patry

Member
  • Content count

    3838
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by patry


  1. Oui avoir une brute (format fit, ou pic, ou PNG histoire de conserver la dynamique de 16 bits) permet de lever l'ambuguité.
    Mais je répète que cela n'enlève rien à la résolution de l'image. D'ailleurs un filtre, quel qu'il soit, ne va pas donner de la résolution mais simplement jouer sur des contrastes pour faire sortir un détail autrement caché !

    Comme thierry, je reste persuadé qu'un filtrage simple permet de "faire le boulot". Eventuellement, avant compositage, IRIS permet de faire du masque flou. Mais, d'expérience, il faut rester très doux sur le filtrage après compositage au risque de faire sortir les nombreux artefacts générés sur des images 8 bits lors de la première étape.


  2. Pour une fois, je suis un peu d'accord avec rolf. Les artefacts, un peu comme une solarisation, non le terme est mal choisi, un "linotypage" (le fait de faire des tonalité de gris en mettant cote à cote des points, je ne sais pas si c'est le bon terme). Est-ce que cela peut venir d'Iris/distor ? Il faudrait que cbuil passe par ici. Mais en y regardant de près, l'image "sans" distor, présente un peu les mêmes symptomes.

    Donc je me dis que c'est le filtrage qui en est la cause peut être ?


    Mais abstraction faite de ceci, l'image est quand même de (très) haut niveau et manié de main de maitre. Et peu importe le reste à ce niveau !


  3. En fait, a bien y réfléchir, il faut attendre la fin de la lunaison pour sortir les images, coté turbulence ca se passe mieux.

    21 aout

    20 septembre

    et maintenant (19 octobre).

    Entre temps ... rien ou vraiment pas grand chose.

    On se retrouve régulièrement avec ma copine selene pour un petit tour d'imagerie (pour mon plus grand plaisir je dois dire).

    [Ce message a été modifié par patry (Édité le 20-10-2008).]


  4. Moretus (au premier plan) mesure environ 114km, juste derrière short fait 50km et se trouve à 120km du centre de moretus. 100km plus au nord et légèrement à droite, Newton (80km).

    J'ai posté sur le sujet de leonardcauvra (c'est la saison pour le pôle sud), une image avec une meilleure projection (source sonde clementine) :


  5. Pas simple effectivement.
    Il y a Cabeus (juste après Leibnitz) puis, plus loin, de Gerlache (88.5°S quand même).
    Mais l'image se projette tellement sur le limbe que l'identification est difficile.

    J'ai pas trouvé de carte précise de cette région hors de quelques PDF, mal étiquetés encore !

    Sinon Clementine propose une vue polaire, non étiquetée ... :

    A 5°W, 70°S tu retrouve moretus, puis Short, Newton, Cabeus est le cratère juste derrière le premier rideau montagneux.
    Ensuite donc Drygalsky (85°W, 80°S), Ashbroke (105°W) et de Gerlache forment un trio en se rapprochant du pôle.

    Sur la photo de clementine, on voit deux pitons sur la longitude 118°W 85°S, c'est ça à mon avis !

    [Ce message a été modifié par patry (Édité le 20-10-2008).]

    [Ce message a été modifié par patry (Édité le 20-10-2008).]


  6. Halfie> la gestion du gamma est difficile avec le CMOS de la caméra. Du coup, pour ne pas bruler la partie droite, je dois réduire le couple expo/gain.

    Simon> C'est ce que je me suis dit en posant mon séant dans le baquet d'une F430 pour quelque tours de circuit aussi. Mais sur 2 roues seulement c'est certainement encore plus impressionnant. Merci pour ce cri du coeur en tout cas !

    cedric>


  7. D'où le rendu très subjectif des images.
    Pour ma part, j'essaie de jouer à la capture avec l'histogramme afin de ne pas perdre d'information. Et, peut être déformé par la photo diurne, j'ai très souvent exposé pour ne pas cramer les lumières. Cela me semble d'autant plus important en numérique car le compositage va avoir tendance à remplir la dynamique par le bas. Dès que c'est cramé, y'a plus rien à faire. En gros je fait ce que je peux pour le haut de la dynamique, le reste n'a plus qu'à suivre ...

    Mais c'est là "mon" idée du rendu, et en rien une vérité absolue.


  8. Histoire d'en rajouter une couche, la lune ayant un albédo de 7%, elle devrait être naturellement plus que grisatre (presque couleur de charbon). Maintenant, le contraste est très fort (pas d'atmosphère on l'a dit) malgré tout et on perd vite de l'information a cramer les zones claires. Pour ma part je trouve l'image originale de jg très équilibrée (j'en parle d'autant plus que mes propres images sont en général plus sombres).

