astrocomets

Member
  • Content count

    540
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by astrocomets

  1. Rencontres astrociels 2007 (Valdrômes)

    Rolf,Heureux de te savoir subitement intéressé par le déroulement de ces rencontres mais cela ne m'étonne guère.Instabilité de collimation ne veut pas dire impossibilité d'obtenir de belles images si on collimate chaque fois que nécessaire. Ce n'est pas moi qui ai fixé les limites des tolérances en ce domaine.Quant au CROA, je devine rien que de la bienveillance derriere cette demande mais laisse moi au moins le temps de le rédiger. Les nuits ont été peu nombreuses et le public très nombreux du fait de la grande couverture médiatique de ces rencontres. Les documents visuels et photographiques ont donc été peu nombreux mais sois rassuré, tes amis et toi même ne seront peut être pas ceux qui rigoleront le plus à sa lecture.Philippe Morel.
  2. Rencontres astrociels 2007 (Valdrômes)

    Bonjour Raphaël,Très heureux de vous savoir de retour à bon port. Juste pour te dire que nous avons tous apprécié ta présence sur le site hélas trop courte, tout autant que les belles images offertes par ton T600.J'espère bien que tu seras des nôtres l'an prochain sous une météo plus clémente, même si tu s arrivé au bon moment.Philippe Morel.
  3. Rencontres astrociels 2007 (Valdrômes)

    Bonsoir Antoine et Boris,Pour Antoine, c'est possible et il te suffit de faire la même chose que Raphaël demain : appeler la station pour réserver avant le 4/8.Pour Boris, il y a de multiples solutions de retour si, à la fin des Rencontres tu repars vers la région lyonnaise ou la région parisienne.Philippe Morel.
  4. Rencontres astrociels 2007 (Valdrômes)

    Bonjour Raphaël,Le bas est probablement mieux pour ta famille car les activités de jour (sauf le H alpha au SM90) y sont concentrées ainsi que les activités multiples propres à la station. Ton télescope peut rester en haut et sera bien surveillé car depuis quatre ans que nous occupons le site en été la plupart des locataires se connaissent et surveillent mutuellement les installation. Durant ces quatre ans nous n'avons jamais eu d'incident portant à préjudice et le risque se situe plus à l'entrée qu'au fond du parking.Il y a des douches donnant de l'eau chaude (brulante), des fontaines sur le parking permettant de récupérer l'eau de la montagne et deux petites cabines de chantier style RAP pour les urgences physiologiques (les WC de la station sont à plus de 100m). A la station (à 40m en contrebas du parking il y a possibilité de restauration dans un vrai restaurant dont les tarifs ont été négociés pour les rencontres. Il faut cependant, pour bénéficier de ces tarifs préférentiels faire très vite car ces derniers sont valables jusqu'au 4 août, date d'ouverure des rencontres. Après, c'est 2,5 euros de plus par repas.Le mieux est que tu appeles M. Tessard, directeur de la station au 04 75 21 47 24 avant le 4 pour réserver par téléphone. Je lui ai déjà signalé ta possible venue de sorte qu'il ne tombera pas du ciel.Tu trouveras tous les renseignements utiles à partir de la page : http://www.astrosurf.com/saf/news/RAC2007/renseignements_valdrome.html ... où je vais ajouter ton nom pour attester de ton inscription avant le 4.A bientôt le plaisir de te revoir.Philippe Morel.
  5. Rencontres astrociels 2007 (Valdrômes)

    Bonsoir Raphael,Très heureux de te savoir en partance pour Valdrôme.Le meilleur endroit pour observer toute la nuit en étant le moins dérangé possible le matin c'est en haut et au fond du parking côté nord, vers les emplacements 29 à 32. C'est d'ailleurs la zone que nous attribuons de préférence aux observateurs du ciel profond. D'autres ce placent à l'opposé, à l'entrée car l'horizon est plus dégagé vers le sud mais c'est aussi dans cette zone qu'accède le public lors des soirées publiques occasionnant un peu de passage jusque vers 1h du matin.En bas, il y a du va et viens dès 8h le matin et on y met, de préférence, les courts séjours ou ceux qui n'observent qu'en première partie de nuit. Si ta petite famille dort plutôt la nuit c'est plutôt pas mal et la zone la moins bruyante se situe aux emplacements 2 à 5.Pour occuper la jeunesse il y a de quoi pour le plus grand. Pour les autres c'est un peu juste.Les instruments restent sur place (heureusement !). Il y a de l'électricité à tous les postes à condition de prévoir les rallonges et multiprises. La seule précaution à prendre est de prévoir de quoi couvrir largement les instruments car les orages peuvent être violents et répétés.Philippe Morel.
  6. Rencontres astrociels 2007 (Valdrômes)

