Shadoko

Member
  • Content count

    454
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 78794

Posts posted by Shadoko


  1. Je vais mettre également mon LX200 en polaire.

    La doc MEADE indique une seule manip: Tube au nord, panneau des cables face au sud, le tube est a un angle de 90° avec la fourche (pas du tout comme sur la photo qui est probablement un montage pour l' ETX ). La table fait un angle avec l'horizontale égale à la latitude du lieu d'observation.

    Voir photos de la doc, sans ambiguité sur le sujet.

    La règle de déclinaison doit indiquer 90°

    Si on suit tout ça on comprend qu'un étoile se retrouve à 180° de sa position.

    On peut monter le LX autrement, comme sur la photo mais ça ne correspond pas au montage compatible avec le soft interne au MEADE.

    Je pense que c'est la raison du problème.

    Bon ciel.


  2. Bonjour

    Tous les branchements sont droits, non croisés.

    Pour les convertisseur, faire un test de vos sorties séries, avec un autre PC. Ou bien avec un modem externe ancien modele avec port série extérieur, faire un test minitel par exemple, les données de transfert, vitesse, parité etc SONT LES MEMES. SI CA MARCHE CA MARCHE POUR LE LX200.

    Je n'ai aucun problème quand ma connexion est établie mais il m'est nécessaire de faire une PREMIERE CONNEXION SOUS ASTRONOME CONTROL PANEL (fourni avec starry naight bundle)je crois que c'est téléchargeable.

    L'INITIALISATION? LE PREMIERE? EST CHATOUILLEUSE SOUS LX 200 AVEC LPI, LE SCANNING DES PORTS SE FAIT MAL.

    On initie la connexion sous Astro Contro Panel, on ferme, et on ouvre sous LPI et ça marche !

    Prendre COM 1 pour la liaison série LX200 et un USB pour la caméra, je déconseille l'inverse.

    Barncher la série dans la prise RS232 (RJ11 droit)

    ATTENTION AUX MODEMS OU AUX FAX MODEMS QUI BLOQUENT LE PORT

    DESACTIVEZ VOTRE FAX ou en yout cas ne pas le laisser en automatique.

    JE CONSEILLE MEME DE RETIRER LA CARTE MODEM OU DE LA D2SACTIVER DANS WINDOWS

    Par ailleurs je crois bien que l'autoguidage ne marche que pour les LX 200 GPS

    Bon ciel


  3. J'utilise, selon le moment le kit LPI, ou bien starry night pro. Avec le LPI, l'autoguidage est d'une facilité déconcertante, on marque l'objet sur lla fenêtre (celle de la camera LPI) avec un curseur, on fait une case et c'est parti. Par contre, il faut faire attention aux instructions données sur la carte du ciel du soft, car il peut y avoir conflit avec le suivi auto généré par la carte. il faut décocher le mode "slewing telescope". Du moins selon mon impression, j'aimerai avoir un avis à ce sujet.

    Pour le contrôle seul, Astronome Control Panel (ACP) qui est en freeware avec starry night (de base, pas le pro). A part ça, avec le LX200, tout marche, c'est la référence pour les soft qui sont tous compatibles, c'est le gros avantage du LX.

    Si on veut bidouiller, les lignes de commande du protocole LX sont sur les docs et ça doit être assez facile à piloter "maison".

    J'ai un observatoire en province, sur une plateforme extérieure avec un local technique attenant, je controle tout depuis le local (chauffé bien sûr pour les nuits d'hiver). Mais le plus marrant c'est de tout contrôler avec un réseau depuis ailleurs, avec un soft de prise en main du PC genre VNC.


  4. Bonjour

    Attention, il me semble que le kit LPI n'est pas compatible avec les modèles non GPS, à vérifier.

    A part ça, aucun problème, le port RS232 du LX est compatible avec tous les ports RS232 des PCs. On peut brancher directement le pc ou bien passer par un convertiseur USB (n'importe lequel du commerce et pas seulement le meade). On peut aussi faire une émulation de la raquette sur le pc avec un convertisseur Meade (port raquette-RS232). Tout ça marche, je le fais régulièrement.

    Si le LPI ne marche pas sur les anciens LX200, pas de problème, utiliser un autre soft, il y en a plusieurs.


  5. Bonjour

    Suite a de précédents posts sur le sujet, et à part le fait qu'il est préférable de ne pas initialiser sur le GPS, quand un GPS change de lieu, il met à jour une liste des satellites.

