JPMasviel

Member
  • Content count

    564
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 47483

Community Reputation

911 Excellent

4 Followers

About JPMasviel

  • Rank
    Active Member
  1. C'est une manipe intéressante. Ca me rappelle une présentation faite aux RCE 2016: http://www.astrosurf.com/jfcoliac/05_comment_occultationslune/aldebaran/aldebaran2_RCE_video.pdf Je pense que @brizhell pourrait donner son avis sur l'interprétation des résultats. Jean-Pierre
  2. Cette semaine, l'émission de France Culture "La science CQFD" a la Lune pour sujet pendant quatre jours: hier: D’un point de vue géologique, nos connaissances de la Lune sont issues des échantillons rapportés par Apollo ainsi que des sondes envoyées en orbite lunaire depuis. Que connaît-on de la composition et de la sismologie de notre satellite naturel ? Avec Jessica Flahaut Géologue spécialiste des surfaces lunaire et martienne, chercheuse au Centre de Recherches Pétrographiques et Géochimiques (CRPG) de Nancy Philippe Lognonné Géophysicien et planétologue à l’Institut de physique du globe de Paris (IPGP), professeur à l’Université Paris Cité et co-responsable scientifique du futur sismomètre lunaire FSS (Farside Seismic Suite) https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/la-science-cqfd/geologie-de-la-lune-6657361 aujourd'hui: Après l’essoufflement de la course à l’espace du siècle dernier, la Lune est de nouveau au cœur des enjeux spatiaux internationaux. Quelles sont les raisons de cet engouement renouvelé pour le seul satellite naturel de la Terre ? Avec Philippe Achilleas Professeur de droit public, directeur de l’Institut du droit de l'espace et des télécommunications à l’Université Paris-Saclay Isabelle Sourbès-Verger Géographe, directrice de recherches CNRS (Centre Alexandre Koyré), spécialiste des questions de politiques de l'espace https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/la-science-cqfd/la-geopolitique-de-la-lune-9525736 Je n'ai pas les thèmes de mercredi et jeudi. Jean-Pierre
  3. H2O+ ? https://web.gps.caltech.edu/~mbrown/comet/h2o+.txt https://iopscience.iop.org/article/10.1088/0004-637X/749/2/101/pdf Jean-Pierre
  4. Solaire Débutant

    En attendant la sortie de la nouvelle édition du livre "Astronomie solaire", il y a la présentation faite par Christian aux Rencontres du ciel et de l'espace 2022: https://media.afastronomie.fr/RCE/RCE2022/11nov-S3-VILADRICH.pdf C'est mieux bien sûr d'avoir en même temps les commentaires de son auteur, mais le pdf donne déjà pas mal d'informations.
  5. Il y a quelques jours, Dan Bartlett a vu son Celestron RASA 8 détruit par une tempête, lame et focuseur cassés. Sa dernière image faite avec cet instrument (comète 12 P du 26 mars):
  6. Groupe AR 3624

    Effectivement, il n'y a pas grand monde en ce moment à la surface de notre étoile favorite La dernière image de SDO:
  7. Ah oui, les conditions n'étaient quand même pas simples, mais le spectre de la comète ressort bien. Intéressante la comparaison avec le butane.
  8. soleil du 19 Mars

    Une belle arche. Sur l'animation, ça bouge bien le long du filament.
  9. Joli rapprochement de 207P/NEAT et NGC 1954 ! J-Pierre
  10. clichés du 14 mars à l AX103s

    Belles prises ! C'est vrai que la dernière est un peu bizarre côté traitement. J-Pierre
  11. La circulaire CBET 5370 confirme le caractère binaire de 10424: Electronic Telegram No. 5370 Central Bureau for Astronomical Telegrams Mailing address: Hoffman Lab 209; Harvard University; 20 Oxford St.; Cambridge, MA 02138; U.S.A. e-mail: cbatiau@eps.harvard.edu (alternate cbat@iau.org) URL http://www.cbat.eps.harvard.edu/index.html Prepared using the Tamkin Foundation Computer Network (10424) GAILLARD J.-F. Gout, Starkville, MS, USA, reports the discovery of the binary nature of the minor planet (10424) from the occultation of the magnitude-13.0 star UCAC4 558-046959 on 2024 Jan. 14.252 UT. The minor planet was at mag 18.0, which was five magnitudes fainter than the occulted star. Two occultations of 0.45 and 0.26 s (chord lengths 4.3 and 2.6 km) were observed, separated by an interval of 0.31 s (3.0 km). For both occultations, the light level of the occulted star dropped below the limiting magnitude (about 15.5). The magnitude drops of at least 2.5 for both occultations excludes the possibility of the occulted star being a close binary star. Following the occultation, dense light curves were obtained over a period of 16 days by M. Conjat (Observatoire de la Cote d'Azur) and Gout. In confirming the binary nature of this minor planet, P. Pravec (Ondrejov Observatory, Astronomical Institute of the Academy of Sciences of the Czech Republic) assessed the light curves and concluded that the system is a fully synchronous binary with a period of 42.18 +/- 0.02 hr, with a lower limit of 0.68 in the secondary-to- primary diameter ratio -- consistent with the ratio of the occultation chord lengths of 0.63. For the ellipticity of the bodies, Pravec noted that the observed rotational light-curve amplitude outside the mutual events suggests that the equatorial axis ratio a/b = 1.25 (assuming that both bodies have the same equatorial elongation). D. Gault and D. Herald helped with the analysis of the data and the preparation of this text. NOTE: These 'Central Bureau Electronic Telegrams' are sometimes superseded by text appearing later in the printed IAU Circulars. (C) Copyright 2024 CBAT 2024 March 15 (CBET 5370) Daniel W. E. Green
  12. Sol'Ex du 12 mars

    Bravo ! Belle série. Chez moi, à Lyon, j'ai tenté d'observer, mais vers 11h, le vent du sud s'est levé et le ciel s'est voilé. Et c'est râpé pour les prochains jours. Jean-Pierre
  13. Christian est à l'honneur dans le dernier Ciel et Espace 8 pages pour lui tout seul, dont une belle double page !
  14. Sol'Ex : reprise avec un super seeing.

    Ah oui, magnifique. Ca fourmille de détails. Et la région qui se trouve un peu en bas du centre a bien évolué en 24 heures.