remy-33

Member
  • Content count

    187
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

156 Good

About remy-33

  • Rank
    Member
  1. Anciens oculaires

    J’ai comparé plusieurs fois sur la lune et Jupiter avec une FS 128 un vénérable or perl royal 6 mn avec un taka abbe de 6 mn de dernière génération : difficile de les départager Bertrand
  2. Bonjour, Pas de nouvelles non plus, mis à part que André Roussel, qui était à l’époque responsable du service optique au CEA de Bordeaux et qui avait organisé le don du blank de 940 mm (qui était une ancienne optique du laser de puissance Phebus du CEA de Limeil près de Paris) est malheureusement décédé en avril 2020. Pour info il avait également donné en meme temps un blank de 1190 mm qui s’est malheureusement fendu en deux lors du travail de polissage en raison d’un choc thermique. Bertrand
  3. Je me souviens qu’en 1992 le catalogue AP mentionnait une 206 mm à f/8 qui valait aux us 12500 dollars. Je crois qu’il n’y a eu qu’un seul batch de très peu de lunettes Bertrand
  4. nouveau planewave

    Pas mal en effet, sachant que les 4,9 microns au centre sont des valeurs rms et j’imagine qu’il s’agit de la valeur du rayon rms (et non du diamètre) de la tache. bon mais à f/3 la performance est excellente Bertrand
  5. Turbulence : l'enfer!

    À Bordeaux turbulence très forte également le 9 nov vers 19h pour le passage de l’ombre de Ganymède 😡 Bertrand
  6. Collimation Catseye ou Ocal ou autre....

