jldauvergne

Member
  • Content count

    14268
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    28
  • Country

    France

Everything posted by jldauvergne

  1. Iris et astrométrie

    partir d'un fits c'est mieux quand même. Avec iris tu as une image d'exemple sur M51. Sinon tu peux télécharger des images du DSS : http://archive.stsci.edu/cgi-bin/dss_form?target=m31&resolver=SIMBAD A+ Jluc
  2. Jupiter le 22 aout

    Elle est magnifique ! Ca devait être une belle nuit. C'est quoi ton télescope déjà ? JLuc
  3. Je crois que ce serait très instructif effectivement ! On aurait des surprises à mon avis. Ce qui est intéressant c'est que l'on pourrait faire des moyennes aussi. Sur l'offset par contre ça a l'air bien calé partout pareil. JLuc
  4. quote:Pour les canaux de transfert, la vitesse de rapatriement des infos est importante pour réduire le bruit thermique (et d'autres).Plus l'information attend avant d'être codée en binaire, plus elle a le temps d'être polluée par les divers bruits. Il est donc normal que le 40D plus véloce que le 1000D procure des images moins bruitées, même si le capteur est le même.Non ça ne peut pas jouer sur le signal thermique. Mettons que le signal reste 1/4 de seconde en plus sur le capteur sur une pose de 30s, ça ne va rien changer. Pour les micro lentilles, c'est à voir, c'est possible, en tout cas j'ai été étonné des perfos du 1000D. En fait c'est simple le 1000D n'est vraiment qu'une petite mise à jour du 400D baptisé autrement. Donc je pense que l'on peut se fier aux tests du 400D : http://www.astrosurf.com/buil/eos40d/test.htm Pour le bruit le lecture, là je ne suis pas assez spécialiste, mais je pense que la différence -si il y en a une- est négligeable. Christian avait trouvé un bruit de lecture de 7 e- sur le 400D contre 6,5 e- sur le 40D, .... Est ce que c'est significatif, ou simplement lié à la disparité des électroniques ? A voir, en tout cas ça ne doit vraiment pas changer grand chose aux images. Par contre d'après Christian, le nombre de pixels chaud est plus important sur le 400D que sur le 40D. Ceci peut être lié à une meilleure sélection des capteurs pour le 40D. Mais c'est simplement une hypothèse, on sait que de ce point de vue là on peut avoir -pour un modèle donné- une forte disparité d'un APN à l'autre. Voir certains à rendre en SAV car difficilement utilisables en astro. JLuc
  5. N7741 spirale barrée C8 à 1500 mm LRGB

    L'image a du potentiel, ne mériterait elle pas d'être légèrement accentuée? Genre : JLuc http://www.astrophotography.fr/ [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 24-08-2009).]
  6. Rima Hadley le 12 août 2009 au C14

    Tu as raison Christian, mais les division de Saturne sont des lignes. Dans tous les cas, admettons que tu approches de la limite de résolution qui permettrait de vaguement détecter le LEM par effet de contraste avec un télescope de 30 mètres, ça ne serait jamais qu'un détail de 1 pixel. Et c'est plus son ombre que lui même que l'on aurait des chances de voir, j'imagine qu'elle doit pouvoir s'allonger sur quelque dizaine de mètre au lever et au coucher du Soleil pour les modules qui ne sont pas dans des zones trop encaissées. A+ JLuc
  7. autoguider avec mewlon

    Hello oui ça devrait fonctionner. Par contre tu aura toujours un échantillonnage assez fort pour guider, tu as intérêt à avoir un temps de pose de l'ordre de 1" au moins pour éviter de guider sur la turbu. Si l'EP de ta VMA est bonne ça devrait aller, et si ta mise en station est bonne tu peux désactiver le guidage en delta, à moins de faire des temps de pose très longs genre 20 à 30 minutes. Tu n'as pas moyen de faire l'inverse aussi ? Mettre le reducteur correcteur sur le mewlon et guider avec la vixen ? Juste pour info, tu as mis quoi comme crayford sur le Mewlon ? JLuc[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 24-08-2009).]
  8. Le petit "Cassegrain 250", attend son papa Valère au bureau des objets abandonnés (sinon jolie quand même l'anim sur les satellites)JLuc
  9. on dirait que tu veux le beurre et l'argent du beurre Faire mumuse sans que ce soit compliqué (sans moteur, à main levé, avec un caméscope qui n'a manifestement pas de mode manuel, ...), et qu'en plus ça marche, ... Tu voudrais avoir une image sympa sauf qu'en planétaire dans tous les cas sans suivi c'est impossible. Léonard a raison de te décourager, cette vidéo il n'y rien d'intéressant à en faire. Une simple webcam te permettrait de faire nettement mieux même sans motorisation. Il y a aussi la solution appareil photo compact avec un mode vidéo de qualité, ou même image par image ça eut être encore mieux, là au moins tu auras accès à un mode d'expo manuel, ... JLuc [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 24-08-2009).]
  10. Il faudrait faire un test deux à deux quote: Nb pix : 10 (3888x2592) sur 14 bits, format APS-C 14 bits avec des pixels aussi petit c'est juste du marketing. Ca allourdi les fichiers pour rien. quote: (ce n'est pas le même capteur que le 1000D, il contient 4 canaux de transfert de données contre 2 pour le 1000D ce qui le rend + rapide et laisse moins de temps au bruit électronique de polluer le signal capté. Il semble aussi que les µlentilles soient différentes). Est ce que la différence sur le bruit de lecture est significative ? Pas évident, ... Les canaux, c'est un détail pour pouvoir tourner à 6,5fps contre 3fps sur le 1000D, pour le reste que je sache ce sont les mêmes capteurs. D'où tiens tu l'info sur les micro lentilles ? Je sais que celle du 500D ne sont pas les même que celle du 50D, mais pour le 1000D je n'ai jamais entendu parler d'un tel biais techno pour différencier la qualité d'image entre un 40D et un 1000D. De même que 20D et 350D c'est kif kif, et à l'époque 10D et 300D, également c'était pareil.
  11. moisson d'images du Pic (Jupiter et autre :) )

