jldauvergne

Member
  • Content count

    12600
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    13
  • Country

    France

Everything posted by jldauvergne

  1. obs au pst

    <Elle dit meme qu'il faut echantillonner a 3x la resolution <et ce n'est pas parce qu'on echantillonne a 2,4"/pixel <qu'obligatoirement l'image obtenue est au pouvoir <separateur de 4,1" s'il y a turbulence, defaut <d'alignement ou (et) de mise au point.non au moins 2x, donc eventuellement 3x mais elle ne dit pas au moins 3x, ...>Les images brutes en N&B RAW sortant de la webcam, quand >la turbulence est faible, la mise au point et <l'alignement >corrects et l'echantillonnage dans les <normes sont deja au >pouvoir separateur theorique meme <s'il s'agit d'un pseudo >RAW et des images a l'evidence <moins propres en partie >parce qu'elles sont non pre- <traitees. Quoi qu'il en soit <ce qu'on leur demande a la <base est deja satisfait.de base sans barlow les webcam echantillonent a 2.8"/pix sur un pst, il faut une barlow pour etre bien echantilloné pour un resultat final qui ne couvre qu'une petite portion du disque et qui est le plus souvent embourbé dans la turbu.>Quant a l'avantage d'avoir de la surface de capteur, ce >dernier est tout relatif au PST puisque la zone du plan >focal disponible n'est limitee qu'a 5mm de diametrenon filtre n'est pas dans le plan focal, ... D'ailleurs on pourrait se demander si on exploite bien le diametre util et si oui sur quelle portion du champ (a priori faible vu la sensibilité des webcams a ce defaut)> ce qui >expose quand on projete a un tres important >vignettage qui >d'ailleurs est deja perceptible sur des >capteurs de petite >taille. C'est par contre un avantage >evident de l'APN en imagerie d'objets etendus.bah tu vois bien que cela n'epeche pas de faire des images et sur celle que j'ai balancé il n'y a pas de traitement pour corriger le vignetage, il est meme perceptible mais sans plus. On pourrait le corriger au traitement mais c'est un peu technique. Mais peut etre y a t il moyen de faire des flat sur le pst en faisant des aquisitions avec une feuille blanche devant l'objectif, c'est a essayer.<Quand dans la vraie nature on ne laisse passer que le H <alpha avec environ 1A de bande passante en plein dans la <partie rouge du spectre, la ou les CCD sont les plus <sensibles une fois debarasses de leurs filtres colores, <j'ai toujours du mal a saisir l'interet d'operer en <couleurs pour n'utiliser a plein rendement que le tiers <des pixels.tu as pas bien lu ce que j'ai ecrit je crois, les pixels "vert" semblent réagir eux aussi ; certes pas a plein rendement mais il faut regarder la qualité des images et comparer a la webcam, ce "plein rendement" n'a pas de sens c'est le resultat final qu'il faut regarder. Si leur filtre est centré sur le vert assurement visiblement ils captent aussi du rouge, 1/2 des pix sont verts, 1/3 rouge, ca nous fait 3/4 des pixels utils... Et des pixels qui fonctionnent avec une electronique de qualité (plu ou moins selon l'apn) pas comme sur une webcam, il faut arreter de croir qu'une camera se reduit a un capteur, tout ce qui a derriere est au moins aussi important si ce n'est plus ! Et ce n'est pas une question d'interet ou pas d'opperer en couleur, mais les apn n&b n'existent pas.Et puis regarde les resultats, je ne voit pas d'images webcam ecrasant les images apn, ... Moi ce que j'ai fait ce n'est pas propre et l'apn utilisé est un vieux camedia c3000 qui ne casse pas 3 pates a un canard, mais en bossant bien avec une adaptation adequat et non a main levee, avec une monture et non un pied photo et eventuellement avec un apn plus performant on peut forcement aller beaucoup plus loin, et il n'y a pas de raison pour que les apn fassent moins bien. Meme si la chaine optique est lourde on bosse en monchromatique et en plus a des longueur d'onde tolerante ce qui limite tres fortement la casse.[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 04-02-2005).]
  2. D100