    Salut Boris,Si tu ne trouves pas de chauffeur, tu peux aussi te rendre aux Rencontres Astro Ciel en train + taxi tarif SNCF si tu ne trouves pas de chauffeur, ce qui est très probable car le gros des participants vient d'Ile de France et de la région lyonnaise.Cependant, il existe un autocar SNCF qui part chaque jour à 7h12 d'Aubenas pour arriver à 9h25 à la gare de Valence ou tu trouveras un TER partant à 9h31 arrivant à 10h48 à la gare de Luc en Diois. Si tu le rates, il y en a un autre l'après midi : départ de Valence à 13h47 arrivée à Luc : 15h12.Ensuite, il te suffit au préalable d'avoir réservé au 04.75.21.31.01 (service "Transdrôme", mairie de Luc) un taxi qui te conduira au tarif km SNCF sur le lieu des rencontres.Si tu peux te rendre à Valence et en préciser l'horaire et le jour tu n'auras aucune difficultés à trouver un chauffeur car 90% des participants passent par là. Idem si tu peux remonter sur Paris.Pour le retour où faut-il te déposer ?
  7. Bagages cabine

    Bien sûr, si on peut l'éviter mieux vaut le faire même si le risque est des plus minimes y compris sur une aluminure non protégée mais en la circonstance, trouver du léger et assez rigide pour soutenir un équatorial n'offre pas vraiment d'autre possibilité.de toute façon le problème ne se pose pas vraiment car quand on se sert de la colonne comme valise, cela veut dire que tout ce qui est à vocation astro et non prohibé circule en cabine. Le tuyau de PVC sert alors à la ferraille et aux fringues, ce qui réduit le risque à zéro.Quant à l'altération de la surface des objectifs de PST et à l'altération de certains SM40 le PVC n'est assurément pas en cause (sauf s'il y en a dans le barillet, ce que j'ignore mais vais vérifier (sur le PST). La mousse de l'emballage peut être, mais si tout le monde n'y a pas droit c'est que la cause est ailleurs ou que le matériau composant cette mousse a changé ; là encore, à vérifier.Comme le mal semble toucher les PST de l'époque Coronado et ceux de l'époque Meade, il serait intéressant de savoir si la proportion des optiques atteintes est la même dans les deux populations ou si l'une est plus atteinte que l'autre. Dès lors, on pourra conclure a l'effet d'un agent extérieur ET à un défaut induit (ou corrigé) par la modification du procédé de fabrication. On s'éloigne cependant du sujet initial mais les PST voyagent aussi. Le mien qui a 3 ans n'a jamais été ménagé et a goûté au sable du sud tunisien en octobre 2003. Pour l'heure, rien ne se passe. Il est rangé dans sa boîte ad hoc sans silicagel en un lieu, certes à peu près sec mais où les météorites ferreuses ont quand même tendance à s'oxyder. Une forte humidité est peut être à mettre en cause mais un niveau d'humidité modéré probablement pas.
  8. Bagages cabine

    Salut Alphaleo 77,Le PVC, bête noire des astronomes amateurs ... qui même si on le recouvre de peinture ou de vernis à l'intérieur, dégage des vapeurs tout aussi voir plus toxiques.A ce régime, ce tuyau qui, hors voyage a abrité une FFC de 3,5/500 durant plus de 10 ans, n'a provoqué aucune altération sur l'aluminure des miroirs qui sont idem le premier jour pas plus d'ailleurs que sur la lame.Il est possible qu'une réaction se produise si on y case une piece optique non protégée (et encore, cela reste surement à prouver)mais la même protégée par son tube et fermée à ses deux extrémités, Président de la SAF ou pas, il est permis d'émettre de très gros doutes.
  9. Bagages cabine

    Salut Serge,Le PVC, c'est parce que le tube sert ensuite de colonne pour supporter l'équatorial sur le site d'observation, ce qui est moins évident avec du carton surtout s'il fait humide ou qu'on veut ré utiliser la colonne-valise pour d'autres missions. Ma "valise" en tuyau de PVC àa quand même résisté à la Tunisie, à Hawaii, à l'Inde et le népal, à la Zambie et à la Sicile ... et elle n'est pas encore morte. Sinon, pour ranger dans le sac ou les valises, on fait des merveilles avec des boîtes de bouteilles de Wisky ou des boîtes de CD (idéales pour emballer un SM 90).
  10. Bagages cabine

