Taapuna

Member
  • Content count

    752
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

24 Neutral

1 Follower

About Taapuna

  • Rank
    Active Member
  1. Une petite actualité reportée dans PNnet suite à cette demi-journée Pro-Am qui s'est déroulée dans d'excellentes conditions. Un grand merci aux organisateurs Amicalement Pascal Le Dû
  2. SN2019ein dans NGC5353

    Salut Vincent Oui, pour moi ça va être difficile de continuer à la suivre...nuages, Lune, boulot Pour compléter : une page consacrée à cet objet est disponible ici dans la base Aras. Il est ainsi aisé de comparer les spectres entre eux et de visualiser la progression de cette supernova. Amicalement Pascal
  3. Objet mystère

    Actualité mise à jour dans PNnet. Merci Lionel
  4. Objet mystère

    Salut Lionel Belle observation de Mul-Ir-67, bien détaillée, merci (à la bonne école de Trygve ) Ça serait sympa de faire une petite actu sur le sujet dans PNnet ? A+ Pascal
  5. Super Lionel, merci pour ces travaux Je vais mettre à jour l'info sur St 15 comme quoi l'objet est étudié comme une galaxie dans la publi que tu cites. Une petite observation que j'ai réalisée aussi dernièrement : CoMaC 2 Comme quoi, avec la spectro, on ne s'ennuie pas, il y a toujours un "truc" à observer Pascal
  6. Super, merci Olivier
  7. Bonjour L'annonce de la création du nouveau site Planetary Nebulae.net est dans le poste suivant de la rubrique Astrophotographie. Ce site permet de consulter les listes I et II de candidates nébuleuses planétaires qui sont régulièrement actualisées et transmises au Centre de Données Astronomiques de Strasbourg pour être migrées dans VizieR et à l'Université de Hong-Kong avec leurs données, pour alimenter la base HASH. Amicalement Pascal Le Dû
  8. Bonjour L'annonce de la création du nouveau site Planetary Nebulae.net est dans le poste suivant de la rubrique Astrophotographie. Ce site permet de retrouver facilement les coordonnées d'objets qui demandent une observation spectroscopique. Amicalement Pascal Le Dû
  9. Bonjour Pour améliorer la communication autour des listes qui regroupent les découvertes de candidates nébuleuses planétaires réalisées par des astronomes amateurs et pour les rendre plus accessibles, avec Thomas Petit nous avons construit un site internet qui regroupe toutes les informations liées aux objets repérés. Ce site est riche en documentations, images, spectres...Il fournit de nombreux liens utiles. Il est possible de contribuer à son actualité en découvrant de nouveaux objets ou plus facilement , en réalisant des spectres ou des images inédites de ces objets à l'aide de filtres [OIII] et/ou Halpha, pour tenter de déterminer leur véritable nature. Le Site Planetary Nebulae.net permet de retrouver rapidement les coordonnées d'une candidate et de statuer sur le besoin en données complémentaires (images, spectres...). Les listes sont régulièrement actualisées et transmises au Centre de Données Astronomiques de Strasbourg pour être migrées dans VizieR. Elles sont également transmises à l'Université de Hong-Kong avec leurs données, pour alimenter la base HASH. Amicalement Pascal Le Dû La page d'accueil de Planetary Nebulae.net