    reivax : "Je pratique ce dark en automatique et puis je fais un vrai dark en plus( ça élimine très bien le bruit du capteur)"donc tu enleves deux fois le dark a ton image si je comprend bien ?? Y a un bugg la, ... Si c'est bien ca que tu fais tu ajoute du buits plus qu'autre chose, le signal thermique n'est pas un bruit, mais il contient du bruit en plus de son signal propre. Lorsque l'on fait la soustraction reste ce bruit. Donc tu fais deux soustractions, tu recuperes deux fois ce bruit et en plus tu as un dark "negatif" dans ton image, ... hum hum
  3. obs au pst

    <Ce que j'appele image haute resolution est une image <donnant le pouvoir separateur de <l'instrument et, dans le <cas du PST, puisqu'on travaille en H alpha et non en <lumiere jaune <: 4,1".ne connais tu pas la regle de shanon ninkist ? si tu veux resoudre 4" il faut echantilloner a au moins 2"/pix <Ton image est a 6" de resolution, ou plutot, le plus petit <detail sombre sur fond clair mesure <6", ce qui n'est pas <tout a fait la meme chose. Le contraste et le traitement <font le reste.Je ne sais pas comment tu mesures ca surtout post traitement ? Lorsque j'ai fait cette image la turbu limitait la resolution donc echantilloner plus n'aurait pas changé grand chose. Et puis comme j'ai dit c'est fait a la va vite, … Mais sinon refait tes calculs cette image est echantillonée à environ 2.4"pix, …>Quant au duel APN webcam, il n'existe pas : chacun a son >opinion sur le sujet, chacun <prend plaisir a realiser avec >ce a quoi il croit. Neanmoins, quel dommage de traiter >ainsi <par le mepris le long et patient travail benevole >sur les CCD de nombreux amateurs qui ont <demontre :c'est pas moi qui ai traite les webcamiste avec mepris, ce serait bien mal me connaitre va voir mon site si c’est a moi que tu fais allusion http://astrosurf.com/eternity >1) l'influence des pre-traitements a l'acquisition, > (heureusement : de plus en plus d'utilisateurs d'APN >prennent aussi maintenant leurs <images en mode RAW),je te rappelle qu'a la webcam le raw est du pseudo raw car pour passer dans l'usb il faut forcement compresser un peu la modif a concisté entre autre a ameliorer le taux de compression mais pas a le supprimer, la grosse difference est la supression de certains parametre de post traitement dans l'eprom. Les modifs qui ont ete faites nous donne qq chose qui s'approche du raw mais qui n'en est pas tout a fait. Un bon jpg sur un apn est assez equivalent a ceci pres que son offset est bien plus bas et le niveau de bruit egalement. Sans parler de l'electronique qui est perfectionnee sur un apn et rudimentaire sur un webcam.>2) l'influence de l'usage de la couleur sur la qualite des >images elementaires,oui mais bon, ... quand tu vois ce qui a ete fait avec les webcams couleurs avant les capteurs n&b ce critere n'est pas si determinant (non negligeable certes. D’autant que je constate sur mon apn comme bien d’autres qu'il n’y a pas que les pixels rouges qui reagissent, les verts repondent pas mal aussi (les bleus a peine). Ce qui nous fait ¾ des pix du capteur qui reagissent, … pas si mal. Ce qui est interessant du reste car cela permet de sortir les infos de surface de la couche verte et les infos de basse lumiere -notamment le pourtour- de couche rouge.<3) l'interet des compositages de quelques dizaines d'images sur la diminution du bruit et <l'augmentation du signal, la il n’y a pas de difference avec les apn si ce n’est que pour un meme niveau de resultat il faut compositer beaucoup moins avec un apn 4-5 images c'est pas mal deja. Vu qu’a la base il n’est pas possible de faire autant de brutes a l’apn cela est relativement kifkif.<4) l'interet des sequences a cadence de 5 a 10 im/sec pour recuperer un maximum de bonnes <images dans les trous de turbulence. Certes, ce a quoi on peut opposer le champ des apn, et des images brutes infiniment plus propres meme en jpg<Tout cela est lie aux proprietes des CCD, qu'ils soient dans une webcam ou un APN, ce sont <des faits objectifs et prouves et non du subjectif. <Peut etre le miracle vient-il des capteurs CMOS mais il faudra qu'on me le prouve.Pas specialement de miracle juste des evolutions dans le bon sens. Les rendements quantiques ne sont pas encore au niveau des meilleurs ccd, mais sur les dslr, on constate en general des images bien plus propres en longue pose qu’avec les ccd. Et pour cause , le signal thermique est tres faible seul les capteurs ccd fuji des s2 et s3 rivalisent avec le cmos a ce niveau.<Le jour ou un boitier APN aura un capteur CCD N&B, <fonctionnera en mode RAW et sera <capable de faire des <images a une cadence minimale de 3 im/sec durant 30 ou 40 <secondes <alors la, je larguerai ma webcam N&B sans aucun <regret.Encore une fois les webcam ne sont pas tout a fait en raw, et en jpg, on voit de plus en plus de boitiers capable d’avaler 30 images d’un coup à 3 fps, notamment sur des boitiers non pro, ... Et vu le haut rapport S/B des brutes incomensurable avec les webcams, nul besoin d’en faire 150. Ensuite que vaut il le mieux, des images n&b de relativement moyenne qualité ou bien des fichiers couleurs tres propres ??? La reponse n’est pas evidente, … Seule chose de sur c’est que dans un cas on a plus de pixels que dans l’autre.<L'APN est a l'evidence seduisant pour son cote pratique au moment de la prise de vue mais il <ne faut pas se faire d'illusions : pour le post traitement d'une belle image, la galere est la <meme sinon pire qu'avec un avi de webcam et le materiel informatique necessaire est <comparable.Pire, … je n’irais pas jusque la, mais assez comparable oui, surtout avec les pst a cause du vignetage difficile a gerer. Et c’est clair que pour compositer des fichiers de plus de 3Mopix il faut un PC qui tourne bien. Mais les machines de moins de 2 ans font ca tres bien en general.Pour etre clair, les webcams restent des outils vraiment performant notamment sur les planetes et la lune sur ce plan on est loin de voir les apn les detroner personne ne remet ca en doute. Du moins en haute resolution car pour ce qui est de faire un quartier de lune les dslr sont bien plus efficace, on voit des resultats comparables a la webcam sans passer par un traitement long et fastidieux. Dans le cas tres specifique qui nous interesse ici, le pst, pour avoir essayé les deux, je ne suis pas intimement convaincu de la superiorite de la webcam quant au resultat final. La donne serait peut etre differente sur un autre instrument, mais ici ce n'est pas si tranché. En travaillant proprement je pense que l'on peut atteindre un niveau de detail optimum avec un apn tout en couvrant le soleil en entier, chose bien plus delicate a la webcam a cause du vignetage.JLD[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 04-02-2005).]
  4. obs au pst

