PascalD

Member
  • Content count

    5083
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

1316 Excellent

About PascalD

  • Rank
    Hyperactive member
  1. La structure rappelle un peu ... Pourvu que ça se fasse (et que le lancement se passe bien).
  2. Si, dans le cas où on prends un albédo identique. Changer les hypothèses pour ensuite dire que le résultat est faux, c'est éthiquement discutable. Ne le prends pas mal, mais il me semble que tu te focalises sur la thermodynamique de l'atmosphère, ce qui dans ce contexte est un détail, alors que le point important est dans ce paragraphe. D'ailleurs, l'auteur l'indique : "Que se passe-t-il lorsque la quantité de gaz absorbant augmente ? Du fait de l’augmentation de l’absorption, un rayonnement émis à une altitude donnée est absorbé sur des distances plus courtes que précédemment, comme schématisé sur la figure 9b. Le rayonnement émis vers le haut au milieu de l’atmosphère, qui était précédemment partiellement absorbé avant d’atteindre le sommet de l’atmosphère, l’est maintenant totalement. La partie de l’atmosphère qui voit l’espace se réduit par le bas tandis que la partie aveugle de l’atmosphère augmente. En conséquence, l’altitude d’émission augmente. C’est le point crucial."
  3. pessimiste... C'est mal barré mais pas (encore) fini. Bon, il reste Pour La Science (ou c'est aussi mal barré) ?
  4. Fake news. https://www.larecherche.fr/à-nos-lecteurs-la-recherche-se-transforme
  5. Ben si. D'ailleurs dans le sujet d'origine, y'avait même pas d'atmosphère.
  6. Non c'est de la physique. Si on prends comme système toute la planète y compris l'atmosphère, les seuls échanges de chaleur entre le système et l' environnement se font par rayonnement. Il est donc légitime de se préoccuper des sources de rayonnement, et de la façon dont les IR rebondissent Si on prends comme système l' atmosphère seule, ça se complique. Et si on prends comme système un petit volume d'atmosphère, là que ça se complique drastiquement
  7. Dans l'exemple de la pompe à vélo l'approximation est justifiée parce que la compression est rapide alors que l'échange de chaleur vers l' extérieur (essentiellement par conduction) est beaucoup plus lent. Dans l'exemple de l' atmosphère, il me semble que cette approximation est vachement moins justifiée (euphémisme). Dit autrement: On ne peut pas réduire la thermodynamique de l' atmosphère à une compression/détente adiabatique. Et certainement pas construire un modèle météo ou climatique valide en se limitant à cette contribution. Et donc, ce qui suit est tellement caricatural que c'est probablement complètement faux.
  8. Donc le sol et l'atmosphère qui est au dessus de lui échangent de la chaleur. OK Donc (la compression étant adiabatique) les masses d'air au dessus du sol n'échangent pas de chaleur avec celui-ci. OK ha ben non finalement, pas OK. Elle est adiabatique la compression ou bien elle l'est pas ? Faudrait savouare ...
  9. ben non. Pas forcément. Peut-être que les conditions dynamiques qui conduisent à un truc similaire au système solaire sont plus probable qu'on le croit. Comme on y connait rien, ici (à part Superfulgur qui a discuté avec des fusées du domaine), on peut spéculer. J'imagine que ça ne doit pas être facile à simuler. Quand à le calculer bon courage, déjà qu'à 3 corps les équations divergent (et divergent, c'est énorme). Et pour ce qui est d'observer, je me trompe peut-être, mais il me semble qu'on a encore du mal à détecter des Jupiter à l' endroit où se trouve notre Jupiter à nous... https://arxiv.org/pdf/1812.01033.pdf Extrait:
  10. non, non; on a pas la réponse. Après tout comme l'avoue @Superfulgur : "ce n'est pas parce que l' Univers est infini que tout y est possible". Si ça se trouve les lois physiques en vigueur contraignent tellement le truc que n'importe quel résultat évolutif se répète au moins une fois dans un rayon de 500Kpc avec une probabilité qui titille la certitude, et Uzan est bien trop pessimiste. Va savoir.
  11. J'ai pas vu le début. L'expérience de comète artificielle est super sexy ! A mon avis de néophite qui n'y connait rien : Tant qu'on aura pas identifié le(s) mécanisme(s) qui passent du chimique au vivant, on ne risque pas de faire des prédictions exactes sur ce sujet. Si ça se trouve la vie est inévitable dès qu'il y a de l'eau liquide. Si ça se trouve, il faut une combinaison dont la probabilité est nulle de facteurs pour qu'elle apparaisse. Va savoir.
  12. Un trou noir né trop tôt ?

    Oui mais bon tout le monde sait que les trolls abondent sous les marronniers, et là Kaptain en a planté un, donc, c'était prévisible... J'aime bien la façon de voir de G. 't Hooft concernant ce que tu appelles des trolls : https://webspace.science.uu.nl/~gadda001/goodtheorist/
  13. Un trou noir né trop tôt ?

    Comme disait mon prof de math au Lycée, tu devrais remettre ton calcul avant qu'on te rembarre ...
  14. Venus, grosse annonce à venir!

    celle là, elle restera dans les annales !