cg16ang

Member
  • Content count

    1241
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

168 Good

2 Followers

About cg16ang

  • Rank
    Very active member
  1. Tache bizarre le 17/03 ??

    Bonsoir Xavier, A mon avis, c'est un résidu de filament qui apparaît encore sur ton image continuum extraite à proximité de la raie Ha. J'ai déjà eu le cas sur une des mes images La trace Doppler de ce filament sur ton animation de la raie Ha est d'ailleurs flagrante Cela mériterait un petit calcul de vitesse Amicalement. Christophe.
  2. Bravo Guillaume 😉👏 Et bien content que tu es adapté mon petit boîtier pour ton propre setup 😊 Maintenant que mon emploi du temps est moins chargé, je vais pouvoir imprimer les supports de fibre pour ma lunette Kepler 127ED pour y coller Star’Ex dessus 😉 Et me remettre aux étoiles Be 😊 Hâte de voir la suite de tes observations. Christophe.
  3. Livre "Le Soleil et nous"

    Bonjour Frédéric, Je l'ai reçu ce matin, et au premier feuilletage, il a l'air passionnant Une bonne lecture pour les vacances cet été Christophe.
  4. Merci ALAING et Guillaume
  5. Bonjour à tous, J'ai profité de ma semaine de vacances pour essayer la manip de Christian Buil sur le champ magnétique solaire (cf. post un peu plus bas). Ayant déjà le kit depuis l'été dernier, il ne manquait plus que le tuto J'ai donc imprimé en 3D un petit polarimètre à greffer sur Sol'Ex et samedi matin, je me suis essayé à la manip, vu que ce fut le seul créneau sans nuages. Vue des tiroirs (et de la boite de rangement) avec le filtre polarisant Baader et les deux lames 1/4 d'onde droite et gauche. Vue du polarimètre monté à l'avant de Sol'Ex (avec le filtre et l'une des lames en place) Vue du setup Au niveau des acquisitions, ça n'a pas posé de problème. Une fois la bonne raie spectrale repérée, le changement de sens de polarité en changeant la lame 1/4 d'onde se fait rapidement. Le seul souci est que je n'ai pas pu faire d'acquisition en binning 1x1 comme préconisé par Christian. J'ai une baisse de la fréquence d'image au bout de quelques secondes lors des acquisitions en binning 1x1 (je passe de 250 img/s à 60) ce qui fait que je n'obtiens pas un Soleil rond lors de la reconstruction de l'image. Mon PC portable est pourtant pas trop à la ramasse, je vais me pencher sur ce souci... Donc j'ai fait mes scans en binning 2x2... en me disant que si ça foirait, au moins je pouvais m'entraîner 5 scans au total pour la polarité à -45°, et 5 scans pour la polarité à +45°, plus un scan d'une raie de référence isolée à proximité (pour déterminer les paramètres géométriques pour INTI). Les traitements ont été fait avec INTI et le petit logiciel MAGNET de Christian. Et le matériel utilisé est le suivant : - lunette William Optics Megrez 72FD - filtre Hoya Pro ND 16 à l'avant - polarimètre "maison" avec un filtre polarisant Baader 31.75mm et deux morceaux de lame 1/4 d'onde en polymère de chez Edmund Optics (un pour chaque côté de la polarimétrie) - Sol'Ex : fente 10 µm, configuration 80x125, réseau 2400 t/mm - caméra ZWO ASI 178 MM en binning 2x2 - moteur de MAP ZWO EAF - monture SW HEQ5 Pro Goto Acquisitions avec SharpCap, traitements INTI et MAGNET, finitions ISIS. La turbulence était assez élevée malheureusement. Bon, c'est n'est pas l'image du siècle mais le résultat est quand même concordant avec le magnétogramme HMI de la sonde SDO En bonus, voici les images Halpha et CaH du même jour (globe et protus pour les deux) Amicalement. Christophe Gervier.
  6. Merci Christian pour cette manip que j'attendais depuis longtemps Par contre, m'étant déjà procuré un filtre polarisant Baader en 31.75mm et une lame 1/4 d'onde en polymère (10x10cm) de chez Edmund Optics (suite à tes premiers essais l'année dernière), j'ai légèrement modifié ton porte-filtre J'ai mis 2 tiroirs : l'un avec le filtre polarisant Baader qui sera bloqué avec une petite vis M4 une fois son orientation trouvée par rapport à Sol'Ex, et l'autre tiroir contiendra la lame 1/4 d'onde (avec 2 supports pour les orientations gauche et droite). Cette solution est plus confortable que si j'avais vissé le filtre polarisant et la lame 1/4 d'onde sur le raccord 31.75mm de Sol'Ex. Cela va éviter de tout démonter pour faire le changement d'orientation de la lame 1/4 d'onde. J'espère faire mes premiers tests avant la fin de mes vacances Amicalement. Christophe.
  7. Winjupos et le soleil

