jldauvergne

Member
  • Content count

    18030
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    46
  • Country

    France

Everything posted by jldauvergne

  1. Un peu de retour au planétaire : Jupiter au C14 Edge HD

    là où c'est très flagrant c'est dans le 250. Là tu mets n'importe quel C11 à côté, il retourne pleurer chez sa mère. Le 300 est moins démonstratif. Déjà l'araignée à 4 branches, une qualité optique un peu moins haute, et peut être des résidus de réglage à résoudre sur le mien. Je suis content mais je sais que je ne suis pas au niveau de mon 250. J'ai longtemps laissé tel quel mais j'ai recommencé à travailler dessus voir si j'arrive à le pousser plus haut en performances.
  2. Un peu de retour au planétaire : Jupiter au C14 Edge HD

    Si on cherche des differences, l'info couleir du mewlon est superieure. Pour la resolution le c14 est devant cette fois ci, et je dois dire que ca me titille. Je me demande si j'ai bien tiré tout le potentiel des images du 22. Notamment plusieurs trauvaient l'image du 21 superieure ce qui n'est pas logique pour moi vues les données. En tout cas je suis content de voir du c14 passer devant ca remet du challenge. J'ai des pistes pour pousser plus loin. Une est en place déjà. Je veux jouer sur B alors que j'utilise un imx290 mauvais en B par exemple.
  3. Un peu de retour au planétaire : Jupiter au C14 Edge HD

    Si on me garantissait un tube à 21 nm rms comme @Simon Fabre je reflechirais à 2 fois . On connait d'autres c14 qui sont de casseroles juste bonnes à rechauffer une conserve de cassegrain. Le Edge semble marquer un tournant en qualité. Plus serieusement le Mewlon a ses contraites à commencer par le poids. Le C14 fait un tour de force sur ce plan. Si je devais changer en tout cas ca ne serait pas pour un C14. Le tube dont je rêve n'existe pas de toute façon et surtout je suis content avec le Mewlon. Je continue à essayer de m'améliorer par petits pas.
  4. Un peu de retour au planétaire : Jupiter au C14 Edge HD

    Ben ça alors si on m'avait dit un jour que je puisse être d'une quelconque aide à Bernard Hinault pour se remette au vélo, je ne l'aurais pas cru Blague à part, c'est superbe, tu n'as pas perdu la main ! La 1ère image ressemble beaucoup à ce que j'ai eu le 22 au Mewlon et je pense que les autres vont plus loin. Moralité, je me fais mettre minable par le Blaireau (les moins de 40 ans n'auront sans doute pas la ref ).
  5. preums, extra, tu as mieux exploité la nuit que moi. Je retourne au stand
  6. On a 283148 en tout 193894 en dehors du centre Donc au centre 283148-193894=89254 Sur un télescope parfait on aurait 283148*0.84=237 844 Donc EER = 0.37 Donc S=0.46
  7. Non car il y a vraiment des défauts de non révolution. Ce serait comme mesurer un télescope astigmate sur un seul axe. Là selon l'axe que l'on choisit il est évident que l'on fait dire ce que l'on veut au résultat. Je ne sais par ailleurs pas comment on fait le calcul intégral pour passer de 2D à 3D ici. Ca ne me semble pas super simple dans la mesure où ce sont des intégrales sur des gaussiennes qui tournent à 360°. Pour un fort en math j'imagine que c'est trivial.
  8. Hello comme beaucoup, j'ai profité de bonnes conditions le 22 septembre. D'abord ça avait l'air stable, mais une fois traité c'était faussement stable, et je ne sais pas si j'étais toujours parfaitement réglé niveau collimation, ... Et puis ça a évolué vers des conditions franchement de l'espace. J'entends encore @wilexpel me dire quand j'avais publié l'image ci dessous, "tu verras quand elle sera à 40° c'est une autre mayonnaise (ou un truc dans le genre)". J'avais l'impression d'être proche du taquet, mais bon elle était à 17° et objectivement pour le bleu ça reste difficile, même si c'était une nuit comme je n'ai pas vu depuis, dès 7° c'était praticable, l'ADC avec les deux manettes en butée en PLS, un truc de dingue. Voici la couche bleue : Pour une fois mon filtre 505-380 passe aussi bien que le g', et ça ça arrivait au Mewlon 250 mais ça n'arrive plus au 300. C'est quand même un très bon indicateur sur la qualité de cette nuit là. Bref voici l'image finale, orientée NS avec toutes les infos. Je vous mets aussi des images CH4 de cette nuit là et de la nuit d'avant ainsi qu'une image couleur de la nuit d'avant. J'ai aussi du Saturne mais surtout beaucoup trop de traitement en retard, ... Je ne dis pas souvent ça, mais heureusement qu'il fait moche. Si certains ont loupé je remets ici la dernière vidéo que j'ai publié sur le traitement de Saturne. J'ai d'autres vidéo à faire sur le méthane, le strehl, il faut juste que je trouve le temps. EDIT je mets les données en pature si certains veulent jouer. Il y a un jeu de PSF, il faut plutôt fouiller dans les plus récentes et faire des essais. Quand il y a B ou 505 dans le nom ça pointe plutôt vers les filtres g' et bleu. Si il y a 462 ou 662 c'est plutôt pour la caméra couleur. Mais il y a aussi des PSF "génériques". Les PSF Lxxx.tiff avec différentes tailles, c'est un peu passe partout. Faut trouver la clef de la serrure. jup22.zip EDIT 2 : j'ajoute un autre traitement un peu plus fort.
  9. Ca devient vraiment très bon là !
  10. Ma meilleure Jupiter au balcon