    Salut Jérôme,Pour le SM90, à deux reprises à trois jours d'intervalle (pour l'Algérie la 1ere fois et 4 jours après pour la Californie la sécurité des aéroports parisiens ne m'a même pas demandé de quoi il s'agissait mais les entendre causer entre eux était des plus comique. Le diagnostic de certitude était unanime : "c'est une boîte de foie gras".Le coup du spectro, c'est dans tous les aéroports US, ce qui ne dispense pas de la vérification puisque même les chaussures passent aux rayons X.Je peux te rassurer pour ta monture car à l'aller pour un phénomène astro je l'ai pour ma part jamais mise en soute.L'important, c'est la dimension et l'absence d'éléments prohibés et, fort heureusement, le matériel astro n'est pas sur la liste. Ils ont de tout façon conscience qu'une valise de cabine même chargée d'éléments autorisés est tout à fait à même d'assomer une hôtesse ou un pilote, donc, quelques explications avec le sourire et tout ce qui est insolite et hors liste peut passer. Il y a 4 ans je suis passé avec un bagage à main quelque peu hors norme : un des miroirs de 400 de l'observatoire des Makes et sa caisse en bois de 55 x 55 x 25 cm, poids de l'ensemble : 22 kg. Bien sûr ça a coincé, non à la sécurité mais à l'embarquement.Il suffit alors d'éxiger l'engagement de la responsabilité de la compagnie en cas de dégradation pour que, subitement, s'ouvre le placard providentiel à même de recevoir l'objet ... et de t'en débarasser durant tout le vol.Puisqu'il est aussi question de l'Algérie, le meilleur plan est d'utiliser nos amis de l'observatoire d'Alger ; les seuls à être autorisés à admettre du matériel astro dans le pays. Ils le font très volontiers et dès qu'on se présente avec leur courrier, tout devient plus facile pour l'établissement du carnet de libre circulation à ne surtout pas perdre car ce dernier autorise aussi la sortie du matériel.Les ayant amadoués à mon arrivée à Constantine ils m'ont montré la plus grande réunion de paires de jumelles qu'il m'ait été donné de voir : 3 grandes armoires pleines, butin des tentatives d'entrées illégales pour l'éclipse de 2005.Quant à ton laser, je vois mal pourquoi il serait interdit dans ce bagage. Il suffit de retirer les piles et de leur dire que c'est un collimateur géomètrique ou autre bêtise aussi ronflante et ça passe. Il y a d'ailleurs de fortes chances qu'ils ne te demandent rien.Dans mon bagage de retour de Californie en novembre 2006 j'avais casé, en plus de la lunette et du SM 90 un porte oculaire JMI 3" et un Robofocus, souvenirs de mon passage chez OPT et surprise (c'est la première fois que cela m'arrive sur une quarantaine de voyages) la douane. Je leur ai simplement expliqué que j'étais en retour d'une mission "scientifique" et qu'il s'agissait du porte oculaire complémentaire électrique de la lunette. Ces accessoires étaient bien sûr sortis de leur boîtes d'origine, lesquelles boîtes étaient dans les valises des copains.Cela dit, si tu vas à New York, San Francisco ou Los Angeles pour faire les courses, mieux vaut ne pas te poser en France mais à Bruxelles où Luxembourg car à la sortie de l'aéroport on est blanc comme neige vis à vis de la douane, ce qui fait gagner beaucoup de temps en cas de contrôle.Ne t'en fais donc pas, si tu respectes les dimensions et la liste des éléments prohibés (attention aux tournevis assimilés à des poignards) et que tu fais preuve de patience avec ceux qui s'intéresseront à ton bagage tout en les baratinant sur l'astro, tout ira pour le mieux.A nouveau, bon voyage.
  11. Bagages cabine

