Maxime Tessier

Member
  • Content count

    216
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by Maxime Tessier


  1. Bonjour tout le monde !

     

    Observer et photographier le ciel la nuit est une passion qui nous unit 📷 🌌 ✨

     

    Ce petit post pour partager avec vous le plaisir de lancer un nouveau collectif de photographes nocturnes : le Collectif NOX !

    Il est composé de 6 astrophotographes français, spécialisés dans les images du ciel profond (galaxies, nébuleuses...) ou de paysages nocturnes :

     

    - Guillaume Doyen
    - Jonathan Fertil
    - Benjamin Lefèvre
    - David Malattia
    - Maxime Oudoux
    - Maxime Tessier

     

    Nous dévoilerons très prochainement le contenu et les projets du collectif sur ce post !

     

    Nous sommes également présents sur Instagram :


    https://www.instagram.com/collectif_nox

     

    https://www.facebook.com/NOXCollectif/

     

    A très bientôt ici aussi pour partager à nouveau avec vous ! 


    L'équipe Nox

     

    NoxVisuel.jpg.e83d1c5d99a53d68e92a28eb5c282ce8.jpg

     

     

    • Like 2

  2. Salut à tous !

    Bon mon ancien site n'était plus actif depuis un moment car je cherchais à faire un refonte totale, et au final je suis même passé sous un autre hébergeur, j'ai donc tout repris à zéro.
    Il est pas encore totalement responsive sur mobile, je bosse encore sur plein d'aspects mais il est en ligne.
    Viendront bientôt les tutos etc et tous les éléments que je n'ai pas encore remis.

    Il est ici :

    https://maximetessierphotographie.fr/

     

     

    • Like 2

  3. Salut à tous !

     

    La première de l'épisode sur Maxime Oudoux aura lieu demain dimanche 1er Mars à 17h30 ici.

    sur la chaine You tube, pour l'occasion Maxime sera avec nous via le chat de la vidéo, pour répondre a d'éventuelles questions.

    Abonnez vous et cliquez sur la cloche pour avoir la notification quand la première débutera

    Maxime Oudoux est ce que l'on peut appeler un astronome nomade, qui plus est un astrophotographe de talent.

    Il pratique deux techniques différentes le Nightscape (Paysage nocturne) et l'astrophotographie ciel profond très grand champ. Il a aussi partagé des tests pour la communauté astronomique.

     

     


  4. Salut à tous !

     

    "Enfin le voilà, cet épisode a été difficile à monter pour les raisons évoquées plus bas, ce qui à allongé la date de sa sortie. N’hésitez pas à participer au petit jeu (+d'info en bas) , et surtout si ça vous à plu, partagez, abonnez vous, pouce bleu, toutim  .

    Rencontrez Jean-Marie Lopez figure emblématique de l'astronomie Héraultaise, à l'observatoire des Pises dans les Cévennes en plein coeur de la réserve internationale de ciel étoilé. Jean-Marie retrace avec nous son parcours très actif d'astronome amateur au fil des années. L'émergence des associations, la construction d'un observatoire (des Pises) le suivi d'astéroïde, les missions au Pic du Midi. Une histoire parsemée de rencontres et d'évolutions, avec notamment le passage de l'analogique au numérique.

    Cet épisode a été tourné en Avril, notre arsenal matériel et la façon de construire ce format et notre aisance face caméra, n'étaient pas au point, maintenant c'est chose faite et nous avons déjà tourné le prochain épisode. Un jeu est lancé : Découvrez qui est le prochain AstroNhomme que nous avons rencontré, et qui sera à l'honneur dans le prochain épisode. Petit indice, cette personne est astrophotographe et travaille de façon nomade, voir très nomade quand elle fait du nightscape et vous devez être nombreux à connaître ses photographies. mettez vos réponses en commentaire.

    Pour suivre la suite de ce petit jeu rejoignez-nous sur Facebook.

     l'équipe AstroNhomme"

     

     

    • Like 1

  5. Bonjour à tous,

     

    Désolé je ne suis pas dans la bonne catégorie mais je ne sais pas trop ou mettre ça.  

     

    Astro N' Homme revient pour ceux qui ne connaissent pas, le principe de la chaîne est de présenter un astronome amateur ou professionnel au travers de son histoire, et de sa façon de pratiquer l'astronomie.
    N'hésitez pas à vous abonner et à partager (La page et la chaine You Tube) pour nous soutenir sur ce projet que nous allons soigner de plus en plus, et être au courant quand l'épisode sortira ! 
    Un concept inspiré par nos ami Franck Jobard et Cédric Thomas. Nous nous déplacerons dans toute la France !

     

    Le teaser de l'épisode 3 Astro N Homme est là à mettre en full HD avec le son ! Une nouvelle saison démarre, Nous allons nous préparer pour le prochain tournage. Réalisation : Fabien Rosso, Killian Beaudoin, Séraphin Boiron, Maxime Tessier. Montage : Maxime Tessier #astronhomme #teaser

     

     

    • Like 4

  6. Salut tout le monde, 

     

    Voici enfin un retour à l'astrophotographie CP après le mauvais temps, avec M42 et Ngc1977 à la Flt98 et l'Atik383L+ les conditions de prises de vues ont été très mauvaises pour cette image.

    C'est d'ailleurs pour cela que je n'ai pu faire que ce temps de pose (Je dis seulement puisque par rapport à ce que je souhaitais montrer j'aurai pu avoir plus de douceur) pourtant étalé sur Janvier Février Mars et que l'image manque de finesse.
    Les poses de 15s pour le cœur sont finalement trop longues malgré la dynamique du capteur.

