Shadoko

Member
  • Content count

    326
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

23 Neutral

About Shadoko

  • Rank
    Active Member
  1. LX200 Lame de SCHMIDT

    Merci, ça confirme mon info pour celestron. Le problème est que j'ai une image de manip démontage du LX10 avec la flèche à l'inverse. A part ça je peux regarder quel est le côté corrigé (la correction n'est peut être pas très profonde, on verra) j'ai aussi vu cette manip sur un site. Je vais essayer avec ma boite à flat comme éclairage.
  2. LX200 Lame de SCHMIDT

    Merci Justement sur les Celestron c'est l'inverse, d'après une photo de démontage ! J'ai une photo de lx 10 , flèche vers le ciel, mais je voudrais être sûr.
  3. Je recherche photo de la tranche de la lame de mon LX200, avec le sens des marquages. la flèche imprimée est elle orientée vers le miroir ou vers l'extérieur ? Doute sur un remontage !
  4. ASI 120 Lenovo

    Mon ASI 120 refuse de marcher sur un portable Lenovo W10, malgré réinstallation pilotes etc "erreur pilote" "ressources système insuffisantes". Sur deux autre ordis, ça marche ! Avez vous eu ce problème. Que faire ? Rien en ligne à ce sujet. ASICAP n'ouvre pas la camera. L'installation du pilote ASCOM ne donne rien, la camera n'est pas interfacée (sous Prism non plus) Shadoko
  5. Haaff... du lourd ! Et le cerveau je vous dis, pas que la rétine! C'est quoi la voie magno-cellulaire ?
  6. Allons y: C'est un résumé. La réponse de l'oeil - plutôt du cerveau, l'oeil y est pour peu - est fonction du logarithme du signal. On passe sur les détails et les formules ( c'est pas de moi, c'est en ligne): "Dans sa forme de base (loi Weber), cela implique que la réponse de l'œil à la luminance de l'objet, en tant que discrimination de luminance, n'est pas proportionnelle à son niveau d'intensité (physique) réel, mais qu'elle change avec le niveau d'intensité, restant presque constante par rapport à celui-ci. Ceci, à son tour, en supposant que la valeur relative d'une différence de luminosité à peine perceptible est une unité du changement de sensation, signifie que la luminosité perçue de l'objet change avec le logarithme de la luminosité réelle de l'objet. Fechner savait que les données empiriques n'appuient pas ce concept simple en tant que droit général. Mais il a diminué l'ampleur de l'écart, émettant l'hypothèse qu'il ne devient significatif qu'aux extrêmes de la luminosité perçue, en raison du bruit du signal rétinien : le plus faible niveau de bruit neuronal (lumière sombre) à l'extrémité inférieure et la saturation à l'extrémité supérieure. Pour tenir compte de la première, il a modifié la loi en S=kΔI/(I+I0), I0 étant le niveau de bruit neuronal avec un éclairage proche de zéro". On ne détaille pas la dynamique extraordinaire de la perception ( pas seulement de l'oeil qui est seulement le récepteur. Le signal est traité par le cerveau). C'est ce qui nous fait - bien -voir l'image de Jupiter et des ses satellites, alors que sur un cliché, l'image de Jupiter est grillée quand les satellites sont bien visibles....
  7. Meade 12 à réparer

    Je veux dire un voilage en 8
  8. Meade 12 à réparer

    J'ai une fois un peu serré les vis du flasque de la lame, ça se voyait immédiatement à l'image défocalisée (image en étoile, chaque vis marquée) Peut-être il suffirait que le cercle d'appui de la lame (le flasque) soit voilé... Ça ressemble à un - gros- problème mécanique.
  9. Meade 12 à réparer

    Pas le miroir évidemment - lapsus- mais la lame Quand on sort le secondaire et tout le bloc central, chercher face avant et arrière de la lame? Les marquages sur la tranche, une flèche imprimée, mais elle est orientée vers où ? Même sur sites US, pas documenté. Notre amis de chez Meade doit savoir. Des écrous à la place des vis d'origine, drôle de remontage, pas très rassurant sur ce qui a été fait avec ce tube ! Le disque de Hartmann, on gagne son temps et en précision. Sinon, aller retour oculaire, face avant du tube pour les vis, on prend son temps et on espère le bon suivi de l'étoile. Quand on visse ou dévisse, l'image sort d'un coté ou de l'autre etc. J'ai fait ça souvent, sur le gros tubes, la collim bouge facile...
  10. Meade 12 à réparer

