Joël Cambre

Member
  • Content count

    7519
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Joël Cambre

  1. meade 254 F/D 10 ou F/D 6.3

    Bonjour, Ok. Pour la luminosité c'est kif kif. Pour le contraste, comme c'est le diamètre qui compte, voici les chiffres des obstructions comparées en diamètre: LX200 de 10 pouces à f/d 10 : 94 mm (3,7 pouces); LX200 de 10 pouces à f/d 6,3: 101,6 mm (4 pouces). Ceci d'après les données techniques de Meade (manuel du LX200). Il y a effectivement une différence, pas énorme, mais réelle. A chacun de voir en fonction de ses objectifs d'observation. Amicalement, Joël
  2. meade 254 F/D 10 ou F/D 6.3

    Rebonjour, J'ai été un peu pessimiste avec le 6,3 et le 10: l'obstruction de 37% n'est pas en surface mais en diamètre, dans le bouquin de Cannat. Autre source, plus précise: le manuel officiel du LX200 de Meade, que je possède: Obstruction du f/d de 6,3: 16,0% en surface. Obstruction du f/d de 10: 13,7% en surface. Différence: 2,3%. C'est peu... De plus, un 6,3 peut être équipé d'une barlow 2x ou 3x pour monter en focale ou d'un réducteur de focale 3,3 si on estime que 6,3 c'est trop pour de la CCD, ce qui donnera du 3,15: http://www.astronome.fr/reducteur_meade3_3.htm Finalement, trancher entre les deux me paraît difficile. Pour le planétaire pur et en visuel ou à la webcam, j'opterais pour un f/d de 10, d'une courte tête.
  3. meade 254 F/D 10 ou F/D 6.3

    Bonjour, L'obstruction d'un Schmidt Cassegrain de marque Meade et de type LX200 de 10 pouces avec F/D de 6,3 est de 37% en surface. Celle d'un LX200 avec F/D de 10 est de ... 37%, avec un diamètre du secondaire de 94mm dans les deux cas! Pour les 8 pouces, même éléments: 37% dans les deux cas, avec diamètre du secondaire de 76mm. Source: "Le guide du ciel" de Guillaume Cannat. Il vaut mieux donc un 254mm, ça jouera moins. Mais on est loin des 50%!
  4. Champ du Feu ce soir vendredi 22-11?

    Yes sir, Je vais me lever vers 5 H 00 pour prendre quelques clichés de la lune. Croisons les doigts
  5. L' Atlas virtuel de la lune version 1.5

    Merci Christophe pour ton lien "Astrotips". Il regorge de logiciels intéressants. A plus.
  6. Bonjour, Pour les débutants comme moi: j'ai découvert le logiciel cité en titre qui est paru le 31/10/2002 dans sa version actuelle. Une pure merveille pour préparer ses prises de vues de l'astre de nos nuits... En français et gratuit, avec en prime des images époustouflantes des formations lunaires à télécharger. Grâce à lui, -si on a entré les coordonnées de son domicile- on sait par exemple que le 30 novembre (si dame météo le veut bien), à 5 h 45, les meilleurs cratères à observer seront: Doppelmayer, Encke, Kepler, Schiller etc. Avec bien d'autres fonctions encore, dont l'affichage en temps réel du terminateur. Un vrai bijou pour ne pas se tromper de jour et d'objectif dans ses observations. Quand on voit un boulot comme ça, on en pleurerait presque de joie! Si les nuages de nous pourrissaient pas la vie
  7. ou se trouve ce site?

    Bonjour Gérard, Il faut que tu saches que Google est ton ami... Tu tapes "Thierry Legault", tu sélectionnes "Pages francophones" et hop, que vois-tu? Plusieurs liens pointant sur le site de Thierry Legault. En plus ça marche à tous les coups ou presque. Essaye-le et tu ne pourras plus t'en passer. Amicalement, Joël
  8. Achat d'un nouvel instrument

    Rebonjour, Avec le LX200, n'oublie pas d'acheter une super table équatoriale pour la CCD longue pose.
  9. Achat d'un nouvel instrument