    Ce qui n'empèche pas, bien au contraire, que les bornes hautes et basses soient bien à 255 et 0 (en jpeg). Le rendu visuel va lui se jouer sur la tonalité moyenne.

    Tout ca pour dire jérome, qu'on va peut être avoir du mal à marier nos images ! Ou nos scopes (un OMC11.5 de 290mm ???).


  9. J'avais dis à jg que j'avais son limbe. Le voila

    C11 + barlow x2 + tirage (~>x2), filtre R astronomik, PL1M (expo 50ms, gain ~60%), capture en 1280x1024 (1200 images), Registration multipoints (entre 6 et 15 fois 250 images). Filtrage (ondelettes) Registax, mosaïque sous Imerge, traitement final sous Iris.

    [Edit : liens corrigés]

    [Ce message a été modifié par patry (Édité le 20-10-2008).]


  10. C'est joli même si c'est inégal. Mais j'ai du mal à voir ce qui ne passe pas. La vallée des alpes montre sa faille clairement mais il y a un quelque chose qui fait qu'alentour ca manque de punch. Tout ça alors que dans le même temps le sillon est superbe comme je l'ai dit (c'est bizarre).

    Hyginus est superbe, là rien à dire.

    Quand au limbe ... je pense que tu a un défaut (map ?) qui est venu se greffer dessus.

    Je ne suis pas certain que le filtre IR soit le plus approprié pour une lune aussi haute (sur une planète basse comme juju par contre oui). Un filtre rouge (ou vert) permet d'avoir plus de lumière => moindre exposition et tout et tout. Maintenant, un 355mm c'est pas banal et c'est pas non plus facile à collimater mais je vois une nette évolution dans tes images, preuve que ca vient.


  11. Richard, ni avion, ni navette spatiale et encore moins d'ISS, c'est nul !

    Mais que c'est beau quand même ! Et l'arche est magnifique, très fine mais en même temps parfaite de bout en bout !

    Beau coup de filet, avec une très belle "première image". Ca doit motiver pour en faire plus des trucs comme ça !


    Marc


  12. C'est (la CGEM) une EQ6 rebadgée Celestron il me semble. Par contre, celestron est fidèle aux servos moteurs au lieu des pas à pas. C'est également ce choix pour la CG5 d'ailleurs !
    Le "rapprochement" (ok ok, le rachat) Celestron/Syntha n'est bien sur pas étranger à l'affaire. Synta vends des SC 8" sous la marque Orion aux US, cela me semble bien que le bureau d'étude Celestron se soit penché sur le cas de l'EQ6.

  13. Oui, du coup on peut se demander la finalité de ce genre d'instruments.
    Pour des pros ? Y'a encore des pros qui utilisent des réfracteurs quelque part dans le monde ? Avec la quantité de telescopes de moins de 2m un peu sous utilisés ?

    Pour des amateurs ? tube de 150kg, ca donne de la marge pour un reflecteur d'un diamètre autrement plus important. Pour de la photo ? Avec 2m4 de focale, ca commence à faire beaucoup non ? Et puis on fait des scopes de 600 à F3 à F4 bien plus lumineux.

    Non finalement à part avoir une "oeuvre d'art", je ne vois pas à quoi ca sert ! C'est un peu comme une Ferrar ; sur un circuit c'est super (j'ai fait ça c'est le pied), mais ca semble tellement superlatif sur route que c'en est anachronique.


  14. Pour ma part, et pour mon usage (visuel et photo planétaire), je pose un C11 sur la CG5 (2x5kg + 1x3kg de Ctp), et ca marche.
    Mieux, les pieds bien plantés dans la terre, on a observé M13 avec un nagler 3-6 (à 3mm ) au C11 toujours sans que les observateurs ne trouvent le suivi "erratique".

    Par contre j'ai toujours eu des pb avec un moteur (mis en DEC) que j'ai fait changer recemment mais s'il tourne maintenant c'est assez brutal comme si on accumulait de l'énergie qui se relachait d'un coup. Même à vide ca fait pareil. Et uniquement dans un sens de rotation. Bizarre. Je n'ai jamais utilisé le GOTO et je ne fait aucun alignement). Pour du CP, je pense qu'il faut se limiter à 5 à 7kg (un C8) de portage.


  15. Haaa, l'équateur. C'est superbe, et effectivement les planètes n'ont jamais de mauvaise saison là bas.
    Seul le problème de la monture (toutes ne sont pas faites pour des latitudes aussi faibles) subsiste. Mais comme tu dis, en planétaire avec des poses courtes tu devrais être tranquille.


    Marc