    extra intéressant. Le gus s'est fait plaisir Bon par contre si tu regardes, rien de mieux qu'au Mewlon alors que son matériel a dû lui coûter 10 fois plus. Rien que son ADC a un prix proche de ce que j'ai mis dans mon tube optique.
  11. Focale de l'ELT ?

    Il ne faut pas oublier aussi quand même que le télescope vise la haute résolution et nous aussi on se met à f/20 pour ça. Sachant que les capteur pros ont des pixels 3 à 5 fois plus gros que les notres il n'y a vraiment rien de fou. Là je viens d'utiliser un T300 d'environ 1 m de long à 10 m de focale, ça n'a rien d'extraordinaire. Un secondaire convexe agit comme une barlow.
  12. et @JP-Prost, est ce que tu as un calcul du strehl sur cette mesure. Avec les fortes pentes il est peut être un peu moins flatteur que le RMS (il est forcément au dessus de 0.9 néanmoins ce qui reste dans le domaine de l'excellence).
  13. Ouch, elle est belle la mesure ! Les pentes ont l'air fortes par contre (mais sans doute pas si grave à 21 nm). Celestron n'a pas dû en sortir beaucoup des comme ça ! Ca vaut donc la peine de tenter sur 0.x% d'images stackées. Et puis là c'est du zygo, pas trop à discuter, ca ne pardonne rien. C'est chouette d'avoir cette mesure cr ca peut permettre de voir la contribution instrumentale. Je devrais faire pareil.
  14. Oui mais on peut viser des phares comme Vega. Qund je fais des psf je pose souvent quelque ms, il y a du mou. Mon impression, c'est qu'un outil comme deconvolution Wiener fait mieux en surechantillonant notablement. En vrai je ne comprends pas mais he vois un bénéfice au moins sur le.rendu. sur la resolution je ne pense pas.
  15. Ce qui est sûr c'est que ça ne peut pas nuire de suréchantillonner. Mais est ce qu'il y a un gain, ça je ne sais pas.
  16. J'osais pas le dire, .... mais bon si tu te grille toi même
  17. faire un flat c'est plus compliqué. Il vaut mieux ne pas avoir de poussière. Ca pour le compte en budget de strehl ça coûte mieux vaut le capteur clean.
  18. Faire réparer une CCD SBIG

