edubois3

Member
  • Content count

    452
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

10 Neutral

About edubois3

  • Rank
    Active Member
  1. Non, ce sont des WideScan Type III.
  2. Kaptain, Je te renvoie à ton propre post ici, du 18 octobre. J'y suis intervenu 2 fois pour expliquer mes choix de bino. Ces jumelles 100mm / 90° me conviennent très bien. Je n'utilise pas les oculaires x22 livrés, trop basiques. Avec les oculaires WO 20mm / 72° (G~25x), le champ de vision est très large (sans doute autour de 2.5° / 3°), plaisant et lumineux. Les bords de champ restent corrects, le chromatisme présent ne perturbe pas l'observation des objets très lumineux (Lune ou Jupiter par ex). La Lune est remarquable, Jupiter et ses bandes sont top, les anneaux de Saturne sont parfaitement visibles, et les objets du ciel profond sont magnifiques. Globalement, la qualité est supérieure à celle que j'avais avec mes anciennes 25x100 (voir le post sus-mentionné). Avec les oculaires Meade 6.7mm / 82° (G~75x), cela se gâte un peu, nous sommes dans les limites du matériel (d'ailleurs, a-t-il été conçu pour cela ?), voire au-delà. Ainsi grossies, les perturbations atmosphériques basses sur l'horizon perturbent l'observation. Le champ, bien que plus étroit, me permet quand même de capter la Lune en entier. A ce sujet, la dernière éclipse partielle de Lune était encore sympa, même à ce grossissement. Jupiter et Saturne sont moins intéressantes, mais surtout parce qu'elles sont très basses sur l'horizon, donc peu lumineuses et sujettes aux turbulences atmosphériques. Néanmoins, les bandes de Jupiter et les anneaux de Saturne sont nets. Je n'ai pas essayé sur Vénus qui est maintenant visible le soir, elle est dans le même coin du ciel, donc trop basse, et encore plus chez moi (50°N). Les objets du ciel profond ne présentent aucun intérêt à un tel grossissement. Je possède également une paire d'oculaires 13mm / 82°, mais je n'arrive pas à faire la mise au point, qui est hors limite. Attention, ces jujus sont lourdes, mon trépied est à son maximum. Mais comme je l'expliquai dans l'autre post, la visée à 90° me permet de ne pas devoir déplier le trépied : en m’asseyant les jambes autour du trépied, je regarde ainsi en bas, et je gagne de la stabilité (je ne déplie pas les 3 longueurs dans les trépieds, l'ensemble reste rigide), et les vibrations sont très vite amorties. Ces jujus sont livrés dans une valise de transport parfaitement adaptée, et avec des accessoires (poire, housse, gants, mode d'emploi pour régler les prismes). Il y a des emplacements pour ranger au total 3 paires d'oculaires. Cette valise était livrée dans un grand carton, bien plus grand qu'une valise avion à mettre en soute. La valise était protégée du carton par des sacs d'air pour amortir les chocs. Très pro. Je suis donc satisfait de mon achat, j'ai trouvé tout ce que j'espérai trouver en remplaçant mes anciennes 25x100 à visée droite par un modèle à visée 90°. Comme je dis toujours, il y a sans doute mieux sur le marché, mais bien trop cher pour l'utilisation que j'en fais. Bonne réflexion, et bon choix !! Éric
  3. Bonjour Kaptain, bonjour à tous !! Je me suis acheté pour cet été ce modèle ci. J'utilise les oculaires livrés, ainsi que mes Wiliam Optics 20mm / 72° sans aucun problème. J'utilise aussi mes vieux Meade 6.7mm / 82°, ça passe. Bons cieux, Éric
  4. Bonjour Kaptain, bonjour à tous !! J'utilise depuis toujours un trépied photo standard. Avec mes anciennes 25 x 100 (un peu plus de 4 kg), cela passait assez bien. Avec les nouvelles (un peu moins de 7 kg), c'est plus difficile. Mais un des avantages de la visée à 90°, c'est que je ne suis pas obligé de déplier le trépied en entier pour avoir mon point de regard en hauteur. Je peux en effet me contenter des jumelles à 60 - 70 cm du sol, je m'assois sur le sol le trépied entre mes jambes. Cela laisse une bonne rigidité au trépied, et je suis encore assez bien installé pour observer dans le ciel. Pour mon cas, les vibrations sont amorties en quelques secondes, cela ne pénalise donc pas la vision. Je n'ai pas fait d'observation d'avion, cela me paraît compliqué tant que je ne maitriserai pas le captage direct à 90° (un avion, même éloigné, se déplace vite dans le ciel, et encore plus à x25). Avec la visée droite des anciennes bino, cela ne posait aucun problème, l'avion était directement dans mon champ de vision. Bons cieux, Éric
  5. Bonjour à tous !! Auparavant, j'utilisais ce modèle de bino 25 x 100 (ce n'était pas les Celestron, mais ce modèle existe sous plein de formes chinoises). Pour cet été, je me suis offert ce modèle. A la place des oculaires un peu trop basiques livrés, j'utilise mes Wiliams Optic 20mm 72°. Du coup, je retombe sur un équivalent de 25 x 100 grand champ. Mais alors, la visée à 90°, quel bonheur !! C'est vrai, viser et trouver est sans doute un peu plus compliqué (vive l'aide apportée par un laser vert, pour lequel il suffit de capter puis suivre le faisceau lumineux). Mais dès que l'on vise à plus de 15 / 20° de hauteur (limite supportable pour une visée droite) , le matériel prend toute sa signification. Et malgré tout, sur des objets bas sur l'horizon, ou en observation terrestre, cela reste tout à fait jouable sans difficulté. Bref pour moi, et selon mes propres critères, c'est gagnant à 100%, vive la visée à 90° !! Quant au budget, chacun définit ces limites, et trouvera toujours son bonheur, l'offre est très large aujourd'hui. Bons cieux, Éric
  6. La nuit je...

