RIGEL33

Membre
  • Compteur de contenus

    185
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2
  • Pays

    France

RIGEL33 a gagné pour la dernière fois le 15 mars

RIGEL33 a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

210 Très bonne réputation

2 abonnés

À propos de RIGEL33

  • Rang
    Membre

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    Astronomie, astrophotographie
  • Adresse
    L'espace... l'ultime frontière !
  • Site personnel
  • Instruments
    Newton Skywatcher 150/750 + lunette Skywatcher 100/900 + monture Orion Sirius EQ-G.
    StarAventurer + 3 Canon 350D + 1 Canon 400D + plusieurs objectifs

Visiteurs récents du profil

3 426 visualisations du profil
  1. Il y a trop peu de participations à cette consultation... seulement 547 ! Plus que deux jours !!! N'hésitez pas à dire ce que vous pensez de la pollution lumineuse et/ou de quelle manière elle vous gêne personnellement. C'est essentiel pour l'avenir de notre pratique... Allez-y, ça ne vous coûtera que quelques minutes
  2. Il y a trop peu de participations à cette consultation... seulement 547 ! Plus que deux jours !!! N'hésitez pas à dire ce que vous pensez de la pollution lumineuse et/ou de quelle manière elle vous gêne personnellement. C'est essentiel pour l'avenir de notre pratique... Allez-y, ça ne vous coûtera que quelques minutes
  3. Une rencontre interclubs… mais pas que ! Le samedi 29 septembre, ASTRONOMIE GIRONDE 33 et Bègles Astronomie ABERA se sont à nouveau associées afin d’organiser la rencontre interclubs 2018. Tous les clubs d’amateurs, professionnels et assimilés, touchant de près ou de loin à l’astronomie, étaient invités à venir participer à cette rencontre qui se voulait éclectique et conviviale. La petite cinquantaine de participants furent tout d’abord convié à prendre un apéritif ce qui permit à chacune et chacun d’arriver à son rythme. Vers 20h30, Corine, présidente d’AG33, et Mathieu, président de l’ABERA, montèrent sur la scène afin de souhaiter la bienvenue à tout le monde et remercier les participants de leur présence à cette soirée. Furent représentés : l’ABERA et AG33 (les clubs hôtes), ASTRO24Mussidan, CAP SUD, le Centre d’Etudes Nucléaires de Bordeaux Gradignan (CENBG), JALLES ASTRO, le Laboratoire d’Astrophysique de Bordeaux (LAB), les RAAGSO, la Société Astronomique de Bordeaux, la Section Astronomique de l’Université du Temps Libre de Pujols, SIRIUS-Floirac et VEGA DE LA LYRE. Sur scène, il y eut aussi la présence de Christian, président de JALLES ASTRO, qui vint dire quelques mots sur la future projection d’un film sur un observatoire antique (celui d’Ulugh Beg le Prince astronome de Samarcande) qui aurait lieu sur sa commune de Martignas à la fin octobre. Après le repas très convivial où les discussions allèrent bon train, pour la seconde partie de soirée, était invité Michel Dobrijevic, membre (trésorier) de SIRIUS-Floirac (aussi astrophysicien au LAB), afin de nous parler de l’association SIRIUS-Floirac et des avancées faites sur la sauvegarde de l’Observatoire de Bordeaux-Floirac. Vers 23h30, après que toutes et tous donnèrent un coup de main au rangement, comme le ciel semblait nous offrir une fenêtre, et malgré la présence de la Lune, il fut décidé pour certains des participants d’aller sur le site d’observation du Mémorial de la Ferme de Richemont à Saucats (site usité par les membres d’AG33 et par ceux de l’ABERA) pour une petite séance sous les étoiles. Cette sortie céleste clôtura la rencontre interclubs d’astronomie 2018. (Crédits photo : Michel Favret, Denis Bourdens et Corine Yahia) . . . . . . . .
  4. A l’initiative de jeunes médocains

