gklm

Member
  • Content count

    858
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

149 Good

1 Follower

About gklm

  • Rank
    Active Member
  1. La plupart de tes questions ont été abordées mais sur des posts très divers, et souvent de manière disséminée : il est donc normal que tu ne trouves pas directement de réponse (sans compter que je trouve le moteur de recherche d'Astrosurf peu satisfaisant : mais sans doute est-ce moi qui sais mal l'utiliser...). Je vais donc tâcher de te répondre, et d'autres apporteront leur propre contribution s'ils le peuvent... Les températures que tu annonces sont dans la plage de tolérance de l'instrument, aucun risque pour le matériel. En revanche, à titre personnel, j'ai constaté que sortir l'eVscope trop à l'avance le rendait sensible à la buée. Désormais, je ne le sors qu'une demi-heure avant mes observations, et je vais peut-être songer à un système de résistance comme cela a été évoqué dans un post récent. Ce n'est pas utile avant chaque observation, surtout si tu as peu manipulé ou transporté le télescope entre deux. Mais cela ne nuit jamais de refaire la collimation et le focus souvent, surtout que c'est vraiment très facile et rapide sur l'eVscope quand on a pris le coup... Oui, cela arrive, c'est normal et pas grave: dans ce cas, je fais comme toi: je recommence la recherche, mais en visant une autre portion du ciel, de préférence assez typée (genre Orion ou autre astérisme très identifiable). La présence de la Lune peut gêner l'engin : vise à l'opposé quand le satellite est là. L'eVscope n'est pas un champion planétaire, même si certains arrivent à faire de belles images en utilisant leurs propres réglages manuels sur la vision amplifiée. Pour ma part, je garde les planètes et la Lune pour ma petite lunette apo... Ton problème est sans doute lié à la trop grande luminosité de ces objets en réglage automatique. Alors à part des objets très lumineux, ou un ciel exceptionnel, il est rare d'obtenir une superbe M42 "en quelques secondes". Pour ma part, dans le ciel du Cotentin, je te joins deux exemples à titre de comparaison : M42 en 22 mn et M51 en 17 mn. J'étais assez satisfait, mais pas en quelques secondes. Je suis toujours déçu par M31 (galaxie d'Andromède) que je trouve trop diffuse, pas assez contrastée ni détaillée. Par ailleurs, la Lune joue énormément sur le fond du ciel et même si l'eVscope est censé compenser la luminosité, je trouve une forte dégradation quand notre satellite est là par rapport au ciel sans Lune ! Par ailleurs, justement en fonction du seeing, il y a une limite au gain de qualité en fonction du temps d'expo : on avait aussi évoqué cela récemment (mais où ?...) et je crois que pour ma part, la demi-heure est souvent le meilleur compromis si le ciel est vraiment pur. Au-delà, le gain n'est pas significatif. Est-ce que tu parles de ta photo ou du visuel ? Si c'est la photo, elle manque juste de définition car ton expo est beaucoup trop courte. Si c'est en visuel, as-tu bien réglé la mise au point de l'écran-oculaire ? Tu as une aide avec un réticule que tu peux faire apparaître dans l'onglet le plus à droite de l'appli : à toi ensuite de tourner la bonnette de l'oculaire pour ajuster la mise au point sur ta vision. J'espère avoir répondu à tes premières questions. N'hésite pas à y revenir et insister sur les points qui te posent problème. Ce groupe est là pour ça. A chaque fois qu'un nouvel utilisateur pose ce type de questions, bien naturelles lors des premières observations, je me dis qu'il faudrait faire des posts dédiés où l'on rassemble ce type d'informations... Mais je manque de temps, donc je préfère le passer à répondre en direct !
  2. Je n'ai jamais entendu parler de ce problème, mais qui pourrait être nouveau s'il s'agit d'une MAJ récente (je ne sais plus à quel numéro je suis) : as-tu tenté une désinstallation complète, puis une réinstallation en passant d'abord par la version de base, puis la MAJ ? Vérifie aussi que tu disposes d'une bonne connexion : je me rappelle un plantage lors de ma première MAJ car pas assez de réseau, mais cela avait fonctionné à la seconde tentative avec une connexion de qualité...
  3. Bonjour à toi, Villou, et "welcome" parmi les eVscopien-nes ! Depuis quelle banlieue observes-tu : autour de Paris ? Comme tu l'écris, le temps nous est peu favorable actuellement, mais patience ! Les astres seront toujours là... A bientôt pour de fructueux échanges !
  4. Bienvenue à toi, Andrea, depuis notre voisine suisse !!! Nous sommes nombreux à souffrir du mauvais temps en ce moment, mais cela ne durera pas éternellement et je suis sûr que tu vas largement apprécier la facilité d'utilisation et la qualité d'observation de l'eVscope en visuel assisté ! N'hésite pas à solliciter notre communauté si tu rencontres des problèmes ou simplement des questionnements sur les réglages et l'utilisation de l'instrument....
