MALLART

Company
  • Content count

    878
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by MALLART

  1. Boucle de Cetus

    Fabrice Morat, tiens tu le connais ! En fait, c'est aussi un de mes amis et presque voisin (on habite à une quinzaine de km l'un de l'autre)...Tu parlais de la complémentarité entre visuel et photo, et bien justement avec fabrice, on discute souvent autour de ses dessins pour les mettre en rapport avec ce qui est obtenu en photo, avec de bonnes surprises parfois. Fabrice a vraiment une vue perçante (ou l'oeil bien oxygéné) car souvent il perçoit des trucs vraiment très faibles. Moi qui suis passionné par la photo, j'admire la presévérence de ceux qui cherchent à repousser leurs limites en visuel ... Chacun s'éclate à sa mode ...Emmanuel
  2. Boucle de Cetus

    En ce qui concerne le gradient de fond de ciel :C'est vrai qu'il est atténué en H-alpha (quoique ici, comme indiqué, les derniers bruts ont été fait alors que le jour pointait, on ne voyait plus à l'oeil nu que les étoiles principales d'Orion).Je n'ai en fait rien fait pour enlever le gradient : il n'y a ici que de l'ajustement de niveau global, sauf dans les partie claires de M42 et de la tête de cheval qui ont été harmonisées.J'ai pas mal de gradient quand je met un 50mm standard, mais ici il s'agit d'un objectif moyen format, prévu pour couvrir une surface de film de 6x6, voire 6x7 cm. Sans doute qu'il n'y a presque pas de vignettage quand on se limite à la zone centrale correspondant à la ST10 (10x15mm), mais c'est à confirmer ! Je ferai une mesure de gradient à l'occasion pour vérifier ... (c'est vrai que j'ai l'impression d'avoir moins de gradient avec ce grand angle qu'avec un 135mm Nikon prévu pour le 24x36)Emmanuel Mallart
  3. Boucle de Cetus

    Bonsoir,Sans parler pratiquement de théorie, ce qui est bien pratique quand on pratique plutôt du côté pratique, voici juste un essai réalisé avec la ST10 au Restefond il y a qq semaines, en plaçant justement un filtre H-alpha devant un objectif Mamiya de 45mm, ouvert à 4 pour l'occasion. En l'occurrence, il s'agit d'un filtre Astronomik de 10nm.S'agissant de ton challenge évoqué sur un autre post, c'est à croire que tu lis dans mes pensées car je voulais justement faire le champ décrit dans ce bouquin, avec des poses élémentaires de 3 heures - chacune couvrant 12 x 18 degrés carrés avec le 45mm et la ST10 ! Je voulais couvrir Orion en entier, en débordant sur les gémaux ... la météo en a décidé autrement ...ça aurait dû être un régal, sauf que je n'ai pû faire qu'un seul champ avec seulement 20 mn de pose cumulée, et encore certains bruts sont "tirés" de l'aube qui pointait. Le temps a vraiment été pourri ! Image en plus "haute résolution" : http://www.astrophoto-mallart.com/echange/images/barnard.jpg côté résolution, elle en a pris un sérieux coup à cause de la réduction de bruit importante que j'ai dû appliquer (pas top, les poses faites à l'aube ...). Je ne comptais pas poster cet essai, mais après tout, ça peut inspirer certains ! Depuis que j'ai réalisé les pièces nécessaires pour monter divers objectifs (Nikon, Mamiya) sur ma ST10, je vois qu'il y a aussi de quoi se régaler en grand champ !Je vais essayer ce champ de nouveau cet hiver, en souhaitant que la pluie finisse par cesser ... Dommage que la witch head soit bleue ...Salut,Emmanuel
  4. HELP SOS objet tombé ds le C9

    Bon frédo, j'ai qq solutions :1) tu pulvérises de la colle en bombe à l'intérieur du tube, tu secoues et tu le laisse en place lame vers le haut, mais incliné. La boite de péloch va donc se coller en périphérie et ne plus t'embêter par la suite. 2) Tu fais un trou sur le côté du tube avec une scie-cloche ... Pratique ensuite pour nettoyer la lame de l'intérieur ou mettre un ventilo pour mettre le tube rapidement en Tre !3) Tu retourne le tube et le secoue un peu de manière à apercevoir la boite de péloch à travers le baffle primaire et à faire en sorte que la boite soit posée verticalement sur la lame, le fond étant vers toi. Ensuite, tu fais pendouiller un petit fil genre fil à plomb, mais avec l'extrêmité lestée non pas par un plomb, mais par une grosse goutte de colle silicone. Tu viens la déposer sur le fond de la boite et tu attends que la colle prenne. Je te laisse imaginer comment terminer le travail... A par ça, attention à ne pas faire des écailles sur la lame, tu risque de modifier son coefficient de poisson ... (c'est vincent qui me l'a dit).Salut,Manu
  5. Tete de cheval au 600

