RIGEL33

FESTIVAL DU SOLEIL samedi 30 juin à Saucats (33)

Recommended Posts

festiv10.jpg


Animation diurne organisée par :
ag3310.jpg


avec la participation de :
logo_s10.jpg
Cliquez sur les logos pour accéder aux sites internet

 

Entrée libre et GRATUITE pour tout public


Toute l'après-midi, les animateurs d'AG33 présenteront divers types d’instruments d’observation : 
jumelles, lunettes et télescopes, ainsi qu'une exposition d'astrophotos prises en majorité 
au Mémorial de la Ferme de Richemont à Saucats.
Découvrez notre étoile grâce à l'observation solaire (avec des filtres spéciaux), la radioastronomie
ainsi que la présentation des instruments d'observation et la technique associée. 
Pensez à vous couvrir la tête et à porter des bouteilles d'eau.

 

En cas de pluie, un repli sous chapiteau est prévu avec diaporamas commentés et atelier de fabrication pour les plus jeunes. 

 

Résumé de l'édition 2017 : cliquez ICI

Venez nombreux  g042.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Festival du Soleil 2018 : entre chaleur et football

 

Le samedi 30 juin 2018 se tenait à Saucats (33), sur le pré communal, le Festival du Soleil 2018 animé par les membres d’ASTRONOMIE GIRONDE 33, l’enseigne ASTRONOMIE ESPACE OPTIQUE et avec l’aide appuyée de la commune.

 

C’est une chaleur écrasante qui a vu s’ouvrir ce 5ème festival du Soleil. Ce Festival a vu le jour en 1904 sous la houlette de Camille Flammarion et Gustave Eiffel. Malheureusement, la seconde guerre mondiale a mis fin à cette fête. Ce n’est qu’en 2014, en mémoire d’un autre grand astronome amateur, Pierre Bourge, décédé en 2013, que la Société Astronomique de France a relancé cette belle initiative.

 

Malgré la canicule, les animateurs n’ont pas boudé leur plaisir d’avoir à montrer un Soleil radieux, d’autant que l’année précédente, c’est la pluie qui s’était en grande partie invitée. Mais il était à craindre une hémorragie du public qui risquait de fuir cette chaleur. De plus, la France participait à un 8ème de finale au mondial de football en Russie. Mais il était bien sûr hors de question d’annuler.
 

Les premiers curieux arrivèrent très vite. Ils nous indiquèrent être venu de bonne heure afin de pouvoir repartir avant 16h, début du match. Les enfants eurent le temps de jouer, d’observer et d’en apprendre un peu plus.

Pour éviter trop de départs précipités, à 16 h, il fut décidé de projeté le match sur l’écran sous la tente à la place du documentaire sur le Soleil. Mais alors que le match commençait, les curieux affluaient et profitaient de la fête. Certaines personnes s’attardaient quelques minutes devant l’écran mais le but de leur visite reprenait le dessus.

 

Les animateurs furent quand même étonnés et ravis du nombre de curieux venus à ce festival. Une bonne cinquantaine de personnes avaient fait le déplacement malgré les deux « handicaps » majeurs de cette après-midi-là.

De la crème solaire et de l’eau fraîche avait été mises à disposition sans modération.

 

Vers 18 h, alors que le match de football se terminait par une victoire de la France contre l’Argentine, le Soleil commençait sa lente progression vers l’horizon ouest. Le public se dispersait et il était grand temps de ranger.

Vers 19 h, les animateurs débriefèrent ce festival autour d’une bonne pizza et de sodas frais !


Quelques photos :

 



Installation dans le pré…

2018-029.jpg.2018-030.jpg

 

La tente atelier et projection – Encore des instruments…

2018-031.jpg.2018-032.jpg

 

Le public arrive…

2018-034.jpg

 

La radioastronomie, comment ça marche ? – Monsieur, on ne touche pas le tube !

2018-033.jpg.2018-036.jpg

 

Atelier astrodessins pour les tout-petits – Pendant que certains observent, d’autres rigolent.

