jldauvergne

Membre
  • Compteur de contenus

    11 077
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    9
  • Pays

    France

jldauvergne a gagné pour la dernière fois le 13 novembre

jldauvergne a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

1 471 Très bonne réputation

À propos de jldauvergne

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    Système solaire
  • Adresse
    Terre
  1. les abérrations optiques

    J'ai fait des livres qui traitent de ces questions, tu peux aller les lire et commander ici même pour le plus récent des deux http://guidejumelles.com/ http://www.delachauxetniestle.com/ouvrage/observer-avec-une-lunette-et-un-telescope/9782603015810
  2. On avait dit pas les habits Vaste sujet chez les astrophysiciens.
  3. Mauvaises nouvelles du Webb space telescope

    ça c'est une bonne remarque, mais avant, les Américain savaient comment faire, ils envoyaient un avion qui vole plus vite que les missiles (le SR71). De fait les Soviétique ont eu beau le canarder, ils n'en ont jamais eu un seul alors qu'ils étaient parvenus à descendre un U2. Soit le SR71 a un remplaçant classifié (c'est totalement imaginable, le F-117 n'a été connu qu'après qu'ils en aient vautré un en Californie), soit ils ont un autre moyen aussi efficace dans l'espace, mais je ne vois pas lequel. Le problème du satellite, c'est qu'il n'est pas à la verticale de l'endroit que tu veux au moment que tu veux. En cas de crise grave il y a du carburant pour changer l'orbite, mais c'est très coûteux, et accessoirement même si l'heure de passage peut être modifiée, le télescope ne reste pas sur place. Les drones certes il faut une base à côté, mais les Etats Unis ont des bases un peu partout où ça compte pour eux dans le monde entier, donc je pense que ça joue un rôle important dans les nouvelles stratégies. Il n'y a un déficit qu'en Amérique du Sud par rapport à leurs intérêts (la CIA a tellement mis le Bronx là bas, qu'ils sont indésirables dans la majorité de ces pays). Il y a aussi un déficit en Afrique mais c'est une sphère d'influence Européenne, dans la pratique ils y mettent rarement les pieds, sauf au nord;
  4. C'est une blague de Guillaume Dovillaire, mais je veux bien l'endosser aussi
  5. Hello vous devez êtes nombreux à ne pas avoir pu venir aux RCE, mais on est aussi nombreux à y avoir été sans avoir le temps de tout voir. Bref voici la conférence d'Aurélien Barrau qui a fait salle comble. Je me suis rattrapé, c'est passionnant. N'hésitez pas à suivre la chaîne youtube si vous voulez être informé des nouvelles conférence mises en ligne. On devrait en mettre une par semaine en gros. JLuc
  6. Combien d'abonnés à la revue au 31 août 2018 ?

    Je ne peux que plussoyer. Pour moi Astrosurf Magazine est le fruit d'un long héritage notamment de Pulsar (qui était centré sur Toulouse aussi de mémoire). Il y a une place et un besoin de magazine des amateurs qui s'adressent aux amateurs. Cette ligne éditoriale ne permet pas une diffusion de masse, mais elle n'est pas moins noble ou moins utile pour autant. Et c'est très bien que JPC ait repris ce créneau là, en plus ça fait un ensemble très cohérent avec le forum. Cette ambition de parler surtout aux amateurs était aussi celle d'Astronomie Magazine, sauf que l'impression que j'ai c'est qu'ils se sont justement rendu de plus en plus compte au fil du temps que ça ne permettait pas d'avoir une assise solide du fil du temps, surtout en kiosque. Par certains aspects le contenu a fini par se rapprocher de plus en plus de celui de Ciel et Espace en espérant profiter de la même recette je suppose. S'inspirer, ne suffit pas il faut aussi inventer et c'est sans doute ce qui a manqué pour que ça fonctionne. Il faut se souvenir que juste avant Eclispe avait fait naufrage et pourtant nous n'étions par encore en situation de crise de la presse à l'époque. Actuellement je trouve que l'on a beaucoup de chance d'avoir 3 magazines totalement différents les uns des autres. Il est rare que les sujets se recoupent à un moment donné, et ça répond assez bien à des approches différentes de l'astronomie. Les 3 méritent d'être soutenus, et ils en ont besoin. PS : le passage de l'Astronomie en Kiosque ça reste une énigme aussi pour moi. Je doute que ce soit rentable, il faut une masse critique et arriver à atteindre un niveau d'invendu raisonnable. Peut être qu'ils sont juste à l'équilibre sur le kiosque et que ça permet de recruter de nouveaux abonnés, j'imagine une stratégie de ce genre. Si quelqu'un de la SAF à des infos ce serait intéressant.
  7. Le petit livre des trous noirs

