fredo38

newton orion f3.9

Recommended Posts

bonsoir à tous :D

j'ai choisi ce soir de vous faire un retour d'utilisation du Tube optique Orion Photo Newton 200mm f/3.9...
C'est vrai qu'il est habituellement utilisé en astro-photo de part son ouverture, il présente néanmoins un coté intéressant pour l'observation...

Alors pourquoi avoir choisi ce tube ? je souhaitais un newton plutôt petit et court, une première exigence de ma part, l'encombrement, plutôt satisfait car il ne mesure 72 cm de long.

Il est livrée avec une grande queue d'aronde 33cm, plutôt curieux pour un tube aussi court...:/
Un ventilateur de mise en température est également présent sur cette série perso je l'utilise pas !

A l'intérieure du tube on trouvera un baflage interne, qui au delà de son utilité, donne un aspect plutôt pro.:D
Seul petit bémol le porte oculaire, même si une fois bien réglé, il rempli parfaitement son rôle, ce n'est autre qu'une entrée de gamme

Le poids maintenant; 10kgs, ni plus ni moins, pour du visuel ca passe sur une eq5, pour commencer la photo une Heq5 semble plus cohérent, certains dirons même une eq6 voir plus...

Testé ici qu'en visuel, j'utilise comme outil de comparaison, son homologue a f5, un black diamond sw 200/1000.

tout deux en station sur heq5 et Sirius...

on commence :

Nous somme à 1400 mètres d'altitude, une nuit sans lune , la température est plutôt douce pour l'époque et la nuit qui arrive s'annonce exceptionnelle !

il est 21 heures et les deux télescopes sont en place depuis plus d'une heure et de demis chacun. J'avoue tout de même avoir pris mon temps pour contempler ce magnifique coucher de soleil sur la chaine du Vercors, quel spectacle !
la force du vent et quasi nulle, je sens petit à petit la fraicheur s'installer, la polaire bien visible maintenant, me rappelle qu'il faut que je fignole la mise en station.

Vient ensuite la collimation, faite en deux minute chrono sur le 200/1000, elle me prend plus de temps sur le 200/800 et nécessite plusieurs petites retouches avant d'arriver à quelque chose de parfait.
Il est donc évident que sur ce type de tube il est plus délicat de faire une bonne collim, alors j'imagine que si en visuel le problème n'est pas rebutant, en photo par contre, c'est un élément qui à toute son importance.

il est 22 heures et la nuit s'installe, la voie lactée ce dessine peu a peu, et son voile qui apparaît doucement m'invite a commencer ma nuit de test...

M13 sera ma première cible, pointé en premier avec le 200/800 à l'oculaireES 82° de 14mm, il apparaît très contrasté, les formes principales de l'amas ce dessinent parfaitement et les rangées d'Etoiles caractéristiques sont très distinctes, la coma est très présente, vraiment présente, le Baader MPCC Mark III améliore bien les choses, au détriment d'une perte de luminosité évidente.
Sur le 200/1000 les choses s'améliorent pour la coma, mais je trouve l'image moins contrastée.
Je décide de pousser un peu le grossissement, ES 6.7mm 82°, l'image et quasi identique pour les deux (hors mis le champs bien sur) j'accorde un léger avantage au 200/1000 qui supporte bien la montée "puissance".

La nuit étant bien installé maintenant, M31 est bien visible à l'œil nu, elle est donc la suivante ! avec le 200/800 a l oculaire ES 24mm 82°; whaou !!! le choc, exceptionnelle, elle est gigantesque, l'image est saisissante ! j'ai du mal à décoller mon œil de l'oculaire ! au 200/1000 l'image est tout aussi belle mais moins impressionnante (y'en manque un bout quoi !!).

Essayons un autre stellaire pour voir, M77, il y a pas a tortiller les grandes ouvertures f4/f5 sont taillées pour le "deep sky", avantage ici pour le 200/1000 pour le grossissement, même si je donne un large plus pour le contraste du 200/800. la forme particulière de cette petite galaxie "S" est bien évidente pour les deux "scope"

la nuit avance encore M45 et très haut dans le ciel et m42 arrive à grand pas,

M45 avantage le 200/800 champs oblige.... presque en entier les Etoiles sont sublimes, difficile de départager les deux sur l'éclat.

M42 ES 24mm et filtre OIII le spectacle est magnifique l'OIII offre une profondeur exceptionnelle, Les deux ailes ainsi que les masses sombres sont bluffantes, Pour moi le 200/1000 est un peu derrière, toujours sur le contraste.

Je pense que le baflage prend ici tout son sens, il améliore le contraste dommage qu'il ne soit pas présent sur le 200/1000...

cibles finales Neptune et Uranus aie !! là la focale parle d'elle même 200/1000 devant...

conclusion: le 200/800 est un engin taillé pour le stellaire, son contraste est excellent, pour ceux que la coma rebute; correcteur oblige. Pas de grande surprise pour le 200/1000, c'est un couteau suisse, il s'en sort bien partout avantage pour lui en planétaire !

voila c'est un petit test sans prétention j'espère qu'ils vous auras apporter quelques précision sur ces petit 200....

fredo :D

bon ciel à tous !

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now