2018-035.jpg.2018-037.jpg

 

Alors que les enfants observent, les parents questionnent…

2018-038.jpg.2018-039.jpg

 

Chapeaux et lunettes de soleil sont de rigueur…

2018-040.jpg

 

Les grands enfants jouent aussi ! – Patricia prête à dégainer !

2018-041.jpg.2018-043.jpg

 

Plus rien à faire… les curieux ont tout compris ! - Toute la famille participe…

2018-042.jpg.2018-048.jpg

 

Une leçon d’observation… - L’apprentissage dans la bonne humeur.

2018-044.jpg.2018-046.jpg

 

Voici la photo qui résume bien ce festival… sourires aux lèvres, c’est l’envie de transmettre et l’envie d’apprendre !

2018-047.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo pour cette journée du Soleil parfaitement réussie :)

Bravo aux animateurs et merci pour ce superbe reportage très instructif ;)

J'ignorais totalement que Gustave Eiifel fût intéressé par notre étoile !

Bonne journée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Toutiet
      ...sur le Soleil, c'est le calme plat 

    • By Michel Deconinck

       
      Bonjour à tous
       
      Le 11 novembre 2019 aura lieu le passage de Mercure devant le Soleil.   Bon, ok, ça tous les éphémérides en parlent, mais ce qui sera plus original c'est l’exercice que nous vous proposons de réaliser.
       
      En Europe, nous sommes en mesure de voir les premiers contacts et depuis l’Amérique Ouest, le "Far West", juste les derniers.
      C'est du Québec que les observateurs seront les mieux placés en ayant la possibilité d'observer l'ensemble du passage.
       
      Un de mes amis: Jean Bourgeois, nous demande d'essayer de déterminer la profondeur de la chromosphère solaire, chromosphère signifie la sphère de couleur. Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais nous ne connaissons pas encore avec précision la taille de cette chromosphère.
      Le prochain passage de Mercure devrait permettre aux observateurs de chronométrer le début et / ou la fin de cet événement dans deux longueurs d'onde différentes: en lumière blanche qui correspond à la photosphère, au rayon plus petit, et en Halpha, correspondant à la chromosphère qui entoure la photosphère. La différence entre ces deux temps donnerait une estimation de l'épaisseur de cette chromosphère aux latitudes solaires concernées. Nous ne prenons pas en compte les  "spikes" qui surplombent la chromosphère, mais uniquement la couche chromosphérique, ce qui correspond en fait à la différence du rayon du soleil dans ces deux longueurs d'onde.
       
      Ce type d'observation est rarement organisé. La littérature ne mentionne que trois observations, l’une de Russ Sampson en 1994 (Sky & Telescope, novembre 1994), l’autre de Jean Bourgeois lui-même en 1996 (IOTA / ES, symposium de 1997) et la dernière du mois d’avril 2003 via IOTA et l’association des observateurs solaires, également par Jean Bourgeois. Malheureusement, presque tous les efforts pour chronométrer les événements en H-alpha ont échoués, en raison de nuages, d'images de faible précision ou de problèmes techniques.
      Aujourd'hui nous avons à disposition un bon logiciel pour réduire les futures observations, ceci a été fait par un autre de nos bons amis: Jean Meeus.
       
      Donc, si vous voulez faire partie de ce nouveau défi, n'hésitez pas à me contacter directement via ce mail.
       
      En pièce jointe vous trouverez le document élaboré par Jean Bourgeois en 2003, il y a plus d'explications à propos de ce phénomène ainsi que la manière d'organiser l'observation. 
       