    Salut Jérôme,La dernière fois que j'ai trimbalé une monture équatoriale allemande et une lunette en bagage à main c'était en novembre 2006 et à destination des USA. dans ce bagage à main se trouvait aussi un Solarmax 90 BF30 ... et l'avant dernière fois c'était avec le même matériel quelques jours avant et à destination de l'Algérie. Mon dernier bagage à main "astro" contenait un Nexstar 5 + tous ses accessoires, destination la Sicile pour l'occultation de Saturne du 2 mars et l'éclipse totale de Lune qui suivait.Inutile de te dire qu'en 12 voyages d'éclipses + autres occasions astro, je n'ai JAMAIS été dans les normes de poids de bagages à main ; ayant toujours déplacé de cette façon mon matériel astro.Tout ceci pour te dire qu'il ne faut pas trop t'en faire si tu respectes les règles suivantes :1) Se conformer aux dimensions autorisées des bagages à main (la somme des trois dimensions ne doit pas excéder 115 cm),2) Donner l'impression que c'est léger lors du passage à l'embarquement,3) N'avoir qu'un seul bagage à main (même si on en met plusieurs dedans),4) Etre en règle avec les autorités douanières des pays visités car le plus dur est de sortir le matériel du pays.5) Passer en début d'embarquement si la valise est en dépassement de poids,6) Regarder l'hôtesse d'embarquement dans le blanc des yeux et lui faire la conversation (pour détourner son regard de la balance) : on peut ainsi dépasser en soute de 7 à 8 kg le poids autorisé sans payer le surpoids mais attention : prévoir avec les copains de quoi déménager ce surpoids dans d'autres valises plus légères ou dans les bagages à main si problème.Mon record personnel a été 67 kg de bagages sans surpoids : 28 en soute, 28 à la main et 11 kg de bouquins dans un sac à dos plat dissimulé sous un blouson, c'était au retour de l'éclipse de 1991.Le plus discrêt en bagage à main très lourd, c'est le sac à dos car quant on embarque ce bagage est invisible côté avant et compte tenu de la foule, du côté arrière aussi.Je n'ai pour l'instant jamais payé un kg de surpoids alors que j'ai toujours été en dépassement. Si tu fais partie d'un club ou d'une association astro, n'hsite pas à te faire faire une lettre à en-tête attestant que tu es en "mission scientifique". Cela facilite souvent les choses.Sortir de France ne présente aucune difficultés et les contrôles sont des plus légers. Cependant, à tous les coups on a droit à la fouille aux passage des rayons X, d'où la nécéssité de bien organiser ton bagage pour qu'il soit facile à vider et à reconstituer sans perdre un élément à chaque fois.Attention aux batteries et boîtiers de piles que toutes les compagnies n'acceptent pas en bagage à main. Où que tu les mettes, il faut les désolidariser les unes des autres.Vérouiller une valise au contenu pas habituel est très dangereux car si comtrôle on défonce, d'où nécéssité de ne rien y mettre de prcieux (même si pour ma part je n'ai reùmarqué aucune fauche).Enfin, et c'est le plus important, il faut être PATIENT et se dire que les services de sécurité ne font que leur travail. Si tu veux raccourcir la séance de fouille, rien ne t'empêche de leur causer d'astro ce qu'ils adorent en général et fait beaucoup mieux passer les objets un peu limites style barres de contrpoids.Pour les contrepoids : inutile de les emporter car partout dans le monde on trouve des cailloux à mettre dans une boîte de conserves vide munie d'une anse en gros fil de fer. Il suffit pour la faire tenir sur la tige de réaliser uner pince en bois en double V boulonne de part et d'autre de celui ci.Il existe aussi le contrepoids "à poids variable" : une bouteille thermos d'1,5 litre maintenue de la même façon sur la tige.Si tu pars en région chaude et pour pas trop longtemps la colonne sur laquelle tu pourras installer ton équatorial peut servir de "valise". C'est très facile à faire avec un tuyau de PVC de 20 cm de diamètre et remarquablement stable. Tu pourras voir à quoi ressemble cette "valise" une fois reconvertie à un usage astro sur le site d'observation au lien : http://www.astrosurf.com/saf/articles/SICILE/SICILE.html Bon voyage.
  12. Vendredi 1er, samedi 2 et dimanche 3 juin 2007, à l’Observatoire de Meudon (1er juin) puis dans le Parc de l’Observatoire Camille Flammarion de Juvisy-sur-Orge, se dérouleront les troisièmes Festivités Flammarion. Comme chaque année, cette manifestation populaire est co-organisée par la Société Astronomique de France, l’association « Les Amis de Camille Flammarion », le Club d’Astronomie de l’Association Culturelle de Juvisy et la Municipalité de Juvisy-sur-Orge.Le titre retenu cette année étant :Une lunette sur le chemin des étoiles… la réunion promet d’être exceptionnelle car elle sera marquée, entre autre, par le départ de la lunette astronomique installée dans cet observatoire en 1885 pour deux ans de restauration en haute Provence. Cette restauration complète sera confiée à la Société TRASSUD qui, pour ce démontage à grand spectacle, bénéficiera du concours des membres du club d’astronomie Aphélie de Boulogne Billancourt, de la société JISOL qui mettra gracieusement à disposition deux échafaudages sous la coupole et de la société … offrant les services d’une plateforme élévatrice qui assurera la descente des différents éléments de cette lunette classée monument historique le long d’un des pignons de l’observatoire. L’ensemble de cette opération de restauration, d’un budget total d’un peu plus de 30 000 € a été rendu possible grâce au don des 2/3 de cette somme par la Fondation Maxime Goury-Laffont complété par une subvention de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Ile