RIGEL33

C’était pourtant mal parti !

Recommended Posts

C’était pourtant mal parti ! cligne-confus-3.gif

 

On était nombreux au Mémorial en cette soirée du samedi 7 juillet 2018.

Du forum, étaient présents : ASTRO33, Astropierre, Bertrand33, Denis, Dudugaz, Fredastro, Ju, Louka, Patou, Sandrine et moi-même.

Loucas (et son père) nous avait rejoint afin d’apprendre à se servir de son tout récent télescope 150/750.

Plusieurs familles étaient aussi sur place afin de profiter de nos instruments et de notre expérience. Parmi eux, Hélène et Sébastien (avec leurs deux enfants) souhaitaient en savoir plus sur les instruments dans l’optique d’un prochain achat de télescope.

 

Quand nous sommes arrivés, le ciel était en partie bâché. Des nuages arrivant du sud semblaient vouloir recouvrir notre ciel. Personnellement, je décidais de ne pas monter mon setup, persuadée que si l’observation serait possible, il n’en serait pas de même pour les acquisitions photographiques. Cependant, les nuages alliés aux couleurs du coucher de Soleil étaient d’une beauté sans nom et je décidais, un peu tard, de faire un time-lapse avec mon 400D et le trépied photo.

 

Alors que les amateurs arrivaient les uns après les autres, et hésitaient à installer leur matériel au vu de l’état du ciel. Les nuages semblaient s’évaporer sous l’action de l’inversion thermique, ce phénomène de changement de température qui se produit après le coucher du Soleil, lors du crépuscule.

D’ailleurs, je passais ma veste… non que j’avais froid avec les 28°C qui s’affichaient encore à 22 h, mais les moustiques étaient passés à l’attaque.

 

Pendant ce temps, les curieux étaient invités à admirer les planètes qui s’affichaient l’une après l’autre : Vénus, Jupiter et Saturne. Le lever de Mars était un joli spectacle avec cette petite bille rouge vif qui s’élevait à l’horizon est.

 

Loucas avait pu monter son télescope dans les règles de l’art sous la houlette de Denis. En parlant avec lui du viseur polaire qui lui manquait, je m’aperçus que Patou, de l’autre côté du Monument, avait mis son setup à l’envers. Les contrepoids étaient dirigés vers le sud. La fatigue de la semaine de travail alliée à la chaleur se faisait cruellement sentir.

 

Puis je restais un moment avec Hélène et sa famille pour faire le tour de quelques constellations. Les jumelles furent sorties du sac et complétèrent les observations aux télescopes. Je retournais ensuite auprès de Loucas afin de lui apprendre à pointer quelques objets brillants. Ce fut ardu car quand on n’a plus l’habitude d’un chercheur lunette, on galère un peu. Mais Loucas s’en est sorti plutôt bien. Il avait déjà pointé les planètes. Pour l’aider à la manipulation, je lui fis pointer des amas d’étoiles : E.T., M4 et M13.

 

Le temps filait vite et à presque 1 h 30 du matin, toutes les familles étaient parties, ainsi que Loucas et son papa. Le ciel était devenu quasi propre… il restait une bande nuageuse au sud où crépitaient des éclairs depuis quelques temps déjà. Il s’agissait d’orages qui sévissaient au Pays Basque et qui semblaient ne pas vouloir venir nous rendre visite.

 

A 2 h, une voiture arriva. Il s’agissait de deux hommes qui souhaitaient profiter de l’observation. Il semblait assez clair qu’ils ne s’étaient pas hydratés qu’avec de l’eau. L’un d’eux était d’ailleurs bien atteint comme son haleine en attestait. Avec patience, on leur montra Saturne, Mars et quelques objets du ciel profond. Ils repartirent au bout d’une demi-heure.

 

Il était temps pour nous aussi de plier. Je téléchargeais les images sur mon ordi. Tout en rangeant et en discutant avec les derniers astrams sur place, je remarquais à l’est, comme la veille où nous avions déjà fait une sortie, une énorme corne orange s’élevant au-dessus de la rangée d’arbres au loin. J’invitais mes camarades à regarder… la corne montait très vite et se transforma rapidement en un croissant. Il s’agissait bien de la Lune qui marquait la fin de notre soirée, comme quand on allume la lumière à la fin d’un film au cinéma. La fatigue s’abattit alors sur nous. Je ne l’avais pas senti arriver mais elle se tenait là en embuscade, attendant que ma transe nocturne s’efface à la première lueur.

On finit alors de charger et les trois dernières voitures encore sur place partirent en convoi vers les domiciles où le lit sera perçu comme un éden où la transe nocturne pourra se réactiver… mais cette fois dans nos rêves !  zzzzz-9758.gif

 

 

 

Edited by RIGEL33
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bien sympathique récit d'une bonne soirée et . . . avec humour ;)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Corine très joli Croa qui donne envie de partagé la soirée avec ton équipe , qui sait si tu passe par la Corse un jour pour tester le ciel  :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de votre passage :) 

 

Sauveur, j'y suis déjà allée en Corse il y a quelques années où j'avais réalisé une de mes premières astrophographies : une circumpolaire en argentique.

Tu vis sur une bien belle île où la nature a beaucoup d'imagination... j'y ai beaucoup apprécié mon trop court séjour.
Quand Denis et moi serons à la retraite, on voyagera... et il se peut qu'une de nos étapes soit près de chez toi ;) 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now