Kirth

Member
  • Content count

    3230
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3
  • Last Connexion

    Soon available - 46679

Everything posted by Kirth

  1. Tu veux dire l'époque à peu près de ma naissance où avec deux ou trois fois moins de bagnoles qu'aujourd'hui il y avait quatre fois plus de morts? T'as raison ça devait être génial. Le problème c'est que les connards sui roulent comme des dingues ne tuent pas qu'eux.
  2. Découverte à Paris

    Belle trouvaille. 300€. Trouvé sur le site de la librairie en question : ANONYME CLICHÉ DE LA LUNE - 12 Février 1905 [France], 2020, in-folio, impression numérique d'après négatif sur plaque de verre. La Lune fait l'objet d'une attention particulière dans la pratique photographique liée à l'astronomie, et s'intensifie à partir des années 1850. En raison de sa proximité avec la Terre, l'astre demeure en effet aisé à étudier et le photographier ne présente guère de difficulté pour un photographe averti ou un astronome rompu aux techniques photographiques. Dans les 1880-1890, les prises de vues de la lune deviennent de plus en plus courantes avec l'apparition d'une émulsion standardisée - le gélatino-bromure d'argent - qui permet alors aux amateurs d'accéder sans trop d'inconvénients techniques, et à un moindre coût, à cette pratique photographique. En parallèle paraissent des articles ou des ouvrages entièrement consacrés à l'application de la photographie astronomique, à destination des nombreux amateurs, dans lesquels sont consignées toutes les étapes nécessaire à l'obtention d'une bonne photographie astronomique. Et naturellement la Lune y occupe une place centrale. Belle impression numérique agrandie et réalisée à partir d'un négatif sur plaque de verre, sous encadrement [70 x 90 cm]. La prise de vue a été réalisée, très probablement par un photographe amateur, le 12 février 1905 [comme l'indique l'inscription manuscrite inscrite en blanc dans le négatif par l'auteur], cliché qui s'inscrit dans une série de 8 photographies datées entre septembre 1899 à février 1905. Bien qu'étalées sur six années, ces photographies semblent avoir été exécutées selon le même procédé et la par la même personne, elles documentent différentes phase de la Lune. Le nom de l'auteur ainsi que le contexte dans lequel furent réalisés ces clichés, dont seuls les négatifs sur verre au gélatino-bromure d'argent ont été retrouvés, restent pour le moment mystérieux.
  3. Daniel Pasquelin

    En 1995, vingt ans, je sortis du même magasin, lesté de mon 115 Paralux d'occasion à trépied bois. Changement a Chatelet puis gare du nord, arrêt Epinay-Villetaneuse.
  4. Extremely Large Telescope de l'ESO

    C'est pas un miroir, c'est la tranchée d'Aremberg
  5. Extremely Large Telescope de l'ESO

    Donc les chutes sont des portions à L/20...hors axe, du coup inutilisables pour en faire un miroir simple de télescope. Ou alors, je n'ai rien compris, et c'est très possible.
  6. Extremely Large Telescope de l'ESO

    De mémoire c'est bien l'option 2, raison pour laquelle je disais que les chutes à L/20 ne serviraient à rien pour faire des petits télescopes.
  7. le coup de gueule de Pierre Rochette

    Que jamais la recherche française ne puisse l'accepter, j'entends, mais "avec raison", je n'en suis pas certain. Sait-on comparer l'efficacité de la Recherche au MIT et dans le public français? Compte tenu de ce que les chercheurs viennent de dire du mode de fonctionnement de la recherche publique, je commence un peu à me demander à quoi ça sert d'injecter mon pognon dans une gabegie pareille. Et bien à mon avis ça ne les honorait pas.
  8. Extremely Large Telescope de l'ESO

    Bah, il ne serviraient à rien de toute façon
  9. origine de l'univers

    Bonjour @FELICIEN Bravo pour cette démarche, mais je ne suis pas certain que les questions d'ordre cosmologique soient les plus pertinentes dans l'optique d'une inscription aux programmes des niveaux primaires et secondaires. Fin de secondaire éventuellement et encore. En primaire et secondaire je verrais plus des notions sur le système solaire, la gravitation, les étoiles....il y a déjà énormément à faire. Ensuite, je ne comprends pas vraiment ce que tu appelles "travailler en étroite collaboration avec Astrosurf". Les forums d'Astrosurf c'est une communauté d'amateurs d'astronomie, parmi lesquels des chercheurs professionnels, ce n'est pas une université ni un quelconque organisme officiel. Les forums ne sont qu'une partie, la plus visible peut-être, de l'écosystème plus global qu'a construit Jean-Philippe Cazard son fondateur, qui comprend l'hébergement gratuit de nombreux sites astro francophones, une boutique en ligne, un magazine... le tout étant assez essentiel pour le monde astro-amateur français. C'est déjà formidable. Mais ce nest pas un organisme de recherche ni d'enseignement. Ce qui est en revanche acquis, c'est que tu trouveras toujours ici des gens, certains très très forts, qui prendront du temps pour aider à la compréhension des concepts liés à l'astronomie et à l'astrophysique. Et ça aussi c'est formidable. Bienvenue sur Astrosurf.
  10. le coup de gueule de Pierre Rochette

