PascalD

Member
  • Content count

    6850
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Last Connexion

    Soon available - 40535

Everything posted by PascalD

  1. la fin de la matière noire .....

    Moi ce qui me fascine c'est la légereté avec laquelle vous mettez à la poubelle des tas d'observations. Il n'y a pas que Ligo/Virgo qui trouve des trous noirs stellaires de plus de 2,5 masses solaires. Par exemple, comment expliquer ça avec le modèle des plugstars janusiennes : https://arxiv.org/html/2402.10371v1 et https://www.cambridge.org/core/services/aop-cambridge-core/content/view/S1743921307004590 ? L'argument d'autorité ne me semble pas du côté que vous indiquez La charge de la preuve est du côté de celui qui propose un modèle alternatif : Le minimum est de prouver qu'il fait au moins aussi bien que le modèle dominant pour rendre compte des observations. Le moins qu'on puisse dire, c'est que ça ne semble pas être le cas.
  2. la fin de la matière noire .....

    C'est pas plutôt le contraire : Une devant (NGC7320) et les autres derrière ? En tout cas c'est ce que je croivais jusqu'à maintenant... Sinon concernant les lentilles gravitationnelles et ses observations, Halton Arp fulmine là dessus dans "Seeing Red" p. 169. Extrait:
  3. la fin de la matière noire .....

    non non non, il s'agit bien de trous noirs. https://hal.science/hal-03749547v2/file/2022-09-20 HAL corrige.pdf Pour JPP, aucun objet compact ne dépasse la masse d'une étoile à neutron subcritique (2,5 masses solaires dans son modèle). Moi je veux bien, mais alors y'a un paquet de papiers observationnels qui sont à mettre à la poubelle, y compris ceux issus de Ligo et Virgo... C'est surprenant que personne ne s'en soit aperçu, non? Pour rappel:
  4. la fin de la matière noire .....

    J'allais faire remarquer que c'était hors sujet; mais à bien y réfléchir la cosmologie s'appuie sur des observations de redshift, le redshift est proche de l'effet Doppler (en première approximation grossièrement approximative, ne me faite pas dire ce que j'ai pas dit), et qu'est-ce que l'effet Doppler sinon un décalage du son dans le domaine fréquentiel ?
  5. la fin de la matière noire .....

    Moi je veux bien que JPP soit un génie incompris. Mais alors ou bien il s'exprime mal, ou bien il affirme tranquillement et sans rigoler (cf les "plugstars") qu'aucun objet compact ne peut avoir une masse de plus de 2,5 masses solaires, ce qui semble être en contradiction flagrante avec un paquet d'observations... Le moins qu'on puisse dire, c'est que son modèle destiné à remplacer les trous noirs est troublant. Disons que ça ne va pas aider à l'organisation d'une conférence, à mon avis.
  6. Premiers livres Astro

    Pour moi c'était celui-là, alors que j'avais 7/8 ans je dirais (me souviens plus très bien):
  7. oui c'est du propre,il a chroniqué sans laisser de traces.
  8. Voici venu le temps des trous blancs

    Oui c'était ça que je voulais dire. Bien sur l'effondrement est quasi instantanné vu depuis un observateur à la surface du truc, mais vu de l'extérieur plus l'effondrement avance plus la dilatation temporelle devient gigantesque (si formation d'horizon elle devient même infinie). Je sais pas si quelqu'un a fait le calcul pour disons un TN stellaire. [edit] Ah bah c'est ce que semble dire Rovelli en 2014 : https://arxiv.org/pdf/1401.6562.pdf Donc pour observer ces trucs, c'est pas gagné. Pour un TN galactique, c'est encore pire.
  9. Voici venu le temps des trous blancs

    Pareil, mais si les trous blancs sont des résidus de trous noirs, alors il faut attendre que les trous noirs se forment (au sens où le bazar s'effondre jusqu'à la densité de Planck), et vu d'ici ça prends longtemps, du coup peut-être qu'ils n'ont pas eu le temps de se former ?
  10. A mon avis, le programme devrait aboutir au début de l'année prochaine + environ 1 an. Soit environ un an après disponibilité grand public de la voiture à air comprimé, qui je le rappelle devrait arriver au début de l'année prochaine. Mais je peux me gourer.
  11. 2000 milliards fois 1000 milliards?

