation vers la gauche, puis il s'arrête. J'ai l'impression que c'est pour dégager le détecteur GPS (en haut du bras de fourche) de "l'ombre" du tube et avoir une réception optimale.

    Mais je ne comprend pas qu'il ne revienne pas en position initiale 0° sur le cercle AD au moment de la mise en polaire!

    Faut-il revenir à la raquette en alignement 0° (repère socle face au repère base de fourche et repère cercle mobile)?

    C'est à nouveau une question absente de la doc d'origine et des posts US que je suis régulièrement. Chez Meade, on reste mystérieux sur la conduite du matériel...

    Helix.


  6. Merci a tous, je connaissai le site Bergeron mais je n'avais pas percuté à la lecture. Je reprends tout en détail ce soir. A Granville ciel dégagé à 100% depuis 5 jours (et nuits), on en crois plus sa météo !

    Pour Barbu: Est-tu sur que l'on peu ajuster à la main la vis de déclinaison quand on est sous tension ?

    Dès que j'aurai retrouvé la manip pour mettre des images j'enverrai les modifs de ma table (j'ai aussi fait une table, et une collim électrique qui marche au poil sur mon LX, je commande depuis l'obsrvatoire à distance, au chaud).

    Helix


  7. Merci Barbu

    Ton explication me satisfait tout à fait. D'accord avec toi pour les vis, j'ai l'impression que le tube est aligné en usine, vu le volume. Par ailleurs en altaz il n'y a aucun problème de suivi, ça doit être perpendiculaire.

    Quand tu dis (4e paragraphe ) "je corrige la DEC pour mettre au centre", le fais-tu au réglage électrique avec la raquette ? Ou faut-il desserer la vis DEC et agire à la main ?

    J'ai plus de chance que toi, je suis en plateforme fixe.

    Si tu veux je t'enverrai la modif de la superwedge. Avec le modèle d'origine, je me demande comment les utilisateurs font, ça coince de partout, ça dérègle au resserage etc. J'ai monté des butées à billes sur l'axe de hauteur et mis des axes traversant (filetage métrique...) sur tous les axes en travers de la table. Plus, des serrages sur tous les axes (le modèle d'origine à un jeu terrible en travers, en fait la table n'est pas assez massive pour le poids). Je commande la hauteur avec une manivelle de 20 cm, c'est autre chose.

    C'est un beau tube mais monté sur une embase ancienne plutôt légère, celle des 10'. De ce fait le LX 10', que j'ai eu avant est un matériel plus cohérent sur le plan mécanique. J'ai aussi l'impression que le tube 14' vibre, même sur la superwedge. Quelle est ton impression?

    Helix



  8. Merci

    Sur le 14', pas possible de faire un tour sur l'axe déclinaison, le tube butte bien avant.
    Je connais la page de Jean Montanne, très bien faite mais ne répond pas à mon problème.

    Si on centre la polaire en jouant sur la déclinaison, on ne corrige pas (ou on augmente) l'erreur de pointage de la table. Réciproquement si on règle avec la table.

    Si on tatonne en faisant les deux, ce qui est conseillé, on n'en finit plus, c'est mon cas. Je centre, je tourne et c'est systématiquement décentré !

    Ou est l'erreur ?


  9. Depuis que j'ai mis en polaire mon LX200, pas moyen de faire l'alignement sur la polaire (méthode par itération pour la CCD).

    J'ai monté la superwedge (modifiée pour avoir des réglages sans a coups, c'est OK)

    Pour vérifier le parallélisme des axes, il faut être a 90 en déclinaison. Comment être sûr des 90° ? Les graduations sont amovibles, sans aucune précision ni certitude.

    Aligné sur la polaire, je tourne le tube sur 180° en ascention droite, la polaire n'est jamais sur le réticule après le demi tour, malgré les réglages mécaniques!

    Evidemment si le tube n'est pas parfaitement aligné avec la fourche (90° sur le cecle gradué), au demi tour, la polaire sera décentré. Comment être sûr de l'alignement tube-fourche ?

    Il doit bien y avoir un truc.

    Solution ?

    Avis aux amateurs. Tout ça est très dommage, le ciel en Normandie est parfait depuis 3 jours, sans brume sur toute la nuit.


  10. Merci

    Je vais tenter la manip, surprenant qu'une fonction aussi élémentaire et indispensable ne soit pas sur les softs courants !

    Meade semble le seul a prendre en charge la rotation de champ sur envisage et les softs DSI, on se demande aussi pourquoi dans le même pack il n'y ai pas la correction des erreurs modérées de suivi.

    Bon courage


  11. thierrymartinsgi320

    Vu le site HYPERSTAR, ça paraît assez génial comme idée. Problème, le prix (1300 dollars pour le 14 Meade !).

    A partir de là, comme je suis assez équipé en mécanique, peut on "bricoler" a partir d'une autre optique, je pense au réducteur de focale par exemple. Si je comprends, il s'agit surtout de redresser la courbure dûe au primaire, surtout sur les bords.

    Le montage d'une Starlight comme sur les clichés, même avec les réglages de collimation est envisageable.

    Mais évidemment, un correcteur X3 donne une focale de 3.3 pour le 14' alors que leur montage va donner 2. C'est quand même cher payé pour un point de réduction en focale !