    Salut, J'ai le même programme que toi, webcam puis plus tard CCD, et j'ai acqui récemment d'occasion un Meade LX200 de 10 pouces d'avant le GPS et le UHTC. Eh bien, c'est pas mal! Les montures Takahashi c'est hypercher (4200 à 6400 euros, soit le prix d'un télescope complet chez Meade), et je me demande parfois s'il y a proportionnalité entre la différence de prix et la différence de performances... Mais bon, quand on peut se l'offrir, pourquoi pas? Ce petit point étant posé, revenons à l'essentiel: l'adéquation entre ton projet et le moyen d'y parvenir. Je crois qu'avec le LX200 tu es dans le vrai, car plusieurs types pointus qui font de la CCD haut de gamme utilisent ce matériel, comme Denis Bergeron, le quebecquois, voir: http://www2.globetrotter.net/astroccd/biblio/berdt600.htm. Amicalement, Joël Cambre
  10. enfin saturne

    Bravo pour ce saturne aux belles couleurs malgré la turbu. C'est un peu émouvant la première image à la webcam. J'espère envoyer ma première de la lune bientôt. Si les nuages veulent bien se barrer...
  11. Bonjour, J'envisage d'acheter un oculaire pour mon télescope et je me pose la question de savoir si le fait de prendre un Kepler (donc de qualité moyenne) aura une influence négative sur la qualité de la procédure de collimation telle que celle décrite par Th. Legault. Autre interrogation: l'emploi d'une barlow pour la phase deux de la procédure de collimation nuit-il à la qualité du résultat? Si quelqu'un a un avis... NB. Voilà l'idée: l'ouverture du télescope étant de 254mm et sa focale de 1600mm, faire la phase un avec un oculaire de 5mm et la phase deux avec le même oculaire et une barlow Mizar 2x.
  12. Qualité de l'oculaire et collimation

    Dans la méthode de Thierry Legault, à l'étape N°2 on passe d'un grossissement correspondant à 1x le diamètre du miroir à un grossissement correspondant à 2x voire 3x le diamètre (disons 2,5 fois). Pour un diamètre de 254mm et une focale de 1600mm comme chez moi, il me faut une barlow pour passer à l'étape 2. Y a pas le choix. Sauf à utiliser un oculaire de 2,5mm, ce qui est apparemment rare à un prix honnête.
  13. il est 3h TL, quel temps pour vous ????

    Moi je suis resté au lit. Vu les prévisions météo dans le coin (
  14. Bonjour à tous, Je m'appelle Joël Cambre, j'ai 52 ans et je débute cette semaine en astronomie, réalisant ainsi un très vieux rêve. Mon instrument: un Meade LX200 de 10 pouces f/D 6,3 acquis d'occasion avec table équatoriale. Le programme des festivités nocturnes: La prise d'images avec webcam Philips Toucam Pro des cratères de la lune en haute définition; la surveillance des phénomènes transitoires sur certains cratères. La prise d'images de Saturne et de Jupiter. Quand au ciel profond, après modification de la webcam pour pouvoir pratiquer les poses longues, j'essaierai de m'y mettre. Par la suite, quand je pourrai me payer une caméra CCD adéquate (c'est bcp trop chéro pour l'instant), THE big projet: la traque des astéroïdes géocroiseurs. Voilà. A bientôt sur le forum. Amicalement.
  15. Qualité de l'oculaire et collimation

    On est sur la même longueur d'onde: j'envisageais aussi un Kepler 20mm à relief d'oeil... Mon souci est de faire de la collimation super pile poil pour mettre toutes les chances de mon côté en astrophoto. Sans oublier de chiader la mise au point, etc.
  16. Bonjour, Merci de tout coeur pour votre accueil chaleureux. Quelques réponses en vrac: Le visuel me déçoit la plupart du temps, sauf pour la lune. Désolé, mais je n'y peux rien. Pour qu'il en soit autrement, il me faudrait un Dobson bien grassouillet. Je ne dois pas avoir une âme de poète... C'est pourquoi l'imagerie numérique me paraît bien adaptée à mon cas. En plus, quand il fait mauvais comme en ce moment, ça permet d'avoir de quoi faire. C'est vrai que le climat alsacien réserve des surprises. J'ai habité Colmar pendant 6 ans. C'est probablement la zone de France où il pleut le moins. Ceci dit, en ce moment à Obernai on attend l'éclaircie avec impatience! A bientôt sur le forum et au Champ du feu pour ceux qui sont du coin.