JO_94

Member
  • Content count

    109
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

239 Excellent

1 Follower

About JO_94

Personal Information

  • Hobbies
    Trop long à lister...
  • Personal website
  • Instruments
    Lunette TSOptics 71/347 Imaging Star et mini guidescope ZWO 30/120
    Monture iOptron Skyguider Pro
    Cameras ZWO ASI183MM PRO et ASI120MM Mini
    Filtres Astronomik H,S,O 6nm, et R,G,B Deep Sky, IR/UV
  1. Transit ISS sur le soleil

    Rien de plus simple :-) https://transit-finder.com
  2. Transit ISS sur le soleil

    Tout a fait, les taches nous ont bien aidées. Sinon il restait le bord du disque mais c’est moins précis...
  3. Transit ISS sur le soleil

    Oui, comme quoi avec des petits pixels, on arrive qd meme à chercher des details un poil deçà du critère de Rayleigh :-) .... avec une petite deconvolution derrière...
  4. Transit ISS sur le soleil

    Ça pourrait etre sympa effectivement d’avoir l’ISS et un Soyouz ou un Crew Dragon ! Je pense que ça a deja du etre fait... (je crois que Thierry Legault avait carrément chopé une EVA - un pixel probablement mais qd meme !).
  5. Après une tentative ratée il y a 1 mois devant la Lune, j'ai finalement réussi à attraper l'ISS, devant le soleil. J'avais raté ne faisant pas attention au débit de données à enregistrer sur le disque dur : dejà je voulais du 16 bits, rester en pleine résolution, mais je n'avais pas vu que le disque dur du laptop était lent, et qu'il n'y avait pas assez de mémoire vive pour garder les images droppées par le logiciel. Je suis passé en 8 bits et j'ai utilisé un autre laptop, muni d'un disque dur SSD. Et là ça tient bien les 8 images / secondes, pour se permettra de démarrer un peu avant au cas ou (on sait jamais, l'ISS pourrait filer un grand coup d'accélérateur ?). Bref, le transit devait durer une demi-seconde, et donc me permettre de capturer 3 ou 4 images. Ça aurait pu être 4, mais mon fils et moi avons omis que l'image était inversée, et nous avons donc cadré la mauvaise partie du soleil : donc la quatrième image que nous aurions pu avoir est hors cadre :-). On a finis en prenant une petite centaine d'images sur l'autre partie du disque solaire pour faire une mosaïque en 2 panneaux et remettre nos 3 images de l'ISS dessus. Rebelote mi-mai devant la Lune ! A+ PS : image en resolution native sur astrobin : https://astrob.in/4rdj7g/0/
  6. Voyant qu'aujourd'hui Mars passait à moins de 1 degré de la Lune vers 12h47, que tout tenait dans le champs du télescope, je me suis dis : banco ! Je ne pensais vraiment voir Mars en plein jour au télescope, mais si, bien qu'elle s'éloigne rapidement de nous... (j'arrive là dessus après la bataille). Bon, les couleurs sont boostées pour faire joli, mais tout sort bien de mes quelques secondes de films en lucky imaging (filtre après filtre...). Et lundi je tente l'ISS devant le soleil (transit de 0,5 seconde environ... faut du FPS). Je n'arrive pas uploader le PNG haute def, du coup voici le lien astrobin... : https://astrob.in/ekdnkd/0/
  7. Re-salut ! Afin de ne pas perdre de temps "clair" avec mon nouveau jouet - un RC8 que certains sur le forum m’ont aidé à collimater - et comme la nébuleuse planétaire Jones Emberson 1 se cache derrière la maison vers 4h30, j'en ai profité pour faire une petite heure de la nébuleuse de l'Iris... Voici un petit montage à l'échelle des 3 images que j'ai faites jusqu'à présent de cette zone du ciel. La couleur de l'image de cette nuit a été piquée sur l'image précédente de la nébuleuse. Elle est donc fortement sous échantillonnée mais l’œil humain étant sensible avant tout aux "valeurs" comme disent les artistes, ça passe presque inaperçu, tant que la couche de luminance est détaillée. De la Terre à l’Iris !
  8. En tous les cas merci à tous contributeurs de ce fil’! Bonne ou belle nuit !
  9. Et apres avec reducteur 0,67 et asi183mm pro
  10. Au EOS Ra sans réducteur et sans flattener, mais avec flou de bouger :-)
