zviezda

Member
  • Content count

    173
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

20 Neutral

About zviezda

  • Rank
    Member
  1. Problème avec SIRIL.

    Nan mais attends, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit, et relis ma question qui porte sur un script qui fait tout le pré-traitement. C'est facile tu réécris l'énoncé pour l'arranger à ta réponse, c'est facile de dire que je mets de la mauvaise fois, c'est plutôt toi là. Mais peut-être que je l'utilisais déjà dans les versions précédentes, depuis un certain temps même.. Je n'ai jamais dit cela, ce que je dis c'est que cela serait plus facile de pouvoir injecter les séries de DOF brutes ET que le script fasse automatiquement les masters. Qu'il fasse tout d'un seul coup quoi, cela semble simple. Comme, je me répète, avec DSS et le script de pré-traitement de Pixinsight. C'est plus facile, plus rapide, plus ergonomique, etc. Encore une fois vous n'avez pas bien lu depuis le début, je répète/reformule : Tout le monde n'a pas une caméra astro (même si cela tend à se démocratiser c'est vrai), et avec un grand nombre d'APN il faut refaire les darks à chaque fois. Sachant qu'on refait les flats aussi, il ne reste que les offsets en fait qui pourraient être en master. Tout à fait ! Merci @Mehdi Est-ce une "standardisation" dans "une logique métier" je ne me permettrais pas de l'affirmer, mais en tout cas c'est ce qu'il semble le plus apprécié par les utilisateurs. Et souvent dans ce cas c'est qu'il y a une raison, même si je le précise, évidemment il faut être ouvert aux nouveautés si ce sont des avancées. Enfin bon, on ne va pas y passer des semaines et j'avoue que vous m'avez fatigué, c'était juste pour émettre une suggestion que je trouve pertinente au regard du sujet original du billet ici.
  2. Problème avec SIRIL.

    Bah il est bien spécifié "Les DOF peuvent seulement être des fichiers uniques".. Donc il faut déjà faire les masters en amont, non ? Ou alors le texte est faux ?
  3. Problème avec SIRIL.

    Ah, on est bien d'accord. Après je le redis, Siril est un soft excellent, super bien optimisé et donc très rapide dans le traitement. Et les nouveaux menus pour faire certaines opérations sont très appréciables par rapport aux versions précédentes. Cependant pour les personnes qui ne sont pas des programmeurs ni des geeks en informatique cela serait vraiment top d'avoir un menu "prétraitement" avec un script adaptatif et simple pour pouvoir définir graphiquement ce qu'on veut faire, comme celui de Pixinsight qui est une référence (on pioche ses différents DOF, où qu'ils soient, on coche empiler comme ça ou comme si, etc.). En résumé passer de "l'utilisateur doit se conformer au logiciel" à plutôt "le logiciel s'adapte à l'utilisateur". C'est aussi le même type d'ergonomie, structurée et graphique, que l'on retrouve dans Deep Sky Stacker, et on remarque que cela convient à beaucoup d'utilisateurs, certainement ce qui fait leur popularité.
  4. Problème avec SIRIL.

    Alors comment on fait dans le script automatique de pré-traitement ? De manière "simple" et accessible à "tout le monde" ? Car c'était la question ! Retirer les brutes sur les offsets ? Qui t'as dit de faire ça ?
  5. Problème avec SIRIL.

    Bien entendu j'ai consulté cette documentation, comme de nombreuses autres. Et bien dès la première étape, dans mon type de configuration, je ne suis pas d'accord : Avec certains APN qui ont une trame importante dans les offsets je préfère faire un "vrai" master offest pour traiter mes images, c'est beaucoup efficace. Et là je ne peux pas, je n'ai pas ce choix. Peut-être qu'avec les caméras modernes les offsets sont inexistants comme le dit Colmic, mais tout le monde n'a pas accès à ce matériel. D'autre part, même si certains pensent que c'est mal de faire comme je fais, j'apprécie d'avoir la main sur ce que je fais, et pas que l'on m'impose un type de traitement avec un parti-pris.
  6. Problème avec SIRIL.

