deepskyteam

Member
  • Content count

    14
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

deepskyteam last won the day on December 18 2017

deepskyteam had the most liked content!

Community Reputation

37 Neutral

About deepskyteam

  • Rank
    Inactive member
  1. Croissant et P-Cygni

    oui tu as raison Olivier il est bien mais vraiment pour le tout début... pour aller plus loin les autres me paraissent assez indispensables ++
  2. Croissant et P-Cygni

    Pour les deux bouquins que j'ai cités : Spectroscopy for amateur astronomers ( Marc Trypsteen et Richard Walker) : toutes les bases et ce qu'on peut tirer comme infos des sepctres Spectral Atlas (Richard Walker) : Atlas de tous les types stellaires, nébuleuses, supernovae, binaires... avec identification des principales raies, en basse résolution avec des foci en haute résolution Objectivement je trouve les deux super complémentaires, bien faits, agréables à lire (mais en anglais) ++ Marian
  3. Croissant et P-Cygni

    Ah merci apricot pour cette info, c'est intéressant, je vais regarder ça de plus près ce soir ;-) et je verrai si je me rapproche plus de ce que j'ai vu dans les publications ! ++ Marian
  4. Croissant et Bulle de savon : 41h de pose

    @ Zarkaan et candrzej : merci pour vos commentaires sympas. La couche OIII est indispensable pour la création de la luminance. On ne peut pas se contenter du Ha, il faut faire une superluminance par mixage Ha et OIII @ Nicolas : merci, ça fait plaisir... mais tout ça c'est grâce aux stages AIP ;-) !!
  5. Croissant et P-Cygni

    @ Yves et Lucien : Merci pour votre passage ! @ Lucien : oui, les vents stellaires sont dirigés dans les deux sens, une partie s'éloigne, l'autre se rapproche. Chaque raie est élargie par décalage vers le rouge et vers le bleu en même temps. Pour le calcul c'est plutôt simple : dans Visual Spec (merci Valérie !!) tu sélectionnes la raie et dans les calculs possibles il y a la FWHM. Ensuite c'est v = (FWHM / lambda) x C Lambda est la longueur d'onde théorique de l'élément, et C, bah C = la vitesse de la lumière dans le vide Comme je débute j'ai de bons livres de chevet : en plus de tout le matériel publié par Christian Buil et globalement le groupe spectro ARAS je me sers du Spectral Atlas de Richard Walker et de Spectroscopy for amateur astronomers du même auteur associé à Marc Trypsteen. Marian
  6. Croissant et Bulle de savon : 41h de pose

    AlainG, PascalC03, Sauveur et polo0258 : merci pour vous commentaires sympas ! Marian
  7. Bonjour à tous En complément de la photo postée dans la section astrophotographie (le lien vers la full : http://www.deepskyteam.eu/gallery/crescent-ngc6888-and-soap-bubble-nebulae ), voici mes premiers tests en spectro basse résolution. Les acquisitions ont été réalisées avec un RC8 avec réducteur de focale AP CCDT67 sur une monture AZ-EQ6, un spectrographe Shelyak Alpy 600 avec CCD Atik 460 EXm, et une caméra de guidage Ultratar. L'étoile de référence pour le calcul de la réponse instrumentale est HD193369, une étoile de type spectral A2V et proche de mes deux cibles. L'acquisition et le traitement ont été réalisés avec le logiciel de Shelyak, Demetra. Voici le spectre de HD193369, l'étoile de référence, une belle type A avec de profondes raies de l'hydrogène en absorption : Voici maintenant le spectre de P-Cygni, une étoile de type Be, caractérisée par des raies en émission dues à un disque équatorial de décrétion chauffé par le rayonnement intense de cette LBV (Luminous Blue Variable). La partie gauche du sepctre sous 3850 A est à ignorer (j'aurais dû la cropper !) car non valable : Et enfin, clou du spectacle, l'acteur principal de la photographie, l'étoile WR136, responsable principal du Croissant. il s'agit d'une étoile de type Wolf Rayet, extrêmement chaude, qui a expulsé ses couches d'hydrogènes par de puissants vents stellaires : C'est vraiment un spectre incroyable puisque l'on n'observe en fait pas celui de l'étoile mais de toute la matière violemment éjectée et chauffée ! On retrouve de larges raies d'hélium et d'azote (effet Doppler-Fizeau dû aux vents très puissants), l'hydrogène est quasi absent. La classification nous donne un type WN6. un rapide calcul de la FWHM des raies He II permet de retrouver des valeurs de vents stellaires autour de 2000 km / sec (pas loin de ce que j'ai vu dans la littérature) Voilà pour les débuts de la Deep Sky Team en spectro ! Marian
  8. Bonjour à tous Voici la dernière production de notre Team franco-espagnole. Il s'agit de la région du Croissant et de la bulle de savon dans le Cygne, jusqu'à l'étoile P-Cygni, bien lumineuse présente en bas de la photo. C'est un assemblage HOO-RVB, le petit temps de pose en RVB n'ayant servi qu'à colorer les étoiles. Le matériel et les paramètres d'acquisition sont dans le tableau après la photo. J'ouvrirai un post spécifique dans une autre section du forum pour une petite analyse spectro basse résolution faite sur deux objets du champ. Voici un lien pour aller découvrir la full : http://www.deepskyteam.eu/gallery/crescent-ngc6888-and-soap-bubble-nebulae Bon ciel à tous !
  9. peut-être faut-il t'interroger en premier sur la qualité de ton ciel... quel est ton seeing moyen ? Dès lors, vu que tu ne changes pas de CCD tu peux calculer l'échantillonnage idéal et en déduire la liste d'instruments candidats... Un C11 EdgeHD est un super instrument, dès lors que ton ciel te permet de l'exploiter et que ta monture suive question guidage... si ton seeing n'est pas très bon tu vas beaucoup suréchantillonner et tu ne gagneras rien en détails... ++
  10. Utilisateurs ATIK 4000

    Je pense que c'est dans le package téléchargeable sur le site Atik non ? de mémoire le réglage c’était plutôt 0 ou 1 mais ça a peut-être changé ? Bonne chance ! Marian
  11. Bonsoir à tous ! Nous vous présentons un grand classique, ici composé en Ha-RVB. Il y a environ 24 heures de pose dont plus de 18 en Ha. Le setup est un réfracteur AP155 sur une AP1100 avec une CCD Moravian G4 16000. Le champ a été "transformé" de carré en 4/3 pour deux raisons : l'une pragmatique (présence sur les couches couleur d'un reflet lié à Alnilam toute proche), et l'autre esthétique, avec ce cadrage en 4/3 qui mettait plus l'objet en valeur. Lien vers la full et les détails d'acquisition : http://www.deepskyteam.eu/gallery/gallery/horsehead-flame-nebula En espérant qu'elle vous plaira ! Marian, Cédric, Franck et Mikel
  12. NGC1333 et nuage moléculaire de Persée

    Merci à vous tous pour vos commentaires sympas. contents qu'elle vous plaise ! ++
  13. Bonjour à tous Nous vous présentons cette NGC1333 réalisée en LRVB sur octobre - novembre 2017. Un peu plus de 22 heures de pose avec une lunette AP155 sur AP1100, CCD Moravian G4 16000. Les détails d'acquisition sont là : La version "miniature" : pour aller voir la full c'est ici : En espérant qu'elle vous plaise ! Bon ciel à tous !! Marian, Cédric, Franck et Mikel