astrocomets

Member
  • Content count

    647
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 41781

Community Reputation

643 Excellent

3 Followers

About astrocomets

  • Rank
    Active Member
  1. Eclipse du 12 août 2026

    Bonjour Sébastien, Le premier critère à prendre en compte pour cette éclipse est la mobilité, comme d'ailleurs pour la plupart des éclipses de Soleil. La côte Atlantique de l'Espagne a une météo très changeante et peut être pluvieuse même en été. Se baser à cet endroit n'est à mon sens pas le bon plan car s'il faut dégager côté méditerranée il faudra se faire 800km de route en 8h30. Mieux vaut se placer à mi chemin du côté d'Aranda del Duero avec un inconvénient : il s'agit de routes de montagne, raison pour laquelle d'Oviedo à Castellon de la Plana l'itinéraire recommandé passe par Madrid. Cette option n'est pas à négliger car au départ de la capitale Castellon de la Plana est à 4h de route et Oviedo à environ 4h15 de route bien plus facile. Au départ de Madrid deux autoroutes vont, l'une en direction de Burgos et l'autre en direction de Saragosse. Ainsi de Lerma, Catayud et Soria, Madrid n'est qu'à 2h15. Pour ma part c'est probablement vers ce choix que je vais m'orienter, ce qui résoudra le problème de l'hébergement durant la nuit précédente, duquel au passage, je me suis bien souvent passé durant les nuits précédent les éclipses. Sur mes 21 éclipses totales et annulaires j'en ai raté 3 faute d'avoir pu bouger et en ai sauvé 7 en bougeant. Conclusion : sans bouger on en perd une sur deux. Bonne éclipse. Philippe Morel.
  2. Si pour vos vacances astronomiques vous recherchez une ambiance conviviale sous un ciel d'exception loin du tumulte de la civilisation et un hébergement tout confort en un cadre de rêve au départ de nombreux sentiers de randonnées et de destinations d'un jour, les Rencontres Alpes Europe Astronomie son faites pour vous. Cette édition se tiendra du 28 août au 11 septembre 2024 au camping Le Clot du Jay situé à 650m d'altitude à la sortie du petit village de Clamensane (20km de Sisteron) sous un ciel au SQM moyen de 21,7 et une ambiance des plus conviviales. Ce camping dispose de nombreux emplacements de camping sous tente, d'emplacements pour caravanes et camping cars, de chalets et bungalows et d'une restauration sur place. Restaurants et supérettes sont accessibles dans un rayon de 10km autour du site. Toutes les durées de séjour sont possibles et l'alimentation électrique sera assurée sur la zone d'observation d'une surface de 3 hectares sur laquelle le camping près des instruments est possible. Pour en savoir plus : http://www.astrosurf.com/obscf/news/RAEA2024/renseignements_clamensane.html Nous vous y attendons avec plaisir. L'organisation n'accueillera qu'un maximum de 50 participants par jour pour garantir la convivialité : ne tardez donc pas à vous inscrire.
  3. Bételgeuse et Léona depuis la région d'Alicante

    Bonsoir Alef, En voilà une : ... et pour la video de l'occultyation c'est à vette adresse : https://www.facebook.com/100068249688280/videos/pcb.670635135221470/327500463549211
  4. Bonjour à tous, 12 décembre 2023 à 1h15m depuis la région d Alicante (Espagne), 319 Leona occulte Bételgeuse. Lunette Perl Halley, diamètre : 80mm, focale ramenée à 200mm. Filtre rouge 25A, Caméra Watek 120N +. Bon ciel Philippe Morel.
  5. Une occultation de Vénus entre les nuages