    Je ne vois vraiment pas le rapport. Le spam c'est une intrusion dans un espace privé : ta boite mail, et c'est un contenu que tu n'as pas sollicité du tout. Il est intrusif. Quand tu vas sur le site du Monde tu as sollicité d'aller chercher de l'information, tu es bien content que des journalistes soient payés pour ça, et tu sais très bien que la pub est une des sources de revenu. Et c'est d'ailleurs parce que les journalistes sont payés, et que cette rédaction est dotée des moyens adéquats, que tu sais que tu vas trouver une information qualitative en allant sur ce site là. Ce que tu me dis là, revient à dire, "quand je vais à la boulangerie je veux mon pain, mais je ne suis pas prêt à payer la note car je ne l'ai pas sollicitée. Mais je ne veux surtout pas aller dans une autre boulangerie car c'est eux qui ont la meilleure baguette tradition". Tu te dis pourtant prêt à payer sauf que tu n'es pas abonné au Monde alors que tu donnes comme référence de tes lectures habituelles et qualitatives deux journalistes du Monde. Sur le site du Monde, il me semble que tu ne vois plus les pubs quand tu es abonné (je ne suis pas certain de ça, c'est à vérifier, quoi qu'il en soit si tu étais abonné, l'usage de ton add block serait totalement justifié). Après, tu fais ce que tu veux, tu es libre, ce que tu fais n'est pas interdit, mais tu vas te voir refuser de plus en plus l'accès à des sites d'info avec ton add block. Tu es dans la contradiction à vouloir des infos de qualité sans vouloir les payer. C'est le propre de notre société, on a tous non contradictions, je ne te fais pas la morale. Il faut juste ne pas faire l'autruche et avoir conscience dans cet exemple précis qu'il y a des emplois de journalistes en jeu et la qualité de l'information de façon globale.
  8. Le petit livre des trous noirs

    C'est bien, tu es dans la situation du type qui va à la boulangerie et qui part sans payer sa baguette. Une petite vidéo pour toi ci-dessous Tu as le choix de regarder une pub plutôt que de donner de l'argent et même ça tu le refuses. Ca fait bien d'utilisé des bloqueurs de pub, mais en fait on le fait en pensant uniquement à son petit confort et pas en réfléchissant au conséquences (auteurs non payé dans le système que j'ai décrit de rémunération en droit d'auteur au clic). Tu estimes donc que les gens que tu as encensé plus haut ne méritent pas de revenus pour l'informations qu'ils te donnent. Je ne sais pas quel boulot tu fais, mais ça te ferais drôle je pense si les gens pour qui tu rends des services ou produits des choses estimaient que ça ne mérite pas rémunération. L'information de qualité est une des clefs de la démocratie, ne l'oublions pas. Je pousse le truc un peu loin, mais je ne fais que constater l'augmentation hallucinante de la précarité dans mon métier alors qu'il est fondamental, en particulier en science (climat, pesticides, OGM, santé, énergies, biodiversité, etc, etc).
  9. Mauvaises nouvelles du Webb space telescope

    Un télescope de 6 m en orbite basse ne passerait pas inaperçu et je vois mal quelle serait l'utilité. Il pourrait résoudre des détails de 5 cm en théorie depuis une orbite à 500 km, et un peu moins encore si il descend à 300 km comme les KH. Sauf que dans la pratique la turbulence atmosphérique serait limitante et on peut se demander si il y a un réel intérêt stratégique à voir des détails aussi petits quand on dispose aussi de drones (quand un tireur d'élite doit viser à plus de 2 km, un drone est bien plus adapté qu'un satellite, il peut en plus mesurer les vents pour la balistique). Les Keyhole a ma connaissance ont fait jusqu'à 3 mètres et la stratégie actuelle pour les successeurs est d'envoyer des télescopes plus petits mais plus nombreux. La taille des Keyhole n'est pas un très grand secret puisque la NRO en a donné 2 à la NASA (qui ne sait à moitié pas quoi en faire). Et accessoirement vu le dérapage budgétaire phénoménale du JWST, on peine à imaginer que l'industrie US avait les savoir faire, ....
  10. Le petit livre des trous noirs

    accessoirement beaucoup figurent dans la littérature scientifique et ne sont donc pas en accès libre et pas forcément compréhensibles du quidam (surtout sur les trous noirs )
  11. Le petit livre des trous noirs

