toyof

Member
  • Content count

    220
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 88666

Community Reputation

496 Excellent

2 Followers

About toyof

  • Rank
    Active Member

Personal Information

  • Personal website
  • Instruments
    TS 76EDPH (f = 342mm | f/4.5)
    AZ-EQ6
    ASI2600MC
    Jeu de filtres dans porte-filtre à tiroir : Optolong L-eXtreme / L-Pro / SII (6.5nm)
    Autoguidage DO / ASI290MM mini
    AsiAir Pro
    Moteur MAP EAF
  1. Oui on dérive un peu mais pas tant que ça dans la mesure où on veut bien savoir comment tu as exactement calibré les 2 brutes de ton post . D'ailleurs il s'agit de la même brute prétraitée ou un empilement? Je n'avais pas compris que tu avais fait une correction de flat d'où ma question sur l'utilisation des bias sur la version prétraitée avec les darks. Et donc là tu as utilisé des darks avec un temps de pose différents des brutes?
  2. Ce que je veux dire c'est que si tu calibres avec le master dark, tu ne te sers pas des bias. Puisque le signal de bias est aussi dans le signal de dark. Tu fais (brute - master dark) dans un cas ou (brute - master bias) dans l'autre, c'est bien ça?
  3. Pourquoi tu précises 33 bias? Tu t'en sers pas là dans la version avec dark?
  4. Choix final achat dobson 400

    Tant qua ma fille ne me demande que ca, tout va bien !
  5. Choix final achat dobson 400

    Comme si t'avais pissé dans un violon mon pauvre Alain Bon après super intéressant tous ces retours même si ca n'intéresse plus uniquement Emile.
  6. Choix final achat dobson 400

    Merci Bruno d'y avoir consacré du temps. C'est très clair maintenant et je comprends mieux ce que tu voulais dire. Probablement que j'ai présenté les choses de cette façon du fait de ma pratique majoritaire de l'astrophoto et du fait que j'utilise des instruments en visuel avec des diamètres qui vont du simple à plus du quintuple! Ce n'est pas du tout pour te contredire, juste j'ajoute une précision: un oculaire de 2 mm et un oculaire de 25 mm, ce n'est ni le même poids ni le même prix. C'est aussi pour ça que j'ai pas mal raisonné ""pour un oculaire donné". Et comme dit, il y a quand même une limite min et max dans le choix des oculaires pour les autres raisons que nous avons exposées. Bref, c'est aussi un peu trompeur de dire "on peut toujours choisir ses oculaires"
  7. Choix final achat dobson 400

    Pour certains objets du CP avec du détail et assez lumineux comme les nébuleuses planétaires, c'est valable aussi. Si ça turbule, avec un 400, tu n'en tires pas grand chose.
  8. Choix final achat dobson 400

    C'est exactement ce que je disais dans mon premier message à Emile sur le CP ce sur quoi @Bruno- a réagi en disant que ce que je disais était trompeur. Mais je n'ai toujours pas compris pourquoi c'était trompeur mis à part le fait que oui, effectivement on peut avoir plusieurs oculaires et que oui en effet la magnitude limite des étoiles ne dépend pas de F/D mais de D uniquement (et encore comme rappelé plus haut dans une certaine limite de grossissement) mais je crois que je n'ai rien dit en contradiction avec ça. S'il y a un truc que je n'ai pas compris et que je trompe mes lecteurs, j'aimerais absolument y remédier .
  9. Choix final achat dobson 400

    Oui c'est vrai que l'amas d'étoiles est un cas particulier dans les objets du ciel profond. Quand je parlais d'intensité lumineuse perçue identique à F/D identique avec le même oculaire, je ne parlais que des objets diffus du ciel profond.
  10. Choix final achat dobson 400

    Alors désolé, je me suis peut-être mal exprimé, en tout cas, je n'ai pas voulu tromper. Ou alors y'a encore des trucs que je n'ai pas compris. Et ça, c'est tout à fait possible. Et je veux bien que tu m'expliques. Ce que j'avais essayé d'expliquer c'est ça en synthèse: avec un plus gros diamètre, on va pouvoir observer avec un plus gros grossissement un objet du ciel profond avec la même luminosité qu'avec un plus petit diamètre, toutes choses égales par ailleurs comme l'oculaire. Mais est-ce que le grossissement est une fin en soi? C'est pas ce que j'avais compris dans les souhaits d'Emile. Il n'avait parlé que de ciel profond. Pas de pouvoir observer en mode zoom extrême (ce qu'il a précisé dans un second temps). Perso, j'aime bien voir les objet en entier, et je trouve les objets du ciel profond tout aussi joli à observer "en petit". Et je dis ça en ayant énuméré tous les inconvénients des gros diamètres et notamment le fait qu'avec un 400, tu ne vas pas avoir, sauf rare moment en France, plus de détails qu'avec un 300 en pratique du fait de la turbulence atmosphérique comme l'a rappelé @jldauvergne. En tout cas, @Astrodobson400Emile, tu m'as l'air bien mature, avoir les idées très claires et prendre de sages décisions pour ton âge. Quand je te lis, je n'ai pas du tout l'impression d'avoir affaire à un jeune de 14 ans! Mon but n'est pas du tout de te décourager dans ton projet d'achat d'un gros diamètre. Je te fait part de mon expérience, une parmi d'autres, pour t'aider à faire ton choix. Si tu es bien conscient des inconvénients des gros diamètres et que ce ne sont pas des obstacles infranchissables pour toi, si les possibilités d'un gros diamètre correspondent à tes attentes, vaz-y fonce!
  11. Choix final achat dobson 400

