TeBilePas

Member
  • Content count

    143
  • Joined

  • Last visited

    Never

Community Reputation

0 Neutral

About TeBilePas

  • Rank
    Member
  1. e-eye

    Hello !Je reviens tout juste d'une petite mission de maintenance sur mon setup installé là-bas depuis octobre...Perso, rien à redire, c'est un régal depuis mon installation ! Jose et Cristina sont des gens extraordinaires, passionnés et hyper sympa.C'est un ciel fantastique, et le nombre de nuits exploitables est super !Ils ont refait l'abri 1, qui était en bois et vieillissait pour le moderniser comme l'abri 2... l'abri 3 se termine (mais tout est déjà réservé) et l'abri 4 est en projet bien concret...On a de beaux espaces et on contrôle notre toit... et pour les missions sur place, ils ont des logements...Ils sont occupés à passer en fibre optique, donc on va avoir une bande passante exceptionnelle... Tu peux aussi aller faire un tour sur le site de Kayron, qui y est depuis les débuts et qui est d'une aide incroyable quand on a besoin de quelque chose (tout comme Jose, d'ailleurs) : http://www.lightvortexastronomy.com/ Bref, si tu as des questions concrètes, n'hésite pas...Mike @PhoenixObs
  2. Oui, je pense t'avoir vu passer sur ma webcam ;-) (enfin, juste un peu de lumière bouger, les IR étant coupés, naturellement, on ne voit pas grand'chose la nuit)...Tiens, pour les flats, tu as noté une position particulière pour les prendre sur ciel ?C'est vrai que le ciel est terrible ! Enfin... maintenant que tu as presque fini tes réglages, il pleut ! ;-)Je n'ai pas encore vu si Jason a déjà pu sortir de belles choses. Par contre, Kayron (http://www.lightvortexastronomy.com/) fait du beau boulot, avec un setup somme toute assez "modeste" (similaire au mien, si je me souviens bien)...Je pense que je vais bientôt refaire le voyage : j'ai quasi terminé le couvercle motorisé et la commande automatique de la résistance anti-buée...
  3. Hello,alors c'est toi mon voisin ! Je suis celui qui a la chance d'inaugurer le nouvel abris (il y avait d'ailleurs encore beaucoup de travail!) Jose m'avait dit que l'emplacement tout au bout était réservé par un français...Pour la petite histoire, dans cet abris, on a, outre l'anglais, aussi un russe et un américain... Je pense que Jose a un historique du seeing, qui est en effet excellent. Jose a d'ailleurs dans ses projets de monter un nouvel abris...J'ai aussi opté pour une position sécurisée afin de n'avoir aucun risque de buter sur le scope quand le toit se ferme... le temps de voir comment le tout se comporte et de s'habituer au setup en remote...Belle bête en tous cas ! J'ai hâte de voir ce que cela va donner !Belles nuits,Mike
  4. nettoyage des cameras

    Hello,j'ai aussi ce soucis avec ma petite Basler. Je la manipule toujours ouverture vers le bas et je la nettoye avec un pinceau de photographe pour lentilles, mais ec n'est visiblement pas assez.Enlever l'électricité statique, je n'y avais pas encore pensé. Comment faire (je peux me mettre moi à la terre, mais qui de la lentille / de la caméra ?)Est-ce que passer un coton tige avec un quelconque produit (lequel ?) ne serait pas plus efficace ? Belles nuits
  5. De moins en moins astronomes amateurs?