    Bonjour, Attention, Il me semble que lors de l'utilisation d'oculaires Televue Parfocaux ajouter le Paracorr oblige à rentrer le porte oculaire ("In Travel") d'au moins 14 mm, voir photo du site Televue ( j'avais en tête une valeur de 19 mm lue sur le mode d'emploi du Paracorr 2 d'un ami astronome). Bertrand
  7. Bonjour, Je me suis posé longtemps la question (film d'huile ou non) pour mon doublet 240 F/15 (bien entendu il n'y a pas 3 lentilles...) Il est en effet certain que l'air space offre plus de degrés de liberté ce qui est très favorable. Dans mon cas il se trouve que BK7 + SF5 permet une excellente correction dans le champ avec R2=R3, ce qui n'est pas le cas avec un doublet classique BK7 + F2. L''assemblage par film d'huile relâche par contre les spécifications de qualité de polissage. Dans mon cas par ex j'ai un assemblage avec un liquide d'indice environ 1,51 entre la surface convexe de sortie de la lentille frontale en BK7 (indice très voisin de celui du liquide d'indice) et donc les défauts de forme au polissage de cette face disparaissent totalement par continuité d'indice. En ce qui concerne la seconde lentille en SF5 d'indice de mémoire voisin de 1,67 ces défauts de polissage sont en gros quatre fois moins impactants en théorie en passant du liquide d'indice 1,51 au verre d'indice 1,67 que si l'on passait de l'air au verre (saut d'indice de 1,67 - 1,51 à comparer à 1,67 - 1 en air space). Dans un article de Sky and Telescope de1981 Roland Christen disait d'ailleurs de mémoire que ses lentilles assemblées par de l'huile étaient brutes de sortie de la machine à polir.
  8. J’ai eu d’excellentes images parfaitement nettes sur la lune à 180 x avec une lunette Unitron 60 mm focale 900 et un oculaire taka LE 5 mm. Ces anciennes achro peuvent être surprenantes en effet. Bertrand
  9. J'ignorais totalement : merci. N'oublions pas également le très important relâchement de tolérance sur le polissage de R2 (face convexe de sortie du Crown) d'un facteur théorique 50 (interface BK7 vs air remplacé par interface BK7 vs liquide d'indice dont l'indice de réfraction diffère d'en gros 0,01). Pour le relâchement sur le polissage de R3 face entrée Flint, on compare une interface air vs SF5 d'indice de mémoire 1,67 avec une interface liquide d'indice (d'indice 1,50) et le même SF5. Donc gain de (1,67-1)/(1,67-1,5) soit un gain de 4 si je ne me trompe. Et pour la réal des lentilles trois couples de verres à à travailler (Crown sur outil / crown sur Flint et Flint sur outil) au lieu de 4 et besoin de 2 outils au lieu de 4 : ca change tout.
  10. Euh le seul accessoire vestimentaire que j'ai évoqué dans ce topic est la "casquette" (Wedge en Anglais, variation d'épaisseur d'une lentille au bord). Je ve crois pas avoir mentionne une cravate Un grand merci pour ton commentaire élogieux
  11. La collimation ne m’inquiète pas: sur ma 150 Clavé repliée, je l'ai faite une seule fois il y à 4 ans en regardant simplement à l'oeil le centrage des miroirs... Le champ bien corrigé est large à F/15 car il n'y a pas de Coma, donc c'est pas critique. Sur la 240 mm le Strehl (avec des lentilles supposées parfaites, ce qu'elles ne seront pas) calculé par ZEmax à la longueur d'onde de repli de 556 nm est encore de 0,98 à 12,5 mm de l'axe. J'ai même prévu un barillet démontable pour l'installation sur ma G11 car depuis que j'ai une sciatique le poids est une grosse contrainte. Bien entendu il y aura un piontage à quelques 0,1 mm mais je suis quasi certain qu'il n'y aura pas besoin de re collimation (12 mm de champ au foyer à 3600 mm correspond à un tilt du barillet de diamètre mécanique de 270 mm égal à : (270/3600)*12 mm soit 0.9 mm . Mon repositionnement sera bien meilleur que cela.
  12. Merci ! J'avance lentement mais surement
  13. Myriam , j'avais zappé cette info extrèmement intéressante... J'avais contacté OHARA en 1999 et ils m'avaient proposé du F2 à un prix acceptable en diamètre 200 mm je crois. Mais il y a en gros 5 ans et de mémoire, ils m'avaient fait un devis de plus de 5000 Euros (car il fallait de re-moulding) pour un blank de 250 ep 25. Idem en prix équivalent chez Schott. D'où la bonne surprise du prix CDGM via sinoptix.eu pour de l'équivalent SF5. Donc bonne nouvelle si Ohara fait jusqu'à 250 mm à un prix acceptable en PBM2Y. Par contre j'insiste sur l'intérêt d’avoir R2=R3 pour assemblage film d'huile, et comme tu le sais BK7 + F2 dans ce cas est pas très bien corrigé dans le champ (voir Spot ci-après) Avec BK7 + SF5 pour mon objectif de 240 F/15 j'arrive à un Strehl calculé par ZEMAX et tenant compte de la diffraction qui est supérieur à 0,98 dans un champ de diamètre 25 mm au foyer. à la longueur d'onde de repli 556 nm Bertrand
  14. Merci ! Mais n'exagérons pas... C'est un projet sur lequel je réfléchis depuis 20 ans, mais ce qui m'a motivé il y a trois ans c'est la qualité des images lunaires données par ma Clavé 150 repliée et aussi la déconverte d'une source (CDGM en Chine) de Flint type SF5 (qui permet d'avoir une correction parfaite dans le champ, hors chromatisme, avec un doublet assemblé par film d'huile). Pour le montage des lentilles qui seront assemblée avec un liquide d'indice 1,5 ce qui est à très peu près l'indice de la lentille frontale en BK7, ce qui évite d'avoir à contrôler la surface convexe au contact de la face d'entrée du Flint. La lentille frontale pèse en gros 2,5 kgs pour un dia mécanique de 250 mm et le Flint (verre SF5 de densité 4,08 vs 1,5 pour le BK7) pèse en gros 4 kgs. Les épaisseurs au centre sont de 23,6 pour la lentille BK7 et 19,8 pour la lentille en SF5. J'ai prévu un appuis axial du doublet sur un joint en Viton d'épaisseur 1,5 mm, de dia exter 252 et inter 244 mm (le diamètre du barillet en gros 252 mm sera plus grand que les lentilles car j'ai prévu de mettre pour chacune des lentilles 4 butées latérales en plastique dur avec le jeu qui va bien (sans doute 0,1 mm à voir) soit 8 butées en tout. Ceci permet en théorie de maîtriser le glissement latéral d'une lentille par rapport à l'autre sur le film d'huile. Mes calculs Zemax ont montré qu'il était préférable de ne pas dépasser un glissement latéral de 0,1 mm d'une lentille par rapport à l'autre (plus n'est pas un désastre, mais bon best effort comme disent les américains. Je n'ai aucune certitude que la conception du montage que j'ai imaginée marche... Roland Christen dans Sky and Telescope de 1981 (à l'époque il débutait donc il donnait ses trucs et astuces) parle d'un appui sur un joint torique, et non plat comme moi. Merci à Myriam de m'avoir confirmé que la flexion des lentilles n'est pas critique. Après une pause estivale, je viens de terminer le douci au 400 et aujourd'hui même je fignole les chanfreins. Je vais mettre des détails sur le post, mais priorité au travail en atelier Bertrand
  15. Manent 95 de 1930

    Un grand merci Yohan pour tes compte rendus d’observation de la lune. Cela me motive encore plus pour mon projet de 240 F/15 repliée ! Je viens juste de terminer l'étape douci au 400 (abrasif oxyde alu calcine de taille de grain environ 15 microns) de mes deux lentilles Bk7 et SF5. Je vais passer au 600 puis 800 et enfin au polissage (le plus dur...) Je vais d’ailleurs mettre a jour mon topic. Tu indiques par ailleurs que la formule littrow de la 230 permet d’avoir un chromatisme modéré, mais il me semble que le chromatisme ne varie guère avec la formule du doublet, a diamètre et focale donnes, et pour un même couple de verres. Je me trompe ? Je pense comme toi qu’une bonne lunette meme juste achromatique donne des images remarquables, tout au moins en observation visuelle, pour l’imagerie une lunette achromatique presente un gros handicap (sauf pour le soleil en bande etroite) mais je vais pas lancer le debat 😁😁 Bertrand