de France. Cet événement est programmé le 2 juin à partir de 16 heures et ce ne sera pas le seul grand moment des Festivités.Trois astronomes de réputation mondiale aux FestivitésRedevenu depuis peu le cadre des grands moments de la vie de la Société Astronomique de France, fondée quelques années après l’observatoire par Camille Flammarion, les Festivités Flammarion sont aussi l’occasion pour cette dernière d’une remise de prix et médailles, dont le prestigieux Prix Janssen honorant une carrière astronomique d’exception. Seront cette année distingués à Juvisy le samedi 2 juin à 15h en présence du public et du « tout-Paris » de l’astronomie trois très grands noms :Owen Gingerich, Professeur d’Astronomie et d’Histoire des Sciences à l’Université de Harvard, astronome au Smithsonian Astrophysical Observatory, USA, Prix Janssen 2006.Thérèse Encrenaz, Directeur de Recherche au CNRS, Directeur du Département de Recherche Spatiale de l’Observatoire de Paris, spécialiste des atmosphères planétaires, Prix Janssen 2007.Paul Couteau, Astronome Honoraire de l’Observatoire de la Côte d’Azur, découvreur de plus de 3500 étoiles doubles, Prix Janssen 2007. Vendredi 1er juin : ouverture des Festivités Flammarion à l’Observatoire de MeudonLes Festivités Flammarion 2007 seront officiellement ouvertes le vendredi 1er juin par un après-midi (de 14h à 19h) animé par Owen Gingerich, Thérèse Encrenaz et Paul Couteau ; chacun proposant une conférence sur son activité préférées dans le cadre prestigieux de ce haut lieu de l’astronomie. Cet après midi de conférences se tiendra à l’amphithéâtre du LAM et l’accès en sera gratuit dans la limite des places disponibles. L’accès sera ouvert à 13h30 à partir de la grille Bel Air située près du restaurant du personnel de l’Observatoire.Owen Gingerich nous entretiendra des : « Five Famous Myths of the Copernican Revolution », Thérèse Encrenaz de « L’eau dans le Système Solaire », et Paul Couteau de « Les grandes lunettes et l’observation des étoiles doubles ». Des Festivités pour petits et grandsSamedi 2 juin de 11h 30 a 12h00 sera rendu hommage a la mémoire de Camille Flammarion et de ses deux épouses. Cette cérémonie marquera le 82ème anniversaire de la disparition du fondateur de l’observatoire.Les Prix et médailles de la Société Astronomique de France, hors Prix Janssen et médaille d’ancien Président, seront remis à leurs lauréats entre 12h 30 et 13h30. La médaille d’ancien Président de la SAF sera remise à Patrick Guibert par Philippe Morel, l’actuel Président qui remettra aussi le Prix Manley Bendall récompensant 60 années de fidélité à la SAF à Jean Claude Pecker, astrophysicien membre de l’Académie des Sciences et Professeur Honoraire au Collège de France. Entre 15h et 16h le Prix Janssen 2006 sera remis à Owen Gingerich par Jean Claude Pecker. Le Prix Janssen 2007 sera remis à Paul Couteau par Audouin Dollfus, Astronome-Honoraire à l’Observatoire de Paris-Meudon, spécialiste des surfaces planétaires et découvreur de Janus, le dixième satellite de la planète Saturne. Un autre Prix Janssen 2007 sera remis à Thérèse Encrenaz par Roger Cayrel, Astronome-Honoraire de l’Observatoire de Paris et Correspondant de l’Académie des Sciences. A partir de 13h 45 le parc sera ouvert au public et, en même temps que les remises de médailles et durant la descente du la lunette les associations organisatrices et plusieurs associations astronomiques locales proposeront des animations, en plus de l’observation directe et sans danger du Soleil. L’astre des jours sera aussi l’objet d’une mini conférence prononcée par Guy Artzner, astronome à l’Institut d’Astrophysique Spatiale sous le titre « Le Soleil en stéréo ». L’horaire en sera précisé sur place.Si la météo le permet, le Soleil sera à disposition du public jusque 19h30 et à partir de 22h30, place aux étoiles et aux planètes à l’oculaire des nombreux instruments réunis pour la circonstance dont le télescope Becker de 40 cm de diamètre destiné à une future implantation sur le site. De 23h à 23h20 sera proposée une initiation à la reconnaissance des constellations.Dimanche 3 juin, les animations dans le parc seront de nouveau accessibles de 14h à 19h30 et tout au long de cet après midi se succèderont conférences et mini-conférences :Conférence : 14h00 à 15h30 La grande lunette de Juvisy par Patrick Fuentes et Philippe Morel, Mini conférence : 15h40 à 16h00 Le système solaire pour les enfants par Gérard Dufour, Mini conférence : 16h10 à 16h50 Mc Naught : grande comète du XXIème siècle par Nicolas Biver, Mini conférence : 17h00 à 17h40 Histoires de météorites par Hélène Reyss, Mini conférence : 17h50 à 18h30 Dernières nouvelles du système solaire par Jean Pierre Martin.Nouveauté 2007 : le rallye-découverte pour les enfants « A la découverte de l’Observatoire Camille Flammarion » de 16h10 à 17h suivi de la remise des diplômes du 1er rallye Flammarion.Samedi 2 et dimanche 3 juin, la buvette « Chez Camille » sera ouverte, le 2 de 13h45 à 18h30 et de 20h30 à 23h, le 3 de 14h à 20h.L’accès à l’ensemble de ces attractions (hors buvette) est gratuit et nous vous y attendons nombreux.Lieu : Observatoire Camille Flammarion 32 avenue de la Cour de France (route nationale 7) à JUVISY SUR ORGE Bus 285 ou 399- RER C ou D Renseignements : Organisation sur place : Raymond Sol : 06 60 15 71 50, rsol@libertysurf.fr Société Astronomique de France : 01 42 24 13 74, saf.secretariat@wanadoo.fr Présentation en images : http://www.astrosurf.com/saf/news/JUVISY/FESTIVITES2007/FESTIVITES2007.html Juvisy Rencontres : 01 69 12 14 16,
  13. Festivités Flammarion, 1 2 3 juin 2007

