Sign in to follow this  
SebG

Quel format pour sauvegarder les images ?

Recommended Posts

Salut à tous,

Quel format pour sauvegarder les images ( 16 bits monochrome )sans pertes ?
je me doute que la question à déjà du être posée... désolé , mais quand même si vous pouvez me répondre ça serait sympa.

Seb.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Salut,
1:tiff 32 (si tes autres softs savent relire du 32 bits )
2:tiff 16
3:png pour le web
4:jpeg pour le web

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le Tiff est une compression sans perte de valeur, mais les fichiers sont lourds.

Essaye des JPEG pas trop compressés et regarde s'il t'es possible de voir la différence. Tu auras des fichiers lights.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui mais,
faut savoir ce que l'on veut et pourquoi faire
Sauvegarder les brutes de sa soirée en Jpeg...derrière c'est inexploitable.
Si c'est pour le web le PNG, lui au moins n'altère pas la qualité.

Maintenant c'est vous qui voyez

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
absolument
en outre la question portait sur le 16bit
donc la bonne reponse est tif ou png

le tif est préferable pour l'impression et l'achivage, il compresse sans perte et surtout est capable nativement de contenir les infos exif, iptc et icc

le png compresse sans perte lui aussi et est un micro poil plus efficasse que le tif sur ce point mais il ne contien pas nativement les meta données décrites plus haut. Enfin ce format est 100% compatible web

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour vos réponses, donc soit le png soit le tiff.
Mais ces deux formats sont en 48 bits ( 3 x 16 bits ) non ?
Dans mon cas 16 bits suffisent puisque c'est une image monochrome.
Ou alors j'ai pas tout compris.
Les images brutes sont en .fts ( 16 bits ).
A la fin du traitement avec iris je dois sauvegarder avec quel format ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dire qu'un JPEG sans grosse compression est inexploitable, je ne comprends pas.

Si on est pas capable de faire la différence entrer un super JPEG et un TIFF ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
Azin,
fait un traitement (Iris, Prism) avec des brutes en jpeg ou en CFA, tu devrais voir une différence notable.
Sous iris je sauvegarde en Pic ou en PSD ou Tiff pour Photoshop.
Si c'est pour poster sur le web après pre-traitement et traitement en png

voila

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Mais ces deux formats sont en 48 bits ( 3 x 16 bits ) non ?

oui ... et non
si tu est en RVB alor tu est en 48bit, si tu est en NB alors tu est en 16bit
Enfin ces formats de fichier peuvent être sous la forme suivante
8bit NB ou couleur indexée
16Bit Nb ou couleur (mono couche NB ou couleur indexées - obsolette)
24bit couleur
32bit NB ou couleur + transparence (24bit de couleur + transparence sur 8bit)
48bit (3x 16 bit sur r v et b )
64bit 16bit rvb + 16b alpha
96bit (3x 32bit/couche )

attention un truc a prendre en compte :
la même image enregistrée en 16 bit et 8bit ne font pas une taille linéairement plus grosse ou plus petite.
en général la version 16bit est toujours un peut plus que deux fois plus grosse que la 8bit...


je confirme que le JPG c'est uniquement pour le web, la compression est avec perte
le meilleur fichier jpg a un facteur de réduction de poid de fichier de 70 % en moyenne, ça veut dire que 70% des infos originale disparaissent dans l'opération.
j'ai procédé a de tres nombreux test, la perte est visible et irrécupérable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
OK mais lorsque je converti mon image .fts en .png ou .tif je passe de 16 bits à 48 bits. et surtout le réglage des seuils de visualisation n'est pas sauvegardé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
inutile de s'énerver
effectivement iris ne sauvegarde pas les seuil a ma connaissance.
e
dans iris : es tu CERTAINS d'etre en 16 bit et non pas en 48 bit ???
parsque je viens de faire le test , ça marche nickel
VÉRIFIE dans iris

que tu peux passer de 48b à 16bit
comme ça tu seras a coup sur en 16bit attention cette opération additionne bêtement les trois couche entre elles.
donc si tu a une images en pseudo noir et blanc mais sur 48bit les trois couche vont être additionnée et tu va te retrouver avec des valeur 3x supérieure a l'image de départ.
pas tres grave la plupart du temps...
pour en revenir au seuils : il faut retravailler les seuil apres coup dans tout logiciel préféré, genre photoshop


Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour

J'ai lu ce fil avec attention.