    [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 03-02-2005).]
  5. si les plages sont vraiment identiques -mais il faut voir a quel point !- oui le telescope peut donner de bons resultats. Nottons que certain instruments meme avec des defauts peuvent sortir de bonnes choses lorsqu'ils sont bien utilisés. Avec le C9 teste dans c&e que l'on peut conciderer comme moyen optiquement il a ete possible de faire ca par une bonne nuit : http://www.astrosurf.com/eternity/images/planetes/grosplans/sat4.jpg Toute choses egales par ailleurs, une bonne optique sen sortira mieux c'est certain, mais d'une façon générale, le defaut principal des instruments amateurs est leur condition d'utilisation. Bien souvent les gens observent soit dans un mauvais site, soit sans faire la mise à température, soit avec une monture qui vibre, la colimation n'est jamais parfaite -plus ou moins selon l'experience- , etc ... Beaucoup d'images que l'on voit circuler restent en deca de que peut sortir un tube de sa cathegorie meme moyen optiquement. J'ajoute que pour un diametre donné il est meme tres difficile de determiner ou est la limite pratique d'un instrument. Certains s'en approchent ou pense s'en approcher, ... mais dans tous les cas meme par bon seeing les images bougent toujours un peu donc ca pourrait a priori toujours etre meilleurs.JLD
  6. Extraction luminescence image couleur