  12. totolesbaloches

    On a déjà échangé, j'ai un 14' Meade.

    Avec tous ces gros tubes en SCG, il est impossible d'aborder la CCD pour deux raisons incontournables

    1 La focale est trop longue, il est impossible de tenir les 3 ou 4 secondes d'arc nécessaires pour avoir un échantillonnage correct et un suivi. A plus de 800 mm de focale la partie est injouable pour les amateurs m^me en fixe.

    2 Il est mécaniquement impossible de ne pas avoir un tube qui bouge, en fin de chaine, de moins des quelques secondes d'arc nécessaires (sauf peut être en altaz avec le dérotateur, mais on retombe sur la remarque 1.(et on ne peut pas travailler sur les objets proche du zenit).

    Conclusion, avec une monture de la valeur de celle que tu achète, la lunette est à mon avis le seul choix cohérent.

    Je tartagerai volontier les avis !

    A part ça, les commentaires des praticiens effectifs du gros tube ne courent pas les forum, peut être du fait des points 1 et 2 !


  13. Tout ça très bien

    Mais, pour des longues durées, je regarderai bien la notice - et c'est pas garanti que ça y soit - que le produit soit neutre.

    Dans un emballage ou un abri fermé, est-on sûr que le produit ne donne aucun dépot ou dégagement gazeux, corrosif en particulier. Vu les compositions annoncées, genre acide phosphorique -très bien pour les détartrages- moins bon peut être sur les verres et les aciers ou alus polis.

    Les sachets professionnels montrés ne se trouvent peut être pas au supermarché brico du coin .

    Votre avis ?


  14. Bien joué !

    J'aimerai savoir tes impression en CCD si tu en fait, avec le montage equatorial.

    Mon expérience avec le 14 (et j'ai eu un 10' avant) est que ce type de fourche c'est réellement fait pour l'ALTAZ. Hélas pour la lulu en parallèle, que j'ai monté aussi: ça tourne et on doit limiter à 30" de pose (mais on peut additionner autant qu'on veut).

    Le miens, a poste fixe fait 80ks, il faut le palan électrique pour les montages démontages de table.


  15. Est-tu sûre que le tube passe dans la fourche ? Il fait 40 cm de diamètre sur 80 de long. La fourche du 14 est élargie. Elle fait 60 cm de large (en haut)70 en bas !

    Par ailleurs le tube de 14 est très lourd, ça m'étonnerai que la mécanique suive, la chaine cinématique des 14 n'est pas la même que les modèles plus petits. Sur le grosse fourche du 14, j'ai déjà des problèmes de bougé en équatoriale malgré la superwedge. Le tout est en déséquilibre, mécaniquement instable. Je ne vois pas comment une fourche plus légère marcherait.

    Personnellement je ne conseillerai pas l'aventure, plutôt chercher un 14 en occasion. On en voit de temps en temps.


  16. totolesbaloches

    Intéressant ton problème.
    Attention quand même, si tu bloque le primaire, aucun système de mise au point ne te donnera une course suffisante.
    Le tirage "optique" est bien plus long que le tirage du primaire (il faudrait vérifier, je dirai une quinzaine de cm pour le 14 si ce n'est 20 !)
    On est loin du compte et je ne vois pas bien non plus la stratégie commerciale (ou bien je la vois justement) consistant à vendre des focuser avec des courses de 15 mm pour ce genre d'appareil !
    Les modèles de 30mm sont déjà moins nombreux et ceux qui font 80 sont donné pour les lunettes et n'ont pas de motorisation en général.

    Conclusion: pour les gros SC on est réduit à utiliser le réglage du miroir.

    A mon avis la seule solution est de se fabriquer un jeu de tubes allonge, ou des bagues bloquées, selon ce qu'on veut faire, visuel ou images.

    Merci de vos avis


  17. totolesbaloches
    J'ai bien lu tes posts.
    Je n'ai eu aucun problème avec mon 14 et je suis régulièrement les post sur Yahoo LX200 14, qui ne traite que ce modèle.

    Je ne doute pas de ce que tu écris, et je t'ai déjà donné un avis. Le pignons en nylon ont disparu en aout 2005. J'ai l'impression que ton LX a été "cuisiné" (je vois pas d'autre expression). Il peut s'agir d'un ancien modèle ou d'une reconfiguration.
    Sur Yahoo tu trouvera même les numéros de série en fonction des années, ça serait peut-être intéressant !
    Le mien, sur un premier pointage une étoile après installation de la table superwedge, et pour tester, avec juste un centrage de la polaire sur 9mm réticulé, a donné une dérive sur saturne d'a peu près 10secondes en 45 minutes de suivi!
    Que se passe-t-il avec certains LX ?


  18. Ne pas s'exiter sur les pignons (je m'excuse d'y revenir).
    A partir d'une certaine date (je crois que c'est aout 2005, mais a vérifer) c'est du tout métal. Le fabricant a considéré que c'était nécessaire.
    La chaine cinématique du 14 est différente des 12 et autes.
    Voir le groupe yahoo, très bien documenté.
    A mon avis, ce n'est pas que l'on risque casser mais c'est surtout que ça doit induire des vibrations parasites.

    Peut être si on est très patient on peut le corriger (contrepoids répartis de manière adequat, mais quel boulot !