    Salut Valère et Bob,Autre solution, RdV au stand de la SAF qui sera un peu plus que les 10m² de la Maison de l'Astro et consors puisque nous allons squatter l'abri des carolines avec notre alimentation électrique personnelle, fruit d'une âpre négiociation puisqu'au départ on nous imposait 9m² sans électricité et sans repli possible en cas d'averse.Si l'un de vous deux arrive avant l'autre il se fera draguer par Hélène R et ses lames minces et même si le n°2 arrive des heures après le n°1, le n°1 en redemandera quand même.A dimanche.
  14. Festivités Flammarion, 1 2 3 juin 2007

    Bonjour à tous,Rien que pour donner envie à ceux qui ont raté la descente de la lunette de ne pas rater celle de la coupole, vous trouverez à la page http://www.astrosurf.com/saf/news/JUVISY/FESTIVITES2007/DESCENTE.html les images d'avant, pendant et après ce grand moment avec un lien permettant d'aller vers la vidéo de Valère qui nous a fait du beau boulot comme à son habitude.Ces festivités 2007 ont été très riches avec, juste avant la descente la remise des trois Prix Janssen à Owen Gingerich, Thérèse Encrenaz et Paul Couteau, lesquels ont été mis à contribution à Meudon le 1er juin. En somme, des semaines de mise en ligne, donc, à suivre.Philippe Morel.
  15. Festivités Flammarion, 1 2 3 juin 2007

    Salut Astroperenoel,Des exams le samedi ... on n'arrête pas le progrès !En ayant passé moi même tous les ans en juin de 1979 à 1994 je peux t'assurer que faire le break quelques heures même l'avant veille du jour J n'a jamais fait foirer une épreuve, bien au contraire. Nous en avons certes la vidéo complète mais cela ne te montrera pas l'essentiel à savoir l'ambiance qui regnait sur le site en cet instant historique où le tube de la 240 a commencé son envol. On se serait cru durant la totalité d'une éclipse de Soleil.Reste pour toi à ne pas rater le retour de la lunette qui sera encore plus spectaculaire puisque successivement c'est l'ensemble de la lunette montée puis la coupole qui vont passer à la grue.Nous aurons bien sur largement l'occasion de montrer cette descente aux passionnés qui n'y ont pas assisté, en particulier durant les rencontres e Valdrôme.
  16. Roger15,Disposant de tous les textes de la réédition du livre de Charles Fehrenbach, je peux te faire parvenir en .doc le chapitre que tu recherches à condition d'avoir une adresse mail.Comme tous les autres chapitres de ce magnifique ouvrage celui ci est passionnant.
  17. Bonsoir à tous,Ayant le privilège de compter Charles Fehrenbach au nombre de mes amis proches je peux vous confirmer que l'OHP a été un haut lieu de résistance. Non seulement des personnes de confession juive y ont été cachées, dont Evry Schatzmann le plus célèbre d'entre eux, dissimulé sous un faux nom avec de faux papiers par Charles Fehrenbach lui même, mais des parachutages d'armes à destination du maquis du Vercors y ont été pratiqués. D'autres armes ont transité par l'OHP pour être acheminées en direction de Marseille avec le camion à gazogène de l'observatoire qui, un peu plus tard, a été mis à disposition de la Résistance avec les autres véhicules automobiles dont disposait l'OHP. Couder a effectivement contribué à la naissance de l'OHP en s'occupant de la taille du miroir de 80cm puis de la retaille du 120cm Martin commandé initialement ... pour l'exposition universelle de 1879 mais il n'a pas été seul. L'essentiel de l'initiative revient à un couple de mécènes : Assan Farid Dina et son épouse Marie Wallace Schillito à qui nous devons le financement des débuts du laboratoire d'optique de l'Observatoire de Paris qui a permis le "lancement" de Couder puis de Texereau bien après ainsi que le financement complet de la construction du T80 et de sa coupole. La prospection pour l'installation de ce télescope a été menée de 1924 à 1926 et mettait en concurrence la Haute Provence et le Mont Salève près de Genève où avait été construit le château des Avenieres, propriété des Dina aujourd'hui reconverti en hôtel de luxe. Souvenir de cette prospection, la lunette de 24cm confiée par Dina à un membre de la SAF, Louis Prudhomme, offerte ensuite à Gabrielle Flammarion. Elle se trouve toujours à Juvisy et sous la conduite de Jean Texereau, son objectif Carl Zeiss a remplacé l'objectif d'origine de la lunette de 24cm de Camille Flammarion.Moment très émouvant il y a quelques jours : cet objectif a à nouveau été démonté pour permettre le déménagement de la lunette qui a quitté dimanche matin l'Observatoire Flammarion pour deux ans de restauration tout près de l'OHP. Nous pensons le remonter sur sa lunette d'origine et réinstaller l'ancien objectif de Camille Flammarion, permettant ainsi d'envisager avec la lunette Zeiss Dina la possibilité d'installer un outil unique de popularisation dans le parc de l'observatoire, ce qu'interdit le testament de Gabrielle Flammarion pour la lunette actuellement en cours de restauration.Effectivement, une bonne partie de tous ces souvenirs figurent dans l'ouvrage de Charles Fehrenbach "Des Hommes, des Telescopes, des Etoiles" aujourd'hui devenu introuvable mais, bonne nouvelle, j'ai eu le bonheur de pouvoir contribuer à la réédition de cet ouvrage qui sera effective cet été chez Vuibert.Quant à Charles Fehrenbach, en dépit de ses 93 printemps, il garde bon pied et bon oeil et une mémoire parfaite. Nous l'avons reçu l'an dernier aux Rencontres Astro Ciel à Valdrôme et il y revient cette année tant il a fait l'unanimité par sa gentillesse et sa simplicité.Philippe Morel.
  18. Festivités Flammarion, 1 2 3 juin 2007