    @Mallard E peut faire ça je pense oui. http://www.axisinstruments.com/ A confirmer auprès de lui.
  19. C'est avec les mains. En vrai on ne peut pas. C'est un ordre de grandeur. http://airylab.fr/ratio-de-strehl/
  20. C'est bidon à faire dans FC tu peux les enlever à la voler. Tu coches le bouton, tu mets le couvercle ou bien tu dépointe l'étoile (le fond de ciel à 1 ou 2 ms on peut dire que c'est quasi noir, je fais dépointer le télescope, et éventuellement je mets le filtre CH4) en guise de couvercle). Tu lui dit de moyenner au moins 10 images (mais là je pourrerais à 50), et il te les soustrait à la voler. C'est vraiment très rapide à faire.
  21. ok je crois que je commence à piger. Il y a bien des détails mais ils sont allongés par de la coma je pense. Si on corrige un peu (mais difficile sur sur image traitée fort) J'ai mis 4 pixels de correction sous un angle de 20°
  22. waaaa c'est canon la manip que tu as fait. J'en ai rêvé et tu l'as réalisée. Un grand merci . Ca confirme que ça fonctionne (je n'étais pas 100% confiant). Je pense que je vais me fendre d'une vidéo là dessus, c'est une bonne alternative au Roddier. On voit là que l'on est pas dans de la poésie à L/30 comme on voit souvent sortir de ce test. C'est le monde réel Néo. Tu as une bonne nouvelle en passant c'est que les valeurs montent entre 3 et 1% ce qui veut dire que 1% n'est peut être pas encore l'optimum. Ca deviendra peut être trop bruité mais ce serait intéressant de voir ce que donne 0.3% voir si ça converge avec 1 ou bien si ça progresse encore. AS3 ne prendra pas 0.3 en input, mais tu peux mettre un nombre d'image à stacké pour jouer sous 1%. En tout cas, tu as des mesures qui montrent que le télescope est dans les clous. 0.8 oui c'est un peu bas, on pourrait espérer sur ce type de tube 0.85 voire 0.9%. Mais déjà prend ça pour un minimum garanti, et va savoir si en passant dans la Barlow, le filtre et l'ADC tu ne perds pas quelques pourcents aussi ? L'air de rien, mettons que le tube soit à 0.85, si les accessoires le tombent à 0.80, ils ont en eux même tous ensemble un Strehl de 0.94 qui n'est pas si mauvais. On est dans l'hypothétique là mais si c'est le cas, la question est de savoir si il y a un maillon faible dans les 3. La logique voudrait de commencer par enlever l'ADC en visant une étoile plus haute. Et, à refaire, bien entendu il faut enlever le dark. Ca peut être des manips intéressantes pour les bonnes nuit d'hiver sans planète. Question bête, est ce que tu es certain à 100% de ne pas avoir de saturation du tout sur les brutes ? Ca fluctue beaucoup et ça impacterait le résultat de façon négative aussi. En terme de front d'onde c'est un ordre de grandeur autour de 40+nm en l'état. A titre de comparaison le µ300 est autour de 30-nm. Le 250 à 18 nm (mais faut pas trop le considérer celui là c'est une source d'écœurement ). Cette valeur de 30 nm c'est sans les accessoires, je n'ai jamais fait avec. Ton agrégat de pixels chauds je le passerais au filtre antipoussière de PS pour le virer, voir si ça a une incidence ou pas. (Si tu as le courage, tu as dû y passer bien du temps là !)
  23. Ok. Tu peux publier les deux images séparément dans la soustraction. En faisant blinker on verra mieux je pense. Leur aspect reste étrange, sans doute une façon de filtrer le bruit. Ce que je vois c'est surtout dans le 1/3 supérieur, comme un moutonnement avec un axe privilégié haut bas. Il n'y a pas ça sur l'image 1 et 3 de ce fil. ah oui excellent, je suis neuneu j'ai les formules dans un coin pour calculer ça. Le résultat ne m'étonne pas en tout cas. Intuitivement j'aurais dit que c'est dans ce sens. Là je serais plus prudent car il est plus facile d'atteindre une bonne perf optique globale (intrinqèque + réglage) avec un 300 qu'un 620 surtout en mission. Ce tube n'a jamais rien sorti de fous en planétaire dans le visible, à mon avis le rendement n'est pas dingue. Donc il se peut que dans la pratique en terme simplement de front d'onde le Mewlon fasse jeu égale avec ce télescope dans l'IR.