jldauvergne

Member
  • Content count

    12385
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    13
  • Country

    France

Everything posted by jldauvergne

  1. Stellina, ou la revanche du clone de l'eVScope

    Il y a genre 400 ou 500 clubs d'astro dans ce pays plus ou moins équipés et qui permettent au plus grand nombre de pratiquer l'astro sans claquer la tirelire, sans parler de nombreux télescope de 600 mm et plus accessibles au plus grand nombre y compris dans des sites prestigieux. Il suffit de traîner là où son les amateurs pour constater l'extraordinaire mixité sociale. A travers l'astro j'ai côtoyé de nombreux ouvriers, des chômeurs, mais aussi des star du show biz et de grands industriels. Et tout ce petit monde se côtoie. Pas une seule fois. Tu peux chercher. J'ai juste une fois poussé un de tes raisonnement jusqu'à l'absurde pour te démontrer ce qu'il avait d'absurde. Ne deviens pas désagréable, la discussion a été courtoise jusqu'ici. J'ai pris du temps à répondre à de nombreux de tes arguments, donc tu peux avoir le respect au moins du temps que passent les gens à te répondre, même si la réponse ne te convient pas. Je ne sais pas de quelle foi religieuse tu parles. J'ai dit et redit que ce genre de télescope ne serait pas fait pour moi et que je trouve aussi le tarif haut, c'est précisément de la nuance. Dans ton bashing par contre je n'ai vu aucune nuance et tu uses de ficelles rhétoriques qui ne sont pas des arguments de raison ni de logique. Bref tu n'aimes pas ces télescopes, on a compris. Ce qui me fascine à chaque fois dans ce genre de discussion c'est l'énergie déployée pour basher le truc, démontrer que c'est nul dans l'absolu, comme si il y avait un enjeu. Ca ne te plait pas ?. Ok ne l'achète pas. Si des gens les achètent, les utilisent et peut être éventuellement se font plaisir avec, et bien tant mieux. Juste tant mieux. Si 2 jeunes entreprises astro poussent en France tant mieux également, on ne peut que leur souhaiter de réussir. A moins d'être malveillant.
  2. Stellina, ou la revanche du clone de l'eVScope

    L'homme de paille est son ami.
  3. Stellina, ou la revanche du clone de l'eVScope

    Personne n'a dit ça et personne ne fantasme ça il me semble. Par contre en partant de 4000€ ce qui est haut on peut espérer voir des produits de ce type plus abordables commercialisés un jour. Tu peux aussi imaginer des versions plus haut de gamme pas beaucoup plus chères avec un capteur haut de gamme genre IMX183. Passé le gros effort de développement initial je suppose aussi qu'il est possible d'aller vers des versions light autour de 2000€. Il y aura forcément un prix plancher, on est dans une niche, l'optique a un coût incompressible supérieur à 200/300e et il faut ajouter tout le reste et ça ne sera jamais produit à des centaines de milliers d'exemplaires. On peut le prendre dans tous les sens, un setup pour faire du ciel profond coûte au grand minimum 1500€ sans compter l'informatique. Tu peux aussi imaginer un oculaire électronique qui reprend les outils développés sur ces télescopes et que l'on pourrait monter sur n'importe quel instrument. Il y a un marché pour ça je pense et ça peut coûter vraiment moins cher qu'un télescope complet. C'est un peu une question d'imagination tout ça et il n'y a pas de limite de ce côté là.
  4. Stellina, ou la revanche du clone de l'eVScope

    Il faudrait demander au milliers de gens qui ont commandé un ou l'autre de ces deux télescopes. Le fait est que ça s'adresse à certaines personnes. Il y a des clubs, des gens geek et aisés, etc. C'est aussi pas mal de commandes à l'étranger, l'approche et la mentalité est différente.
  5. Stellina, ou la revanche du clone de l'eVScope

    Il y a un dérotateur et un système antibuée (par récupération de la chaleur de la caméra).
  6. Stellina, ou la revanche du clone de l'eVScope