  5. Si tu parviens à effectuer tes tests, informe-nous des résultats, voire en comparant avec des photos prises notamment lors des tests eux-mêmes pour voir si l'on distingue une amélioration fine de la collimation. Toute procédure est bonne à prendre !
  6. Non, jamais essayé pour ma part... Crois-tu pouvoir y gagner quelque chose par rapport à la procédure de collimation recommandée par Unistellar ? Si oui, en quoi et pourquoi ? Cela pourrait en effet intéresser d'autres utilisateurs...
  7. Le problème des images sans identification est récurrent, @IronSeb, mais sans gravité : je l'avais aussi signalé dans un post il y a déjà un bout de temps, et il semblerait que le logiciel rencontre parfois de tels bugs passagers. Pour ma part, et pour profiter pleinement du champ, j'ai désormais désactivé le cerclage avec l'identification, et je prends des notes au fur et à mesure de mes observations sur le smartphone qui me sert pour piloter l'eVscope. Comme ça, je n'oublie pas les objets que j'ai enregistrés au cas où je ne rappellerais plus leur identité.
  8. Pour te répondre directement, jey_bis (et bienvenue au passage dans notre groupe !), tes photos sont encourageantes pour un ciel de pleine ville. Ta mise au point (première image) semble fine vu la croix vérifiée au masque de Bahtinov : il s'agit bien du réglage de focus, et non de la collimation qui, elle, se voit avec la défocalisation d'une étoile et s'effectue en réglant le miroir avec les clés Allen. Je partage à 100% ton sentiment sur la facilité et la rapidité de mise en station ! Simple curiosité : as-tu effectué tes prises de vues en mode automatique ou as-tu toi-même défini manuellement les réglages sur la vision amplifiée ?
  9. J'ai jeté un coup d'oeil à la discussion d'en face, et me suis vite lassé : cela tourne en boucle, pour la plupart entre détracteurs qui n'ont jamais jeté un oeil à cet instrument, et surtout, ce qui me gêne le plus, en hiérarchisant : pour tel type d'observation ce sont de "vrais" astrams, mais pour l''eVscope ce n'en sont pas... Qui peut prétendre détenir une vérité quelconque au nom de laquelle décerner des titres ? Bref ! Moi, je m'éclate avec mon eVscope après avoir testé toutes sortes d'instruments, et je n'ai pas à définir comment on doit pratiquer l'astronomie. Quant on voit les images que jey_bis, en débutant, sort en plein Paris et en quelques minutes, je pense que beaucoup d'astrams se feraient plaisir à jeter un oeil à l'oculaire, sans aucune autre prétention... Je n'ai rien à vendre, personne à convaincre, juste une passion à partager.
  10. Une tablette suffit. Avec une connexion internet (même seulement par wifi) pour le transfert des données et le positionnement GPS (si tu n'as pas de puce GPS intégrée). Pour ma part, selon les usages, j'utilise soit mon smartphone (avantage à la compacité quand je suis seul), soit une tablette (avantage au plus grand écran quand je suis avec du public), et je vais, bientôt j'espère (cela dépendra de la météo), tester sur un PC avec un émulateur Androïd.
  11. Tu peux effectivement demander à Unistellar : normalement, on uploade régulièrement les données à la demande de l'appli, donc ça ne devrait pas leur poser de problème pour les récupérer. Demande-leur la procédure, et cela pourra intéresser la communauté de savoir comment procéder dans un cas comme le tien.
  12. Si c'est derrière la Tête de Cheval, probablement le USS Enterprise qui fait la navette entre Orion et le Scorpion... Désolé de ne pouvoir t'aider davantage !
  13. Pour ce qui est du ciel, on est vraiment pas gâtés en Normandie en ce moment... Je te le souhaite donc le plus transparent possible !!!
  14. Bienvenue à toi, Thierry-templth ! Quand on regarde ta dernière image, il y a clairement un gros problème de collimation ! La première image correspond au réglage de collimation ? Si oui, pourquoi ton étoile n'est-elle pas au centre de l'image ? Je crois que c'est une condition indispensable pour une bonne collimation ! D'ailleurs, on a du mal à voir si la croix est réellement bien centrée tellement elle est déformée à cause de ce décentrage. Pour la seconde image, le focus fin avec le masque de Bahtinov, même remarque : ton étoile de référence doit être parfaitement centrée, de sorte que les aigrettes à l'entour soient rectilignes et fines. Sur ta photo, on a l'impression que tes aigrettes sont épatées (particulièrement celle 11h-5h), et je ne peux affirmer que les trois aigrettes se croisent parfaitement au centre de l'étoile... Tu devrais obtenir, sur ton image de Sheliak, des étoiles ponctuelles et une NP bien nettes même si elle n'est pas très contrastée du fait des limites de l'instrument ; en plus ta pose est très courte : 12 secondes pour une NP, c'est trop court, mais vu la mauvaise qualité du réglage, je comprends que tu ne sois pas allé plus loin ! Pour résumer, qu'en est-il du centrage des objets pendant tes réglages ?
  15. Après relecture, la plage de températures conseillée est large : -20°C à +50°C ! Tu ne devrais donc pas rencontrer ce problème de durcissement de graisse, Wouellet ! L'as-tu aussi signalé à Unistellar ? Cela vaudrait le coût...