    Si on donne une localisation approchée, sinon c'est assez long. Plus d'une dizaine de minutes ne me paraît pas anormal si on le laisse chercher seul. Aux utilisations suivantes, c'est beaucoup plus rapide.

    Plus le nombre de satellites repéré est important, plus on est précis et rapide.

    Bonne recherche.



  6. Bonjour

    Sur le LX200 14', la résistance kendrick n'est pas suffisante.

    Si l'air est très humide et que la buée est déjà formée, au bout d'une heure, à puissance maxi, la lame reste encore embuée sur les 50% de surface a partir du centre. Cela l'hiver.

    L'été, pas de problème mais il vaut mieux mettre en chauffe le tube vers le bas avec le bouchon avant de commencer (une heure).

    Le problème semble être la grande surface du tube, et donc la déperdition calorique. Au prochain usage, je vais essayer avec un tour de bande isolante colante sur le tube , au bout et donc sur la résistance qui perd ses calories par l'extérieur.

    Sur l'accessoire présenté, je suis très sceptique, comment pourrait-il ne pas y avoir de turbulences avec un manchon chauffé, a part l'argument commercial, techniquement ce n'est guère tenable.

    Conclusions, pour 14', envisager plus que 20W (puissance maxi de la kendrick), mais attention alors aux contraintes sur la lame !

    Bon bricolo.


  7. astroed2006

    Je suis très intéressé par ton contact avec le SAV, leur réponse indique, à mon avis, qu'ils ont un problème avec les GPS car elle ne tient pas debout. Qui aurait conçu un scope avec GPS sur un tel modèle ?
    Un GPS qui corrige en fonction d'un lieu connu, c'est un GPS différentiel, pour augmenter la précision, voir les modèles nautiques.

    Je reste donc sur ma faim, jusqu'au moment ou quelqu'un pourra indiquer comment le système fonctionne réellement, ce qui permettra aux utilisateurs une marche à suivre.

    Sur les post Yahoo, que je suis régulièrement, le problème est le même malgré les schéma de cablage interne du LX qui ne nous apportent pas grand chose.

    Bravo pour ton messsage sur le RC400, ça fait envie et la fonction collimation gérée électriquement, c'est une idée remarquable, qui, elle, prend en compte les utilisateurs.


  8. Voila un message intéressant car le problème est le même sur le Meade.

    C'est à dire que les softs sont curieusement faits pour qu'on ne s'y retrouve pas. A priori, on rentre l'heure locale et on affiche "dailight time saving", qui veut dire, normalement que le soft corrige en fonction de l'heure d'été, là ou elle existe.

    Le problème est qu'ensuite, quand on travaille avec un PC branché et que l'on utilise le soft LPI, par exemple, on voit que le scope (il me semble que LPI ne fait que ramasser l'info du scope en ligne) affiche une heure fausse, décalée souvent de une heure, ou deux !

    Il manque la fonction simple -trop pour les informaticiens- qui permettrait à tout le monde de travailler- soft et scope et utilisateurs- avec la même heure c'est-à-dire GMT.

    J'ai l'impression que le télecope recorrige à nouveau en utilisant le décalage horaire qui correspond à la zone géographique entrée dans la raquette ou par le GPS en utilisant une table obigatoire. Cela expliquerait les décalages de deux heures ou plus observées et peut être l'erreur assez systématque d'alignement première étoile (qui semble souvent de 15° ...).

    Meade Celestron, même combat !



  9. Justement, ça n'est pas normal du tout. Meade met un GPS dans son matériel pour que les utilisateurs le déconnecte systématiquement tellement il plante la machine! Une radio pilotée suffit largement pour avoir l'heure satellite. C'est moins cher.

    J'attends avec intérêt le premier message indiquant un pointage satisfaisant sous GPS. Tout en restant un adepte de MEADE pour la série des LX, on peut s'interroger sur le bug des GPS qu'il propose. Je remarque sur le mien, que si l'alignement automatique est faux (de 15 degrés au pire à 5 degrés au mieux) le suivi est remarquablement précis, pas de dérive au bout d'une heure.


  10. Justement un GPS ne donne pas le nord: Pour ça il faut bouger, le GPS est une triangulation, l'appareil compare deux positions pour trouver le nord; il y a un compas magnétique electronique dans le LX (photos sur le site Yahoo LX200). Le soft fait ensuite une correction automatique selon le site pour décaler nord magnétique et nord géographique.

    Idem en bateau, il faut avancer pour que la carte affichée du GPS s'oriente vers le nord.