    Bonjour à tous !! Pour ma part, je possède ce petit atlas depuis 1974. Il m'a accompagné dans tous mes voyages !! Bons cieux, Éric
  7. La nuit je...

    Bonjour fredo38, bonjour à tous !! Je possède le même livre "Le Ciel" que toi fredo38. Il appartenait à mon père, qui l'avait reçu pour l'anniversaire de ses 9 ou 10 ans je crois (1930 - 1931). Ce livre est extraordinaire, il a grandement participé à mon intérêt pour l'astronomie amateur. 3 anecdotes au sujet de ce livre : 1-j'aime particulièrement la dame riche qui crée un prix pour récompenser les travaux faits en vue de communiquer avec les autres planètes, "excepté avec la planète Mars, pour laquelle la chose est trop facile" (sic). 2-j'aime aussi le chapitre sur Einstein et sa théorie de la Relativité... 3-enfin, je me souviens gamin regarder le dessin de l'ombre de la Lune sur la Terre pour les éclipses passées et futures, en particulier celle du 11/08/1999. Je regardais ce dessin, et me disais "en 1999 j'aurai 38 ans, et je verrai l'éclipse". Et c'est arrivé, conformément à ce bouquin publié dans les années 1920, tous les calculs ayant été réalisés à la main... Bons cieux, Éric
  8. Météore de Béring

    Bonjour à tous !! Pourquoi le gif serait-il à l'envers ? La trace noire que l'on voit est l'ombre du météore sur les nuages, donc plus loin depuis l'endroit où le satellite a pris la photo. En tout cas, pour moi, la perspective ne me choque pas, j'ai bien l'impression de voir une boule de feu "plus haute" que son ombre, et cela tombe bien, c'est ce que mon cerveau a envie de voir. Éric
  9. Bonjour Lambda, bonjour à tous !! Pour ma part, j'ai une bino 25x100 qui présente comme la Celestron, mais ce n'est pas une Celestron (modèle de marque inconnue achetée il y a une quinzaine d'années maintenant). J'en suis très satisfait. A mon avis, et cela ne va donc pas plus loin que mon avis, ces 3 paires sont très certainement en tout point comparables. La preuve, les 2 1ers liens semblent pointer vers 2 modèles identiques. Bons cieux, Éric
  10. Course du soleil

    Bonjour à tous !! Nous sommes bien d'accord pour dire que pour un observateur situé sur l'équateur, l'axe de rotation nord / sud est "horizontal". Le pôle nord est sur l'horizon nord, le pôle sud est sur l'horizon sud. C'est trivial, mais c'est mieux de le rappeler. Le Soleil et les étoiles tournent autour de cet axe, sur des plans qui sont perpendiculaires à cet axe, c'est une autre trivialité. Il résulte de ces 2 trivialités que ces astres passent donc autant de temps au dessus l'horizon (jour) que au dessous (nuit). Dans cette configuration d'observation équatoriale, la durée de visibilité (jour) est donc égale à la durée de l'invisibilité (nuit), soit 12h, et ceci pour tous les astres, indépendamment du fait qu'ils passent ou non au zénith du lieu, et pour tous les jours de l'année. Donc sur l'équateur, au solstice d'hiver chez nous, le soleil qui a une déclinaison d'un peu plus de 23° sud ne se lève pas plein est (plutôt est sud est), ne passe pas au zénith quand il est au méridien, ne se couche pas plein ouest (plutôt ouest sud ouest), et cependant la durée du jour vaut la durée de la nuit, donc 12h (abstraction faite bien sûr de la réfraction atmosphérique). Idem sur l'équateur, au solstice d'été chez nous, le soleil qui a une déclinaison d'un peu plus de 23° nord ne se lève pas plus plein est (plutôt est nord est), ne passe encore pas au zénith quand il est au méridien, ne se couche pas plus plein ouest (plutôt ouest nord ouest), et cependant la durée du jour vaut toujours la durée de la nuit, donc 12h (abstraction faite bien sûr de la réfraction atmosphérique). Un petit schéma valant mieux qu'un long discours : Bonnes réflexions, Éric
  11. Geostationnaires

    Merci à tous pour vos explications !! En effet, déclinaison topocentrique, parallaxe et 36 000 km (qui ne font pas l'infini ) m'ont bien éclairé. Éric
  12. Bonjour à tous !! J'utilise la bino Wiliam Optics avec mon LX90, et c'est très bien !! Voir ici au sujet de ce matériel. Bons cieux !!
  13. Geostationnaires

    Bonjour den b !! bonjour à tous !! Je ne comprends pas ta remarque, ou alors j'ai tout oublié : les satellites géostationnaires étant sur l'équateur, leur déclinaison est 0° non ? Pourquoi - 7° ? Éric
  14. Le meilleur argument que je peux donner, c'est que je me suis trompé dans mon calcul !!
  15. Bonjour Bruno-, Bonjour à tous !! Non, quand on dit que l'incertitude est de ± 0,74 mas, cela signifie que la largeur de la fourchette des valeurs est de 0.74 mas, donc 0.37 mas de chaque côté. Sur ton exemple, cela fait donc un intervalle de valeurs entre 1.93 et 2.67. Pour ton calcul, le résultat n'est pas 435 pc, mais 485 pc, pile poile au milieu des 2 valeurs extrêmes, donc tout va bien . Bons cieux, Éric