    Elle est bonne celle là. C'est toi qui est en train de faire preuve d'intolérance vis à vis d'une pratique. C'est toi aussi qui parle d'un produit sans l'avoir vu ni l'avoir essayé, le tout pour émettre un jugement négatif, radical et définitif. Bref tout dans le préjugé et l'a priori. Émettre des réserve c'est dire : sur le papier je ne suis pas convaincu mais j'ai l'esprit ouvert, je suis curieux, je ne demande qu'à voir. Sauf que tu ne cherches pas à voir et tu es totalement étanche aux propos contradictoires de ceux qui ont eu entre le mains le télescope dont tu parles. Sauf que personne n'a crié à la révolution pédagogique. Là encore tu pratiques l'homme de paille. Stellina n'est pas un produit Jeulin à destination de collégiens, donc ton analogie avec du matériel pédago n'a aucun sens. C'est un produit de loisir comme un drone, et ça n'a pas ou peu de vocation pédagogique, ce qui est "vendu" c'est simplement une facilité d'accès à la pratique de l'astrophoto tout comme un Mavic DJI rend l'image drone accessible à tous. Et comme avec un DJI en se grattant la tête on pourrait imaginer de dériver l'usage à des fins pédagogiques, c'est juste que ce n'est pas son but 1er. Juste un exemple. Imagine que tu veilles faire un exposé à des collégiens sur la vie et la mort des étoiles. Tu peux faire ça en classe avec un put... de ptt, ou bien dehors sous les étoiles, avec un télescope connecté en invitant chaque élève à installer l'appli et se connecter à l'instrument, et tu vas d'objet en objet pour raconter ton histoire, genre M17, M11, M13, M27, les Dentelles. Et ceci n'interdit pas de prolonger la soirée par une observation au télescope sur quelques objets spectaculaires.
  7. Stellina, ou la revanche du clone de l'eVScope

    Tout pareil. Mon propos n'est pas de défendre Stellina, je suis juste agacé de voir certaines pratiques dénigrées, surtout avec des arguments du genre c'est trop high tech. On est dans un monde paradoxale où les échanges avec les autres n'ont jamais été aussi nombreux et pourtant le rejet de l'altérité progresse. Sans doute que le défaut du monde digital et de la télé est de faire découvrir l'altérité sans vraiment permettre de la comprendre et de la connaître vraiment. Le numérique et la mondialisation ne remplacent pas les expériences de la vrai vie. L'échange est souvent plus riche autour d'un thé avec des gens dont on ne parle pas la langue, qu'en restant derrière son clavier pour éventuellement parler de ce que l'on ne connait pas.
  8. Stellina, ou la revanche du clone de l'eVScope

    Non je ne vois pas l'idée vu que ça n'est pas ce que ça fait. C'est un raisonnement totalement absurde, on pourrait dire la même chose du marchant de caméra CCD. Qui te prouve qu'elle ne va pas puiser dans une base de données ? Dans le même registre il y a pas mal d'année j'avais testé un des nombreux service remote disponible. C'est assez comparable à Stellina finalement, tu peux faire une photo avec assez peu d'expertise, le logiciel rend le truc simples et accessible. Et bien je peux te dire quand tu t'installe dans ton bureau à 9h du matin et que tu vois arriver sur ton écran l'image de M63 prise au même moment par toi même au Nouveau Mexique, ça fait quelque chose. Déjà c'est trop étrange de prendre des photos le jour, et piloter un instrument situé aussi loin ça a quelque chose de magique. Et tu vois avant de faire ça j'avais pas mal d'à priori sur ce genre de service, le fait de ne plus avoir le contact physique avec le télescope (que tu peux quand même avoir par ailleurs puisque les pratiques ne s’excluent pas). Bref, avant de donner son avis sur quelque chose, surtout quand il est aussi catégorique, il est prudent de s'être donné la peine d'en savoir un peu plus sur le sujet dont on parle et si possible en avoir vu une démo. Ce qui me frappe c'est que pas mal -d'internautes réfugiés derrière leur pseudo- déblatèrent sur eVscope et Stellina mais ce ne sont jamais ceux qui ont vu ces instrument fonctionner pour de vrai. Non, je ne t'ai pas prêté de propos, j'ai juste poussé ton raisonnement plus loin pour te montrer ce qu'il a d'absurde. Grand bien te fasse, vous partagez au moins le plaisir de cuisiner le poisson et le manger. Dire que tu n'as même pas construit ta canne à pêche toi même, tu vas être pris de haut par des vrai de vrai qui font tout de A à Z. Sans dec opposer des pratiques entre elle ou en dénigrer certaines ça n'a aucun sens. Ce n'est qu'un loisir, chacun se fait plaisir comme il veut du visuel à la photo en passant par le dessin. Encore une fois je comprends que ça ne te parle pas pour toi, pour ta pratique à toi, mais j'ai vraiment du mal avec le discours qui tend à dénigrer parce que ce serait trop ceci, pas assez cela et tralala, le tout avec des mots forts "je m'offusque", ... C'est cher, ça c'est entendu, mais le reste, ... le produit est là, il est made in France, libre à chacun de l'utiliser, ... ou pas. Ca ne fait de mal à personne.
  9. Stellina, ou la revanche du clone de l'eVScope