  11. J'en ai réalisé une en dural pour mon ancien LX 10', je peux d'ailleurs la vendre ayant pris un plus gros diamètre. Photos seront dispo.

    Mais je déconseille relativement le projet: Il faut une rigidité impeccable, le contreplaqué ne suffira pas. D'ailleurs chez Meade il faut la SUPERWEDGHE pour avoir une stabilité adequat, c'est très massif. Le modèle de base est insuffisant pour les 10' en tout cas.

    Il y a un gros porte à faux qui amplifie toute vibration et pour la photo ou le CCD ça ne doit pas bouger.

    Attention au vissage de la base du LX, trois boulons qui sont au pas US.(fraction de pouce).


  12. Merci de l'avis, ça confirmerait une première impression, que le GPS "plante" l'alignement du LX. L'alignement manuel est effectivement, dans tout les cas plus précis. Mais évidemment plus long.
    J'ai l'impression, aussi, que le compas magnétique plante le système (la GPS, par définition ne pouvant planter).

    A moins, au final, qu'une nouvelle version du soft arrange tout ça.

    A confirmer, j'attends les avis !


  13. LX200 GPS: Quelle est la précision du premier pointage, en auto, sur votre LX, avant première correction sur une étoile? (en AltAz).

    On pourra comparer et voir si la version du soft y est pour quelque chose. Quelle est votre version ?

    L'erreur est elle constante sur votre appareil ? Indiquer le modèle.

    L'étalonnage "calibrate sensors", donne-t-elle un résultat ?

    Meade ne documente pas ces infos !


  14. nanajûni

    La limite de grossissement n'est pas celle de l'appareil, mais celle du ciel!

    On ne peut pousser le grossissement au delà d'une certaine valeur pour le ciel moyen en France, vite atteinte. On aura pas une meilleure résolution en grossissant, la limite est donnée par la turbulence qui augmente aussi avec le diamètre.

    On aurait intérêt à avoir des valeurs prédites de seeing, je crois que c'est en cours sur astrosurf météo.


  15. Astrol, je ne vois pas,peut-être quand même un gros problème de collimation ou de contrainte des miroirs. Mais les grossissement annoncés sont énormes, a de telles valeurs on est dans la turbulence. Une forte turbulence peut donner des images de ce type, passé X300, je ne vois sur mon 14' qu'une tache floue multiple pour une étoile, sans vrai focus stable, même avec un bon ciel. Le 9mm est l'oculaire ultime utilisable. Avec un 10' que j'avais avant c'était la même chose. Le 10mm est le mieux utilisable sur le planétaire. Je parle d'un ciel habituel dans la moitié Nord de la France, en été.

    Pour mieux, je crois qu'il faut...une lunette et un diamètre pas trop grand !

    Le SCT c'est vraiment pour ramasser de la lumière sur objet profond avec un grand diamètre, pas pour un ultra piqué.

    Tu devrais faire un test avec une étoile artificielle comme celle du commerce où l'on peut régler la magnitude et faire des test de distance. Tu peux assi faire des test en grossissement progressif sur des étoiles doubles bien connues et calibrées en espacement pour savoir le grossissement maxi que tu peux utiliser avec ton Meade.

    A part cela, si tu as un modèle GPS, quelle est ta précision de pointage à la première étoile (par exemple: Mode auto, deux étoiles). Merci par avance.


  16. Mes excuse, le message est pour Astrol qui a bien fait de remettre tout en place.

    Tout ça c'est le principe du SCT mais, contrairement à ce qu'on lit trop souvent le Meade marche bien, pour moi c'est le deuxième-en occase- et je n'ai eu aucun problème. La collimation est a contrôler souvent mais elle tient.


  17. A mon avis ton problème d'astigmatisme vient du repère qui n'est pas respecté. Il s'agit d'un marquage d'usine incontournable selon Meade.
    Je te conseille donc de démonter, de mettre le repère en face et ça sera réglé. La contrainte ne me semble pas pouvoir causer l'astigmatisme qui est seulement dû au manque d'appariage (dans le sens circulaire) disque miroir.

    Ton scope est-il une occasion ? A-t-il été réparé ? Sinon pourquoi les repères sont ils déréglés ? Que fait ce morceau de mousse à cet endroit, il a été probablement introduit lors d'un démontage pas très soigneux dans le passé ce qui irait bien avec le problème des repères.


  18. Après avoir démonté celle de mon LX200, il y a seulement un repère a respecter impérativement sur le pourtour de la lame qui est appariée avec le miroir pour cause de réglage d'astigmatisme.

