PixInsight.fr

Member
  • Content count

    625
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by PixInsight.fr

  1. NGC7822 grand champ au A7s samyang 135mm f/2

    Merci à tous@exocet @petitours : oui, mais je fais des poses de 30s avec le A7s pour différentes raisons :1) le mode BULB a un soucis de traitement interne des RAW (star earter problem). C'est un peu emmerdant car ça met un point noir au centre des étoiles et vu le champ couvert et le nombre d'étoiles sur la photo, je n'ai pas envie de me les taper 1 par 1 sous toshop 2) le A7s a 2 ampli. L'ampli le plus sensible commence à 2000 iso et je pense que 3200iso est donc un excellent compromis (le bruit de lecture est proche de 1e- ). En dessous de 2000 iso, le bruit devient plus important. De plus le A7s est dit "iso-invariant" dès 2000 iso ce qui se démontre assez bien d'ailleurs. 3) j'utilise une monture light (SW StarAdventurer) non autoguidée à 135mm de focale avec une MES pas trop trop chiadée pour avoir un semblant de dithering "naturel" au fil des poses (200 à 500)4) j'utilise un objectif très ouvert f/2.05) Le ciel n'est pas 100% noir et mes poses de 30s à 3200iso à f/2.0 montraient un histogramme au milieu de la dynamique du calibre. Donc parfaitement optimisé.Donc au final, les poses de 30s à 3200 iso sont loin d'être un mauvais choix, du moins pour mon setup et mon expérience perso. C'est donc plutot un excellent point de fonctionnement sur ce setup. Après, certains auront surement de grandes théories sur un APN qu'ils n'ont pas et dont on ne peut se baser sur ce qu'il se faisait il y a 5 ans... [Ce message a été modifié par PixInsight.fr (Édité le 28-08-2015).]
  2. sh2-155 cave nébula hrvb

    Jéjé Thierry La méthode starless ne supprime pas les halos mais va plutot les rendre gris, ce que je n'aime pas trop. J'avais un peu l'impression de ce type de halo délavé sur votre image.Donc, OK. Mais quand-même, les halos pourraient peut-etre être diminués.
  3. IC5146 au D810A et Mamiya 200mm 2.8

    merci à tous !!!@Rémi... non rien quoique... j'attends aussi le reste... mais les traitements vont être plus délicats mais je dois aussi avoir ce champ au A7s et 135mm. A suivre...
  4. M31 au CCA250

    m'en fous Fred, j'attends de toi MA version pour moi tout seul
  5. Monture Nomade autour de 1.5k�

    Oui Frédo, le A7s, on peut le refroidir pour faire des poses de 450s comme sur CentralDS mais comme le mode BULB a des limites et que des poses de 30s font parfaitement le job (j'ai des photos en cours de traitement), et que Pixinsight se débrouille tout seul pour les dark (ou quand il n'y en a pas) et que sa prochaine release verra un tout nouvel algorithme d'optimisation de dark sur les images, alors, pourquoi s'emmerder avec une CCD 8300 couleur car un CMOS actuel fait un excellent job avec seulement 1 à 2 e- de bruit de lecture. Le A7s verra peut-être un firmware qui corrige le probleme "star eater" dans un avenir proche.Je suis revenu au nomade "light" en APN pour ça. Pour que s'il y a seulement une nuit avec une trouée de 2h eh bien je reviens avec une image potable. Le reste de mon matos CCD est en remote et travaille tout seul (bon c'est vrai, y a 3 esclaves qui s'en occupent très bien ).Donc, maintenant, si je dois partir très light un we ou la météo est incertaine, c'est A7s sur StarAdventurer. Poses de 30s. Point. Si la météo s'annonce meilleure, alors je rajoute le D810A et la AZ-EQ5gt et je roule avec les 2 setup.
  6. IC5146 au D810A et Mamiya 200mm 2.8

    quote:Et donc au final, tes impressions sur ces 2 boitiers ?Je te dirai ça au bout des 2600 poses Déjà 24 de passées pour le cocon. Trève de plaisanterie, je pense avoir de bonnes choses avec les 2 boitiers au vu des images prétraitées. Je suis nikoniste, alors bien sur le D810A me plait bien. Mais le Sony m'a réservé de belles surprises avec ses 30s de pose qui d'ailleurs ont suffit à remplir une bonne partie de la dynamique du capteur à 3200iso. J'aurais été saturé à 60s je pense au vu de l'histogramme. Mais il était équipé du Samyang 135 à f/2.0 (beau piqué) et donc hyper lumineux.Difficile donc de vraiment juger un 36Mpix au 200/2.8 (5min 800iso) vs un 12Mpix au 135/2 (30s 3200iso). Mais, comme j'ai aussi fait parfois les mêmes objets, alors on verra le résultat final
  7. sh2-155 cave nébula hrvb