    tu devrais peut être lire les tests publiés sur le sujet pour comprendre Au moins faire cet effort au lieu de blablater sur des produits que tu n'as sans doute même pas vu en vrai, pris en main etc. Et en test je ne parle pas d'une vidéo d'influenceur qui en prend de la toute bonne. Aucune solution du commerce n'est capable de faire en photo en moins de 10 minutes montage compris. Et aucune solution du commerce n'est facile d'utilisation (montage, mise en station, mise au point, collimation, guidage, traitement, maîtrise de X logiciels).
  10. Stellina, ou la revanche du clone de l'eVScope

    ah oui je vois bien de quelle vidéo youtube tu parles, du genre hystérique du montage survolté (très pénible à regarder). Sauf que le gonz est pas spécialement astro amateur et qu'il tire tout à la caricature. Son propos n'engage que lui. Ceci dit là où il a raison c'est que le produit met l'astrophoto à la portée de gens qui n'aurais pas pu en faire avant. C'est un peu comme les drones, avant DJI ce n'était pas donné à tout le monde de faire voler un objet télécommandé, il fallait un sacré investissement de temps et de passion. Aujourd'hui tout ça a changé et plein de gens s'éclatent avec ces objets de loisir simlpes à utiliser. Donc si demain des gens qui n'auraient jamais fait d'astro en font grâce à ça tant mieux. Pour le moment le tarif est élitiste et à mon sens trop haut. Mais bon les premiers drones un peu canon étaient aussi assez hauts en prix, depuis ça a beaucoup évolué. Le dernier Mavic mini est autour de 400€ alors qu'il n'y avait rien à moins de 1500€ il y a quelques années.
  11. Stellina, ou la revanche du clone de l'eVScope