    Hello,perso, je sens et je vois une évolution plutôt intéressante. Plutôt nouveau venu dans le monde astram (un peu moins de deux ans je pense), j'étais passionné par le sujet depuis mes 5-6 ans et mes premiers livres que je connais encore par coeur. L'information est de plus en plus accessible, les belles images aussi. Mais si sur les sites on voit de plus en plus de matériel onéreux passer dans les petites annonces (et on pourrait penser du coup à une désertion ou à un déséquipement de la part des amateurs acharnés), j'entends de plus en souvent autour de moi des enfants assez jeunes s'intéresser et poser des questions sur le sujet. Quand j'étais à l'école, je n'ai pas non plus souvenir de qui que ce soit qui ait été intéressé par l'astronomie. C'était même plutôt ringard.Et aujourd'hui, des parents m'arrêtent dans la cour de l'école, des passant s'arrêtent que j'observe devant chez moi, des enfants me posent des questions parce que les miens leur ont dit qu'ils avaient vu Saturne ! Et beaucoup sont très contents voir émus de voir le petit haricot qu'est Saturne avec un grossissement pas très fort. Ils comparent aux photos et trouvent que c'est génial de voir autant et si bien. Je leur montre aussi les images à la caméra en direct à l'écran.Comme beaucoup de monde, les soirées utiles devenant rares, je ne suis jamais allé "au club", parce qu'ils n se réunissent que le vendredi soir, et il est de plus en plus rare que le vendredi ait un ciel correct. Mais je passe le plus possible de soirées à l'extérieur, ou parfois, en remote, juste de l'autre côté de la vitre, avec le téléscope à l'extérieur et je regarde mon écran avec les enfants, qui trouvent ça toujours génial de découvrir une galaxie ou une nébuleuse à l'écran, sur une brute de parfois moins d'une minute. J'ai et eux aussi la même émotion à découvrir une telle brute là où mes yeux ne voient rien, qu'à voir en direct Saturne ou passer des heures sur la Lune. Mais c'est vrai que mes enfants comme les autres ne passent pas des heures à cela. Et comme la patience se cultive et la motivation aussi, je leur montre ce qui les intéresse, je leur explique, leur demande de me décrire, de comparer avec les clichés, etc. Et ça dure parfois une demi heure, rarement plus (sauf les soirées passées à chasser les étoiles filantes).Quand les enfants disent le lendemain à l'école ce qu'ils ont vu, il y en a beaucoup qui trouvent cela génial et aimeraient en faire autant. L'intérêt est là. Peut-être d'une autre manière, mais il est bien présent en tous cas. Et beaucoup d'adultes m'en parlent, souvent avec un peu de gêne pour montrer leur intérêt et demander à venir voir une fois, eux aussi.Le matériel est de plus en plus pro, c'est sûr. Mais il y en a tellement qui font des clichés extraordinaires avec très peu de moyens, qui poussent les limites de leurs instruments là où personne n'est allé. Pour ce qui est du visu vs photo, personnellement, pour le CP, à part les grands classiques hyper faciles comme M45, M13, etc, je préfère la photo. Et j'ai autant d'émotion à voir apparaitre de manière peu détaillée une nébuleuse à l'écran sur une brute en "semi-direct", que de voir le petit haricot de Saturne ou les cratères de la Lune. Je suis à des années lumière des résultats magnifiques que je vois ici, mais ça ne change rien à mon enthousiasme et mon plaisir. Ca me pousse à progresser, surtout quand je vois les résultats obtenus avec du matériel abordable. Belles nuits
  6. Abri fixe-télescope mobile

    Hello,étant dans le même genre de problématique, je te comprends plutôt bien : selon l'heure, la saison et ma cible, je dois changer d'emplacement dans le jardin. Ca va déjà beaucoup mieux depuis que je suis parvenu à laisser la plupart des choses montées : roue à filtres, CCD, lunette guide, câblage (j'ai mis un hub usb sur la platine de la monture, je n'ai plus qu'un câble USB à descendre et brancher, idem pour l'alim, j'ai qu'un câble... je gagne beaucoup de temps (vu les courtes fenêtres météo, c'est chouette) et surtout des aller-retour et simplifie le rangement en fin de session.Je pense sérieusement à me faire 2 piliers fixes entre lesquels je pourrai choisir selon les critères énoncés le moment venu.Pour ta question, je me demande si tu ne pourrais pas t'inspirer d'une idée que j'ai vu ici ou en face à propos d'un poste fixe sur remorque (donc le fixe est mobile) : tu pourrais avoir une espèce de chariot sur lequel tout le bazar est monté sur pilier et que tu puisse faire rouler grâce à de grosse roues. Une fois au bon endroit, il suffirait de descendre les pieds stabilisateurs du chariot, mettre à niveau (avec une bonne conception, ça peut être facile et rapide) et le tour est joué (surtout si l'endroit est repéré). Il te resterait juste un ou deux câbles à brancher et tu peux piloter ta session à distance au chaud (chouette, l'hiver apporte des nuits plus longues, mais elles sont aussi plus froides !)... Ca épargnerait ton dos et te ferait gagner du temps. Bien sûr, pendant le transport, il faut faire attention au tube et à la monture...Pour ce qui est de la mise en température, je suis tout à fait d'accord avec l'argument dans le sens où ça ne te permettra pas d'imager ou d'observer plus rapidement dans de bonnes conditions. Dans ce sens-là, ce n'est pas un gain de temps. Par contre, si tu mets 5 minutes au lieu de 20 minutes pour installer, je ne vois pas en quoi cela gêne, si tu ne commence pas à imager directement, mais que tu laisse bien le temps au tube pour être à température. Tu peux juste rentrer, lancer ton PC, les softs, préparer tes cibles, venir faire un tour sur ton forum préféré, etc... bref, ce n'est pas vraiment un argument "contre" ton idée, du moment que tu n'imagine pas que cela te permettra de réduire le temps écoulé entre le moment où tu sors le matos et le moment où tu images...Belles nuits
  7. Camera CCD Starshoot G3

    Content que ça démarre ! Je te souhaite bien du plaisir, quand on y met un pied, on ne sait pas encore que c'est un chemin aussi long et plein de (bonnes) surprises, l'astrophoto !+1 pour le bouquin de Thierry, j'y reviens souvent. Il écrit vraiment bien : non seulement le contenu est top, mais même un débutant accroche, ce qui n'est pas évident dans un monde où il y a tant de choses à apprendre / découvrir et qui peut sembler un peu hermétique de premier abord !Belles nuits
  8. Camera CCD Starshoot G3