    Merci Alain Tu sais, AG33 a été créée à la base pour faire de l'animation... on aime transmettre, c'est super valorisant Je prépare d'autres CR... je suis à la bourre
  5. A l’initiative de jeunes médocains Les membres du Conseil municipal des Jeunes de Moulis-en-Médoc ont souhaité offrir aux habitants de leur commune une soirée d’observation astronomique. Pour ce faire, ils ont contacté ASTRONOMIE GIRONDE 33 qui a répondu présente. Les animateurs se sont rendus le samedi 22 septembre 2018 sur le stade de football du village. Après l’installation, les jeunes, aidés par leurs aînés du Conseil municipal, ont invité les acteurs de la soirée à un repas pris en commun, repas de style pique-nique mais avec les produits du terroir. Seul inconvénient, le nombre de moustiques présents sur site qui, comme nous, se sont régalés ! Vers 20h30, le public commença à arriver pour profiter de cette belle nuit chaude de septembre. Essentiellement familial, ce public montra une grande curiosité dans la découverte des astres et de leur compréhension. La Lune bien présente, ainsi que les planètes furent l’essentiel de nos cibles, la clarté lunaire nous empêchant d’aller voir plus loin. Lunettes, télescopes et jumelles furent déployées pour assouvir la soif d'aventures spatiales des 150 curieux qui avaient fait le déplacement. Au terme de 4 heures d’observation, chacun repartit ravi de cette nuit passée parmi les étoiles. Les organisateurs ont émis le souhait de renouveler, l’année prochaine, mais cette fois sans la présence trop lumineuse de l’astre sélène. . . . . .
  6. Un solaire en salle Lors du forum des associations de la commune de Saucats, dont fait partie ASTRONOMIE GIRONDE 33, le dimanche 9 septembre 2018, plusieurs orages ont fait le show au-dessus de la salle de La Ruche. Les animateurs ont dû, pour la première fois depuis huit ans, faire une animation sous couvert au lieu de rester en extérieur pour une observation solaire. Les panneaux d’astrophotographies des membres, ainsi que quelques livres ont été mis sur des tables prêtées par la ville. Des instruments d’observation ont également été installés. Une lunette permit de faire de l’initiation à l’observation à l’oculaire en posant une cible quelconque de l’autre côté de la grande salle. Après un repas de midi pris avec tous les forumeurs, quelques éclaircies dans l’après-midi ont permis de sortir la lunette solaire du club mais ce ne fut que pour quelques minutes seulement, les orages revenant à toute vitesse afin de perturber cette journée festive. Malgré tout, ce fut une bonne journée où le public répond toujours présent, en grand nombre, pour découvrir les activités des diverses associations présentes. Et ASTRONOMIE GIRONDE 33 se devait d’être là malgré les aléas climatiques. (Crédit photo : Jean-Pierre Faugeron)
  7. Voici ce que j'ai écrit : Astronome amateur, je souhaite que la pollution lumineuse diminue. Trop de lumière éteint les étoiles et nous devons nous isoler pour observer et photographier. Mais l'idée n'est pas de tout éteindre, mais de mieux orienter les luminaires artificiels. Par exemple, certains lampadaires pourraient être moins hauts et orientés vers la route ou le trottoirs, et non vers les maisons, appartements ou fenêtres d'habitation. Les vendeurs de voitures ne devraient pas avoir le droit d'orienter leurs spots une autoroute ou une rocade plongée dans le noir, sous risque d'éblouir les conducteurs. Il ne faut pas non plus laisser aux communes le soin de faire la police concernant le non respect des lois en matière de pollution lumineuse. Aucun maire ne souhaite se mettre à dos les professionnels de sa ville. Pour finir, il faut vraiment faire la chasse aux agences immobilières, aux centres de lavage de voitures, etc. Ceux-ci éclairent fortement toute la nuit pour des activités qui se veulent diurnes. Quand on voit ces belles images de la Terre plongée dans la nuit, prises de l'espace, on voit briller toutes ces lumières inutiles car orientées vers le ciel (et non le sol). Certes, cela peut paraître joli, mais cela démontre bien que la lumière est gaspillée à outrance. On ne devrait voir qu'une lumière douce, celle qui est réfléchie par nos trottoirs, et non une lumière brillante et rayonnante. Voilà, en espérant que les choses avanceront... pas seulement en créant des lois et des décrets, mais en agissant sur le terrain où la pollution lumineuse continue d'augmenter au lieu de diminuer. Notre site d'observation situé sur la commune de Saucats est encore un peu préservé des nuisances lumineuses... mais jusqu'à quand ? Merci de m'avoir lu.
  8. Soirées aoûtiennes à la Frayse Avec un autre de nos partenaires privilégiés en matière d’animations astronomiques, la section « Environnement » de l’UFCV du Domaine de la Frayse, à Fargues-Saint-Hilaire (33), a fait appel aux animateurs d’ASTRONOMIE GIRONDE 33 pour initier à l’observation astronomique des enfants de centres de loisirs venus passer quelques jours au Domaine, histoire de bivouaquer et de se rapprocher de la nature. Le jeudi 23 août 2018, c’est un groupe de seize enfants 7 à 9 ans qui étaient présents. La météo était plutôt en dents de scie. Nous ne savions pas si l’observation serait possible tant en début de soirée, le ciel était couvert. Comme il n’était pas menaçant, les tubes furent installés. Vers 22h, les nuages partirent enfin et nous pûmes montrer aux enfants et à leurs accompagnants, les planètes et la Lune. Les jeunes yeux curieux étaient enchantés des merveilles qu’ils pouvaient découvrir à l’oculaire, et comme il y avait de la demande, l’offre suivit avec grand plaisir. Ce n’est qu’après minuit qu’ils nous quittèrent pour rejoindre leurs tentes et rêver peut-être aux voyages interstellaires. Le mardi 28 août 2018, c’est un autre groupe de seize enfants mais cette fois de 6 à 7 ans. Malheureusement pour eux, les orages menaçaient dès le début de soirée et, après le repas, il fut décidé de ne pas sortir le matériel. Les encadrants décidèrent aussi de ne pas dormir sous la tente et d’investir le dortoir mis à disposition par l’UFCV. Mais l’heure n’était pas encore au dodo. On les invita alors en salle pour assister à la présentation en diaporama commenté de la planète Mars. Malgré leurs jeunes âges, aucun ne s’endormit. Bien au contraire, ils posaient des questions, parfois plutôt bienvenue, parfois hors sujet mais toujours en rapport avec l’astronomie. L’orage éclata pendant la présentation. Et c’est sous une pluie battante que se terminèrent ses soirées aoûtiennes à la Frayse.
  9. Un été aux Sources