    Salut,J'ai bien lu tous les commentaires sur ce post et suis une fois de plus surpris du sectarisme qui règne dans une discipline d'amateurs passionnés (peut-être parfois un peu trop passionnés d'ailleurs). Dites-moi que je me trompe : il n'y a tout de même pas "concurrence" entre le visuel sur du gros diamètre, photo sur du transportable et installations lourdes à poste fixe pour la photo ? Chacun à son usage différent et c'est justement une expérience fort intéressante d'essayer de sortir du domaine pour lequel l'instrument serait "fait" non ?Au lieu de critiques juste pour la critique, j'aimerai plutôt voir passer des idées pour faire encore mieux, à partir d'un résultat donné envoyé sur le forum. Par exemple, David, est il possible de disposer de rappels d'autoguidage sur la table equatoriale de ton 600 ? As-tu une idée de son erreur périodique ?Moi qui suis un adepte des montures Allemandes ultra-précises, massives et transportables (compromis pas facile à trouver, surtout entre les deux derniers points !), j'aimerai quand même faire un essai avec ma ST10 sur un dobson avec table équatoriale, surtout si des rappels d'autoguidage sont possibles. Avec des diamètres tels que celui-là, on doit pouvoir arriver à des trucs démentiels dans un site aussi stable que le Restefond (quand il veut bien arrêter de jouer à l'accroche-nuages ...). Bien sûr, un équatorial lourd fera mieux question stabilité pour une charge donnée, mais avant d'en avoir un transportable sous le main pour un T600 ...Alors David, OK pour un essai avec la ST10 l'année prochaine ?A bientôt,Emmanuel Mallart
  6. Dans la boucle de m42

    Bonsoir,Je suis d'accord avec toi vincent (sauf sur le fait que j'ai renoncé à aller au Restefond : c'est pas encore sûr, pour peu que je dégote une fraise à neige ...), mais tu oublies que le Français adore critiquer ! C'est une discipline dans laquelle on est rois (moi le premier sans doute d'ailleurs)... Pour positiver, disons que ça vient peut-être de notre esprit d'analyse un peu trop poussé ...Je suis aussi d'accord avec Céline, chacun fait ce qu'il veut! Et si des images faites avec des instruments prévus pour le visuel sont envoyées sur le forum, c'est peut-être suite à l'entousiasme et à l'envie de partarger des émotions de la part des auteurs. Quand j'ai une superbe image qui sort du traitement, j'ai la même envie de la partager, je trouve dommage qu'elle reste dans mon disque dur !!Je souhaite donc vivement continuer à être surpris par des images faites avec toutes sortes d'instruments, prévus pour le visuel ou non ! (j'aimerai bien par ailleurs y coller ma ST10 un de ces jours, au cul d'un de ces engins !). A quand un panorama de la voie lactée fait avec un sténopé et une ST10 ?Salut,Emmanuel
  7. La Lune plan large de la Mer des Vapeurs

    Salut,Je suis allé voir sur le site d'Anacortes, il y a bien des adaptateurs (avec lentilles). Lequel as-tu acheté pour le QV4000 ? Il me semblait par aiileurs qu'Anacortes n'acceptaient pas de commandes hors US via internet ?Aurais-tu une idée des caractéristiques de la lentille (diamètre, focale), ainsi que de la géométrie de l'adaptateur (dimensions), ça me permettrait peut-être de le fabriquer moi-même ...Salut,Emmanuel
  8. La Lune plan large de la Mer des Vapeurs

    Marrant, j'ai aussi un QV4000 et j'ai saisi tout à l'heure mon pied à coulisse pour dessiner une bague d'adaptation pour fixer cet APN sur ms FSQ106 et surtout sur un Newton-Cassegrain de 300. ça faisait un bout de temps que ça me trottait dans la tête, on doit sans doute pouvoir obtenir des trucs sympas en compositant des images.Peux-tu me décrire le montage utilisé (focale de l'instrument, focale de l'oculaire, caractéristiques de la bague de fixation du Casio, distance de projection, etc ...). Salut,Emmanuel Mallart
  9. LBN400 - SH119