       
      NB : Toujours pour plus d’information à propos de ce type d’observation, n’hésitez pas à retourner lire l’excellent article toujours de Jean Bourgeois, dans le déjà très ancien n° 8 de votre AstroSurf Magazine.
      J'espère que vous serez nombreux à relever ce nouveau défi et en attendant le 11 novembre, je vous souhaite un beau ciel !
      Transit de Mercure.pdf
    • By stéphane
      suite de mon message :
       
       
      bonjour à tous,
      j'ai enfin fini de traiter toutes mes images prises le 11 novembre dernier, toujours à la fs60 muni de son sm40 double stack, glasspath x1.25, BF10 et zwo178mm
       
      j'étais au taquet pour 13h35m35s, heure prévue du premier contact .... sauf que j'avais oublié un petit détail : le 1er contact est calculé pour la photosphère (lumière blanche) et non pas pour la chromosphère (halpha) !
      Et donc, en déclenchant mon premier film à 13h35m06s, ben, mercure était déjà rentré dans la chromosphère
       
      en résumé:
      1er contact externe chromosphère : non
      1er contact interne chromosphère : oui
      1er contact externe photosphère : oui
      1er contact internet photosphère : euh ... peut-être, mais pas sur (je pense que j'ai arrêté le film un chouia trop tôt)
       

       
      version xvid ( 6 Mo ... moins gros que le gif ci-dessus en fait ) :
      http://www.astrosurf.com/ls35dx/transit2019/S20191111-12h35UT-12h37UT-sm40DS-fs60-gpx1.25-bf10-asi178mm-crop.avi
       
      j'ai fait ensuite des films en jonglant entre les passages nuageux (comme tout le monde) ce qui donne un chapelet de Mercure sur le soleil, tout sauf régulier
      j'ai pris le soleil de 14h45 HL comme référence pour le fond
       

       
      animation du transit version youtube :
       
       
      mais en moins compressé ici en xvid (50% - 70Mo) :
      http://www.astrosurf.com/ls35dx/transit2019/S20191111-sm40DS-fs60-gpx1.25-bf10-asi178mm-12h36UT-16h13UT-r50.avi
       
      A noter que pour celle de 17h13 HL c'était vraiment proche de l'horizon, le soleil se couchant à 17h33 HL.
       
      Une petite dernière à 14h45 HL avec les protubérances, cette fois ci :
       

       
      Et pour les images faites au 1100D muni du samyang 500mm f/6.3 et astrosolar ?
      Et bien rien, ou pas grand chose : je me suis complètement planté dans la mise au point (très sensible au samyang, surtout quand il n'y a pas de tache pour aider) que j'ai du (mal) refaire vers 13h après le passage d'une averse et la mise à l'abri de l'engin (j'avais pas encore tiré le store) et, bête comme je suis, je n'ai pas pensé à la refaire sur mercure!
       
      j'ai bien celle de 11h29 HL mais son intérêt est très limité!
       

       
      ou celle de 17h26 HL (où j'avais refait la MAP sur l'arbre ) sans astrosolar :
       

       
      Mais bon, mon but principal était d'avoir ce transit en halpha, et là, je suis plutôt content de moi
       
      a+
      stéphane
       
       
    • By SLO
      Bonjour,
       
      Ce n'est pas très original mais voici ma participation à l’événement du jour depuis le nord de l'Oise. Après les pluies du matin on a pu bénéficier de quelques éclaircies dans l'après midi et cerise sur le gâteau, le soleil montrait quelques belles protubérances.
      Voici une image prise à 16 h 04 mn à la Lunt 60 mm une barlow et un APN Fuji X-E3.  20 images stakées et traitées avec Capture One, Astrosurface et Photoshop. DSCF6467_pipp.ser
       
       
           
       
       
      Une autre image prise à 14 h 24 mn  en lumière visible au Mak 127 mm, réducteur de focale  x0,7 et Fuji X-E3 en mode vidéo 4K. 450 images stakées et traitées avec Astrosurface et Photoshop.
       



      Stéphane
       
    • By Daniel B
      Bonjour tout le monde,
       
      Sous ce titre délibérément trompeur, je ne résiste pas au plaisir de vous montrer l'animation que j'ai faite d'un des rares moments où j'ai pu voir Mercure... à travers les nuages :-)
      Au moins je l'ai vue! Juste avant de devoir partir pour le travail...
       
      Lunette Lunt H-alpha 60 mm, caméra Point Grey Grasshopper 3. Ça s'est passé exactement à 14h17 TU (9h17 heure du Québec) ce matin-là. 

      Daniel
       

  • Images