    En toute logique, on devrait écrire que les bananes ressemblent aux galaxies primitives, et non le contraire. A moins de prouver qu'à l'époque, il y avait déjà des bananes.
  12. Pardon de l'interruption mais je crois qu'il faudrait déplacer les considérations big-bangesques dans un autre fil, parce que là ça digresse par rapport au sujet du fil sur le JWST, et c'est un peu dommage.
  13. Je pense que ceux qui ont survécu ont bien fait de l'oublier..
  14. Oui, je vois, c'est pas faux, t'as raison bien sûr. Même si le CMB n'est pas "ponctuel" vu qu'il correspond à l'époque de la recombinaison qui n'est pas vraiment instantannée d'une part, même si je t'accorde qu'elle est brève, et a lieu partout en même temps (enfin, sur la même période de temps cosmologique, quoi) d'autre part. Raison pour laquelle on continue à le voir. C'est vrai que c'est un peu vertigineux quand on y pense. Mais bon j'arrête là je ne voudrais pas pourrir ce fil.
  15. Juste histoire de mettre un grain de sel et une once de confusion: le "big bang" ne dure pas, c'est une singularité, y'a pas de temps, ou plutôt le temps n'est pas défini (l'espace non plus, ne manquera pas de faire remarquer le sage tout en montrant la Lune avant d'aller dormir, et au réveil ... Mais je m'égare). Bref. Et d'autre part, on ne verra pas tout le temps le rayonnement 3K. A cause du redshift cosmologique. 3K, 2K, 1K, ... couic, le noir total, zéro K, glagla à la fin des temps, sauf evidemment dans les scénarios à rebond (y'en a mais c'est pas la mode). Il me semble que dans un vieux post on s'était amusé à pifométrer le taux de refroidissement du CMB pour voir si c'était mesurable, et c'était vraiment pas gagné à l' échelle humaine. Mais en principe, c'est vrai. D'ailleurs, personne de sensé ne peut croire que la température de recombinaison à l'époque aie pu être de 3K, bien sûr, c'est évident. Je me rends bien compte que le truc ci-dessus n'est pas d'une extrême rigueur, mais je crois que dans le fond c'est pas si faux.
  16. Avec une bonne psychanalyse, on devrait pouvoir éclairer l'inchoatif du discours Superfulgurien, à moins que ça ne soit vraiment ineffable ...
  17. (et on ne parlera pas du fameux cri de la mouette de Fukushima, une espèce endémique très étonnante)
  18. J'en déduis que selon toi, Il faut lire Plutarque plus tôt ? Et sur ce, je sors et je vous laisse débattre des différentes distances en cosmologie. Ah, avant de partir : il me semble avoir lu plus haut que le fond diffus s'éloignait à la vitesse de la lumière. Je me demande si ça serait pas plutôt dans les 3,5 fois la vitesse de la lumière, à la louche, grosso modo. Et sur ce, je sors pour de bon. Sinon, y'a pas une sonde lancée dans les années 70 qui est sortie du système solaire ? On serait donc une espèce intersidérale, par procuration ?
  19. J'ai pas encore visionné la vidéo, mais je rebondis sur l'expression 'faire avancer un bout d'espace plus vite que la lumière'. Disons que c'est le la physique théorique ultraspéculative plutôt que de la science-fiction, dans la mesure où ça s'appuie sur des solutions théoriques des équations de la RG. Ultraspéculative, parce que ces solutions sont très probablement non réalisables physiquement. La plus connue: Cf https://en.wikipedia.org/wiki/Alcubierre_drive ça semble toujours être un sujet marginal de recherche : on trouve au moins un papier récent dans Arxiv/gr-qc qui traite du sujet: https://arxiv.org/abs/2102.06824 Attention, je ne prétends pas que le papier en question fasse référence, juste qu'il existe des gens qui "s'amusent" à travailler sur le sujet. EDIT: ça y est je l'ai visionnée, et je suis sûr qu'il fait référence à l' "Alcubierre drive" ou une de ses variantes.
  20. oui et non. Oui il a intégré un million d'images, mais non il ne les a pas "dans sa mémoire". Ce n'est pas comme ça que fonctionnent les modèles de Deep Learning actuels. Les modèles extraient des informations statistiques à partir du million d'images, et ce sont ces infos statistiques qui sont utilisées pour traiter une nouvelle image. Donc, il y a un risque d'erreur du modèle non négligeable, sachant que si on ne l'entraine pas assez la statistique ne sera pas représentative, et si on l'entraine trop il va effectivement finir par stocker exactement le jeu d'entrainement (pour le coup il aura un million d'images en mémoire), mais ne sera plus capable d'extrapoler correctement. Ici le risque c'est surtout d'en rater une, surtout si elle est un peu atypique. Un humain se dirait "bizarre ce truc", un modèle l'éliminerait sans état d'âme. Mais vu le côté répétitif du truc, le risque d'erreur humaine ne doit pas être négligeable non plus: Par ailleurs, je ne suis pas un spécialiste, mais il me semble bien que les jeux d'entrainement des modèles les plus impressionnants, que ça soit en "computer vision" ou en "natural language processing" ont des jeux d'entrainements beaucoup beaucoup plus volumineux que ça. Sinon, la phrase fait un peu penser à : Ok, je sors.
  21. Bon, le problème c'est que c'est qu'il est un peu loin, pas facile d'y installer des détecteurs. La bestiole, en plus d'émettre les impulsions classiques autour du Gev, émets aussi des impulsions 20 Tev à intervalle régulier, quand même ... ça fait rêver. Le mécanisme de production de ces émissions là semble laisser les spécialistes perplexe ... Discovery of a radiation component from the Vela pulsar reaching 20 teraelectronvolts https://www.nature.com/articles/s41550-023-02052-3 Traduction automatique:
  22. En fouillant un peu on trouve un papier intéressant de 2021 qui détaille plusieurs modèles d'émission et prédit la présence d'émission autour de 10 Tev dans le cas du pulsar de Vela... Le mécanisme étant celui de la diffusion Compton inverse ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Diffusion_Compton#Diffusion_Compton_inverse ) https://ntrs.nasa.gov/api/citations/20220004205/downloads/Very-high-energy Emission from Pulsars.pdf Donc il semblerait que la dernière observation ci-dessus ne soit pas aussi étrange que ça ? Ou alors y'a un truc qui m'échappe.
  23. La Voie Lactée n'est plus ce qu'elle était

    T'as de la mémoire, Kirth. Ou bien tu es 'achement organisé. Je ne me souvenais absolument pas de cette intervention là.
  24. La Voie Lactée n'est plus ce qu'elle était

    Je crois que c'est parce qu'elle n'est pas collisionnelle. L'idée étant que pour qu'elle se concentre au centre, il faut qu'elle puisse perdre de l'énergie. Pour un gaz normal ça se fait par dissipation thermique, lors des collisions entre particules; pour un gaz non collisionnel, ce mécanisme là n'est pas à l'oeuvre.
  25. Escroquerie intellectuelle

    On est dans "Astronomie Générale", la zone du forum où on s'extasie sur les images de quasars situés à des milliards d'années lumière, et vous voudriez me faire croire que 22 ans est un passé trop lointain ? Z'êtes sérieux ?