    pourquoi ne pas utiliser iris ??jld
  7. obs au pst

    astrocomete, je ne sais pas ce que tu appelles haute resolution. Quant au debat apn contre webcam il n'a ici pas de sens et je te le demande c'est quoi le plus compliqué, trouver le montage qui va bien avec l'apn ou dessouder le capteur de la webcam ? Dans tout les cas ce qui compte c'est trouver un outil qui va bien en fonction des ses propres moyens et de se faire plaisir. Au dela de ca, quant on regardes les images qui passent faites avec les apn elle rivalisent assez bien avec les webcam tout en couvrant plus de champ, en voila une de plus pour t'en convaincre : Et encore cette image est prise avec le pst sur pied photo et l'apn tenu a main levé, autrement dit avec cette simple methode il y a moyen de faire franchement mieux que cette image, de plus sa qualité est limité par la turbu ! A+JLD[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 03-02-2005).]
  8. fff, pense a faire un star test, il n'y a vraiment que ca qui permettra de te dire si ton telescope va bien ou pas. Tu peux aussi faire des images avec l'apn si tu as les bague d'adaptation qui vont bien pour faire ca proprement.A+ JLD
  9. pas simple, prenons dans l'ordre : "En effet, j'ai démonté la lame de mon C9 il y a qques semaines. Et évidement, si le secondaire était centré, il ne doit plus trop l'être, bien que j'ai replacé les (seulement) deux p'tites cales de liège au même endroit que je les ai trouvé."Si c'est l'ensemble lame et secondaire que tu as touché, le miroir secondaire doit toujours etre a la meme position par rapport a la lame et dans ce cas n'y touche surtout pas, et si tu n'as pas fait subir de rotation a la lame il doit toujours etre proche de l'axe optique, c'est l'ensemble de la lame qu'il faut recentrer le cas echeant la lame devant elle aussi etre centree sur le primaire.Mais, mais, mais, avant de faire quoi que ce soit il faut tester l'instrument et ne pas le juger simplement sur une image surtout faite comme tu l'as faite, est ce que l'apn a bien fait la mise au point ? Est ce que c'etait aussi mauvais a l'oculaire ? Est ce que tu etait bien a temperature ? La turbulence n'etait elle pas anormalement forte ce soir la , ou la planete etait elle bien haute dans le ciel ?? Comment la colimation a t elle ete faite, a quel grossissement ? La tache de diffraction etait elle visible ? Je ne sais pas quel est ton niveau d'experience donc je me permet de poser toutes ces questions assez basiques. Donc avant tout il faut faire un star test pour evaluer ou en est ton optique et tu sauras si effectivement tu as un fort dereglage . Une page web sur le sujet t'aidera bien http://astrosurf.com/tests/visuel/visuel.htm#haut Et meme dans l'idéal sort ta webcam fait une serie d'images en intra et en extra focale avec une etoile etalle sur 1/3 la hauteur du capteur environ. Tu en composites un paquet pour gommer la turbu et tu les postes ici pour que l'on puisse en juger. Si la lame est dereglee on en recause ca peut s'arranger mais ce n'est pas forcement simple, ... enfin c'est surtout long !"si effectivement un décentrage peut être à l'origine d'une mauvaise qualité d'image. Car le miroir primaire d'un SC est, il me semble, sphérique (merci de confirmer)" tu oublis justement qu'il y a une lame devant le primaire, ... la resultante n'est pas un miroir sphérique."Ce que j'aimerais savoir c'est comment , et où se procurer (fabriquer) un engin permettant des tests optiques équivalents à ceux effectués par C&E dans leur mag sur le C9."un interferomètre est un instrument tres tres couteux largement hors de porté des amateurs, en gros 100 000€ pour celui que l'on utilise (en ordre de grandeur) Il faut en plus un miroir plan parfaitement polis d'un diametre d'au moins celui du miroir. C'est pour ca que les tests de c&e sont fait chez amos, on profite ainsi ne plus des competences des ingenieurs sur place. Mais au niveau amateur, le star test est une bonne approche sans aucun moyens il permet deja de detecter beaucoup de chose mais necessite de l'experience pour quantifier a la louche, pour aller plus loin il y a aussi le ronchy, le foucault ou encore le rodier en cours de developpement par F Lequevre.Voila a suivre, ...JLD
  10. compositage pour ou contre