    J'ai un 14" que j'ai démonté et réglé plusieurs fois. L'histoire de la lame qu'il faut remettre en face d'un repère, me semble absurde a moins de penser qu'un disque de verre est voilé ! Par contre, il y a des cales en liège sur le tour, pour qu'elle soit bien centré. Vu le poids c'est essentiel. Achète un jeu de clés alen au pas US, toutes les vis du LX sont au pas US. Retire le cercle, sans rien toucher et vérifie: 1 que les cales sont bien réparties sur le tour (et qu'elle sont là, tu a pu avoir affaire a un mauvais bricolo) 2 éventuellement que la marque au feutre en blanc est en regard d'une marque sur la tranche, mais je redis :perso je n'y crois pas. 3 sans rien casser, vérifier le jeu du secondaire sur ses vis à ressort, qu'il n'est pas hors jeu. A la lilmite est ce que le miroir a bien été remis à l'endroit: face vers l'avant si on a démonté le support central du secondaire, on a pu remonter à l'envers (et oui c'est possible il n'y a pas de détrompeur) Là c'est compliqué et il faut se référé à des marquages en flèche sur la tranche de la lame, ce pourquoi il faut enlever la lame (prudemment, c'est lourd ) On ne peut pas recollimater ce genre de bête sans un disque de hartmann a trois trous. Pas très difficile a faire. Protocole bien fait en ligne. Enfin, est ce que le primaire tiens bien sans jeu sur le tube central, en mouvement avant arrière. Si rien de ça ne marche il faudrait demander à ton vendeur ce qu'il a fait avec. les meade qui ont un certain âge sortaient parfaitement testés sur la chaîne avec la signature du technicien ! Attention, avec un 12" et une focale de 3m, si tu pousse le grossissement, c'est flou simplement du fait de la turbu ! Mais à l'oeil la finesse de saturne ou des satellites jupiter ne trompe pas sur la validité du tube. Bon courage.
  11. Prism autoguidage

    Ça y est, ça marche en ST4 sous PHD2 , mauvais guidage, alignements capteur à faire, mais ça tourne: +/- 1 à 2". Par contre PRISM ne veut rien savoir en guidage. Echec avec ATIK et ASI, tentatives de calibrage, rien ne bouge. Que ce soir en ST4 ou en pulseguide !
  12. Prism autoguidage

    eqmod marche bien avec ou sans prism. Je pense être à jour pour la version. Par contre je ne suis pas sûr que mon pilote ascom pour la 120 soit en place. Si ça ne le fait pas avec l'ASI je passerai sous ATIK ( la lecture des images longues pose de l'ASI n'est pas évidente, c'est plutôt fait pour du court) Sur le forum prism, on me dit la config que j'ai marche bien. Le PC est un nano PC ZOTAC W10 commandé en réseau filaire avec TEAMVIEWER, tout est dans le ZOTAC, prism, ascom, pilotes etc. Je dirige à distance avec un LENOVO. Sauf l'autoguidage tout est bon. En filaire on est comme en direct.
  13. Prism autoguidage

    Je l'avais lu, ce soir ça se dégage, je vais reparamétrer et mettre aussi en 16 bits. Sous ASICAP la 120 affiche bien, et le ST4 fonctionne avec un effet aberrant, secousses etc. J'ai donc aussi l'ATIK 314+ et je vais réduire les flux USB de l'ASI.
  14. Prism autoguidage

    C'est fait, tout marche. Sauf l'autoguidage ! Je remet les pilotes ASI a jour. Il en manque peut être en relisant leur page sur le chargement ASCOM.
  15. Prism autoguidage

    Justement, quel est ton setup: USB direct ou par la raquette ? Je vais vérifier le pilote ASI j'ai aussi une interface Pierro astro que je pourrai essayer. Sur la Pierro astro on configure 9600 bauds com 4, sur mon branchement direct USB je suis a 115000 com 3. Est ce que ça viendrai de là (je n'ai pas encore testé la Piero astro, ciel bouché hier) En ST4 j'ai aussi l'impression que ça connecte mais que la monture ne répond pas, donc échec calibrage, sous Prism ou sous PHD2 (l'étoile de test ne bouge pas au calibrage.