Une question : pourquoi vouloir travailler au dela du 16 bits puisque nos chéres CCD dans le meilleur des cas sortent réellement 15 ou même 14 bits (dynamique/bruit de lecture).

Donc c'est le codage 16 bit n'est pas significatif, alors pourquoi vouloir plus encore ? On extrapole et on "dilate" dans ce cas sans créer de nouvelles nuances ?
Je me trompe ?

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites
tu parles du 32/96 bit ?
a notre niveau amateur : aucun intérêt d'aller au-dela de 16b par couche soit 48 bit couleur (couche R + V + B).
Seulement si on a une ccd de la mort qui tue ultra calibrée refroidie a -120C° elle est susceptible de sortir une image 16bit propre, et si on veut faire mumuse dans la photométrie pointue tu peux argué que compositer des images 'true' 16bit te fera perdre des infos si tu reste en 16bit pdt la composition. d'ou la possibilité de passer en 32bit par couche (96 bit en couleur rvb)
mais franchement meme chez les pro ce doit pas être courant...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon ... Je réexplique mon problème:

Les images brutes sont en fits (.fts) monochrome codées sur 16 bits ( j'en suis sur car c'est écrit en bas à droite dans iris ).
Après le prétraitement le traitement etc... ( toujours avec iris )
je souhaite sauvegarder mon image finale comme elle est à l'écran.
C'est là que je me pose la question: quel format utiliser pour ne pas perdre de données ?
Si je sauvegarde en png ou en tif j'ai plus le réglage des seuils de visualisation.
Si je sauvegarde en bmp c'est codé sur 8 bits il me semble donc pas bon,
( mais les seuils sont sauvegardés ).
Le Jpg il y a des pertes et surtout je connais pas le niveau de compression. ALORS QUOI ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben,
sous le même format si tu veux les retravailler sous Iris plus tard(ddp,..),
ET
en TIFF ou PSD si tu veux les retravailler sous Photoshop plus tard(masques)
ET
en PNG si tu veux les publier ou les envoyer par mail.

Je redis ce que j'ai dis avant...c'est selon ce que l'on veux faire !
Ce n'est donc pas choquant de sauvegarder en 2/3 formats en fonction du besoin.

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
re,

"...Les images brutes sont en fits (.fts) monochrome codées sur 16 bits ( j'en suis sur car c'est écrit en bas à droite dans iris )..."

Il faut se méfier, Iris travaille en 16 bit signés, mais pour nos CCD qui vont de 0 à +65500 il ne prend que du 15 bit, il ne va pas au dela de 32700 environ.

Encore un truc que je n'ai jamais vraiment pigé. Il parait que c'est utile pour des applications scientifiques (?). Bref pour la grande majorité des astro amateurs c'est du 15 bits.

Mais bon, en CP c'est rare qu l'on soit au dela de 32700..

Ou alors je n'ai tout pigé encore une fois.

Christian


Share this post


Link to post
Share on other sites
Segb : comme indiqué Il me semble qu'en 16B en ne peut pas enregistrer les Seuils ; en même temps cela me parait logique car le but du 16b est de conserver un max d'infos., et donc l'image dans son intégralité non sueillé.
qui te dis par ex que tes gours d'aujourd'hui seront ceux que tu aura dans 5 ans ???

sinon rien de plus simple pour seuiller ton image en 16bit depuis n'importe quel logiciel de retouche d'image acceptant le 16b en entré
paintshop pro, adobe element ou photoshop, gimp par exmple...
note les valeur de seuillage dans iris et applique les sur le seuil photoshop par exemple

ci dessus le niveau / seuil sous photoshop puor retrouver la valeur de tes seuils iris divise la valeurs iris par 128 et tu applique le résultat...
et tu sera toujours en 16bit par couche.

vraiment je ne comprend pas pourquoi ça te bloque

pour fini je te serai reconnaissant de prendre un ton plus légé : nous essayons de t'aider, pas de t'emmerder. si tu ne parviens pas a exprimer le fond de ta pensée c'est un peut ton problème mais ça ne doit pas devenir le notre.