    il ne te reste plus qu'a faire la mise au point et a compositer JLD
  11. compositage pour ou contre

    nos messages se sont croisés Bruno, ca fait un peu doublon du coup, desoléJLD
  12. compositage pour ou contre

    "orion en photographie ,elle est de quelle couleur?"Cette question n'est pas simple, tout dépend du détecteur que tu utilises. En argentique on voyait des films aux réponses spectrales très diverses, virant au bleu, au vert ou au rouge. Dans le cas précis d'orion elle sort quand meme plutot rouge en argentique émettant beaucoup de H alpha.Sur les appareils numeriques on constate bien souvent un déficite dans le rouge qui donne un résultat assez peu habituel par rapport à nos anciennes références. Ensuite on peut faire une simulation de ce que verrait notre oeil si il y avait assez de lumière pour qu'il fonctionne comme en plein jour. Dans ce cas il faut faire des images dans le rouge, le vert et le bleu avec des temps de pose bien calibrés. Comme par exemple sur cette image de D Malin : C'est assez technique, aussi en regle general les photos que l'on voit ici sont traitées à la convenance de leur auteur qui choisi le rendu qu'il juge esthetique pour lui. Il faut aussi concidérer qu'une camera CCD n'a pas la même réponse que notre oeil, elle est souvent relativement peu sensible dans le bleu, tres sensible dans le rouge et encore assez sensible dans le proche infra rouge elle ne voit pas donc pas la même chose que notre oeil a la base, seul l'emploi de filtre peut permettre de coriger ca. Mais il n'est pas necessairement dans le but de l'auteur de faire des images réalistes au niveau couleur comme on le constate très souvent sur les image de hubble par exemple Sur ce genre de vue une couleur a été attribuée à chaque filtre interferentiel et ne correspond pas necessairement à la couleur que transmet le filtre. Ce n'est pas forcement absurde car pour des observatoires infrarouge ou radio, pour sortir une image il faut forcement attribuer des couleurs arbitraires à des longueurs d'onde qui sont par nature invisibles.Quant au compositage comme cela a déja été dit il permet de reduir le niveau de bruit relatif. Il ne fait pas vraiment apparaitre de détails, mais sur les images brutes certains d'entre eux sont completement noyés dans le bruit car trop peu constrastés.JLD
  13. Tests Capteur CMOS Canon 20D

    j'ai le sentiment que le bon compromis se situ sur les capateurs a coef 1.3x, on peut toujours faire du grand champ sans avoir toutes les contraintes optiques des 24.36 en bord de champ. Reste a voir de tels capteurs se democratiser, ... Ca viendra sans doute, patience, ... Il faut voir aussi que les optiques de tres courtes focales font peut apparition et pourraient finir par se democratiser. Tout cela est en train de se mettre en place. Le numérique niveau DSLR n'a pas encore tout a fait atteint l'age de raison, mais il avance dans le bonne voie pour le moment.
  14. compositage pour ou contre

    ciell, il n'y a rigoureusement aucun rapport entre les couleurs et le compositage, ... une autre question ??? JLD
  15. dans tous les cas la reference n'est pas forcement le carré, tu peux mettre l'étoile à l'angle de la croisée de deux reticules c'est infiniment plus précis et serieux. Perso, je ne me suis jamais servi de la surface du carré pour guider c'est trop grossier. Sinon la regle empirique -si je ne me trompte pas- dit qu'il faut deux fois plus de foc pour guider que de foc devant le detecteur (c'est tres empirique ca depend de la foc de l'ocualire mais souvent c'est un 9 ou un 12mm). Dans tous les cas plus tu grossis et plus tu laisses ton oeil scotché à l'oculaire mieux c'est !
  16. Hommage aux amateurs