    Siril c'est un super logiciel, super optimisé et donc rapide, le truc c'est qu'il faut se faire "son" script perso avec "ses" paramètres pour que cela fonctionne bien avec "ses" images dans "sa" configuration. Et ça, peu de personnes savent le faire.. Donc des modules de fonctions ergonomiques, graphiques, et ouvertes pour monsieur tout le monde serait un vrai plus. Comme dans IRIS, qui est très proche de Siril dans le fond, il y a des menus simples pour faire des masters DOF et ensuite pré-traiter ses images. Dans Siril tout est en blind non adaptatif dans un script, ou en CLI qui est hard pour 95% des personnes.
  7. debayerisation

    Bah pour vérifier la FWHM et donc le seeing en cours, vérifier s'il n'y a pas de soucis sur le guidage, vérifier que les parties de l'objet visé soient bien restituer/positionné, etc. C'est quand même un paquet d'infos très intéressantes ! Surtout qu'avec le dématriçage et l'auto-stretch et les caméras modernes, visuellement c'est bien restitué, même en imageant à f/12. Après si tu préfères faire comme à l'époque de l'argentique et ne rien voir jusqu'au moment du développement, c'est un style.
  8. debayerisation

    Perso je suis utilisatrice de NINA que je trouve génial, et à priori @pierrot1674 parle du dématriçage pour la visualisation des images lors des prises de vue. Juste pour la visualisation, d'après ce que je comprends. Dans NINA les fichiers bruts sont évidemment enregistrés bruts, sans dématriçage. C'est pourquoi si l'on ouvre manuellement les fichiers après, hors de NINA, il faut de nouveau les dématricer. Enregistrer les images brutes en RAW non dématricé (N&B) est évidemment ce qu'il y a de mieux à faire, car on conserve toutes les infos des prises de vue avant le pré-traitement etc. Et pour répondre à sa question sur les paramètres d'auto-strech etc. c'est pour améliorer la visualisation des images brutes. Le mieux étant de choisir un dématriçage (adapté au type de matrice de Bayer de la caméra) pour voir l'image en couleur et ensuite d'appliquer une auto-stretch afin de monter les niveaux qui sont en général assez bas et linaires sur les brutes. Sinon on n'y voit pas grand chose. Une fois choisi les paramètres sont appliqués automatiquement pour visualiser chaque image. D'expérience cela fonctionne plutôt bien, l'auto-stretch n'est pas déconnant.
  9. C'est sûr qu'à main levée c'est aléatoire le centrage. Mais ce n'est pas si compliqué d'utiliser un APN avec un objectif monté sur une bague entre le filetage du filtre avant et de l'autre coté du M48 ou quelque chose qui va sur l'oculaire de centrage, cela permet de prendre un photo bien dans l'axe et vérifier précisément l'alignement :
  10. Certes, mais le bord du primaire semble en face du tube sur la photo avec le Taka, et quoi qu'en soit la source, au final le secondaire ne devrait pas être décentré comme ça. C'est juste une constatation. Après je ne remets pas en cause ta méthodologie, je préfère laisser les spécialistes expérimentés proposés, je suis bien trop verte pour ma part.
  11. Le secondaire ne semble pas du tout aligné avec le primaire :
  12. Si c'est mieux en ayant un peu déplacé le secondaire vers sa position d'origine, qu'as-tu à perdre d'essayer de le déplacer encore un poil dans le même sens ? Perso je dis que cela se tente, au pire si cela n'améliore pas tu peux revenir en arrière.
  13. Pour moi aussi c'est ça, vu la tête de donnuts déformés des étoiles, c'est typique sur les RC et Cassegrains.. Ce que j'ai dit depuis le début. Mais @olivdeso ne semble pas d'accord avec nous, il faudrait donc explorer les deux pistes.
  14. Attention, la focale donnée par le constructeur est "théorique". La focale "optimale" est souvent légèrement plus courte sur ce genre d'optique. Peut-être que le positionnement d'usine était réglé de manière plus "pratique", sachant que si tu as positionné les deux miroirs trop près ou trop loin l'un de l'autre cela peut t'empêcher d'arriver à une collim nickel.
  15. Halo sur filtre L-Extreme

    @olivedob > Je n'ai jamais dit que cela venait *seulement* des réflexions internes du filtre. Cela peut être une réflexion interne comme une réflexion de la surface du capteur sur la face arrière du filtre, etc. Mais une chose semble logique en effet, le traitement de surface sensé réduire les réflets de ces filtres n'est pas de qualité suffisante pour faire le boulot correctement. Pour info, je viens d'avoir retour d'un autre testeur également pour confirmer ce que j'ai pu observer; le nouveau filtre Optolong L-Ultimate (avec deux bandes passantes de 3nm) souffre aussi du même problème de halo sur la bande OIII. Après, le fabricant annonce que ce sont de exemplaires de pré-série qui pourront être améliorés une fois qu'ils auront les retours de leurs béta-testeurs, mais j'avoue que j'ai du mal à y croire, il faudrait qu'ils changent radicalement leurs process de fabrication. Chose qu'ils n'ont jamais fait auparavant tout en sachant que nombres de leurs filtres ont ce souci. Dès que j'ai le temps je posterai un crop sur une étoile de référence comme sur le précédent comparatif.