    Et les 4x4 dans la montagne. Les pelleteuses sur les piste de ski, les avions et hélico qui rasent les murs dans les vallées au risque de taper des oiseaux et/ou déranger définitivement ceux qui y nichent. Heureusement qu'il reste des zones sauvages, mais quant tu vois par exemple la différence entre les alpes et les Pyrénées, ça laisse songeur. Les Alpes aujourd'hui préfigurent peut être ce que seront les Pyrénées demain, ...JLuc
  12. Rima Hadley le 12 août 2009 au C14

    Pour détecter un détail de 10 mètres sur le Lune, en ordre de grandeur il faut la résolution d'un instrument de 200 mètres Apollo 15 est, ... loin JLuc
  13. quote:La question que je me pose est : registax peux t'il s'en sortir pour réaligner une telle séquence? Je viens de passer 1 h avec registax 5 sans succès. Avant de m'investir plus avant dans le logiciel (et notamment aller au delà des seules 7 premières pages du manuel que j'ai pu lire), je voudrais savoir s'il y a un espoir que registax arrive à réaligner quelque chose car :au risque de te décevoir, ... définitivement non. Quand bien même on trouverait un moyen, ça ne sortirait rien de bien intéressant même si tu as vu de belles images en visuel. Achète une table EQ (ou un dobdriver) et une webcam plutôt JLuc
  14. planche Uranus

    il y a une différence de couleur assez notable d'un bord à l'autre, c'est une prouesse pour un 200. JLuc
  15. Rima Hadley le 12 août 2009 au C14

    héhé, les modules ça va être difficile avec 356mm, même avec une optique adaptative et 3560mm ça ne le ferait pas, toujours est il que cette image est très belle, bravo Christian Jluc
  16. ngs 891, m45, ngc 7640

    belle progression depuis l'autre image qui se laissait déjà regarder, c'est chouette JLuc
  17. 12HEURES a l'affiler pour faire des images

    absolument somptueuse la tête de cheval pour la saison ! Elle est encore bien basse, bravo. Les autres images se défendent bien également. JLuc
  18. Andromède, STL + FSQ

    c'est splendide mais beaucoup trop bleu à mon avis, même sur les étoiles c'est assez flagrant. C'est une tendance naturelle presque chez tous les astrophotographes par effet de mode un peu, mais elle est vraiment beaucoup plus neutre que ça en réalité voir par exemple : http://www.cfht.hawaii.edu/Instruments/Imaging/CFH12K/images/M31-CFH12K-CFHT-1999.jpg JLuc
  19. Tout dépend quel type de photo diurne, en animalier un 1000D défiltré avec ses petits pixels et son gain de sensibilité n'est pas inintéressant. D'autant que le changement de filtre élimine le filtre passe bas d'origine et fait donc des images plus fines. Le 1000D a par contre, contre lui son viseur étriqué et la cadence de prise de vue, à ce titre mieux vaut le 40D. Le 5D est plus orienté photo de paysage, humain, etc ... Celui qui allie le meilleur des deux mondes c'est le 1Ds Mk III JLuc
  20. Jupiter et la GRS le 17/08 + bulletin météo SEB ;)

    Le spot à côté de la GTR est très impressionnant, je l'ai vu hier, en visuel ça saute aux yeux même par images moyennes. Jluc
  21. moisson d'images du Pic (Jupiter et autre :) )

