chevaliler

Member
  • Content count

    376
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

10 Neutral

About chevaliler

  • Rank
    Active Member
  1. Le samedi 22 mai, Erwin Dehoucq, Maître de conférences à l'Université Claude Bernard Lyon 1 Visioconférence à 17h30, lien aussi sur le site de la SAL De Curiosity à Perseverance : à la recherche du passé de Mars Le rover Perseverance de la Nasa a atterri avec succès dans le cratère Jezero le 18 février 2021. Technologiquement parlant, il est le descendant direct de Curiosity, qui arpente de son côté le cratère Gale depuis 2012, mais leurs objectifs scientifiques sont bien distincts. Dans cette conférence, nous évoquerons la participation française à ces deux missions et nous ferons le point sur les principaux résultats obtenus.
  2. Visioconférence astro

    Le samedi 27 Mars, 17h30, visioconférene ouverte à tous Carine Babusiaux, Chercheuse à l'Institut de Planétologie et d'Astrophysique de Grenoble La voie lactée vue par la mission spatiale Gaia La mission spatiale européenne Gaia observe depuis 2014 deux milliards d'étoiles de la Voie lactée et mesure leurs positions, distances, mouvements et propriétés physiques avec une précision inégalée. Gaia apporte ainsi une moisson inédite d’informations sur notre Galaxie, permettant une étude détaillée de sa structure en trois dimensions, de sa cinématique, de son origine et de son évolution. Je présenterai comment Gaia nous fournit ces données et comment elles sont en train de révolutionner nos connaissances de la Voie lactée.
  3. Conference astro

    until
    Conférence astro de la Société Astronomique de Lyon le 27 février à 17h30 par Antony Boccaletti, Directeur adjoint au LESIA. "Résultats de l’instrument SPHERE: des disques proto-planétaires aux planètes géantes jeunes " Conférence en ligne SPHERE est un instrument installé au Very Large Telescope depuis 2014, conçu pour l’imagerie à très haut contraste et à très haute résolution angulaire. En effectuant un très grand relevé de plus de 200 nuits d’observation, SPHERE étudie les systèmes exo-planétaires aux longueurs d’ondes infrarouge et visible. Après une courte introduction sur la technique d’imagerie haut contraste pour décrire son intérêt dans l’étude des exoplanètes, et les solutions misent en oeuvre, je présenterai quelques cas particuliers de systèmes exoplanétaires observés par SPHERE, et les principales découvertes. Outre les images de planètes géantes jeunes permettant de sonder l’atmosphère de ces objets, SPHERE a permis de découvrir de nombreuses structures, certaines énigmatiques, dans des disques proto-planétaires et des disques de débris. Ces structures de poussières pourraient être générées par la perturbation dynamique de planètes encore non découvertes. De fait, l’imagerie directe offre une possibilité unique pour comprendre la formation des systèmes planétaires et leur évolution. Enfin je mentionnerai quelques uns des futurs projets envisagés, certains offrant la perspective de détecter directement des analogues au Système solaire, incluant l'étude des atmosphères des planètes de type Terre. © 2021 Société Astronomique de Lyon
  4. Conférence SAL

    until
    La prochaine conférence du cycle 2020_2021 de la Société Astronomique de Lyon se tiendra par visioconférence le samedi 9 janvier à 17h30 . Elle sera donnée par Bernard Schmitt, directeur de recherches à l'IPAG de Grenoble sur le thème suivant: "Les mondes transneptuniens: Pluton et Arrokoth dévoilés par la sonde spatiale ’New Horizons’ aux confins du système solaire" Accés par visioconférence uniquement (lien également sur notre site) L'exploration aux confins du Système Solaire de Pluton et ses 5 lunes le 14 Juillet 2015, puis le 1er Janvier 2019 du premier petit objet de la Ceinture de Kuiper 'Arrokoth' (provisoirement nommé Ultima Thulé) a fait rentrer la sonde New Horizons dans la légende des grandes missions d'exploration comme les 'Pioneer' et 'Voyager'. Les images de Pluton que nous a dévoilé la sonde montrent un monde extraordinairement varié et actif malgré les très basses températures (-235°C) qui y règnent. Des glaciers issus d'une vaste étendue d'azote solide soumise à une convection active y côtoient des montagnes, des canyons et des cratères de 'roche d'eau' et de glace de méthane ainsi que de vaste zones sombres et rougeâtres recouvertes de matière organique. Ses satellites n'en sont pas moins inhabituels. Nous ferons ensemble un voyage à travers les âges et paysages de Pluton et de son cortège avant de partir survoler 'Arrokoth' dont les observations apportent des éléments important pour la compréhension de la formation de ces objets et sur celle du système solaire.
  5. until
    La prochaine conférence du cycle 2020_2021 de la Société Astronomique de Lyon se tiendra le samedi 12 décembre à 17h30. Elle sera donnée par François Sibille ancien chercheur au CRAL de Lyon, et aura pour thème "Les quasars, ces lucioles éphémères qui éclairent le passé de l'univers" Elle est uniquement accessible par visioconférence avec le lien suivant: accés visio Il résumera d'abord 40 ans d'efforts et de controverses qui ont abouti au concept actuel unifié des quasars, ces astres fascinants aux cent visages. Puis, à l'aide de quelques exemples, il montrera comment la cosmologie moderne utilise ces objets enfouis dans le passé et la distance pour faire avancer notre compréhension des premiers temps de l'univers tel que nous le voyons: détection des filaments de gaz du web, ondes acoustiques des baryons, échelle standard géométrique... Socité Astronomique de Lyon
  6. Conférence astro