    Bonjour Xavier, Excellent travail 😉 Il faudra que je me penche sur WinJupos dès que j’aurais un peu de temps… Amicalement. Christophe.
  8. Bonsoir Christian, Ah la la, vivement que tu nous expliques tout ça 😉 Ça fait un petit bout de temps que j'ai tout le matériel pour faire cette manip (filtre polarisant, lame 1/4 d'onde et 1/2 d'onde en polymère souple de chez Edmund Optics), mais je ne sais pas comment régler tout ça. Vivement ton tutoriel 😉 Christophe.
  9. Bonjour à tous, Merci pour vos commentaires Arnaud, je vais tenter de répondre à tes questions Je ne connais pas trop la physique de ces raies. J'étais curieux de voir ce que cela pouvait donner comme image, et Sol'Ex permet d'assouvir ma curiosité. Il y a quelques infos sur le site de Philippe Rousselle, mais très anecdotiques : http://astrosurf.com/spectrohelio/observation-shg.php J'utilise simplement des atlas spectraux solaires où les raies principales sont marquées. Ensuite, il n'y a plus qu'à les repérer sur le spectre donné par le Sol'Ex C'est aussi facile que d'utiliser une carte routière La raie de l'hélium est une raie intense en émission. Or, elle se trouve noyée dans le fond lumineux du Soleil. Pour la repérer, il faut faire défiler le Soleil dans le sens de dispersion du spectre jusqu'à quasiment le faire sortir de la fente. Et là, la raie apparaît bien brillante. Ensuite, pour en tirer une image, il faut faire un scan avec la raie du Sodium comme repère, mesurer le décalage en pixels entre ces 2 raies pour pouvoir extraire l'image de l'hélium. Mais cette image contient les informations de l'hélium mais aussi du continuum. Il faut donc la "nettoyer" du continuum solaire pour vraiment n'afficher que les informations de l'hélium. Pour cela, il faut extraire une image du continuum (il suffit de choisir une zone du spectre sans raie spectrale juste à côté de la raie de l'hélium). Ensuite, on fait la différence entre l'image de [hélium + continuum] et l'image du continuum seul pour obtenir une image avec seulement les informations de l'hélium. Cette image finale est très sombre, et il faut faire quelques manipulations sur les seuils de visualisation pour faire apparaître les détails de l'hélium. Pour améliorer le rapport signal/bruit, il faudrait moyenner 4 ou 5 images finales... chose que je ne fais pas car bien souvent je saute à la raie spectrale suivante à imager J'espère que ce que j'ai écrit est assez compréhensible Amicalement. Christophe.
  10. Bonjour à tous, Merci pour tous vos commentaires Ce petit Sol'Ex est vraiment un superbe petit instrument Christophe, Philippe Rousselle en avait fait quelques-unes, mais c'est vrai que ce n'est pas courant. Il y a un petit moment que je voulais les faire, juste pour voir quelles informations on pouvait voir dans ces raies là Il ne me manque que la raie H epsilon très proche d'une des raies du calcium. Amicalement. Christophe.
  11. Merci à tous pour vos commentaires 😊 Guillaume, le voile nuageux n’a pas permis de voir les protus dans le calcium, et peut-être dans les premières raies de l’hydrogène. Et le seeing était variable, il y a eu un peu de déchets 😉 J’ai tenté des sans en bin1x1, mais soit j’ai des soucis de vitesses de balayage, soit de vitesse d’acquisition, soit c’est Inti qui plante au traitement. Amicalement. Christophe.
  12. Aujourd'hui, c'était observation du Soleil en spectrohélio avec Sol'Ex Pas mal de difficultés avec un voile nuageux en altitude, des vis qui se desserrent en cours d'observation, bref y'a des jours où ça veut pas... Pas grave, j'ai quand même pu explorer de nombreuses longueurs d'onde, dont une grande partie des raies de l'hydrogène Bon, cela n'apporte pas trop d'informations en plus des raies principales, mais c'était pour le fun Voici la liste du matos utilisé : - lunette WO Megrez 72FD - hélioscope Herschel Baader - spectro Sol'Ex : config. 80x125, fente 10 µm, réseau 2400 t/mm - caméra ZWO ASI 178 MM en bin2x2 - monture Orion Atlas EQ-G - moteur de mise au point ZWO EAF Traitements réalisés en grande partie avec INTI, sauf pour l'hélium fait avec ISIS. Les images sont redressées, mais pas tout à fait orientées avec le nord solaire en haut. Calcium CaH (3968 A) - 10h18 TU Hydrogène H delta (4101 A) - 10h27 TU Hydrogène H gamma (4340 A) - 10h42 TU Hydrogène H beta (4861 A) - 10h50 TU Fer FeI (4957 A) - 10h58 TU Magnésium MgI (5183 A) - 11h04 TU Hélium HeI D3 (5875 A) - 11h18 TU Continuum (5877 A) - 11h18 TU Sodium NaI D2 (5889 A) - 11h18 TU Hydrogène H alpha (6562 A) - 11h28 TU (Globe) Hydrogène H alpha (6562 A) - 11h28 TU (Protus) Voilà, c'est tout Amicalement. Christophe.
  13. Bonjour Pascal, Superbe !!!! L'image finale est à tomber par terre !!! Que de détails dans la granulation !!! Amicalement. Christophe.