patry

Member
  • Content count

    4461
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by patry


  1. Il n'y a pas de mystère et TOUT passera par la collimation. Pas celle que l'on fait en alignant tant bien que mal le donnut, non celle que tu fait quand le ciel n'a pas de limite, celle que j'ai faite au mois de juin, celle où tu glisse le 40mm, puis le 17, puis le 10, puis le 7mm, que tu va chercher dans la boite de la 80ED le 5mm, et qu'à la fin tu met une barlow au 5mm et que tu atteint 4D de grossissement et le tu VOIS la tache d'airy ... Là et là seulement tu peux dire que tu a collimaté et que le télescope donne son optimum.
    Combien de SC (c'est pour pas dire tous) étaient perfectibles (le mien aussi c'est évident) de ce coté. Mais quand c'est bien réglé, le moindre trou dans la turbulence et l'image claque à la figure.

    Maintenant je ne suis pas d'accord avec jean luc sur le déréglage du SC, mais je pense que c'est aussi lié au déplacements que l'on fait avec.
    Les quelques mètres que je lui fait faire ne changent en rien la collimation faite en juin. Maintenant, comme tout instrument, ce sera pas pareil si tu fait 1h de chemin pour aller observer évidemment. Mais dans ce cas là, il faudra de toute façon refaire la collimation.

    Je suis peut être un peu méchant quand je compare à une 80ED mais sincèrement (et il faut que tu le prenne comme une critique constructive, rien de plus rien de moins) vérifie la collimation de ton désormais C14 et il t'en donnera ... beaucoup !


    Marc


  2. Oui christophe tu a raison (je n'en doutais pas de toute façon) même si je plaçait la limite de F/D un peu plus haute mais c'est vrai que si je ne peux pas atteindre les 30i/s en R,G ou B, peut être que c'est pas la peine de vouloir faire du RGB !
    Bon faudra envisager la chose si mes essais échouent encore.


    Marc


  3. M'enfin bon, il y a quand même un "univers" d'écart entre les images de jupiter faites au C11 vues plus haut et ce que j'arrive à faire avec un C11 pas trié pris d'occasion !
    Les images que notre hôte nous montrait n'était même pas de la qualité d'une 80ED ! Donc à mon avis, soit il y a un (très) gros problème de collimation, soit il y a un défaut quelque part. La solution du télescope foireux étant la dernière solution à voir !

    Maintenant le C14, c'est effectivement une autre dimension déjà parce qu'il n'est plus transportable par une personne seule (sauf quelque utilisateurs baraqués) du coup on en vends moins et on peut soigner un peu plus la réalisation. Ensuite, la résolution d'un 350mm bien mené, on en voit sur le net ... Damian Peach a "quelques" réussites à son actif (en fait non, il faudrait trouver ses images pourries, cela semble plus à un vrai challenge).

    jp-brahic à de son coté de très belles réalisations au C14 hyperstar ce qui en fait un instrument plutôt très polyvalent je trouve !


    Marc


  4. Le support du fit en lecture/écriture autre que le 16 bit signé serait déjà un très bon point. C'est très limitant pour l'échange des images entre logiciels.
    Sinon, le support de fonctions x64 pour gérer les gros flux de données serait un plus que certains logiciels commencent à avoir (ex Avistack 2 en version IDL x64).

  5. Tu a raison ...
    La clé du problème réside comme toujours dans le taux d'images par seconde capturé versus le taux d'images retenues. Dans un ciel moyen, le second dépasse rarement 70% quand l'échantillonnage est correct (bien sur à F10 ... tous les chats sont gris et toutes les images sont "bonnes").
    Et si tu veux conserver 300 images (et que cela représente disons 50% du total, soit 600 images) et que tu dois faire 3 plans d'égale qualité ... là cela devient dur à 15i/s !
    Passer à 30i/s c'est sacrifier 50% de la dynamique (qui n'est déjà pas "full"), pousser le gain ... heu, c'était déjà le cas à 15i/s.

    Alors c'est vrai que certains détails ont une couleur déviante, ... c'est vrai, mais à la limite, si on veut faire de la science, on laisse tous les plans séparés, ce sera encore plus facile. Il y a pour moi "autant de science" dans une image rouge, verte ou bleue ... ou 23A, ou IR742 ou CH4 que dans une RGB. Pourquoi se limiter à notre seule vision étriquée 400~750nm ?
    On y voit pas les même choses, cela ne veut pas dire pour autant que ce qui est présenté n'est pas "utilisable" ni "utile" !
    Moi je suis ébahi de voire la GTR "blanche" en CH4 (MDelcroix) parce que je peux ainsi "voir" les composants de Jupiter ... confortablement installé chez moi !

    Maintenant esthétiquement, je peux comprendre que cela soit "différent". En CP, reconstruire une image SII/Ha/OIII c'est pas si différent. En tout cas, la prochaine fois j'essaierais de donner la priorité à une luminance plus centrée sur la sensibilité humaine (avec le filtre vert donc). C'est à essayer en tout cas !