    Salut,Dans la série des objets du catalogue Lynds Bright Nebulae, voici LBN400 (ou SH-119) pas souvent photographiée à cause de la célébrissime NGC7000 se trouvant qq degrés à l'ouest !Pour la trouver, partir donc de NGC7000 à l'opposé du Pelican et se déplacer d'environ deux fois la distance angulaire entre le Pelican et la North.C'est encore du grand champ, j'aime pas mal les peintures rupestres engendrées par les nuages obscurs ... Question luminosité surfacique, je pense que c'est du même ordre que le Pelican, peut-être un peu plus faible ?Prise de vue : FSQ106 + ST10XME + Filtre Halpha 4,5nm Custom Scientific (ancien filtre avec bande passante défectueuse provoquant des images bruitées). Image faite en ville avec ciel voilé. Pose de 164mn avec Guidage par la Guiddy : Image avec tous ses pixels : http://www.astrophoto-mallart.com/echange/images/LBN400(SH-119).jpg A refaire avec le bon filtre et dans un bon environnement !Salut et à bientôt,Emmanuel Mallart ------------------
  10. LBN400 - SH119

    Bon frédo, je vois que ça progresse... Il ne me reste plus qu'à te fournir une image du même champ en RVB, avec une pose courte pour sortir les étoiles les plus brillantes. Tu pourras alors coloriser les étoiles ?J'ai trouvé un autre nom pour concurrencer le champ très riche d'Orion : la "nébuleuse du steak de cheval" ...Trève de plaisanterie, je retourne à mon usinage de pièces pour un télescope en cours de construction (ou plutôt de finition).Emmanuel
  11. LBN400 - SH119

    Faut-il qu'on rebaptise cet objet "nébuleuse de l'entrecôte", ou "nébuleuse de la bavette" ?D'accord avec les remarques ci-dessous : peut être cela serait-il plus sympa en moins saturé.J'avais une autre remarque : tu peux sans doute aussi essayer de désaturer les étoiles et leur halo, en les isolant avec un filtrage pass-haut adéquat, afin de colorier davantage la nébuleuse que les étoiles ?Attention dans ce cas à ne pas te retrouver avec un halo désaturé autour des étoiles situées en avant plan de parties brillantes de la nébuleuse (problème contournable en laissant ces étoiles telles-quelles.Puisqu'il s'agit de manipulations à but purement esthétique, ça serait aussi sympa de colorier arbitrairement (vert, jaune, bleu-vert etc .. et en différentes saturations) des étoiles (brillantes et faibles) par ci par là dans le champ ... (c'est plus de boulot !).Salut,Emmanuel
  12. LBN400 - SH119

    Bonsoir,Le champ est d'environ 1 degré par 1,5 degrés (65x97 minutes plus précisément).A noter qu'il y a encore d'autres nébulosités du genre (incluant aussi des nébuleuses obscures) entre LBN400 et la North America, mais plus faibles. A tenter lors d'une prochaine sortie !Salutations,Emmanuel Mallart------------------
  13. Encore une superbe image, un grand bravo!Je voulais tenter la même chose au restefond la semaine 38, mais pas moyen de faire mieux qu'une nuit + deux moitié de nuit sur une semaine là haut. Le site se comportait comme un "aimant à nuages" (pluie, neige, grêles, ...). Je n'ai donc pu faire sur cet objet qu'un 1/4 d'heure en Halpha, à la suite d'une pose RVB posée largement insuffisamment : à refaire !J'espère que ça ira mieux en Octobre ...Tout ça me donne envie de sortir mon filtre OIII CCD de sa boite !Salut,Emmanuel
  14. Ngc 7331 et Deer Lick Group en couleur

    Oups... j'ai cru que ma réponse précédente n'était pas passée. RAS, je n'ai rien à ajouter de plus.Emmanuel[Ce message a été modifié par MALLART (Édité le 25-09-2004).]
  15. Ngc 7331 et Deer Lick Group en couleur

    Pour seb le p'tit Belge,J'applique le filtre passe haut en faisant un copier-coller de l'image sur elle-même. Si l'image était en couleur, je désature complétement le calque qui vient d'être copié. Ensuite, je lui applique un filtre passe-haut avec un choix de la largeur (nombre de pixels) du filtre qui dépend des fréquences spatiales à renforcer : petit nombre de pixels pour les fins détails (ou les petites étoiles), plus grand nombre pour les zones de plus grande surface. J'applique ensuite ce calque sur le fond (image originale) en mode "incrustation", en dosant la tranparence du calque et son contraste. On peut répéter l'opération plusieurs fois pour des fréquences spatiales plus ou moins élevées (fins détails ou nébulosités obscures de taille plus importante), sachant que le renforcement des fins détails a bien sûr tendance à augmenter le bruit.=> A essayer sussi sur les planètes pour lesquelles ça marche bien.C'est un peu comme si on voulait filtrer par ondelettes en augmentant le contraste de fréquences spatiales sélectionnées par la largeur du filtre passe-haut.Il faut aussi faire attention à ne pas partir d'une image ayant des zones proches de la saturation, car le filtrage passe-haut risque de les faires saturer.J'espère que ma réponse n'est pas du charabia ! Quand j'aurai le temps, j'enverrai un exemple "avant-après" ce genr de traitement.Autre point : j'ai aussi un prénom...Amicalement,Emmanuel.
  16. Ngc 7331 et Deer Lick Group en couleur

