• entries
    68
  • comments
    36
  • views
    20666

eliminer la buée

aubriot

63 views

En cette période il est fréquent d'avoir de fortes pluies et évidemment notre matériel en subit les conséquences.

rien de plus agaçant de devoir remballer lorsque les optiques sont pleines de buées alors que la soirée vient juste de commencer .

ce lien vous permettra de comprendre comment et pourquoi la buée se dépose sur vos optiques lien

 

plusieurs méthodes sont utilisées :

 

- passer un coup de chiffon . c'est non seulement risqué de rayer ces optiques mais en plus elle reviendra très vite => à éviter

- passer le sèche cheveux : efficace en un minimum de temps si votre tube est ouvert mais cela redemande  de nouveau à  le remettre en température. => peu de temps d'observations

- ouvrir le tube qu'au dernier moment lorsque tout est prêt => c'est une solution mais qui malheureusement n’empêchera pas d'avoir cette satanée buée à un moment donné .

 

passons sur les méthodes qui fonctionnent vraiment ou en partie

 

- la bâche : elle vous permet de vous isoler du sol et évite ainsi la remontée d'humidité  => c'est loin d'être la solution miracle mais c'est un plus .

- le pare buée  : outre le fait de vous protéger des parasites lumineux il permet de retarder l'arrivée de cette buée.

- la ventilation derrière le tube : elle permet de faire circuler l'air pour mettre à température les pièces mécaniques et optiques => le but est bien de réduire la différence de température entre le miroir et l'air ambiant .

la rotation de votre ventilo ne procurera aucune vibration.

 

j'utilise souvent une batterie externe pour l'alimenter ou je le raccorde directement sur le 12V du pegasus

 

 

-et enfin la résistance chauffante . si vous branchez cette résistance en direct sur du 12V sans utiliser de variateur vous aurez certainement droit à des turbulences dans le tube . ce sera pire que le mal !

 

le but ici n'est pas de "chauffer" l'optique mais juste d'éviter le point de rosée : en clair éviter que l'optique soit plus froide que l'air ambiant ( c'est comparable aux fenêtres doubles vitrages qui s'embuent des qu'on les ouvre).

pour ne pas avoir la condensation de l'humidité de l'air à la surface du miroir il faut la "chauffer" très légèrement en la pilotant de préférence avec une sonde thermique implantée sur le miroir (dans mon cas à l'extérieur proche du boitier pégasus). La même sonde servira a gerer l ensemble des resistances.

 

les newtons sont les moins sujets à la condensation et ceux qui ne peuvent y couper  : les mak et les SCT en raison de la lame de fermeture ou du ménisque.

dans une moindre mesure les lunettes sont aussi sujettes à cette problématique

 

je dis en théorie car ce n'est pas toujours le cas comme vous pouvez le voir

 

20201023_235043.jpg.583774b87d64637a3a0e19ca28d557c6.jpg

 

TOUTES les optiques sont sujettes à ce phénomène !

je l'ai déjà constaté sur un applanisseur ;)

on posera de préférence la résistance chauffante un peu en dessous/dessus de l'optique .

ATTENTION : ne JAMAIS mettre la résistance chauffante directement sur  le verre . cela provoquerait des dilatations de l'optique et cela se répercuterait sur l'image finale.

 

dans le cas de mon newton , j'utilise pas moins de 4 résistances chauffantes le tout piloté par le Boîtier Ultimate Powerbox V.2 Pegasus Astro - PEG-UPBv2.

la première résistance se loge à la sortie de la caméra 1600 mm pro . efficace et discret  . elle est à une épaisseur de 1mm qu'il faudra venir retrancher dans le calcul du BF  resistance ZWO

 

20210108_161215.jpg.700fae644d74788696fa56605943b3df.jpgsysteme-anti-buee-zwo-pour-asi-refroidie2.jpg.6608661bc26bab9e8e94b17c30e6127e.jpgsysteme-anti-buee-zwo-pour-asi-refroidie.jpg.c774bf638190864796fee4cdc618a1f5.jpg

 

la deuxième optique qui bénéficie d'une résistance chauffante : le correcteur de coma Wynne .

d'un diamètre de 120mm on la trouve un peu partout et elle est souvent dédiée aux lunettes

 

20210111_171237.jpg.42ec0ee4538d27bf5339267aa1117cd4.jpg

 

la troisième résistance est dédié aux newton  lien. elle vient se fixer sur le montant du secondaire par un système de scratche

le câble d'alimentation sera solidarisé de l'araignée par le moyen de rylsan.

 

20201218_110517.jpg.e1d0002889935f74ffc985c54a82b054.jpg20210201_174941.jpg.3ccb54dd12d48078dea18778aa312301.jpg

 

enfin et c'est celui qui est le plus décrié : une résistance chauffante est posée au niveau du primaire sur l'extérieur du tube

 

20210108_161142.jpg.dc22ebc5366d83ab88d1e1b15ad51187.jpg

 

toutes ces résistance sont gérées par un "variateur" . en fonction de  la T° extérieur et l’humidité ambiante , il détermine le point de rosée et envoi du courant pour faire fonctionner les résistances .

elles ne sont donc pas tout le temps en fonctionnement et rarement à fond de la puissance admissible. juste ce qu'il faut !

 

Enfin pour conclure : le module de gestion des résistances n'est pas une option mais bel et bien un outil indispensable et nécessaire. tous les grands télescopes ont de tels moyens de protections alors pourquoi s’en priver

n'oubliez pas de laisser respirer votre tube lorsque vous le rentrez au chaud. l'extérieur du tube est souvent plein d'humidité . ;)

 

je vous rassure je n'ai jamais vu de veine de chaleur depuis que je protège mon tube et certains disent même qu'ils arrivent à gagner 1 à 2 magnitudes . A vérifer

bon ciel

Christophe



0 Comments


Recommended Comments

There are no comments to display.

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now