    until
    La prochaine conférence du cycle 2020_2021 de la Société Astronomique de Lyon se tiendra le samedi 14 novembre à 17h30. Elle sera donnée par Emmanuel Pecontal, astrophysicien au CRAL de Lyon, et aura pour thème: Le premier observatoire de Lyon au collège de la Trinité et son rôle dans l'astronomie lyonnaise. Compte tenu de la situation sanitaire celle ci sera accessible par vidéoconférence avec ce lien, lien que vous pouvez aussi retrouver sur notre site
  7. FILTRE LUNT

    "Et par la suite acquérir un filtre Lunt pour l'adapter à la lunette , vu le prix j’aimerai vos conseils très attiré par l’étude de notre astre , qu'elles sont les possibilité de ces filtres ?" Pour info j'ai équipé ma lunette de 70 avec u filtre daystar quarkt http://www.daystarfilters.com/Quark.shtml Cela fonctionne trés bien depuis plusieurs années mais attention ce filtre multiplie ta focale par 5 ce qui oblige à travailler avec des oculaires de longue focale (35mm pour moi) !
  8. Dessins du Restefond au T1m de David

    Tout cela laisse rêveur La NP de l'oeuf au 600 à Valdrôme l'année dernière à 750x
  9. Belle protubérance du 4 mai

    Joli en effet Question technique: comment fais tu pour passer la protu en couleur sans perdre la finesse des traits ? Pour ma part aprés avoir inversé cette partie de l'image j'utilise la fonction remplacer un couleur (le gris) par une autre (le rouge) mais cela a tendance à empâter l'image. La fonction pot de peinture a le désaventage elle de colorer aussi (plus faiblement)le fond de ciel. Merci pour ton conseil Bernard
  10. Petites protus du soleil

    OK merci Bernard
  11. Petites protus du soleil

    Merci Fred Mais comment nuancer la colorisation de surfaces aussi petites que sont ces petites protus (j'utilise le pot de peinture en juan sur la densité) ?
  12. Dessins des protus à la lunette TV 70 + filtre daystar ces derniers jours Le plus difficile est de tenter de rendre le foisonnement des spicules
  13. ça s'ouvre comment ton lien ???? En fait c'est un libreoffice Je le repasse sous pdf Bernard NGC 2261_positif_2017_02_25.pdf
  14. La même mais dans des conditions nettement moins favorables NGC 2261_positif_2017_02_25.odp
  15. until
    La prochaine conférence de la Société Astronomique de Lyon aura lieu le samedi 15 février 2020 à 17h30 dans la salle Gayet (8 rue des Écoles, face à la salle de spectacle de la Mouche) à Saint Genis Laval. Entrée 5€ sauf habitants de St Genis et membres de la SAL dans la limite des places disponibles, pas de réservation possible. La planète rouge est aujourd’hui assimilée à une étendue froide et désertique. Pourtant, sa surface apparaît marquée par une histoire riche, rythmée par les impacts météoritiques, le cycle de l’eau et les puissantes éruptions volcaniques. Lors de cette conférence, nous déroulerons cette histoire, à travers les yeux des satellites en orbite et des robots-géologues qui se sont posés à la surface de Mars. Nous aborderons également les défis des prochaines années ; en effet, 2020 marque une nouvelle ère dans l’exploration martienne, avec le départ de deux robots pour les terrains les plus anciens et mystérieux de Mars, et le début des missions à retour d’échantillons