    Qui ? Ce serait pas un genre de technique de l'homme de paille de faire dire aux gens ce qu'ils ne disent pas pour mieux dénigrer ? Bref une couillonnade rhétorique ? On lit beaucoup ce genre de commentaire, mais si on va par là il va falloir m'expliquer l’intérêt de photographier M42 avec n'importe quel matériel alors que Hubble en a fait une image insurpassable. Quel est l’intérêt de regarder à l'oculaire une nébuleuse que tu as déjà vu 100 fois ? Quel est l'intérêt d'aller à la pêche alors que tu peux aller chercher un poisson chez le poissonnier ? Bref, quel est l'intérêt d'un loisir ? Que toi tu n'ais pas envie de le pratiquer comme ça, ça peut s'entendre (pareil pour moi), mais on ne peut que constater qu'il y a de la demande sur le Stellina et l'eVscope donc ça va répondre à l'envie de loisir de certains. @chonum a raison qui tu serais pour juger ? Unistellar a levé plus de 2 millions de dollar en crowdfunding. C'est juste la plus grosse levée de fond en Europe sur un projet technologique. Perso je n'aurais pas parié un copeck sur ce marché là, mais force est de constater qu'il existe et que les deux entreprises en font la démonstration. Mais tu as raison. Tu sais quoi, il faut pousser cette idée au bout, revenir au guidage manuel parce que après tout une caméra de guidage c'est un boîte noire, on ne comprend pas ce qu'elle fait. Jetons aux orties tous les goto aussi, car il n'y a rien de tel que de passer 1h à trouver un champ pour être bien pédagogique. Faut bien qu'ils comprennent qu'ils font en chier les jeunes, comme ça seuls les plus motivés vont persévérer, on laissera les autres sur le bas côté, c'est pas grave on a toujours fait comme ça dans l'éducation nationale, ça prouve que c'est ce qu'il faut faire. Enfin et surtout, revenons à l'argentique car là au moins on pouvait comprendre 100% du processus alors qu'en CCD, c'est de l'électronique tout ça machin on n'y comprends pas grand chose. Seulement 0,000001% des utilisateurs de caméra CCD sauraient en fabriquer une eux même il parait. Ca pour une boîte noire, c'est une belle boîte noire. Ché pas si il ne faudrait pas carrément revenir au dessin même, en utilisant une optique poli soi-même et assemblée dans des tubes en carton, pour être bien bien pédagogique et être sûr de comprendre tout ce que l'on fait. Ce qui est certain, c'est qu'en astro c'était vraiment mieux avant, ça sentait bon la sueur, l'huile de coude, l'acide, la poix, la chimie, la graisse qui suinte. Tout es aseptisé de nos jours, c'est affreux.
  12. Le ciel vu du désert marocain

    Belle série. J ai de bons souvenirs de ces dunes
  13. Disparition de Gérard THERIN

    Janvier 95 pour ceux qui ont une collection. Je viens de l'ouvrir, je l'ai sous les yeux. C'était un cahier photo fait par @Superfulgur sur 4 doubles pages. Il y a assez peu de personnes qui ont eu le droit à d'aussi gros cahiers photo. C'était encore tout au TP2415, c'est assez dingue de voir ce qu'il sortait ça se laisse encore regarder aujourd'hui. Les vues des planètes ont pris une claque au premier abord, sauf que si on se dit que ce sont des images brutes (pas de stacking à l'époque), on se rend compte du potentiel qu'il y aurait à en stacker quelques centaines. La Jupiter à f/100 est quand même stupéfiante quand on lit que c'est pris au C8 à f/100 en posant 3s (oui, oui 3s ! ). Demandez à @Sauveur quelle danse il fait autour de son télescope lorsque son C8 lui sort ça en live. Notez au passage la taille de la GTR. La Lune se laisse encore bien regarder, quant-au ciel profond on pourrait croire à du numérique tellement c'est bon, à coup de pose de 3h sur IC1396. Oui 3h ! Imaginez à l'époque c'est du guidage manuel et la moindre erreur de chargement, de mise au point, de guidage, de développement, c'est 3h de perdu. Fallait être Jedi pour arriver à ce niveau là. C'est plus impressionnant encore que ce qu'il a fait ces dernières années. Que l'on me comprenne bien, il était au top niveau ces dernières années, je ne dévalorise pas cette partie de sa production. Mais le numérique à clairement rendu le truc accessible à plus de monde (on le voit il y a beaucoup de cadors actuellement), alors qu'à l'époque de l'argentique il y avait vraiment un côté moine bénédictin vu la minutie et la patience qu'il fallait pour sortir de telles images. Ce n'était accessible qu'à une petite élite de gens très doués. Le numérique permet une rapidité d'apprentissage. Le mode essai-erreur permet à des gens moins doués d'y arriver aussi en bossant un peu plus. En argentique si on n'était pas trop doué, le mode essai-erreur ne dépassait jamais le stade de l'erreur. Perso à cette époque là je n'ai jamais fait de guidage de plus de 45 min, c'était long déjà, fioulala. On finissait l’œil exposé à force de fixer le réticule, limite à avoir des hallucinations, 3h je n'aurais tout simplement jamais eu la patience. Et puis une fois la photo prise, encore fallait-il savoir l'exploiter sous l'agrandisseur, ça aussi c'était toute une histoire. Sortir un tirage c'est facile. Sortir un beau tirage, c'est hyper technique entre la mise au point, les poussières, le masquage, le choix du filtre, etc. Bref il maîtrisait tout ça au plus haut niveau de cette époque.
  14. Disparition de Gérard THERIN