    Magnifique image, qui donne de la motivation pour la prochaine sortie (qq soit l'objet visé d'ailleurs)...Quelle est la focale de prise de vue exacte ?Pratiques-tu un filtrage passe-haut sur un calque ajouté à la luminance (en incrustation) comme je le fais souvent ? Sans doute que oui car j'ai fait l'essai mais ça n'a rien apporté alors que c'est d'habitude le cas sur mes images prétraitées...Je serais intéressé de voir la différence si la couleur avait été également capturée en binning 1:1. C'est une question que je me pose souvent sans avoir encore pû faire l'essai comparatif : faire la chrominance en binning 2:2, est-ce visiblement moins bien en final qu'en binning 1:1 ? ça peut colorier la luminance plus finement, mais vu qu'il faut poser plus longtemps, les poses RVB risqueraient d'être empatées et on se retrouverait à la case départ ?Peut être aussi que binning 2 en RVB = plus de gain, donc plus d'étalement des étoiles brillantes et ce liseré coloré autour des étoiles brillantes qui a été évoqué ?=> A moins que ce ne soit dû au fait que la lame de Schmidt est prévue pour corriger de manière optimale vers le centre du spectre et que donc il y a de la dispersion pour le bleu et le rouge ...Encore bravo, c'est toujours un plaisir de voir de telles images !Emmanuel Mallart[Ce message a été modifié par MALLART (Édité le 24-09-2004).]
  17. M33 au Restefond

    Bonsoir,Au sujet de la recherche d'étoiles-guide au travers de filtres, un diamètre croissant de l'instrument aide (plus de photons captés), mais pas la focale (champ de l'autoguideur d'autant plus restreint que la focale augmente) ce qui fait que j'ai a peu près les mêmes problèmes pour trouver une étoile-guide sur la FSQ que sur le Newton de 300. En fait, ça dépend surtout de la région du ciel visée : dans la voie lactée, il n'y a souvent pas de problèmes ... Sur un instrument à longue focale, il vaut mieux prévoir une platine photo ou un diviseur optique permettant de rechercher l'étoile-guide sur un champ maximum et ce sans changer le cadrage choisi au niveau de l'imageur quel qu'il soit ...voir le lien suivant pour la description du diviseur optique que je réalise de temps à autre pour la FSQ106 : http://www.optique-unterlinden.com/pratique/photofsq/FSQ_emallart.htm A bientôt,E. Mallart
  18. M33 au Restefond

    Salut,Je viens de rentrer d'une semaine au Restefond durant laquelle la météo a été impitoyable (pluie, neige, vent, ...) => une seule nuit complète sur une semaine sur place ... Faut garder le moral, sachant que les amis présents la semaine précédente on eu beau temps !ça m'a permis quand même de faire deux ou trois images, dont celle-ci de M33 avec la FSQ : FSQ106+ST10XME LRGB 84, 44, 44 et 70mn (sans binning). Le seeing était correct (malgré le vent) et la transparence plutôt moyenne pour le site.La même version en définition originale, ainsi qu'un zoom sur le centre : http://www.astrophoto-mallart.com/echange/images/M33_FSQ01.jpg http://www.astrophoto-mallart.com/echange/images/M33_FSQ01Center.jpg A bientôt pour M8 et les dentelles du Cygne !E. Mallart
  19. M33 au Restefond