    Comme pour M35 le bf à bougé lorsque j'avais passé la config' spectro.

     

    108x300s (46x15s pour le coeur) L, 18x300s R, 18x300s V, 19x300s B soit 13h46 de pose au total

     

    La full : https://www.albe.club/forum/download/file.php?id=4389

     


     

    astrosurfM42.jpg

     

    tableauaquis2m42.jpg.85f5c5abb45f21699eced38a6487f1e8.jpg

     

    • Like 6
    • Love 2

  7. Salut à tous, 

    A mettre avec le son et en Hd si possible. Une série de Timelapses réalisée lors de l'acquisition du A7s (Les réglages n'étaient pas encore au point), dans les Hautes-Pyrénées. 
    Sur une musique de Traumer "Slow Run".
    Sur des paroles tirées du film réalisé par Elisabeth Vogler, avec la voie de Julie Julien. Elles mêmes tirées de "Voyage" de Baudelaire.

     

     

     

    • Like 4
    • Love 2
    • Thanks 1

  8. Bonsoir à tous,

     

    Bon après plusieurs essais, voici un de mes premiers résultats en spectro et de petites déductions, c'est possible qu'il y ait quelques petites erreurs. Je compte sur vous pour me corriger.

    Après de nombreuse années d'astrophotographie, je saute le pas pour ajouter la spectro à l'astrophoto.


    J'ai fait les premiers test avec le triplet mais j'ai finalement récupéré un newton qui servira pour ce domaine.

     

    Le spectre brut et l'ordre zero à gauche : 

     

    Betelgeuse-1Brut.thumb.jpg.c16db30fe08de286d419fcea2ea77ec4.jpg

     

    Le profil spectral auquel j'ai ajouté en dessous le spectre colorisé avec les infos d'acquisitions : 

     

    PlancheBetelgeuse.jpg.7b12d0e917be8f4071703576157c69c5.jpg

     

     

    Au premier coup d’œil sur le spectre on perçoit directement le profil d'une étoile froide, en se basant sur la loi de Planck, 
    un corps noir plus chaud émettrait son rayonnement maximum dans les longueurs d'ondes les plus courtes hors dans mon cas (ou plutôt celui de Betelgeuse 😉) on voit la tendance inverse avec un spectre dont la forme de cloche tend vers les longueurs d'ondes plus longues, avec une très forte intensité ici qui se situe dans le proche infra-rouge.

    En traçant la courbe de Planck via Visual Spec j'obtient une température de 3000K étant donné que l'étoile est connu j'ai pu vérifier et sa température est donnée pour 3500K, j'imagine que j'ai le droit à une petite marge d'erreur.  (La courbe théorique ne correspond pas parfaitement au profil ? ) 🤔

     

    spectrebetplanck2.jpg.4352b1bbee4a6b79e68077afe3223d34.jpg

     

    On a donc le profil d'une étoile plus froide que le soleil, Betelgeuse est une super géante rouge de type spectral M1-2 Ia-Iab, M correspondant aux étoiles rouges et donc froide <3500K (Tout est lié c'est magnifique 😁 ) le chiffre lui permet da caractériser une tranche plus précise de température, lab correspond à classe de luminosité décrite dans le diagramme HR (Hertzprung-Russel) directement lié à la surface et au rayon de l'étoile lab=Super géante rouge=(300<R/Ro<1000) ici on obtient (selon Wikipédia) 955 à 1 200 Rayons solaire ( R☉) on obtient donc un ticket pour un classement en tant que supergéante rouge.

     

    Pour appuyer l'identification d'une géante rouge voici le profil spectral que j'ai obtenu en identifiant quelques raies intéressantes et caractéristiques :
     

    SpectreAnBetelgeuse.png.a04bfec6635eab340f16ca3524d4cd0e.png

     

    On voit à plusieurs endroits apparaître des raies en absorptions Tio qui sont en fait caractéristiques, c'est l'oxyde de titane, en revanche pour les raies de Balmer j'ai d'ailleurs annoté ici les raies Hbeta et H-alpha par exemple, il apparait que ces raies sont peu profondes à cause de la température de l'étoile, trop faible. Du coup les photons (qui au passage ont mis plusieurs millions d'années pour arriver jusqu'à la photosphère) qui passent dans la photosphère n'ont pas assez d'énergie pour maintenir les électrons de l'atome d’hydrogène au premier état d’excitation.


    Par contre du coup d'autre raies peuvent apparaître puisque la température de l'étoile sera suffisante pour en exciter les électrons sans pour autant les éjecter. (Si la température est trop forte par exemple).

    Pour revenir aux autres raies dominantes, il y a aussi les métaux neutres avec par exemple Ca1, Fe1, Ti1 (Calcium, Fer et Titane) à 6496A la température de l'étoile n'est plus suffisante pour les ioniser.

    Les autres raies profondes remarquables sont dues à l'atmosphère terrestre avec la raie tellurique de l'OII par exemple.

    Dès que je pourrais j'irais plus loin mais pour l'instant c'est le début je ne peux pas vous en dire plus.  


    J'ai aussi posé une équation selon la loi de Wien pour calculer la température de l'étoile grace au maximum du rayonnement sur ce spectre, (Mais j'imagine que c'est plus adaptée à la haute résolution) voici ce que j'ai fait, contrairement au résultat obtenu grace à la courbe j'obtiens 3800K, à vérifier. Voici l'équation que j'ai posé : λmax = 760nm 
    T(K) = (2,898×10^6)╱760
    T(K) = 3813.1578
    Logiciels utilisés : Isis (Chhristian Buil), Visual Spec (Valerie Desnoux), Plot Spectra, MathCast.

    • Like 7