    Je rencontré Gérard il y a quelques années seulement après avoir suivi ses exploits dans les années 90 et de nouveau ces dernières années. Il va beaucoup nous manquer, on avait plein de projets avec lui au Pic du Midi, il n'aura pas eu le temps d'en profiter. Je vais repenser à lui à chaque fois que je fais sortir mon télescope, il y a sa Clavé 2x montée dessus, celle qu'il utilisait dans les années 90. J'ai appris ça hier soir, quelle tristesse. On a beau avoir été préparé à cette nouvelle depuis des mois on espère toujours un miracle. Je sais en tout cas qu'il s'est battu comme un diable, il avait déjoué tous les pronostiques des médecins jusqu'à un certain stade. Foutue maladie, une grosse pensée pour ses amis les plus proche et sa famille. C'est un grand qui nous a quitté, il était aimé et respecté de tous.
  15. camera sCMOS diagonale 70mm

    Achetez vite avant le brexit, ça ne sera plus le même prix ensuite
  16. Monture EQ8

    Peut être le problème des vielles monture Taka aussi. Le moteurs prennent du jeu. Ca vaut peut être le coup de la faire réviser ?
  17. Mewlon 210 ou newton 300/1200

    Si il y en a en France, mais je ne sais pas combien. Pas beaucoup ça c'est sûr. Il y a un 400 aussi en Cassegrain. Celui là on ne l'a jamais vu au show room OU, je ne sais pas pourquoi
  18. Mewlon 210 ou newton 300/1200

    J'observe que des planètes donc perso je m'en fous. En lunaire c'est encore jouable si on reste sur un petit capteur genre IMX290 à f/20. Je serais curieux de voir dans une version CRS pour voir si l'applanisseur conserve vraiment la qualité d'image. Dans le dernier l'Astronomie ils en testent un et disent qu'ils n'ont pas fait le test en planétaire car dans ce domaine le tube n'a plus à faire ses preuves. L'ancienne version sans correcteur en effet n'a plus à faire ses preuves. Le problème c'est que la version CRS on n'en sait rien. Je n'ai jamais vu d'images planétaires faites avec. Et même avec l'ancienne version, en France je ne connais que @JPProst et @Castor qui ont montré ce que ces tubes ont vraiment dans le ventre. Les images sont assez rares, il suffit de mettre Mewlon 250 + Jupiter dans google pour s'en rendre compte. Et le µ300 je n'en parle même pas. On ne trouve rien digne de ce nom. Si c'était pour moi, je serais inquiet de savoir à quel point il faut respecter le tirage derrière l'applanisseur. Et si c'est oui, il faut le respecter scrupuleusement, à quel point on peut faire un montage simple avec barlow 2x, RAF et ADC (ce sont des questions ouvertes que je me pose moi même, je n'ai pas la réponse, j'aurais bien aimé lire ces réponse justement dans le test publié par la SAF). Je poserai la question à @Rémi Petitdemange ou @Richard Galli à l'occasion, à moins qu'ils passent par là.
  19. Mewlon 210 ou newton 300/1200

    C'est une version CRS à ce prix là. Et si il traîne encore dans les PA ça veut dire qu'il est au dessus du bon prix. Les anciennes version ça se négocie dans les 4000/4500€ et je trouve ça très raisonnable pour la qualité de l'instrument.
  20. Mewlon 210 ou newton 300/1200

    vala, et le tout sans shifting. Du grand art, ça, ça fait vraiment haut de gamme.
  21. Mewlon 210 ou newton 300/1200