    Bien vu pour le 5, j ai confondu avec la date de l aurore boréale. Merci à tous.
  6. Ce matin du 9 novembre 2023, la Lune avait rendez-vous avec la planète Vénus ... et avec les nuages, la voici, prise depuis l'Observatoire Charles Fehrenbach au C14 (diamètre : 355mm) dans les dernières secondes de l'émersion à 11h54. Ce C14 est un collector datant de 1976 donc sans pointage automatisé : il a donc fallu pointer Vénus aux cercles à partir de l’ascension droite et de la déclinaison du Soleil avant d'aller aux coordonnées de Vénus. Cette image est une mosaïque de 4 images car même en plein format 24x36mm impossible de faire tenir la Lune en entier avec les 3,91 m de focale du télescope. L'APN était un Sony Alpha 7R (32mpix). Bon ciel. Philippe Morel.
  7. Hubert Reeves

    Un très bel article relatant l'hommage à Hubert Reeves sur le site du journal canadien "La Presse" : https://www.lapresse.ca/actualites/2023-10-26/obseques-d-hubert-reeves-a-paris/une-nouvelle-etoile-brille.php La vidéo de l'intégralité de la cérémonie :
  8. Hubert Reeves

    Difficile de trouver une petite place en ce haut lieu des célébrations et que d'émotion en ce très bel hommage de près d'une heure et demi sous le dôme du Père Lachaise à l'endroit même où en mai 2016 j'avais eu l'occasion d'assister au dernier adieu à André Brahic. L'hommage de ce jour était à l'image du personnage dont la gentillesse, la simplicité, le sens de la famille et du partage des connaissances transparaissait de chaque prise de parole. Hubert Reeves, en plus de son engagement pour le partage des connaissances et la protection de la planète, était aussi un mélomane devant l'éternel et les choix de l'Adagio du Quintette à cordes en ut majeur, D 956 de Schubert puis de l'Adagio du quintette pour clarinette K581 de Mozart ne pouvaient qu'accentuer la sérénité du moment. En fin de cérémonie notre cher Hubert s'en est allé au son de la sarabande de la suite pour orchestre n°3 de Bach ... une œuvre magistrale que, désormais, comme les deux autres œuvres j'apprécierai autrement tant elles étaient exécutées avec brio.
  9. Salut Serge et à tous, J'en ai fait deux parce que quand on ajoute une image elle arrive en fin de liste de messages et personne ou pas grand monde n'a la patience de dérouler les messages pour aller jusqu'au bout. De plus, le titre "450 images" ne correspond plus aux 1000 images d'où le nouveau titre. Pour répondre à Phil 30, j'avais répété la promenade du curseur à l'aveugle et ai donc pu profiter de la véritable éclipse durant environ 50 secondes. Reste un an pour tenter d'automatiser la manip mais même si je n'y parviens pas avant la prochaine, inutile de me faire retourner à l'APN pour la couronne solaire. L'inauguration d'"Orionis" (voir forum des manifestations) étant passée j'ai pu me replonger sur le sujet et ajouter aux 1000 images quelques passe hauts et voila ce que cela donne.
  10. Bonjour à tous, Comme quoi une idée initiée en 2015 par une passionnée responsable de la section astro d'une MJC de province (Valérie Dubuche) en mémoire de son compagnon disparu la même année et qui fut lui même responsable de cette section, à un maire de village vice président d'une communauté d'agglomération de 270 000 habitants peut amener à ce miracle d'un coût de 12 millions d'euros. Beaucoup de chance et d'écoute dans cette aventure que Valérie à accompagnée jusqu'au moment de couper le ruban tricolore en présence de celles et ceux qui, au rang des décideurs, ont permis ce passage du rêve à la réalité en offrant au public et à la communauté astronomique locale ce joyau de technologie et d'architecture. Pour en revenir à l'inauguration, je l'ai vécue des préparatifs de longue date au final hier soir sous le dôme du planétarium. Lors de l'inauguration officielle où nous étions environ 300 devant les marches montant au dôme nous avons tous bu les paroles de Michel Chevalet tant elles nous ont rappelé de souvenirs, tout comme celles de Patrick Baudry et Michel Tognini