    Superbe traitement et couleurs Bravo !!! PS : mais je reconnais dedans la méthode starless de lolo et Jéjé... grrrrrrrr !!!!! [Ce message a été modifié par PixInsight.fr (Édité le 26-08-2015).]
  8. IC5146 au D810A et Mamiya 200mm 2.8

    Merci à tousOui, Michel, c'est le A7s et la StarAdventurer... c'est ce setup qui détient de record de poses... 2300 poses de 30s sur différents objets (je devrais en avoir une petite dizaine. Mais les brutes sont très très prometteuses !!!Le D810A sur la AZ-EQ5 faisait 10x plus longtemps, 300s, donc 10x moins de poses ! La aussi, 5-6 objets mais aussi pour me rendre compte des possibilités de ces APN avec des réglages bien spécifiques (pas choisi au hasard)
  9. IC5146 au D810A et Mamiya 200mm 2.8

    merci, Non, c'est brut d'empilement, pas de traitement sur les étoiles. Un petit chromatisme dans le bleu toutefois mais le Mamiya couvre parfaitement le 24x36 (c'est un moyen format en 4x5, ça aide...)
  10. Salut Jerome Je me demandais quand tu allais sortir qqch avec le RH200 ! Ca semble prometteur.Tu as raté ton dématriçage (ou loupé une étape). Ca se voit nettement sur ta M31 avec un quadrillage très prononcé. Il faut que tu reprennes le prétraitement dès le début, et au pire, comme le suggère Thierry, passer en .DNG pour que ça aille tout seul.Au pire tu peux aussi essayer d'autres softs comme DSS pour voir un peu les différences.Philippe
  11. Bon c'est BIEN MEILLEUR effectivement, surtout les flat ! Belles couleurs également.
  12. il est plus judicieux de calibrer les images RAW brutes (Bias ou Dark, et flat)Pour les flat à 50 iso, il faut faire un masterbias à 50 iso et corriger chacun des flats avant de générer le masterFlat Pour les images à 3200 iso, il faut corriger par un Masterbias ou un masterdark à 3200 iso puis corriger du masterflat à 50 iso Si tu ne sosutrais pas le bias du flat, alors la division ne tombe pas juste Mais rassures-toi, la procédure est "automatique" dans tous les softs même gratuits comme DSS ou IRIS par exemple[Ce message a été modifié par PixInsight.fr (Édité le 25-08-2015).]
  13. NGC7635 et M52 au CCA250

    Salut Fred ! Bah c'est pas mal ! hein ?Attention à ne pas avoir la main trop lourde avec TGVDenoise. Laisser un peu de bruit dans une image n'a jamais fait de mal à personne (sauf outre atlantique !!! )Phil
  14. quote:- import des RAW sous Lightroom - export des images en TIF 16 bits - traitement sous DSSEh non, il ne faut surtout pas faire ça !Si tu utilises DSS, tu importes directement les images ARW (RAW sony) ou alors tu les convertis en .DNG avec l'utilitaire gratuit d'Adobe si DSS n'est pas à jour des DLL DCRAW, Le DNG te permet d'ailleurs de récupérer le 13eme bit de données. Donc, bien entendu, si tu faits ta méthode par LR, alors effectivement la BdB a toute son importance puisque tu travailles sur des images couleurs et non des Brutes CFA.
  15. MichelLa BdB préprogrammée n'est pas prise en compte lors d'un traitement RAW. Tu peux mettre 5000K ou 3000K, l'image brute du boitier utilisée pour le prétraitement n'en tient pas compte.Ton soucis de BdB n'intervient qu'au traitement. Nous étions à 50km plus haut, dans les Hautes Alpes... une météo un tout petit peu moins bonne (la nuit) Mais quand-meme au final 2600 poses au A7s (30s) et D810A (5min) à traiter... sans compter les dark et flat... Pour au final un douzaine d'objets.Bref, l'ordi tourne 24h/24 !
  16. Monture Nomade autour de 1.5k�

    Salut Frédo J'ai depuis peu une AZ-EQ5gt que j'ai pas mal utilisée cet été en nomade (sans PC, avec autoguidage MGEN-II) avec APN (D810A) et objectif 200mm f/2.8. Elle fonctionne très bien mais je ne suis pas sur qu'elle puisse dignement supporter une FSQ106 + CCD + guidage. Dans ton cas, j'irais plutot vers l'AZ-EQ6 ou des modèles de ce gabarit. Si c'est pour changer ta CG5 par une autre monture trop limite, alors tu repars dans les memes emmerdes (ou d'autres)Les AZ-EQ ont évolué depuis la mythique EQ6. Voire même une très belle évolution.
  17. Mosa Solaire du 20150821