    Fabien t'es gentil, mais la moindre des choses est de demander aux auteurs des photos et de mettre leurs noms. Donc corrige ca vite si tu ne veux pas que l'on demande a l'hebergeur de le faire. C'est pas que je sois suceptible, mais c'est une question de principe. En l'occurence l'une de mes images que tu as utilisé est déposée en agence et n'est pas du tout libre de droits ! Sinon l'idee est bonne et cette galerie est sympa, il faut juste revoir la facon de faire quoi ... Jean-Luc [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 01-02-2005).]
  17. quel APN compact utilisable en astrophoto ?

    Reivax, un petit point faible quand meme, c'est le capteur 1/2.5", ... C'est pas bien grand, ... Quant aux mode de reduction de bruit ils se font bien souvent au detriment des details, il n'y a pas de magie en traitemetn du signal
  18. quel APN compact utilisable en astrophoto ?

    bon, ce n'est pas si compliqué, pour moi il surtout 3 points a respecter1 la taille du capteur ou plutot la taille des pixels, il ne faut pas se laisser berner par les arguments marketing. Certains apn ont 5Mopix sur un capteur 1/2.5", ca nous fait des pixels de 2.2µm seulement !! En gros pour du 4Mopix 1/1.8" c'est raisonable. Pour du 5Mopix 2/3" c'est bien Mais de plus en plus la tendance est de mettre beaucoup de pixels sur une surface aussi petite que possible et meme certaines grandes marques ont remplacé des 5Mo pix 2/3" par des 1/1.8" ! C'est du progres a reculon. Il faut bien avoir en tete que le niveau de bruit et de sensibilité effective evolue comme le carré de la taille du pixel. Un pixel 2x plus grand est logiquement toute chose egale par ailleurs 4x plus performant.2Ensuite il faut voir l'optique, il faut qu'elle soit lumineuse f2.8 si possible a toutes les focales, ou au pire f2.8-4. Il y a meme eu a une certaine epoque des apn f1.8 mais je ne sais pas si on en trouve encore, la tendance etant plus a faire du marketing et a proposer des grandes plages focales au detriment de l'ouverture et de la qualité optique. Il ne faut pas se laisser berner par les zoom numeriques qui sont vraiment de la poudre aux yeux marketing la aussi puisque ce n'est qu'un recadrage. Enfin selon son usage on veillera a avoir un plage focale adaptée à ses besoins. Bien souvent un zoom 3 à 5x optique c'est pas mal, 10x il y en a peut qui soient bons.3Le temps de pose maxi doit pouvoir etre long, mais malheureusement sur ce type d'apn il ne depasse rarement 15s, ... Quelque tres rares models proposent 1 minute Pour finir je dirais que le savoir faire de la marque compte aussi au niveau du traitement du signal et de l'ergonomie, certains sont en avance sur les autres sur ces plans. Niveau ergonomie je trouve que ce ne sont pas toujours les plus reputés qui sont forcement les plus performants. Il faut voir aussi qu'un reflex numérique est bien plus performant et ne coute pas beaucoup plus cher actuellement...jld[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 31-01-2005).][Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 31-01-2005).][Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 01-02-2005).]
  19. cherche retour d'éxperience sur CN212

    Heu c'est pas le paracorr qui est mal aligné dans ce cas, c'est le telescope . Mais dans ce cas si le telescope n'est pas aligné autant ne rien conclure, ... Forcement que c'est tres sensible puisque sans correcteur les defauts sont noyés dans la coma, ... logique
  20. cherche retour d'éxperience sur CN212

    rien[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 28-01-2005).]
  21. cherche retour d'éxperience sur CN212