    Une partie du problème c'est en effet que l'on trouve tout et surtout n'importe quoi, et l'internaute derrière son smartphone ou son PC n'a souvent pas l'expertise pour le faire ce tri. D'où les nouveaux amis de la terre plate, les climatosceptiques, l'invention des illuminatis, la théorie du grand remplacement et j'en passe. Actuellement et encore plus qu'avant, une partie du travail du journaliste ou de l'écrivain sérieux est de faire le tri et la vérification des informations. Ca prend du temps, ça coûte de l'argent. Et encore ce n'est pas toujours fait assez sérieusement. Quand je vois Gargamel venir sur tous les plateaux TV réhabiliter Pétain sans un historien en face de lui, ça me sidère. La TV à la limite c'est une cause perdue, mais la même chose se passe à la radio, et ça c'est plus inquiétant. Un autre aspect est la quantité d'informations même fiables. On vit dans un ère de publication scientifique effrénée, et extraire les informations vraiment intéressantes de ça, c'est un boulot énorme. Le fait que l'on trouve tout sur le web, c'est un argument que m'avait opposé un éditeur quand on a fait le livre sur les jumelles avec Guillaume Blanchard. Dis moi où tu trouves une histoire fiable et détaillée sur le sujet (avec de nombreuses infos issues d'archives historiques et des fabricants) ? Dis moi où tu trouves plus de 60 tests faits avec des moyens de métrologie fiables ? Dis moi qui sur le web est allé visité 4 usines à travers l'Europe pour traiter ce sujet ? Dis moi qui a dialogué avec plus de 100 interlocuteurs dans le domaine pour synthétiser les informations sur le sujet ? Au final c'est un an de boulot en sacrifiant beaucoup de nuits et beaucoup de we, il est difficile d'imaginer ce travail donné gratuitement (encore que du côté de ce que touchent les auteurs on n'en est pas loin, mais c'est un autre débat). Je vais prendre un autre cas plus en rapport avec notre sujet. Pas mal de monde attend d'en savoir plus sur eVscope et Stellina, pour le moment seul C&E a fait une prise en main de ces produits. Ah non pardon il y a aussi un "test "sur youtube du Stellina, tu peux aller voir, .... accroche toi. On pourrait multiplier ainsi les exemples à l'infini, mais l'information juste ça se paye, quand c'est gratuit, le produit c'est toi (pub). Quasi le seul contre exemple c'est wikipedia, mais tout n'est pas juste dessus, c'est loin d'être complet sur des sujets pointus, c'est loin d'être à jour dans un domaine comme le notre (est ce que les distance Gaïa ont été intégrées par exemple), les liens vers les sources sont souvent cassés, comme dit @Motta c'est plutôt un complément qu'autre chose. Parfois c'est aussi un point de départ avant d'approfondir dans les livres. J'ai un très grand respect pour les gens que tu évoques, mais aucun d'eux n'est bénévole. Si leur contenu est en accès gratuit c'est parce qu'ils sont sur des sites très fréquentés et ils parviennent à se rémunérer un peu avec la pub. (Donc le produit c'est toi, le Monde a vendu ta visite à l'annonceur). Je sais qu'au moins dans le cas de l'un d'eux il est payé en droit d'auteur en fonction du nombre de clic. C'est un peu beaucoup précaire, heureusement qu'il ne compte pas que sur ça pour vivre. D'ailleurs, ce modèle n'est pas suffisant, il ne t'aura pas échapper que le site du Monde n'est pas sur un modèle tout gratuit. Ils espèrent bien te fidéliser pour t'amener vers l'abonnement (ce qui est bien légitime). Le problème du web et de la pub c'est que les sites internet sérieux comme celui du Monde sont en concurrence avec les site "pute à clic", qui eux n'ont pas d'effort à faire pour créer des contenus "vous ne devinerez jamais qui partage la vie de la célébrité n°40 de notre diaporama" . Du coup la valeur du clic a été fortement dévalorisée, et tout le monde est en train de revenir de ce modèle économique. Rue 89 a disparu, Médiapart existe toujours, et les site d'infos qui hier étaient gratuits passent de plus en plus vers le payant. C'est aussi ce qui a été fait à C&E d'ailleurs. Si vous voulez soutenir du journalisme pro en astro, vous savez comment faire Bref l'info de qualité ce n'est pas gratuit, ...
  12. les abérrations optiques