    Salut Fabrice Superbe !!!
  18. regarde les notes techniques du fovéon, tu serais surpris du chevauchement des absorptions des couches RVB et pourtant la colorimétrie y est excellente. Et aussi, les CCD/CMOS en matrice CMYB en synthèse soustractive (calcul) pour former la colorimétrie. En fait, à part le soucis de la colorimétrie, je me demande si le dématriçage serait mieux calculé si une information était présente sur plusieurs pixels non dédiés à cette info. C'est volontaire de la part de Sony d'avoir étendu la transmission des filtres R,G,B. Il y a une raison de sensibilité et/ou de résolution la dedans. Peut-être tout simplement à cause des pixels trop gros qui pourraient favoriser un exces de moiré ? ou du style un mélange additif et soustractif. Il serait pas mal de comparer un JPEG sorti du boitier vs un RAW dématricé par un logiciel. Rawtherapy par exemple propose une petite dizaine de dématriçages différents. le capteur du A7s est tout sauf raté. pour le reste, QE 100% et RN # 0 ? et après ? eh bah une autre techno (graphène,... ) mais effectivement qu'est-ce qu'on détectera de plus ? Plus simple, les capteurs evolueront pour intégrer le traitement d'image. pour le tri-capteur, oui, ca a existé, ça existe et ça existera encore mais pas pour le grand public puisque toute la progression de la techno est orientée vers le capteur unique. C'est pour ça qu'on a un peu mis de coté le tri-capteur. Il ne faut pas oublier, qu'au delà de la techno, c'est le prix de vente vs le prix de fabrication donc marges, bénéfices, parts de marché qui régulent actuellement le monde du capteur grand public et semi pro. De ce fait, pas de miracle, pas de mouton à 5 pattes qui n'intéressera que quelques pékins... c'est comme ça ! vous pouvez toujours demander "mais pourquoi ils font pas ça ou ça..." si ça coute trop cher et qu'on ne gagne pas d'argent, c'est mis de coté...
  19. le triCCD ou TriCMOS n'est pas simple à mettre en oeuvre, aussi bien optiquement qu'électroniquement. C'est volumineux et seulement disponible sur les caméras vidéo haut de gamme pour le broadcast (TV, films...). Mais c'est plusieurs dizaines de milliers d'euros la caméra, voire plus. Pour le marché grand public et semi pro, le mono capteur à matrice de bayer (ou dérivée) reste de mise et offre de bonnes qualités. je ne crois pas en le tout tri-capteur. trop cher.le marché de la vidéo ultrarapide (1000 à 10 millions d'images par seconde) a déjà de nombreux fabricants, japonais et américains (entre autres) avec des capteurs qui s'améliorent chaque année. Les prix ont tendance à baisser, sauf le très haut de gamme.le Fovéon est hélas décevant en haute sensibilité, dommage car le concept n'est pas mal MAIS on ne peut pas contenir les photons bleus ou rouges sur des couches différentes et il en résulte un melange ou chevauchement des couleurs. Mais c'est calibré et ça semble fonctionner.Pour le QE à 100% (ca existe quasiment en CCD Backside deep depletion avec traitement AR spécial), et des bruits < 1 e-, c'est sur on y viendra dans pas longtemps. Mais la nature intrinsèque de la lumière apportera toujours sa limitation ! Pour en revenir à sony, oui 25% de Ha en vert est un peu beaucoup mais je pense qu'il y a une raison la dedans. Style un meilleur dématriçage ou une colorimétrie plus chiadée du style du Fovéon. A méditer...
  20. faire du tri-CCD ou tri-CMOS est illusoire à notre époque. trop complexe. le Fovéon est un ratage (sensibilité très très moyenne) 99% des applications du marché de la caméra couleur (APN et + ) ne nécessite qu'un capteur à matrice de bayer (mais il y a des variantes, pixel L,R,G,B au lieu de RGGB par exemple). De plus, pas mal de documents scientifiques montrent que la perte de résolution due à la matrice de bayer est minime si on applique les bons algorithmes d'interpolation. Les filtres bayer RGB se sont toujours chevauché (spectralement) chez tous les constructeurs. C'est du aux colorants utilisés pour coloriser la matrice. Les réponses sepctrales sont larges et laissent souvent passer les IR.Aussi, l'astrophoto reste marginale. Pire, l'astrophoto "haut de gamme" l'est encore plus (marginale) et Sony se fout royalement de l'astrophoto. la caméra de Canon à $30k n'est pas révolutionnaire. il existe déjà des CMOS BSI de 2k x 2k avec 1 e- de bruit de lecture et des pixels de 11um à 48fps avec des QE de 80% et 96dB de dynamique pour bien moins cher que ça. Je devrais d'ailleurs pouvoir en teste une caméra refroidie avec ce capteur dans les prochians mois. Car meme en longue pose, le cmos s'améliore.les prochaines années vont être riches en nouvelles technos. Sans compter des capteurs mélangeant Visible et IR ! [Ce message a été modifié par PixInsight.fr (Édité le 07-08-2015).]