    Chez nous plus d'avances. Mais si on doit se déplacer de temps en temps, on a droit à une carte bancaire à débit différé de deux mois je crois, qui tape sur notre compte, mais qui garantit qu'on sera remboursé par la boîte avant d'avoir été débités.
  11. le coup de gueule de Pierre Rochette

    Bon c'est en effet totalement délirant. Le pire c'est que les administratifs qui font vivre cette machine sont eux aussi payés, et ils méritent ce salaire. On perd donc sur les deux tableaux. Ce pays est foutu
  12. le coup de gueule de Pierre Rochette

    Je ne sais pas quelles sont les pratiques habituelles, mais rembourser les notes de frais sur justificatifs, c'est juste la base, ça ne me choque en rien. Je suppose que les tracasseries administratives dont on parle depassent ce cadre. À la radio, sur Europe 1 je crois, ils évoquaient la charge administrative pour obtenir des budgets, entre autres.
  13. le coup de gueule de Pierre Rochette

    Ce n'est pas la bonne réponse. La bonne chose à faire est de SUPPRIMER ces tâches administratives. Embaucher des administratifs ne peut déboucher que sur plus d'administration, cf loi de Parkinson
  14. Ce sont les Perséides qui passent par là ou le point de Lagrange L2 qui passe par les Perséides?
  15. C'est indispensable pour comprendre la réponse à ta question première qui était en gros "comment la lumière peut-elle avoir mis 13 milliards d'années pour nous parvenir alors que quand elle est partie l'univers visible etaitbien plus petit?" Essayons. t1: 1 Md d'années post Big bang. Objets et B distants de 500 Ma-l. t2: aujourd'hui 12.7 Md d'années plus tard. La lumière partie de A à t1 atteint B. Pourquoi? Parce que l'expansion est passée par là, et que la distance qui sépare A et B aujourd'hui est bien plus grande. La distance a augmenté pendant le trajet. Et elle est peut-être à t2 de 30 Md d'années lumière. Imagine un élastique de 10 cm fixé d'un côté et mobile de l'autre. Place une fourmi à une extrémité et une miette de pain à l'autre. A t1 la fourmi démarre et tu commences a tendre régulièrement l'élastique. Quand elle arrive au bout à t2 l'élastique mesure 30 cm. Elle aura peut-être marché 20 cm sur son élastique, soit 2 fois plus que la distance initiale.
  16. Oui d'accord j'ai relu ton message et je comprends. C'est juste que dans le mien c'est clair
  17. Pour moi c'est autre chose. La supernova est un évènement délimité dans l'espace. Il est à un endroit précis. Donc la lumière nous arrive un jour puis elle nous dépasse. Si c'est un évènement instantané (sans durée, je sais ça n'existe pas mais c'est pour illustrer), même à z = 1000, ce sera instantané. En vrai ça a duré quelques jours et à z 1000 on la voit pendant des siècles. Le fond cosmologique, lui, s'est produit partout, dans la totalité de l'univers. La raison pour laquelle on le voit en permanence est que nous ne voyons jamais le rayonnement parti de la même region de l'univers. Même s'il avait été instantané, on verrait à chaque second le signal émis par une zone située une seconde lumière plus loin qu'à la seconde précédente.
  18. Non pas 27 mais 2700 tonnes de CO2 par décollage.
  19. Je ne la trouve pas celle-là...
  20. C'est bien comme ça qu'il fallait le voir, en plus d'une petite taquinerie a l'attention de Daniel. En vrai, moi devant un discours d'Aurelien Barrau c'est plus
  21. Dans ce cas on peut se demander pourquoi ça fait deux fois que ça merde.
  22. Moi le plus gros problème que j'ai avec Aurélien Barrau, c'est que je le confonds toujours avec Francis Lalanne.
  23. Sur cette vidéo la flamme fait au moins 250 ou 300m, c'est incroyable.
  24. Pas seulement. C'est aussi un mégalomane illuminé complotiste qui poursuit une quête totalement vaine. Je parle de son projet de colonisation de Mars évidemment. Quant au succès technique et commercial indéniable de la Falcon 9, je ne vois pas bien en quoi ça sert l'humanité. Quand je vois des gens à priori intelligents comme certains intervenants ici devenir des groupies sans aucun esprit critique quand il s'agit de Musk, je comprends mieux comment des peuples entiers en arrivent parfois à mener au pouvoir des dictateurs. Sauf que tu mélanges deux choses. Des organisations militaires, ou dictatoriales, en sont une, le non respect de l'humain et de la sécurité des employés une autre. Ni le CERN ni le groupe pour lequel je travaille ne sont des démocraties participatives. Mais ils ont une politique SSE.
  25. Alors je ne connais pas leurs petits noms mais je pensais au second étage le Starship lui-même. Je croyais que la vitesse était plus basse. Je n'ai pas revu les images. Donc avec l'explosion et l'accélération consécutive pour certains debris, on peut craindre qu'il y ait un beau tas de merde en plus en orbite. Super.