    Je parlais de la détection du ciel profond, pas des étoiles et j'ai précisé pour un oculaire donné, j'ai toujours faux? Genre avec un oculaire de 20 mm sur un 200/1800, tu détectes les mêmes objets du ciel profond qu'avec un 200/2400? En tout cas en pratique, c'est la sensation que j'ai: j'ai l'impression d'avoir le même pouvoir de détection des parties faibles des objets du ciel profond avec mon 400/1800 et ma lulu 76/342. Pourtant le Dobson a un beaucoup plus gros diamètre. J'ai pas l'impression de mieux détecter avec mon Dob... Alors on est d'accord, ce n'est pas du tout le même champ et dans ma lulu, je vois l'objet beaucoup plus petit.
  12. Choix final achat dobson 400

    En effet, quand j'ai vu la taille de mon post, je me suis fait la même réflexion Je crois que c'est la nostalgie qui m'a fait prendre la plume. Emile! Emile! Eeeeemiiiiiile?
  13. Choix final achat dobson 400

    Bonjour Emile, Bienvenu et bravo pour ce projet. Très difficile de te donner directement le modèle de télescope qui te conviendrait pour les raisons déjà exposé plus haut (il faudrait en savoir encore plus sur toi et sur ce que tu veux). Je pense aussi que le plus important et de bien connaitre les inconvénients et les avantages de tel ou tel modèle et effectivement, si tu en as la possibilité, l'idéal serait d'essayer quelques modèles avant l'achat (adhérer à un club bien doté serait parfait). Je sais qu'avec ce genre de projet, quand on est jeune et passionné, on veut passer à l'achat très vite mais je te conseille de prendre du temps, beaucoup de temps pour avoir une idée assez précise des avantages et inconvénients. Ce qu'on ne te souhaite pas, c'est d'abandonner cette belle passion parce que tu aurais fait le mauvais choix (et ca arrive bien trop souvent malheureusement). "Le meilleur télescope, c'est celui qu'on utilise". Je vais te raconter un peu ma vie parce que c'est comme ça que ca se passerait dans la vraie vie ("IRL") Personnellement, en visuel, j'ai encore un vieux newton 114/500 sur EQ1 et j'ai acquis depuis un Dobson 400/1800 FlexTube GoTo WiFi sans raquette de chez Sky-Watcher. Deux extrêmes: et bien , j'adore les 2 mais pas du tout pour les mêmes raisons. J'ai aussi une lunette 76/342 avec correcteur de champ pour l'astrophoto que j'utilise de temps en temps en visuel. Avant te donner ces raisons qui t'aideront je l'espère dans ta réflexion, je voulais revenir sur un point technique car je ne sais pas ce qu'il se cache derrière ton souhait de t'orienter vers un gros diamètre. Tu as l'air d'associer ça au ciel profond. Je ne sais pas si tu maitrises la notion de rapport entre focal et diamètre de l'instrument. Si c'est le cas tant pis, j'aurais juste perdu un peu de temps . Ce rapport F/D te donne une idée de l' "intensité lumineuse" qui arrivera sur ton œil. Ce n'est pas parce que tu passes sur un télescope avec un plus gros diamètre que tu vas forcément mieux voir un objet que tu voyais avec un instrument de plus petit diamètre. Ce qui est important de comprendre c'est qu'il n'y a pas que le diamètre qui va déterminer l'intensité lumineuse, la focale est tout aussi importante et rentre en ligne de compte. Mon Newton est à F/D = 4,4, mon Dobson à 4,5 tout comme ma lunette. Avec ces 3 instruments, j'arrive donc à observer exactement les mêmes objets (pour un oculaire donné) bien que les diamètres sont complètement différent (76 - 114 - 400). Je ne vois pas plus de choses avec mon gros Dobson qu'avec ma petite lunette. Et tu risques de me demander "ca sert à quoi alors d'avoir un gros diamètre?". La différence entre ces 3 instruments, ca va être la taille du champs et la taille des objets (toujours avec un oculaire donné). Il y a la même intensité lumineuse mais les objets sont visuellement beaucoup plus gros avec mon Dobson qu'avec ma lunette. Si tu veux aller plus loin dans cette notion qu'on appelle la résolution d'un instrument: c'est la "définition", la "qualité", la capacité à voir du détail dans l'objet (pour un écran, c'est analogue à "du HD, du 4K ou du 8K") qui dépend uniquement du diamètre de l'instrument. C'est pas intuitif mais ce n'est pas parce que tu prends un instrument