    Hellomerci Pen, bien content qu'elles te plaisent quote:Toutefois je pense que la situation n'est pas désespérée quand on voit ce qui s'est passé avec les cigognes (autre grand volatile emblématique). Chez nous, dans les Vosges du Nord, le faucon pèlerin avait complètement disparu dans les années 70, victime de dénicheurs qui faisaient du trafic avec les oeufs. De nos jours, grâce à la surveillance des nids, on peut à nouveau admirer ce champion toutes catégories du vol en piqué même jusqu'à Strasbourg où il a élu domicile sur la tour de la cathédrale: les pigeons alsaciens n'ont qu'à bien se tenir ou c'est une volée de plumes qui les attend au tournant.Dans un autre domaine, le lynx et le loup reviennent à petits pas, le saumon refait son apparition à Paris: tout n'est pas perdu!Tu as raison la situation n'est pas désespérée et c'est rassurant de voir que certaines espèces ont repris du poil de la bête . Cependant on constate que notre environnement a tellement changé, qu'il est difficile de réintroduire l'ours par exemple. On préfère gérer les populations de sangliers et de cervidés à coup de fusil. Ces animaux peuvent devenir nuisibles parait-il (au fait nuisible pour quoi ? Pour l'agriculture ? )Pour en revenir aux oiseaux, il y a encore des espèces fragiles qui sont en régression comme les busards. D'autres sont dans une situation catastrophique comme l'aigle de Bonelli dont il reste 28 couples en France et à priori moins de 1000 couples dans toute l'Europe. De plus, pas mal d'espèces de rapace sont encore sur le déclin en France. Pour pas mal de choses on est sur la bonne voie, mais il y a encore du chemin à faire Stan tu as raison, pour mesurer la taille d'une formation les images avec un mauvais seeing c'est approximatif comme le dit asp06Cosmojuju, la sensibilité c'est 400 iso il me semble, mais dans tous les cas c'est fait en raw bien entendu donc la sensibilité n'a pas grande influence sur le résultat final C'est effectivement fait avec un APN défiltré. Merci Vincent, si, si les oiseaux c'est facile, c'est comme l'imagerie planétaire, tu as plein de déchets et tu as de grand moments de solitude à force de rater quote:Mais si Vincent! Jean-Luc c'est l'homme qui sait parler aux aigles > il dit " Aigle! Veux-tu bien poser pour un grand photographe comme moi!" et l'aigle s'exécute, il bloque toutes les machines et se met en vol stationnaire: élémentaire et spectaculaire...! oui, oui, on va dire ça Sinon il y a aussi la solution de connaitre l'homme, qui connait l'homme, qui connait l'homme qui a vu la bête, ça marche aussi PS : je ne mérite pas que qualificatif de grand photographe très loin de là, surtout en animalier, juste un petit amateur du dimanche qui aime passer du temps à observer la nature . Allez voir ce que fait un Eric Drajesco (dont les père et bien connu des astram), ça c'est un très très grand photographe. Pour faire cette photo là de panthère des neiges, c'est une semaine de travail dans l'Himalaya par exemple (et il a faillit revenir bredouille elle ne s'est montrée que le dernier jour je crois) : http://www.aspn.info/stock/perso/large/dre_05.jpg C'est un animal très très rarement photographié à l'état naturel. Ou encore celle-ci, il en a rêvé des années, mais n'a réussi à la faire que tout récemment : http://www.digimages.org/Photosnature/chapitre_10/page_04/pictures/650/eric_09.jpg Pour les amateurs de photo nature je vous recommande vivement le livre "La Vie Sauvage dans les Alpes". Tout est illustré en argentique, et les photo n'ont vraiment pas pris une ride. Quand on sait que le numérique en photo animalière a été une révolution un peu comme en astro, ça impose un profond respect. A+JLuc
  22. Bernard à tout à fait raison, j'ai répondu uniquement dans un cadre astro. Mais en terme d'ergonomie, de fonctionnalité et de prise en main, le 40D vs 1000D c'est le jour et la nuit, vraiment. GEBE, je ne comprends pas trop ta remarque. Les performance d'un vieux 5D comparé au 1000D c'est à voir car il y a eu de nombreuses évolution sur les micro-lentilles et l'electronique depuis le 5D. Tu parles de photo en parallèle mais là il faut avoir de quoi se payer les optiques qui vont bien et qui couvrent le 24x36. Typiquement en grand angle l'idéal c'est le 16-35 et il coûte 1500€, ... Et très franchement que ce soit au foyer ou en parallèle, outre les considération de prix, entre un 1000D et un 5D je prends le 1000D sans hésiter rien que pour le liveview . A+JLuc
  23. Jupiter en plusieurs dessins.

    quelle série ! Bravo. Jluc
  24. Transit jovien avant la naissance de ma fille

    Cool, bien trouvé le prénom. Tu aurais pu prendre zeus pour être raccord avec l'opposition et ton beau dessin, mais tu as bien fait de t'abstenir, ça va moins bien pour une fille
  25. Ma première LRVB (M33)

    Effectivement c'est assez bruité, dommage. Mais sur ce genre de cible, le résultat est fortement tributaire de la qualité du ciel, ce n'est pas si simple même si c'est une des plus grosses galaxies du ciel. JLuc