[Ce message a été modifié par frédogoto (Édité le 10-02-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut,

c'est un peu hors sujet par rapport à la question initiale mais je me permet qd même d'intervenir au sujet du 16/32bit

les logiciels de traitement d'images (astro ou autres) gèrent de plus en plus le 32bits.
et d'après leur développeur respectif, ce n'est pas du marketing mais une nécessité.

Ainsi,en astro, Prism, Deepskystacker et Pixinsight pour ne citer qu'eux gère le 32 bit.

Une des explications, c'est que l'image empilée voit sa dynamique augmentée d'un bit à chaque doublement du nb d'images brute empilées (voir ici)

Me demander pas d'explications, je n'ai pas les compétences suffisantes
Faut vous tourner vers les spécialistes!

Pour ma part, je reste plafonner à 16bit, les fichiers sont déjà bien assez volumineux (presque 500 Mo pour une image toshop avec différents calques!)

sinon pour revenir à la question initiale, tout a été expliqué par les précédents intervenants, rien à rajouter!

[Ce message a été modifié par ludo (Édité le 10-02-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Une des explications, c'est que l'image empilée voit sa dynamique augmentée d'un bit à chaque doublement du nb d'images brute empilées (voir ici)

oui absolument
m'enfin pour arriver a occuper la dynamique reele de 32 bit il faudrait + de 65000 images (en théorie, en pratique c'est plutôt 100.000 images) !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! en partant d'une ccd "true" 16bit
en outre les camera ccd amateur et les apn son très loin de fournir un échantillonnage de profondeur des couleur chromatique sur 16bit
T Leagault a fait des test assez parlant
les APN n'occupent pas les 12bit qui leur son alloués mais sont -au mieux- a 11 bit (y compris les modèle 14bit)
et très honnêtement, je pense que les caméra CCD ne sortent pas d'image réellement sur 16b
exemple: le st11000 a une capacité de 50.000e- ce qui fait pas tout a fait 16bit, a plus forte raison si on tien compte du bruit de lecture
les st 8300 fait 25.000 e- soit moin de 15b (dans un mode parfait) toujours sans tenir compte dur bruit de lecture
bref le compte n'y est pas... pas du tout.....

franchement je pense que le 32b c'est une fonctionnalité tout a fait inutile


Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui,
mais quelque soit le nb de bits de l'image originale, en calcul numérique, ce qui est le cas pour tout traitement (comme RL, DDP, ) autant se prendre le plus de décimales possibles pour calculer des valeurs intermédiaires.
Cumulé sur des milliers de points(pixels) et dizaines d'images cela cela peut aboutir à des résultats sensiblement différents.

C'est monnaie courante dans le milieu scientifique où on se trimballe des valeurs numériques différentes en fonction de la sensibilité capteurs ou des calculateurs 8 bits, 16, 32, 64, 128, de faire attention aux méthodes de calcul surtout sur des applis sensibles(nucléaire, voyage orbitaux, etc..).

Je dirais que, plus on a de bits utiles et réels (pas marketing) dans un bus PC, dans une image, dans une méthode de calcul, autant prendre.

C'est à nuancer bien sur puisque que l'on ne connait pas les algorithmes internes de traitement de chaque produit (Iris, Prism, DSS, etc..) on ne peux pas comparer les "nuances" dans les résultats.

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
OK merci les gars pour toutes vos réponses j'en attendais pas tant !
C'est bon j'ai compris il faut utiliser le format adapté pour ce que l'on veut faire.
Je pensais qu'il pouvait exister un format un peu plus passe partout.
Excuse moi frédogoto si je t'ai vexé, mais il faut pas le prendre pour toi ! Je m'énerve tout seul, parceque ça me prend un peu la tête toutes ces histoires de format,trop compliqué pour moi!!
En tous les cas encore merci pour ces infos.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ok segb.
bboulant :
"Cumulé sur des milliers de points(pixels) et dizaines d'images cela cela peut aboutir à des résultats sensiblement différents."

ben moi je parie qu'on y vera que dalle
mais ce serai intéressant de faire le test si ça ce trouve j'ai tout faux, mais mon instinct me dit que non....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this