    Merci de m'avoir lu Alain, pour les fruits de la vigne, disons qu'il faut se méfier de celui qu'on laisse vieillir en fût de chêne
  10. Un été aux Sources Les Sources de Caudalie, un centre de remise en forme et de bien-être situé au milieu des cépages girondins des Graves et qui propose des soins à base des fruits et feuilles de la vigne, est devenue depuis 2017 un partenaire récurrent de nos soirées d’astronomie. Leur clientèle apprécie grandement l’observation du ciel nocturne, que ce soit avec des instruments ou à l’œil nu. C’est donc tout naturellement que le centre a demandé aux animateurs d’ASTRONOMIE GIRONDE 33 de venir chaque mercredi des mois de juillet et août 2018, sous couvert de bonnes conditions météorologiques. Ce n’est pas moins de 5 mercredis qui furent maintenus à la grande joie des petits et grands occupants temporaires des Sources de Caudalie. Après installation des tubes, les animateurs étaient invités à prendre un repas à la carte au restaurant « La table du Lavoir », la soirée ne débutant qu’à 21h30. La clientèle ne restait généralement pas plus d’une semaine et, à chaque soirée, les curieux se renouvelaient. La variété des nationalités permit aux animateurs de soit améliorer leur anglais parlé, soit leur gestuelle internationale. Des européens, des américains, des asiatiques et des africains, tous les continents étaient présents. Les clients, plutôt aisés, ne boudaient pas leur plaisir d’autant que la Lune, Vénus, Mars, Jupiter et la belle Saturne se prêtaient avec délices à l’admiration des néophytes, arrachant à ces derniers des « Oh my god ! », des « Waouuuuuuu » et des « Amazing ». Les fins de soirée, après minuit, c’est le personnel du centre qui venait profiter de l’observation. Généralement, cela finissait vers 1h/1h30 du matin. Lors de la soirée du 25 juillet, les animateurs eurent la grande chance de rencontrer l’épouse de l’arrière-arrière-petit-fils de Camille Flammarion. Son mari absent, elle ne fut pas en reste pour observer en toute simplicité dans les tubes proposés, malgré l’habitude qu’elle avait de côtoyer de plus grands instruments. Elle nous parla du projet de réfection de l’observatoire de son ancêtre par alliance. Lors de la soirée du 15 août, ce fut un flash d’Iridium qui brilla assez fortement, impressionnant les curieux mais également les animateurs qui ne se lassaient pas de ce spectacle. Provenant de satellites devenant de plus en plus rares, ces Iridiums auront bientôt totalement disparu de l’orbite terrestre. Il est toujours très agréable et valorisant de faire, ou refaire, découvrir notre ciel nocturne à des personnes curieuses et envieuses d’en savoir plus. Et malgré la frustration, parfois, de ne pas arriver à bien se faire comprendre ou de pouvoir entamer des discussions plus poussées sur l’astronomie, cela restait un régal de voir et d’entendre cette première fois d’un regard à l’oculaire d’un télescope ! . . . . . . .
  11. C'est ce soir, n'oubliez pas
  12. C'est ce soir, n'oubliez pas
  13. Exoplanètes : dernières découvertes

    Est-ce que Tess va garantir la récolte des données scientifiques de Kepler ? Chouette nouvelle