    Une autre en ligne en "Photo du moment" sur www.astrosurf.com/saf/ en attendant la suite pour demain.
  19. Festivités Flammarion, 1 2 3 juin 2007

    Merci Bob77. ce 2 juin restera dans les mémoires comme un très grand jour pour l'histoire de ce haut lieu de l'astronomie populaire et d'amateur. Pouvait-on rêver mieux que la présence du plus célèbre des historien de l'astronomie au monde entouré de plusieurs centaines de passionnés pour assister à 1h30 d'une descente des éléments de la lunette de Camille Flammarion organisée de main de maître par la société TRASSUD sous la conduite experte de la société Straub France pour un balai aérien unique en son genre ?Pour avoir eu le privilège d'avoir pu emprunter le bras articulé qui a servi à la descente des différents éléments dont certain pesaient plus de 150 kg jusque 3 ou 4m au dessus du paratonnere de l'observatoire je peux t'assurer que ce bijou d'architecture est encore plus majestueux vu d'en haut.Reste, et c'est le plus dur, à s'attaquer dans les deux ans à la coupole et au troisième niveau dans les deux ans ; la prochaine étape importante étant bien sûr le vote massif de notre communauté au moment de l'opération ARTE.
  20. Festivités Flammarion, 1 2 3 juin 2007

    Bonjour Betelgeuse,Merci pour ta réponse qui, je l'espère, nous aménera le public des grands jours. La mobilisation autour de ce sauvetage est de plus en plus importante et les médias nationaux commencent enfin à s'y intéresser. Même dans son état actuel, nous avons souhaité que le parc de l'observatoire redevienne le lieu des grands évennements de la vie de la SAF, ce qu'il n'était plus depuis des décénnies. En plus de la descente de la lunette, ce n'est pas tous les jours qu'on voit débarquer dans une assemblée d'amateurs la brochette Gingerich, Encrenaz, Couteau, Pecker, Dollfus, Cayrel sans oublier l'hommage qui sera rendu à Jean Marc Becker dont le télescope de 400mm qui a offert à la SAF peu avant sa disparition sera remis en service à cette occasion.Les "astrosurfers" ont répondu massivement présent à l'appel du 7 avril pour le tournage d'ARTE. Nous les accueillerons à nouveau avec joie pour ces Festivités marquant le début concrêt de cette restauration.
  21. Météo aux RAP

    L'été ça existe aussi mais cela porte le nom de Rencontres Astro Ciel. http://www.astrosurf.com/saf/news/RAC2007/renseignements_valdrome.html L'an dernier : 14 nuits claires sur 18.
  22. Calcul F/D + SPC900NC

    Salut à tous les deux,On parle de grossissement quand on fait référence à des angles. Si par exemple la Lune a un diametre apparent de 20° dans l'oculaire alors que son diamètre apparent à l'oeil nu est de 0,5°, le grossissement sera de 40X.Le grandissement en astrophoto est le rapport de la dimension réelle de l'objet au foyer de l'ensemble optique primaire + système projectif (Barlow(s) ou oculaire) sur la dimension de l'objet au foyer de l'optique primaire.Il diffère du grandissement des opticiens qui est le rapport entre la taille de l'image de l'objet à celle de l'objet lui même.Au foyer de l'optique primaire ce grandissement est égal à 1 quel que soit le capteur qu'on y place. On ne peut donc parler de "grandissement" ou de "grossissement" d'une webcam.Ce qui donne cette impression c'est la dimension du capteur et rien d'autre.
  23. Août 2007... choix de lieu d'observation ;)