    J'ai toujours eu un jugement nuancé sur ce tube. Déjà je peux dire que je l'affectionne beaucoup, il ne sera jamais à vendre même si je ne m'en sers plus pour le moment. Je me le suis acheté à mes 18 ans, c'était un rêve et il s'est upgradé en Mewlon 250 il y a un an. Ca donne une partie de la réponse : je pense globalement du bien des Mewlon. Mais, ... oui il y a un mais quand même, le 210 n'a pas toutes les qualité du 250. Je ne trouve pas ça normal d'avoir du shifting sur un télescope à ce prix là. Le fait de ne pas avoir de virole à l'avant ne favorise pas sa stabilité optique. Il peut se dérégler facilement. Je l'ai un peu redécouvert en observant à domicile, si il ne prend pas la voiture et en faisant attention, l'alignement optique est conservé. Un truc que je n'aime pas sur le µ210 c'est son araignée. On voit les aigrettes un peu autour de Jupiter, beaucoup autour de Mars (peu voire pas sur Saturne). Avec son araignée à 3 branches, le µ250 diffuse beaucoup moins. 3 ça diffuse moins que 4 de base et c'est étalé sur 6 axes au lieu de 4. On doit gagner un facteur 2 sur la diffusion, je ne me trompe pas. Par contre un avantage sur le µ250, il se collimate très facilement avec 3 vis contre 6 sur le gros. La collimation reste pointu car c'est un DK, il faut être tatillon. Outre cette histoire de collimation, le µ250 est pour moi un tube d'excellence sans défaut. Le 210 a une partie de son ADN mais une partie seulement. Pour relativiser ses défauts il faut se souvenir qu'il y a un facteur 2,6 de prix entre les deux. Ca fait cher les 40 mm, mais on gagne la mise au point électrique sur le secondaire (super système), l'ouverture arrière pour la mise en température, et la virole à l'avant. Ce n'est pas anecdotique. A oui un dernier truc à avoir en tête, la qualité de surface des optiques est bonne sur les deux, et ça en planétaire c'est vraiment plus important qu'on ne l'imagine. J'ai souvent eu des images très étonnantes dans le 210. Sur le 250 l'araignée permet carrément d'avoir un rendu "APO-like". Je le surkiffe Pour conclure, si la collimation c'est un truc qui ne te rebute pas trop et si ton télescope ne va pas trop se taper des bornes et des bornes en caisse, le µ210 est préférable. Si tu veux bouger et pas trop te prendre la tête, préfère le Mak 180 (il faudra quand même le collimater une fois, ne rêve pas, sauf à l'acheter en occasion à un utilisateur sérieux).
  22. Mewlon 210 ou newton 300/1200

    Sur les planètes puisque c'est ce dont on parle c'est négligeable. On n'a pas les niveau de pollution de villes comme Pekin dans nos grandes villes. Il suffit de voir ce que les uns et les autres sortent en image. En l’occurrence la dernière opposition de Jupiter on a surtout vu l'avantage d'être en ville avec les images de William et les miennes. Réouverture de la discussion Je n'ai toujours pas compris ton raisonnement. C'est le F/D résultant qui compte, typiquement il faut être autour de f/20 à f/25 en planétaire avec les caméras actuelles. Que tu partes d'une optique à f/4 ou à f/12 ça ne change rien, c'est juste la puissance de la barlow qui va différer.
  23. Mewlon 210 ou newton 300/1200

    Ca semble petit comme différence, mais sur la surface de l'objet le 210 à 36% de détails en plus, et ça fait une grosse différence en fait. C'est presque le ratio de diamètre qu'il y a entre mon Mewlon 250 et mon Mewlon 210, franchement il y a un monde entre les deux.
  24. Mewlon 210 ou newton 300/1200

    piqué plus faible en ville ? Pourquoi ? Non en planétaire il faut raisonner à f/D constant. Changer de diamètre ne change pas le temps de pose. Ca oui car en visuel il est rare de pouvoir monter à plus de 400/500x, or le 200 et le 300 peuvent tous les deux monter à ses grossissement et là avantage très net au 300. Le rendu des couleurs est bien meilleur aussi dans le 300 du coup.
  25. Mewlon 210 ou newton 300/1200

    il y a même mieux avec le 505 mm