    Sans quoi le règlage nécessite à mon avis une bonne connaissance de la récupération de l'astigmatisme (voir méthode sur les forum).

    Ne pas trop serrer les vis au remontage pour ne pas contraindre la lame.

    On peut éviter de démonter la lame trop souvent. Pour la mousse tu aurais pu essayer avec un objet électrostatique pour la pousser vers le bord...


  19. Attention au gaz qui peut geler la surface et faire une trace intérieure et extérieure, tout à refaire et c'est dur à enlever.

    Le jet de gaz peut faire une abrsion, vu sa vitesse, car il y a des grains abrasifs sur les poussières à la surface.

    A mon avis, que du liquide avec une pissette genre labo ou celle des grandes surfaces brico ou auto (rayon batterie). L'eau distillée est à filtrer sur un filtre à café car elle est pleine de grains (!).

    Si on démonte la lame:
    1 Respecter les repères lame-tube, les lames et les miroirs sont appariés en usine pour l'astigmatisme.
    2 Il faut refaire toute la collimation, le dégrossissage n'est pas facile.
    3 Ne pas trop serrer les vis du cerceau de fixation, cela peut entrainer des contraintes dans la lame avec les problèmes optiques en conséquence.

    A mon avis: Que du liquide, de l'alcool ou de liquide à vitre ou a vaisselle, une goutte seulement. Ne jamais essuyer sinon c'est à refaire, automatique !

    Pencher le tube vers le bas, arroser tant qu'il faut, recommencer plusieurs fois, laisser sécher seul et c'est bon.

    Mais tout le monde est d'accord: La lame peut être relativement sale sans problème !

    Bon courage.


  20. Je ne comprends vraiment pas la teneur des réponses à cette questions: Il n'y a aucun rapport entre un APN et une CCD. Je peux comparer une STARLIGHT MX5, MX7 et un EOS 300d, il ne s'agit pas du même matériel pour les mêmes observations. L' APN n'a ni la sensibilité ni la dynamique du CCD. La mise au point sérieuse est impossible avec l'EOS car il n'y a pas de lecture en continu de l'afficheur avant la pose. Le viseur est inutilisable pour ça. Le canon astro, qui n'est pas plus un CCD astro et qui n'en sera jamais, vaut le prix d'une bonne CCD spécialisée.

    Sur la STARLIHT, avec un USB2 on suit et affiche en continu (on peut travailler au 1/1000è ou 1/100è de sec sur le planétaire). Idem pour le suivi commandé directement par la CCD si on a un téléscope adequat. La mise au point est assistée par le soft dans une fenêtre spéciale avec un affichage numérique d'une valeur de mise au point. Quand on maitrise, ça marche très bien.

    Je vois mal la longue pose avec un APN, même de nouvelle génération. Le problème n'est pas uniquement le capteur mais toute la chaine électronique et le refroidisseur.

    On ne peut comparer ce qui n'est pas comparable.

    Je crains les déceptions des achats un peu radides d'APN si on pense les utiliser comme des CCD: N'y pensez-pas !


  21. AUTOSTAR II sur LX200

    En manuel, j'ai affiché ma position, lat long, j'ai coché DAYLIGHT SAVING, questions:

    1 Comme j'ai indiqué daylight saving, quelle heure dois-je entrer ? (c'est pas plus clair en anglais dans la doc qu'en français, c'est simplement pas spécifié !)
    GMT ?
    GMT +1 (heure standard qui sera corrigée par daylight saving ?
    GMT +2 pour faire simple ?

    2 Ensuite, ayant branché le PC avec autostar suite ou un autre (STARRY NIGHT PRO) est-ce que l'heure du LX est celle du PC, du soft, ou de l'autostar ?

    J(ai eu des surprises en lisant le tableau de ASTRONOME CONTROL PANEL? (genre -3heures de GMT !)

    Pour en finir avec ce foutoir d'informatitien, peut-on travailler une bonne fois pour toute en GMT sur l'autostar, le LX et le PC ? Il semble hélas que la plupart des soft automatise l'heure en fonction de la latitude longitude affichée (ou trouvée par le GPS quand il est en fonction. C'est bon alors pour le LX, mais pas pour le soft qui continue à trvailler pour son compte.

    Par ailleurs il semble que chez Meade, dans la doc de mon précédent LX, on décalait l'heure française non en + mais en - .


    merci pour un avis avisé...

    Hellix