  10. Bonjour De nouvelles candidates nébuleuses planétaires ont été découvertes très récemment et certaines ont une morphologie qui se prête bien à l’astrophotographie. Les objets que j'ai sélectionnés montrent pour la plupart un beau disque nébuleux avec une étoile centrale bleue. Ces objets sont à l'état de "Possible NP" ou de "Probable NP" dans la liste française n°I des candidates nébuleuses planétaire et dans la base HASH. Pour les classifier, un spectre est obligatoire, mais des images réalisées avec des filtres à bande étroite [OIII] et Halpha sont également demandées . Comme vous pouvez le constater, une grande partie de ces objets sont observables depuis l'hémisphère Sud et demandent une focale importante, mais je crois que quelques astrams (ou équipes d'astrams ) sont capables de relever le défi et sont armés pour tenter d'imager ce type d'objet. Belles images SHO en perspectives Cerise sur le gâteau, comme ces candidates viennent d'être découvertes, ces images seront certainement inédites Je n'ai pas contrôlé la période d'observation de chaque candidate mais vous trouverez ci-dessous des informations qui permettent de les situer avec des images issues de surveys professionnels (DECaPS, PanSTARRS, DSS). Détails des objets : Nom : Dr 1 Coordonnées : 07:59:49.12 -46:10:47.35 Dimension : 1.7 ' Nom : Dr 2 Coordonnées : 07:40:55.00 -33:33:22.84 Dimension : 1.4' Nom : Dr 3 Coordonnées : 08:11:58.34 -29:56:41.39 Dimension : 1.7' Nom : Pre 63 Coordonnées : 12:16:17.49 -57:22:25.66 Dimension : 0.4' Nom : Pre 59 Coordonnées : 12:09:10.24 -58:46:00.61 Dimension : 0.4' Nom : Ra 54 Coordonnées : 06:14:40.00 +18:49:15.00 Dimension : 1' Spectre Ra 54 Nom : Ra 30 Coordonnées : 06:04:32.00 +20:57:01.00 Dimension : 0.8' Spectre Ra 30 Nom : Pre 43 Coordonnées : 11:12:27.35 -59:58:38.00 Dimension : 0.8' Nom : Pre 44 Coordonnées : 11:12:42.90 -58:21:04.00 Dimension : 1.0' Merci de me communiquer vos éventuelles observations pour une transmission vers la base HASH. Amicalement Pascal Le Dû http://www.cielocean.fr
  11. Thomas, c'est le livre "Astronomie Astrophysique". Le chapitre consacré aux NP a été repris lors du colloque "Oléron" à La Rochelle en 2011 : http://www.cielocean.fr/uploads/images/FichiersPDF/FINAL_oleron_francais_fevrier2011.pdf
  12. Super, merci pour toutes ces infos, effectivement, je suis curieux de lire ton "petit truc" sur le sujet Pour les zones de binning, je me borne à les paramétrer pour que j'obtienne le maximum de signal sur les raies les plus fortes mais c'est vrai qu'il est important de surveiller les rapports obtenus, je note. En tout cas, tu as bien constaté que ce paramétrage des zones de binning est très délicat pour les objets que nous observons. Au traitement, c'est à ce niveau que je passe le plus de temps. Après, ça dépend du signal de l'objet. Si il "pète" bien sur une image brute et qu'il n'y a pas d'autres étoiles gênante, ce paramétrage est beaucoup moins contraignant.
  13. Belle performance Lionel Non, je n'avais pas fait cet objet, il était dans ma liste mais pour moi, depuis quelques jours avec la météo, c'est terminé au niveau observations Le signal [OIII] est vraiment intense, ça me rappelle Pre 8. A+ Pascal
  14. C'est bizarre, dans son livre Agnès précise que ce rapport est centré sur 2.9 . Maintenant, je pense que comme dans toute mesures physiques il y a systématiquement un biais comme on peut le voir sur les spectres pros (les rapports sont proche de...) Ainsi , sur une source très faible, entre une mesure effectuée à partir d'un un très bon site, avec un télescope de plusieurs mètres de diamètre, un spectrographe à haute résolution et un télescope de 20 cm au niveau de la mer ce biais ne doit pas aller en s"améliorant
  15. Oui, ce rapport est toujours de 2,9 sur le doublet [OIII] toutefois, certains spectres de NP avérées réalisés par des professionnels ne le montrent pas (image jointe). J'en ignore les raisons. Quant aux autres raies, pour ce type d'objet très ténu, il est souvent illusoire de pouvoir les détecter avec nos setup . Avec Ra 30, je détecte la raie He II. Avec Ra54 le bruit est trop présent, difficile de statuer. l