    Bonjour Xavier,Comme te l'a indiqué Charles, Valdrôme est l'endroit idéal pour ce type d'activité car :1) 1400m d'altitude accessibles par une route entretenue qui s'arrête sur le site où l-on trouve une ambiance hyper sympa, 2) aucune pollution lumineuse sur un cercle de 100km de diamètre centré sur le site, 3) pas de souci d'intendance, 4) électricité à tous les postes, 5) terrain assez grand pour accueillir 200 participants sans gène pour les observations, 6) programme d'exposes, ateliers, conférences, visites de l'OHP, intéressant tous les publics, 7) organisation bénévoles soutenue par le Conseil Général du coin (26), 8)possibilité de tailler son miroir jusque la parabolisation avec Charles.Toutes les infos et CR des éditions précédentes (c'est la 4ème) sont à l'adresse : http://www.astrosurf.com/saf/news/RAC2007/renseignements_valdrome.html Au plaisir de peut être t'y rencontrer.Philippe morel.
  24. La vérité sur les grands diamètres

    Dès lors que JTX à souhaité l'édition papier du CD, comment ne pas mettre en rapport l'éditeur avec les détenteurs légaux de ces fichiers ?Ce que j'ai eu en ma possession pour relecture, c'est l'ensemble des textes que j'ai d'ailleurs relu et soummis à l'auteur.La couverture, je ne l'ai découverte que quand j'ai vu les premiers exemplaires imprimès ; cette dernière ayant été d'ailleurs composée à partir d'images à disposition des propriétaires des fichiers.Connaissant ma passion pour ce type d'instruments et l'aversion de l'auteur pour ces derniers, tu devrais te douter que si cette couverture m'avait été soummise, je l'aurais pour ma part refusée et vous aurais informé. Le lien permettant d'aller à ces images, ce n'est en tous cas pas moi qui l'ai refilé à Vuibert.Obtenir l'accord d'un auteur ne signifie prendre en charge la réédition que dans la mesure ou on a la maîtrise des documents à éditer, ce qui n'était plus le cas pour moi et pour cette réédition quand le projet initial a glissé vers le projet final.Dès lors que le projet initial de réédition (édition de 1961) propriété de la SAF est devenu l'édition papier du CD (propriété d'Astrosurf), je ne vois pas en quoi, tout VP de la SAF que j'étais à l'époque, j'aurais eu à interférer dans vos contacts avec Vuibert autrement qu'à votre demande. Dès lors, la seule chose qui m'a été demandée c'est la rédaction d'un avant propos et une relecture de l'ensemble, ce qui a été fait.J'imagine que de votre côté, personne non plus n'a vu cette couverture avant l'édition, ce qui me permettrait alors de te retourner l'ensemble des compliments que tu m'as adressé.Mon sentiment est que tout cela n'intéresse pas vraiment les connectés à ce post et qu'il serait de bon ton de continuer nos échanges sur ce sujet en privé.
  25. La vérité sur les grands diamètres

    A David Vernet, de la part duquel plus rien ne m'étonne,Avant d'avancer n'importe quoi à propos de la réédition de l'ouvrage de jean Texereau, il conviendrait de vérifier la véracité de tes propos, pour le coup, franchement diffamatoires. Navrant pour un "Administrateur" !Un petit rappel de la chronologie de cette réédition semble toutefois nécessaire.1) Le 10 novembre 2003 j'ai rendu visite à Jean Texereau (JTX)qui m'a donné son accord pour la réédition à l'identique chez Vuibert de la CTA (2e édition 1961).2) Quelques mois plus tard, alors que Vuibert avait réalisé l'ensemble des films pour cette réédition, JTX nous annonce qu'il souhaite non plus la réédition de 1961 mais de l'édition CD d'Astrosurf.3) Sur mon conseil, Vuibert prend alors contact avec JP Cazard pour le prêt des fichiers nécessaires à cette réédition. La suite m'a totalement échappé et, au moment où j'ai rédigé l'avant propos et relu l'ensemble de l'ouvrage, le choix de la couverture n'était pas encore fait. J'avais pour ma part adressé à Vuibert un scan haute def de la couverture de la 1ere édition de l'ouvrage avec l'accord de JTX.Si maintenant tu veux vraiment savoir qui a suggéré en couverture cet ensemble d'images de télescopes "anti Couder" qui a fait bondir l'auteur auprès duquel j'ai du très largement arrondir les angles pour qu'il n'interdise pas la diffusion de l'ouvrage, je te conseille plutôt de le demander au Directeur des Publications d'Astrosurf.Quant aux autorisations, elles étaient, bien sur, du ressort de l'éditeur. Que je sache, en la circoinstance, ce dernier se nomme Vuibert et non Morel.Philippe Morel.