    Quand tu dis que c'est tout blanc, c'est un blanc uniforme ou "de la neige" ? Dans ce dernier cas, ce pourrait être tout simplement le bruit... Tu utilises quel logiciel ? Vu la durée que tu tentes, je suppose que c'est pour du CP ? Parce qu'une telle durée sur la lune, évidemment... ;-) Le plus simple pour vérifier que cela fonctionne et faire un premier shoot : tu vide une étoile assez brillante à l'oculaire, elle doit être en plein centre. Tu places la caméra. Tu fais la MAP (elle sera très probablement différentes, voire très différente de celle pour le visuel). Pour faire la map, tu fais des shoots en continu de 2 sec, tu finiras par trouver la bonne zone.Ensuite, à toi de t'amuser. Je te conseille une première cible facile tout de même. Tu peux essayer sans trop de soucis de faire un amas globulaire. A voir un résultat tip top super n'est pas si facile, mais par contre, avoir un premier bon shoot est assez facile et ça ne demande pas des heures de temps de pose.Belles nuits
  9. Filtre clair pour caméra

    le mc clear de chez Astronomik me semble un poil meilleur, niveau transmission...Belles nuits
  10. refroidissement boosté pour ma CCD

    Hello,pour la question initiale, le changement de ventilo sera sans doute bien plus efficace. Dans le cas de refroidissement d'APN, une astram a montré que la plupart du temps, ce qui limitait son refroidissement, c'était la qualité de son radiateur et la qualité de son ventilo. Si tu ne peux pas changer le radiateur, le changement de ventilo devrait déjà aider pas mal. Mesurer la température du radiateur serait intéressant, pour savoir si la ventil suffit ou s'il faut envisager autre chose. Pour être un peu plus efficace, tu pourrais monter ton second peltier à la place des radiateurs à ailettes. C'est l'endroit à refroidir, je suppose que le premier peltier est à cet endroit-là à l'intérieur. Ca te fait un montage à deux étages assez typique. Mais attention, ton second peltier n'est pas sous atmosphère sèche, tu verras sans doute apparaître un peu de givre dessus, qui en diminue un peu l'efficacité.Pour ce qui est du boitier APN et de la question du givre, oui, des solutions ont été développées par certains pour réchauffer près du hublot et devant le capteur, au détriment du refroidissement de ce dernier, mais de manière acceptable. Christophe (et d'autres) a quant à lui préféré faire une injection en continu d'air sec devant le capteur (montage maison avec du dessicant dans une bouteille, un filtre, une pompe à air). Ca marche nickel. Enfin, la solution la plus difficile est tout simplement de baisser le plus possible le taux d'humidité dans le boitier. Tout d'abord avec une étanchéité la plus parfaite possible. C'est vraiment pas facile. Ensuite, certains ajoutent uniquement du dessicant, parfois en pulvérisant de l'air sec à l'intérieur du boitier avant de refermer. J'ai vu un système avec une petite pompe à vide (un mouche bébé, pour l'histoire). A relancer toutes les semaines à peu près, mais ce n'est pas vraiment une contrainte, on peut laisser monté. Et d'autres enfin remplacent l'air du boitier rendu le plus étanche possible par de l'argon (facile à trouver en magasin de bricolage). Qui a l'avantage d'être sec et un excellent isolant (diminue donc le refroidissement du hublot). Belles nuits
  11. Hello, Est-ce qu'un firmware alternatif tel que GreenLantern ne peut pas apporter une solution ?Belles nuits
  12. Hello oeil de lynx ! bien vu, joli ! Perso je ne peux pas t'aider, quid d'un téléscope en ligne ? J'ai déjà utilisé ceux de chez iTelescope, mais je ne vois rien qui permette de descendre en-dessous de 0.7"/pixel (et encore, ce ne sont pas les plus gros diamètres)...Quid de la mise sur pied d'une mission au pic du midi ? Je sais que cela se fait, mais je n'ai aucune idée de comment...Belles nuits
  13. apn très modifié

    quote:TeBilePas, faudra que tu décrives ta manip! Oui, j'ai déjà commencé un thread sur le forum d'en face... J'en ferai sans doute une version "compactée" que je republierai ici dès que j'ai un peu de temps !Avec ce que je vois pour le moment, j'ai bon espoir d'avoir de bons résultats...Belles nuits
  14. apn très modifié

    Ah, OK. J'avais pas saisi tout de suite... évidemment, y'a des endroits où le problème n'est pas de refroidir mais de réchauffer ;-)Belles nuits !
  15. apn très modifié

    Ah ! Merci pour ce retour, je n'en avais pas encore eu et c'est plutôt rassurant. Après, vu ce que l'APN m'aura coûté (très bonne occasion et ce n'est qu'un 1000d), ce n'est pas si grave que cela que ça l'use prématurément... C'est une modification que tu as faite toi-même ?Belles nuits