    Pour quentin : les flèches blanches désignent les galaxies que j'ai repérées. Il y en a sans doute davantage, mais c'est difficile à juger (confusion possible avec des étoiles très faibles serrées et / ou alignées).Ce sont les flèches rouges qui désignent des astéroides.Salut,Emmanuel
  20. Re-salut,Je reviens sur le forum avec cette image de M8, un peu empatée because objet en train de se coucher et capturé à travers des cirrus, mais c'est juste pour démontrer (s'il le fallait encore) l'efficacité des filtres H-alpha à bande étroite. Ici, c'est un Astronomix de 10nm de bande passante. Autre point : l'objet était tellement bas qu'une registration des poses élémentaires de 4mn n'a été possible (sans morphing, juste avec des translations et rotations) que sur les 40mn de pose. J'avais en fait davantage de poses élémentaires, mais la réfraction différentielle en a eu raison ...Il y avait des orages tout autour de nous au Restefond, c'était impressionnant ...A refaire à la bonne saison, c'est à dire quand l'objet est plus haut sur l'horizon, ou dans un autre pays ! Image en plus "haute résolution" : http://www.astrophoto-mallart.com/echange/images/M8_FSQ01.jpg Pour ceux que ça intéresse, j'ai à peine commencé mon site Astrophoto. Je suis en fait preneur de remarques sur sa présentation, sachant que je suis novice en matière de création de sites ... : http://www.astrophoto-mallart.com => il n'y a que la galerie qui est commencée (de nombreuses vignettes n'ont d'ailleurs pas encore leur lien vers les images ...).Au plaisir,Emmanuel Mallart
  21. M8 au Restefond la semaine dernière

    Bonjour,J'ai effectivement fait mon site avec des tableaux, en prenant en compte le fait que les pages soient visibles sur un écran 800x600 sans avoir besoin d'ascenseur. Cela correspondait à une recommendation de l'agence de création de sites web qui m'a formé quelques jours (sur Annecy). Je me rend compte maintenant que j'aurais dû tabler sur une résolution plus importante, par exemple 1024x768 ...J'ai fait ça avec frontpage car je débute totalement dans ce domaine.Salut,Emanuel
  22. M33 au Restefond

    Salut,Je n'habite pas au Restefond (hélas, ou heureusement, ça dépend dans quel sens on voit le choses), mais je n'en suis qu'à 4 ou 5 heures de route. J'habite en Haute-Savoie ou il est vrai que des sites sympas du point de vue transparence et pollution lumineuse sont accessibles. Par contre, du point de vue turbulence, c'est pas le top du tout ! La météo de basse et moyenne montagne n'est pas du tout propice à la stabilité,c'est beaucoup mieux au Restefond à cause de l'altitude. Par contre, ces dernières années, on a pu constater que le Restefond attirait en quelque sorte les nuages qui on tendance à s'accrocher au sommet. En revenant chez moi vendredi dernier, c'était complémetement couvert là haut en fin de journée, alors que c'était grand beau dans la vallée de l'Ubaye et vers Serre-Ponçon ! C'est donc un peu du quitte ou double là haut !Cordialement,Emmanuel
  23. Nébuleuse Iris : close up

    Superbe image marc, il y a beaucoup de profondeur pour les yeux. Beaucoup de détails aussi compte-tenu du diamètre apparent de l'objet.Il me semble qu'on voit aussi quelques galaxies faibles en arrière plan. Tu confirmes ?C'est marrant, je comptais aussi l'immortaliser au Restefond la semaine dernière, mais je n'ai eu droit qu'aux nuages ces soirs là ... A suivre !A bientôtEmmanuel
  24. M33 au Restefond

    Oups, les photos ne sont pas passées avec un nom de fichier comportant des accents ..Version désaturée : En plus haute résolution : http://www.astrophoto-mallart.com/echange/images/M33_FSQ01Desaturee.jpg Salut,Emmanuel
  25. M33 au Restefond

    Bonjour et un grand merci pour vos éloges, ça compense la déception dûe au mauvais temps la haut ...Pour serge, j'ai fait une version désaturée (en désaturant davantage le rouge que les autres couleurs). J'ai aussi ajouté des flèches rouges pour identifier les astéroides. Celui de droite est faiblement contrasté sur le compositage couleur, mais il est évident sur la luminance seule ... Pour info, les poses ont démarré le 16 Septembre à 22h09 heure locale. Il y a eu des poses alternées LRGB pour terminer avec quelques luminances seules (ça se voit bien sur la trainée de l'astéroide brilant).Version désaturée : Version désaturée en plus haute résolution : http://www.astrophoto-mallart.com/echange/images/M33_FSQ01Désaturée.jpg S'agissant du guidage, ça dépend de la situation. Si la ST10 ne trouve pas d'étoile-guide (fréquent avec un filtre H-alpha, même à seulement 530mm de focale), je place le diviseur et la caméra Guiddy. ça arrive aussi en poses couleur, notamment au travers du filtre bleu qui atténue fortement les étoiles. Cela offre aussi l'avantage d'un autoguideur qui ne s'arrête jamais (la ST10 met son autoguideur en pose lors du chargement des images), donc pas besoin de tempos avant chaque nouvelle acquisition!Je posterai une photo de la config de prise de vue dès que la météo s'y prêtera.Encore merci à tous,Emmanuel Mallart