puis est intervenue la voix de la sagesse en la personne de Jérôme Bonaldi, lequel nous a accompagné et aidé avec beaucoup de gentillesse dans l'animation jusque très tard le soir. Ensuite est venu le temps des politiques avec Frédéric Chéreau, maire de Douai et passionné d'astronomie puis notre tribun local devenu départemental, Christian Poiret, président de notre Communauté d'agglomération et depuis peu, président du département du Nord : un bon vivant modèle armoire à glace à la jovialité faisant l'unanimité capable de vendre des réfrigérateurs aux esquimaux, véritable machine à aspirer les millions d'euros vers le Douaisis lequel à avoué s'être endormi à la fin d'une séance de planétarium en affirmant quand même' à la fin de la séance "il me faut le même en mieux à Douai". Difficile pour les autres orateurs de passer après ce ténor de la gouaille et cette mission impossible est revenue à Xavier Bertrand, ancien ministre et président de la région. Dans l'assistance en plus de tous les politiques du coin il y avait nos (les miens et celui du directeur du planétarium) invités : Catherine Cesarky, David Valls Gabaud et Serge Brunier. Après les discours s'est tenue la (courte) séance inaugurale du planétarium puis, à 14 heures a débuté le grand défilé sous le dôme du planétarium, sous la coupole de l'observatoire abritant un Dall Kirkham Planewave de 432 mm de diamètre, au stand et aux ateliers du Club astro de la MJC, aux observations du Soleil et aux animations proposées à l'extérieur par l'association Planète Sciences. Bilan au terme des deux jours : un peu plus de 11000 visiteurs auxquels on peut en ajouter 5000 pour le spectacles de drones proposé samedi soir à 22h15 et sans compter les nombreux visiteurs qui n'ont pas pu accéder au site du fait du méga bouchon chronique sur la route menant à Orionis et des rares possibilités de stationnement à proximité et ce d'autant plus qu'à l'occasion de la Nuit des Musées, le parc musée Artkeos situé en face du planétarium a aussi fait le plein. Orionis débute sa vie normale aujourd'hui avec 6 séances par jour assurées par son seul et courageux directeur Didier Schreiner qui a mis au repos pour quelques jours ses trois médiateurs tous aussi épuisés que lui au terme de cette méga fête de l'astronomie qui fera date.
  11. Bonjour Philippe, Je le fais tout simplement sur l'ancêtre : Iris mais sur des images volontairement dures pour gagner un maximum de contraste et après virage HDR de chacune des images.
  12. La séquence, je l'ai juste démarrée 10 minutes avant la totalité et les 13 expositions c'est de l'artisanal en bougeant le curseur d'exposition dans Fire Capture. Effectivement, les zones sont une conséquence du traitement HDR. On peut les minimiser en jouant sur le gamma, ce qui est facile sur les plages largement exposées mais bien plus difficile sur la couronne externe où il faut énormément d'images pour obtenir une exposition finale suffisante, ce qui n'était pas possible en 62 secondes de totalité. La surface de la Lune devrait probablement apparaître en compositant les images les plus exposées mais pas sûr car l'éclipse était très claire et cela ne va pas faciliter les choses. Quant aux dentelures sur le limbe de la Lune elles sont le marqueur des éclipse très courtes et le fait de surexpositions occasionnées par des "micrograins" de Baily chromosphériques. Le même phénomène s'était aussi produit le 24 octobre 1995 (totalité de 47 secondes). Au nom de l'esthétisme photographique, je ne les ai bien sûr pas éliminés.
  13. Bonjour à tous, Comme annoncé dans un post récent voici l'éclipse du 20 avril 2023 depuis Exmouth (Australie) au terme du compositage de 1000 images sur 13 expositions différentes. Images N&B capturées à la ZWO ASI 178mm placée au foyer d'une lunette Takahashi FS60c + réducteur 0,72X amenant la focale à 255mm et le F/D à 4,2. Aucun gradient rotationnel dans ce traitement mais un virage HDR sur chacune des 1000 images avant stack. Bon ciel. Philippe Morel.