PascalD

Member
  • Content count

    5286
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

1596 Excellent

About PascalD

  • Rank
    Hyperactive member
  1. Leurs rêves seront nos cauchemars

    C'est pas le principe des quotas d'émissions ? Dédouaner les gros pollueurs en échange de pognon ? Sous couvert de bonnes intentions et de rectitude écologique, ça va sans dire ?
  2. Leurs rêves seront nos cauchemars

    Ben j'ai envie de dire oui, si on s'adapte. Non si on ne s'adapte pas... Et dans ce cas on disparaîtra, comme les autres espèces avant nous.
  3. Leurs rêves seront nos cauchemars

    Je ne comprends pas où il y aurait paradoxe. A moins d'être ultra cartésien et de penser que le monde est un mécanisme qui se subdivise en systèmes complètement indépendants sans intéractions entre eux (ce qui est contraire à tout ce qu'on sait depuis qu'on pense), il est clair qu'à partir du moment où on modifie l'environnement, il est modifié, et on va devoir s'y adapter. Même les chasseurs-cueilleurs ont du le constater: si on améliore la technique de chasse, ben au bout d'un moment y'a plus rien à chasser. Si on arrache toutes les carottes sauvages, y'a plus de carottes. C'est pas un paradoxe, c'est un pléonasme.
  4. Oui, c'est la foire aux annonces toutes plus supelatives l'une que l'autre dans ce domaine. On se croirait revenu dans les années 80 avec l' IA... Les générations passent, le bullshit marketing reste.
  5. Les Aliens signent des contrats!

    ça n'a pas d'importance: tous nos dirigeants sont des aliens inflitrés. J'en veux pour preuve les interventions de Macron : de temps en temps il glisse vers sa langue maternelle (eh oui, j'espère que ça vous surprends pas: le latin est la langue des aliens. Ils l'ont enseigné aux romains quand ils sont venu en touriste il y a quelques années).
  6. apapété... c'est déjà ça.
  7. Disons qu'ils ressemblent à nos étudiants, enfin ceux qui sont là pour étudier. Ma chinoise hallucinait du bruit de fond pendant les amphis par exemple. Impensable en Chine. Expulsion directe. Mais on digresse. Désolé Jack, c'est juste l'impatience de connaître la suite.
  8. Moi ce qui m'a frappé, c'est à quel point ils nous prennent pour des fossiles avec notre mode de vie archaïque... Ah oui, et aussi le niveau de français stratosphérique qu'une étudiante d'une 20 aines d'années avait acquis, après seulement 4 ans d'études. Au niveau efficacité du système éducatif, disons qu'on a encore du chemin à parcourir...
  9. N'empêche, aphorismes, apophtegmes, hyperboles et paraboles mises à part, ils avancent vite les chinois dans le domaine spatial. D'ici pas longtemps, SpaceX aura du mouron à se faire question tarif pour le séjour touristique sur Mars... et les nsa,cia,space force, auront peut-être quelques tracas concernant la militarisation de l'espace...
  10. Pas vraiment, c'est un sujet sur les bagnoles et l'espace. La Mustang, c'est une bagnole, et AB fait de la cosmologie. Pile poil dans le sujet.
  11. C'est clair qu'il ne va pas dire le contraire... On verra bien. Théoriquement, entre la théorie et la pratique, c'est la même chose. Mais en pratique, c'est différent. Même avec les moyens de simulation moderne, je suis pas sûr que le réel ne réserve pas de surprises dans le domaine du spatial.
  12. Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

    Oui, mais c'est un peu comme dans "lost in translation" pour la qualité de la traduction...
  13. Celle de Dali, c'était Gala. Et lui aussi il s'intéressait à la cosmologie, d'ailleurs on lui doit une avancée majeure de la discipline grâce à ses observations décisives de la gare de Perpignan.
  14. Note qu'il s'intéresse aussi aux trous noirs (qui eux n'ont pas de cheveux) et à la gravité quantique à boucle (alors que les siens sont raides). Bref, c'est un personnage complexe. Pour l'anecdote de la Ford Mustang, c'est juste une trollerie ou bien ça résulte d'une enquête journalistique poussée rue Chenoise ? C'est juste par curiosité, c'est pas une critique de la démarche. Après tout YAB et NH (les hélicologistes) ont aussi un passé chargé de ce point de vue, c'est pas pour ça qu'ils n'ont pas raison.