  11. Fonctionne bien ! Cela m’a amené pas loin du but, du moins au centre du champ, mais deja c’est bien (j’ai un petit capteur). Apres faudra que j’apprenne a peaufiner sous les étoiles, c’est la que je suis perdu...
  12. Je viens d’essayer ! Test sur les etoiles ce soir du coup !
  13. Salut @compustar, tu peux preciser comment tu fais ça s’il te plait ? Tu collimates le secondaire : avec le scope Taka, tu joues sur les 3 vis du secondaire pour aligner l’oeillet avec la pupille du Taka, c’est ça ? Et tu finalises comment le primaire ? Scope Taka ? Tu parles de la doc du Taka ?
  14. Salut ! J’essaie de collimater au mieux mon nouveau RC8, mais je galère complètement. Il y a du mieux depuis la réception du colis (sorti de la boite les etoiles etaient vraiment pas belles), mais je n’arrive pas du tout, mais pas du tout à transformer l’essai. Bref, voici quelques infos sur le matos, les premiers résultats, et j’aimerai donc savoir si je fais quelque de chose mal dans le process ou si simplement c’est lors de la dernière etape que je ne vais pas assez loin... Je vais l’utiliser au debut avec un réducteur Astrophysics 0,67x, pour avoir plus de lumière, et moins de soucis de guidage au début. Donc pour le moment, le tube est simplement gréé avec un tube d’extension M90 de 25mm, une bague de tilt M90 et le focuser. Cela me permet de faire la mise au point a moins de la mi-course du focuser. Pour la collim je procède comme ça : - je dévisse l’extension du bafflage central en passant ma main dans le tube, entre l’araignée du secondaire, donc sans demonter le cul du telescope comme j’ai vu certain faire. Cela me permet de bien voir le reflet de l’oeillet du secondaire dans le primaire. - je fais un premier reglage du primaire au microscope de collimation Taka, pour avoir le cercle de lumière bien concentrique et regulier. Je fais ensuite un premier ajustement du secondaire (alignement oeillet / centre du microscope de collim Taka) - avec un laser Howie Glatter (collimaté, on check en faisant tourner sur lui meme dans le PO), j’ajuste un poil la bague de tilt pour que le laser tombe sur l’oeillet. Apres le premiere reglage, on est deja dedans mais pas hyper centré, donc ajustement. - ensuite j’ajuste le secondaire pour que le laser revienne sur lui meme (check avec appareil photo sur trepied qui me permet de zoomer la dessus). - ajustement legers du primaire avec la mire holographique criculaire Howie Glatter, pour que les cercles soient entiers. - et rebellote avec le laser pour alignement focuser / oeillet / focuser via bague de tilt et reglage du secondaire. - je revisse la partie haute du bafflage central, en faisant attention a pas bouger le secondaire. J’ai fait 3 itérations car a la fin, les cercles du laser sont deja biens... Je m’attendais a la fin a regler juste un poil le primaire en regardant une etoile en defocus et l’ombre du secondaire, pour bien la centrer, mais j’ai des resultats etranges... cf. Ci dessous. La forme et la luminosité des cercles sont tres etranges. Aucune idee de ce que je dois regler du coup. Les photos sont prises avec le meme systeme de base : tube M90 de 25mm, bague de tilt M90, focuser, et en revanche il y a le reducteur 0,67x, des tubes M48, l’OAG, un tube M48 reglable pour atteindre les 85mm entre reducteur et capteur de ma camera (asi183mm pro). J’ai essayé le primaire, et ça a empiré, du coup marche arriere et ajustement dans l’autre sens. Mais voyant l’amplitude des ajustements necessaires par rapport a ce qui restait de dissymétrie dans l’etoile, j’ai arrêté par crainte de foutre en l’air toute la pre-collimation. Je pensais pas faire plus de 1/2 tour de vis pour ajuster ça. Je l’ai deja fait une fois, et au chechire le primaire était complètement a l’ouest ! J’ai donc essayé secondaire et tilt, mais aucun résultats probant sur mon etoile, bien centrée. Bref, je sais plus comment avancer la dessus de manière efficace. Une idée ? J’ajoute aussi 4 heure en Ha faites avec la collimation d’il y a 2 jours (un poil meilleur qu’hier soir). Deja en Ha les etoiles sont pas top, alors en L ça va etre pire.