  21. non Fred, si tu envoies un large flux de photons Ha sur le capteur, comme l'étoile défocalisée de Christian, alors seulement 1/4 des photons arriveront sur les pixels rouges sur une surface de 16.8um, et dès lors, 44% d'entre eux seront absorbés et créeront 1 e- chacun.Si tu avais le meme capteur sans matrice de bayer, donc monochrome, avec ce meme flux, toujours sur 16.8um, alors ton capteur sera 4x plus sensible (sans compter la perte du filtre) le pixel unique de 8.4um aura reçu le meme nombre de photons que le pixels rouge de la version couleur, bien entendu, et c'est ça dont tu vois uniquement. Mais si on veut comparer par rapport au flux de photons arrivant, et si on veut être rigoureux sur la sensibilité ou la détectivité par rapport a ce flux, alors, on est obligé de considérer qu'un super pixel de bayer (RGGB) ne recoit qu'1/4 du flux Ha et de ce fait se retouve bien moins sensible que sa version monochrome pour la meme surface ! j'insiste sur la surface.il faut donc prendre toutes ses précautions lors d'un calcul de QE qui plus est par référence a un capteur CCD bien connu.Christian, Sony donne de FAUX rendements quantiques, comme Kodak d'ailleurs, sur leurs capteurs à microlentilles. le QE est donné à une certaine ouverture numérique et diffère selon si on est à f/1.4 ou f/8 par exemple. pour un CCD de référence, il est donc important d'utiliser un capteur sans microlentille car l'effet du f/# se fait nettement moins sentir. Mais il n'est pas nul non plus. Seul un CCD back-illuminated pourrait servir de référence 100% sure. Mais on n'a pas besoin de cette précision pour caractériser un APN. Mefiance avec sonyphilippe
  22. Fred, révise tes cours sur les capteurs couleur à matrice de bayer, et ceux qui sont défiltrés
  23. merci Christian pour ces mesures je suis en vacances avec une connexion internet limitée donc je regarderai de plus près à mon retour. Pour ce qui est de la résolution et sensibilité en Ha pure, mis à part le fait que les pixels verts reçoivent un peu de rouge, effectivement sur un nombre de photons arrivants sur le capteur, seuls 1/4 seront dirigés sur les pixels rouges (si on considère qu'il n'y a pas de filtre anti-aliasing) et donc on peut effectivement introduire un coef 1/4 dans le QE de la sensibilité générale du capteur avec une résolution de 16.8um.pour le reste, sur le A7s et la politique de Sony à triturer un RAW de la sorte, je suis d'accord, c'est une honte ! Je n'ai pas non plus digéré le mode bulb alors que je commençais à faire avec la conversion DNG 14bits des Raw. Pour l'electroluminescence, oui, la aussi, il y a à redire et je suis d'accord avec tes remarques... Le A7s (défiltré) reste l'APN le plus "sensible" du marché mais avec des lacunes qui pourront plus où moins être corrigées par un nouveau firmware.[Ce message a été modifié par PixInsight.fr (Édité le 05-08-2015).]
  24. Le A7s bouffe les étoiles

    Jerome, retrouve mes précédents messages à ce sujet, car tu m'avais déjà posé la question et je t'avaiis répondu
  25. Quel Objectif 100/135 mm grand champ?

    hellooui le 180/2.8 macro sigma est excellent dès 2.8 (mais pas donné, env 1500€ car motorisé et stabilisé )Je trouve le 135mm samyang est exceptionnel dès la PO à f/2.0. Je le réserve pour mon A7s. J'ai aussi trouvé en occase pas trop cher (pour env 700€) un MF Mamiya 200mm f/2.8 APO qui est excellent dès f/2.8 que je réserve pour le D810A. Il remplacera mon 180 macro qui ne sera plus utilisé qu'en... macro. D'ailleurs, je suis toujours pour utiliser un objectif à sa PO. Le comble est d'avoir un f/2.8 et de ne l'utiliser qu'à 5.6 ! Je préfère nettement les photons avec quelques petits défauts dans les coins, que 4x moins de signal et des coins un peu mieux... Bon, pour un caillou à f/1.4, on peut effectivement faire un compromis et descendre à 2 (mais bon !!!) [Ce message a été modifié par PixInsight.fr (Édité le 24-07-2015).]