    [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 28-01-2005).]
  22. cherche retour d'éxperience sur CN212

    Vincent, personne n'a dit que c'était mieux qu'un Wynne mais es tu allé voir l'image dont je donne le lien ? certes ce n'est pas parfait sur du 3,3 mais ça marche quand même bougrement bien déjà (encore qu'ici je crois que le tirage n'avais pas ete respecté rigoureusement, à verifier) et surtout ce correcteur coûte 5x moins cher qu'un Wynne qui par ailleurs n'existe que sur des circuits artisanaux. Ce qui importe c'est que ça fonctionne et ceux qui l'ont essayé dans de bonnes conditions en respectant le tirage ont obtenus de très bons résultats, ... Donc que l'on ne me dise pas que cet accessoire est un mauvais choix sur un CN212. Ce qui fonctionne sur un vixen f4 fonctionne aussi sur un taka f4 a formule optique identique. Dans la mesure ou celui ci n'a à ma connaissance pas de concurrent commercial du même niveau c'est vite vu (que l'on me corrige si je me trompe).Il faut aussi etre pragmatique, peu d'amateurs descendent en deça d'une fwhm de 3" en ciel profond ce qui fait une tache de 14µ sur un CN212. Rêvons un peu, avec un seeing à 2" on a des tâches images de 9" qui sont toujours plus grosses que les pixels d'un DSLR et plus grosses que la tâche théorique delivrée par le paracorr à 14mm de l'axe (point le plus eloigné du centre sur un capteur APS.)Quand aux tolérances de reglage optique, ... quoi que l'on fasse en ciel profond comme en planétaire si la collim n'est pas faite on ne fait pas d'étincelles, paracorr ou pas paracorr.
  23. cherche retour d'éxperience sur CN212

    je suis etonné de ce que je lis ici dans plusieurs messages a propos du paracorr etant donné les performances annoncées. Les essais que j'ai fait de mon côté ont donné satisfaction avec des DSLR Ceux qui ont rencontré des problemes ont ils bien respecté le tirage nominal preconisé par televue necessitant en general une bague alonge de la bonne longueur ?? Que je sache le CN212 est un newton comme un autre, il n'y a pas de raison que ca fonctionne moins bien avec lui qu'avec les autres. D'apres ce diagrame la tache image a une largeur a mi hauteur largement inférieur à 10µ sur tout le champ avec ce correcteur. Autrement dit c'est surtout la turbu qui doit plomber les images et non les aberations optiques. Pour memoire souvenez vous des images faites avec le 600 de David qui sont assez bien corrigées sur du f3,3 ce qui est bien plus contraignant que du f/4 pour le paracorr : http://vernet.david.free.fr/dob600/BruteM42.JPG [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 28-01-2005).]
  24. cherche retour d'éxperience sur CN212

    sur mon site, il y a de l'imagerie lunaire faite avec un CN212. Les perfo pour le diametre sont vraiment bonnes Le tube ouvert c'est pas toujours cool, mais par contre c'est le seul instrument de 200m que j'ai vu qui se decolimate aussi peu, en cassegrain en tout cas. Celui que j'ai utilisé a fait des bornes, est monté au pic et au bout du compte on a pas retouché la colim (verifiéer sur la figure de difraction) http://astrosurf.com/eternity
  25. Photos avec un D100 ?

    le D100 n'est pas le mieux de tous loin de la, ca n'empeche pas de faire des images, mais a choisir un D70 c'est bien et un fuji S2 pro qui est en monture nikon c'est largement mieux.Notons que le D70 est moins bien fini mais plus performant sur tous les tableaux photographiquement parlant (rapidité qualité d'image etc, ...). Il a l'avantage de couter moins cher et donc d'etre la solution la plus economique pour les nikonistes.Quant aux canons 10d et 300D, ils ont une sensibilité comparable mais infiniment moins de signal thermique.