Sign in to follow this  
ms

Oculaire électronique ... le retour !!!

Recommended Posts

La version précédente ressemblait pas trop à un oculaire mais je crois que la version suivante va s'en rapprocher. En plus cet écran monochrone n'est pas trop coûteux :

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Salut Michel,

toujours au courant des dernière nouveautés...

Ce genre d'obje me donnerait une raison de plus pour installer mon dobson sur une table équatoriale...


On reparle de tout ça au cdf le 27

Benoit

Share this post


Link to post
Share on other sites
La version précédente, 900g et 900 euros me semblait un peu lourde aux 2 points de vue.
Quid de celle-là ?
En tous cas, la démarche m'intéresse au plus haut point.
Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Capitaine Kung Fu : "On sait que ce n'est pas un oculaire classique, on s'en fiche, on a compris la différence..."

Ben non, on ne s'en fiche pas. Un oculaire, c'est fait pour observer. Ca, c'est un truc qui fabrique une image électronique.

Dire que c'est un oculaire numérique est un abus de langage. C'est une caméra. Qu'elle soit analogique ou numérique ne change rien à la nature de l'outil

Un oculaire numérique serait un dispositif qui permettrait d'observer comme dans une optique, mais avec un système d'encodage - grossissement - décodage numérique.

Rien à voir, ici...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gordon,

oui... mais on fait quand même la différence, je veux dire : d'accord ce n'est pas exactement le même concept, mais bon, pour moi c'est toujours un moyen d'observer, dans la mesure ou c'est moi qui ai fait l'acquisition de l'image, au moment où je suis dehors, avec mon scope, l'image de la galaxie choisie ne sera pas celle que j'ai trouvé sur internet 15 jours avant et qui aura été shootée peut-être 10 ans avant, mais bien celle qui correspond au moment auquel j'observe, dans les conditions de seeing de mon site, avec un diamètre donné, etc

Gordon :
"Un oculaire numérique serait un dispositif qui permettrait d'observer comme dans une optique, mais avec un système d'encodage - grossissement - décodage numérique."

Et bien je suis cependant d'accord avec ton affirmation...

Au fond, c'est une histoire de feeling, tu sais je suis un fan du visuel, mais malgré tout l'émergence de ces outils et la marge de progression qu'ils recèlent en terme de puissance et de confort ne peut que me captiver...
Dans le post précédent, quelqu'un avait dit à juste titre que cette "façon d'observer" ne pouvait pas non plus être assimilée à 100% à de l'astrophoto puisque le résultat est disponible de suite, sur le terrain et pas le lendemain, au prix de traitements informatiques savants et fastidieux...

Par contre, le résultat n'est pas le même non plus ! Mais si un jour j'utilise un tel système, je ne lui demanderai pas la qualité des images que les spécialistes postent sur le forum...

A+

CKF

Share this post


Link to post
Share on other sites
Benoit : à une prochaine fois au CdF mais la semaine prochaine je suis en congés. Je suis toujours à la recherche d'un dobson de 18-22 pouces léger.
Que penses-tu de celui-ci de 22" ? http://www.dobsonians.co.uk/Ultra%20Portable.htm

CKF : j'ai plusieurs oculaires électroniques en chantier (avec écran miniature, avec écran AMOLED, avec camera économique, avec camera EMCCD, avec camera couleur, etc ...) et dès qu'un projet se termine, je fais remonter le post.

Gordon : un oculaire c'est une loupe sur laquelle on pose son oeil.
Dans le projet en cours :
a) grossissement = zoom numérique,
b) position de l'oeil dito un oculaire.

Michel : la version suivante sera 2 fois plus économique à réaliser et 2 fois plus légère. Son autonomie sera de 24 heures (écran + camera).
Je vais aussi essayer une version qui sollicite les 2 yeux.

astrogef : c'est la version bureau sur la photo, il faut que je me renseigne pour la version salle de bain.

D'un point de vue plus général, la limite inférieure de détection est de :
- 0,001lux chez l'homme,
- 0,00001lux chez l'effraie des clochers.

L'homme électronique est donc une espèce d'effraie des clochers.

[Ce message a été modifié par ms (Édité le 21-09-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this