    Certes, mais pour communiquer des choses compliquées, il n'y a que 2 chemins possibles. Soit tu fais partie de ce que tu appelles des "intellos" (quel vilain terme, mais passons), et tu sais partager ce que tu fais, c'est le cas de certains grands physiciens ; soit tu veux jouer le rôle de passeur de science, et là il est important de t'adosser les compétences de quelqu'un qui connait bien le sujet pour être sûr de ne pas dire d'ânerie. Le problème ce n'est pas d'être simpliste, la vidéo ne l'est pas tant que ça je trouve, le problème c'est de coller à la réalité. Fait l'effort de montrer ta vidéo à un ingénieur en optique et tu verras sa réaction. Mais il vaut mieux aller le voir avant qu'après. Pour être souvent en lien avant de l'optique dans mon travail j'ai appris à rester très humble sur le sujet car il est important d'être précis. Ce n'est pas pour rien que les deux bouquins que j'ai écris parlant d'optique sont coécrits avec un ingénieur. Ils ne sont pas pour autant imbitables, c'est l’intérêt de travailler à deux. Après, il y a des limites comme dans tout. Expliquer simplement l'effet de phase dans une paire de jumelles, franchement on a renoncé.
  13. Sky-watcher R-Mak 300

    Je parle du groupe proche du foyer dont les défauts éventuels ont moins d'impact que les autres éléments optique dans le train. Avec les moyens de prod de syntha il n'y a pas de raison qu'il soit mauvais en terme de surface. En terme de traitement c'est autre chose. Le groupe devant le secondaire si il y en a un est plus sensible (mais toujours moins qu'une lame de SC ou un menique de Mak). Un Edge sur le papier c'est un peu une usine à gaz, mais dans la pratique ça fonctionne pas plus mal qu'un SC. Regarde aussi là où on va le plus loin en résolution c'est en planétaire, on passe à travers 2 lentilles dans la Barlow, deux prismes, un filtre, le hublot du capteur, et pour les Edge tu ajoute un correcteur et une lame de fermeture. Ca fonctionne Ou encore regarde les optiques photo, il y a souvent 16 à 18 lentilles traversées, or pour les optiques haut de gamme là encore ça fonctionne. Mais tu as raison de souligner que ça doit être bien fait, c'est clair. L'ajout d'éléments optiques que simplifie pas, c'est une évidence. Les Mewlon nouvelle version sont aussi corrigé et à f/10. Ce n'est pas incompatible avec l'ajout d'un réducteur. Idem pour les Edge. Pour un télescope que tu utiliserais en remote au Chili par exemple partir de f/10 n'est pas forcément absurde si tu utilises un KAF16803 ou un FAF 09000 (12µm, ça ne fait que 0,8"/pix, ce n'est pas dingue). Sous nos contrées avec 2 ou 3 " de seeing c'est une autre histoire.
  14. Sky-watcher R-Mak 300

    Oui, mais tu es moins sensible en réfraction qu'en réflexion et les groupe proche du foyer peuvent difficilement dégrader l'image. Il faut plus s'inquiéter de la qualité des traitements et des baflages je pense. Si Taka sort maintenant les Mewlon 250 directement corrigés, c'est à priori que l'incidence du correcteur a été considérée comme négligeable. D'autant qu'avec l'augmentation des tailles de capteur le correcteur devient souhaitable sur la Lune. De même les ADC qui nous font yoyoter l'axe optique doivent mieux s’accommoder d'un télescope corrigé. Là je parles un peu dans le vide il faudrait tester.