rolf

Member
  • Content count

    8789
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

1421 Excellent

About rolf

  1. Dobson 500 f/4 ou f/3.3 ?

    Et pas oublier la taille de l'observateur ... .
  2. Dobson 500 f/4 ou f/3.3 ?

    Pour le confort de l'observation un 500 à FD 4 ou un 600 à FD 3,3 c'est pareil. Et avec un escabeau enveloppant de ce genre le sentiment de l'insécurité est largement diminué.
  3. Salut mon ami, oui j'étais très content de vivre cette aventure (98 % du temps consacré à la fabrication et le reste à l'observation ...) et le résultat fut à la hauteur. J'en parle ici car le 500 présenté lui ressemble beaucoup. Mais ça fait déjà un certain temps que ce 600 à FD 3,3 est maintenant dans les mains d'un certain J.M. Lecleire (qui en avait d'ailleurs taillé le secondaire de 150 mm petit axe) avec en prime la remorque faite sur mesure.
  4. Sortir 30 kg et les mettre dans une caisse tout à côté n'est pas la mer à boire. Si on ne peut pas soulever en toute sécurité 30 kg, on n'est pas fait pour un gros Dobson de cette taille. En fait, je parle en connaissance de cause. Sortir un Dobson brouette de 80 kg voire plus d'une voiture et le pousser dedans pour le remettre, faut aimer. Et savoir son primaire dans une caisse séparée pendant le voyage est quand même rassurant.
  5. Comment fais-tu pour déplacer sans souffrance cet ensemble, si tu ne sépares pas les parties lourdes? Pour rappel, pour mon 600 30 kg de moins pour le disque ça comptait. La brouette n'était jamais plus lourde que 50 kg.
  6. Oui, beau, simple et efficace, j'aime beaucoup aussi sa finition . L'ensemble monté pèse combien?
  7. Citation: "y a pas plus de risques à manipuler une galette de 30kg plutôt que de le laisser tranquille dans sa caisse?" Il y a toujours un risque. Le moins de risque signifie aussi éviter le contact acier/verre. Et aller sur les chemins de campagne avec cet ensemble miroir en place, ça rudoie quand même pas mal l'ensemble.
  8. Pour moi il n'a jamais été question de prendre le moindre risque et de maltraiter ni le miroir (30 kg quand même) ni la structure pendant un transport. Donc dépose du disque à chaque déplacement et mise dans sa caisse. Cette séparation des poids facilite aussi grandement le déchargement de l'engin de la voiture ou de la remorque.
  9. Pour éviter le contact acier/verre par pure précaution. Le jour où tu auras un éclat pour une raison ou une autre sur le disque tu te souviendras de ce post.
  10. Ce fut ma première solution avec le même frein, mais cela produit des forces différentes en fonction de la position du télescope, question de la rotondité non-parfaite. En principe oui, mais si le telescope est bien construit et surtout bien posé de niveau, il n'y a quasiment pas de frottement.
  11. C'est exactement ce que j'avais constaté sur mon 600. Comme solution j'avais opté pour un petit frein agissant sur un des quatre roulements, résistance réglable à volonté. Côté latéral également des roulements à billes à la place du téflon.
  12. et si on détecte un tel défaut, il suffit d'y remédier, c'est aussi simple. Encore faut-il avoir l'esprit ouvert ... . Tiens, ce n'est pas un défaut mais pourquoi pas avoir mis un système qui permet la collimation l'oeil à l'oculaire? Et les mouvements haut/bas sur des roulement à billes, n'est pas pour un gros Dobson supérieur à des simples téflons ?
  13. En bois tendre à 3 à 5 mm de la surface. Le risque du contact acier verre se devine facilement, non? Par exemple pendant le transport ou quand on enlève le disque. Et pourquoi le prendre si on peut l'éviter facilement.
  14. Superbe engin, me rappelle sur pas mal de points mon 600 fait maison. Simple et efficace. Sinon: Moi aussi. J'avais coupé des morceaux d'un tuyaux en plastique dur qui avaient le même diamètre que les quatre roulements à bille.
  15. Quels sont vos oculaires en bino ?

    J'ai la flemme de chercher ces critiques à propos de la Denck, mais j'en ai lu sur des forums sur l'alignement des optiques.