avec une plus grosse focale que l'image sera mieux détaillé, mieux résolu. Si tu veux du détail, tu ne dois regarder que le diamètre. C'est vrai que plus la focale est grande, plus tu peux grossir, mais grossir un truc flou sans détail ne présente pas beaucoup d'intérêt ;). Mais attention, au delà d'un certain diamètre, certes on augmente la résolution en théorie, mais en pratique, cette bonne résolution va complètement être dégradée, brouillée par les instabilités dans l'atmosphère (la turbulence atmosphérique). Après, les fabricants de télescope ne vont pas proposer n'importe quoi non plus, ils font des choix cohérent entre F et D pour avoir un bon compromis entre toutes ces notions de luminosité/grossissement/résolution. Et enfin, avant de choisir le télescope, je pense qu'il faut que tu sois aussi conscient des principales limitations sur le choix des oculaires. Il ne faut pas être pressé non plus d'acheter les oculaires, tout comme l'instrument, c'est tout une réflexion à avoir avant d'acheter. Avec un télescope, souvent, au moins un oculaire est fourni, généralement pas d'excellente qualité mais qui fait l'affaire pour commencer à se familiariser avec l'instrument. Plus la focale de l'oculaire est petite, plus tu vas grossir l'image (le grossissement c'est la focale de l'instrument divisé par la focale de l'oculaire). Ces limitations sont de 2 ordres: il y a une limite assez intuitive sur la focale de l'oculaire minimale, je l'ai déjà dit un peu plus haut, ca ne sert à rien de grossir un truc flou. Un peu moins intuitif mais dans l'autre sens, il y a une limite aussi, ca ne sert à pas grand chose de prendre pour un instrument donné des focales d'oculaire trop grandes (mise à part voir les objets en plus petit) car toute la lumière ne vas pas arriver sur ta rétine (limité par le diamètre de tes pupilles). Plus tu augmentes la focale de l'oculaire, plus c'est petit et à un moment, quand l'image sur ta pupille est plus grosse que le diamètre de ta pupille, ça s'assombrit de plus en plus vite. En résumé, si tu veux faire du ciel profond, le paramètre le plus important est donc d'avoir un rapport F/D le plus faible possible (pas forcément avec un gros diamètre). Ce qui va déterminer le choix du diamètre, c'est ton souhait de voir les objets gros ou pas. En entier ou en partie. Avec mon Dobson, impossible de voir certain objet en entier même avec mon oculaire qui grossit le moins et ça, ça peut être frustrant. Il faut en être conscient avant de passer à la case achat. Sinon, si c'est pas ce qu'on voulait, on passe tout de suite à la case déception. J'en reviens maintenant aux raisons différentes qui font que j'aime autant mon Newton que mon Dobson. Tout est une histoire de balance entre avantages et inconvénients. Pas mal de points ont déjà été évoqués plus haut. Gros diamètre: Avantages: . Bonne résolution . Intérêt d'un grossissement plus important . Excellent en planétaire (Jupiter et Saturne c'est waouh!) Inconvénients . C'est lourd à porter, long à installer (mon Dobson, j'y arrive tout seul mais en 3 parties, chacune déjà très lourdes: la base, la fourche et le tube), ça ne rentre pas dans la voiture, je vais même être grossier, c'est chiant... Il faut de la motivation, être vraiment passionné et souvent de l'aide. . Il faut un escabeau parfois (c'est mon cas avec le Dobson alors que je mesure 1.82m) . Compliqué sans motorisation, sans suivi et/ou sans go-to . Certains objets étendus du ciel profond ne peuvent pas être vu en entier . Limité par la turbulence atmosphérique Petit diamètre: Avantages: . Facile a transporter/installer . Les objets étendue du ciel profond sont vu en entier . On peut pus facilement se passer de la motorisation, du suivi et/ou du go-to Inconvénients . Bof pour le planétaire (c'est tout petit ou tout flou) . Limité en grossissement En tout cas, c'est mieux je pense qu'on ne fasse pas de choix à ta place surtout sur un forum. Le mieux c'est que tu choisisses toi en connaissance de cause. Et surtout que tu utilises ton télescope sans modérations Bon ciel à toi!
  14. Non le bias est un signal
  15. Ah! bientôt le fil "faut-il continuer à faire des darks de flat?"