    Marc


  6. Q> idéalement, un filtre vert un peu large serait ce qui se rapprocherait le plus de la luminance telle qu'on la voit. Mais bon le "gain" ou la "perte" de résolution au travers de l'un ou l'autre des filtre (à priori meilleur en bleu puis vert puis rouge) est contre-balancée par le fait que la turbulence et la dispersion atmosphérique suit un ordre inversé.
    Du coup, hors accessoires jipipiesque (marque déposée par son auteur), une image rouge a toujours été pour moi mieux résolue qu'une image verte (de peu) ou bleue (de beaucoup).
    Pire encore en IR où là on voit une différence de stabilité entre IR et R donc de résolution au final.
    Donc, à mon avis, pour des sites moyens comme le mien, il me semble plus important de stabiliser la capture plutôt que de fouiller le pouillème de fraction de résolution sachant qu'alors le seeing sera globalement 2 ou 3 fois moins bon !

    L'animation (que je viens de poster dans un sujet à part) a été faite au 23A (désolé j'ai que ça en magasin) et la résolution me semble excellente. Est-ce que j'aurais pu avoir sensiblement mieux en vert, je ne crois pas ... ou en bleu, là cela tient de la blague ! En orbite, peut être ... à Blagnac certainement pas !


    Marc


  7. Haaa beurk, une image au 23A ... mais en fait non, 6 images, traitées également, et assemblée avec amour dans Iris (que j'ai du ruser pour ne pas qu'il parte, comme les autres, dans les choux lors du cregister).


    Nota ; je sais, il y a une poussière sur le capteur

    Bon le gif pèse quand même plus d'un Mo, attentions pour les petits débits !


    Marc


  8. Avec une exposition au 1/15 (dans le cas de Jupiter présenté là) et un gain juste sous les 800 (sur 1024, au delà de 800, le grain devient rédhibitoire), la couche verte rempli 80% de la dynamique, la rouge 75% et la bleue ... 50% !
    Si je passe au 1/30e, j'ai presque plus rien en bleu (1/4 c'est minable), et il subsiste un peu d'info en R et V mais c'est pas brillant !


  9. Un peu d'accord mais pas complètement parce que tu sera (très) loin d'obtenir la résolution avec un L (Même jipipi ne s'y risque pas malgré son correcteur je crois). Et puis obtenir sous mon ciel une bonne qualité dans chaque plan nécessite des images, donc du temps (et tu passe de 1/30e au 23A à 1/15e au R,G ou B => deux fois plus de temps par plan) et la contrainte de rotation de Jupiter se fait sentir cruellement !

    C'est un cerle (très) vicieux quoi !
    Autre option, habiter dans un site sans turbulence et imager avec une camera ultra sensible !


  10. Oui, mais obtenir (sans correcteur de dispersion) une bonne résolution avec un L cela tient de la gageure !
    Et une luminance via un filtre 23A en vaut bien une autre au travers de n'importe quel autre filtre !

    Accessoirement, dans la luminance (de la couleur) il y a 3 fois plus d'images ... retenues que d'images capturées dans chaque plan couleur ! C'est pas comparable ni en terme de dynamique, ni en terme de résolution (ciel de plaine en ville tout ça quoi).


    Marc


  11. Q, qui à parlé de coloriser une image rouge ?
    J'ai d'un coté une luminance qui a été prise au travers d'un filtre 23A (je ne dispose pas d'un correcteur de dispersion me permettant d'utiliser un vrai L) que j'appelle L, et 3 plans pris au travers des filtre R, G et B (le R est différent du 23A). Note bien que cette luminance en vaut bien une autre !
    La composition donne un LRGB ... je n'ai peut être pas été clair au dessus.
    La "grosse" image c'est, à la taille d'acquisition, une image unique prise au travers de mon filtre 23A (seul qui subsiste à ce niveau de F/D).

    Marc


  12. A mon avis, claude tu va te mettre à l'affut d'une nuit sans turbulence et régler (sans doute qu'il y en a besoin pour en tirer le meilleur). Dans le cas contraire ... ce sera que ton "spot" n'est pas "C14 ready" mais ce serait quand même surprenant ... tu est plus "haut" que moi (3e étage et 6e chez toi il me semble) et avec pas mal d'espace autour dans nos deux cas !


    Marc


  13. Christophe> Merci, je n'oublie pas la SAF, mais il me faut du temps pour sélectionner quelques images et y coller les informations "nécessaires".
    Il y aura aussi de la couleur (2 plans RRGB, 5 plans rouges en animation, un autre très gros plan, et un plan large RRGBIR) mais faut le temps de traiter tout ça.

    JeanLuc> Je ne sais pas mais le fait que Jupiter soit prise le matin, avec une nuit entière avec le telescope qui prend le frais c'est pas anodin non plus. Maintenant le seeing est souvent pas mauvais en ville le matin ... nettement moins bon le soir !

    Stemm> dès lors que tu soigne la collimation, je pense que F/D 30~40 comme là c'est pas "impossible" à faire pour peu que dame nature y mette du sien (ou alors monter à Calern ).


    Marc


  14. billyjoe> Je dois avoir un F/D compris entre 35 et 40. Pas facile de savoir exactement avec le tirage !
    Elle est à la taille d'acquisition en fait !
    Cet automne, pour l'opposition on va gagner encore quelques seconde d'arc et elle risque de ne plus rentrer dans le capture. Note bien qu'avec la projection oculaire (axiom 15mm) c'était déjà le cas sur la DMK21 ... j'ai du sortir la PL1M en mode 800x600 pour l'occasion. Bon c'était pour le fun et l'image n'était pas aussi résolue que là !


    Merci CASTOR78, compliments appréciés !


    Marc


  15. Intéressante cette évolution de la ligne qui s'enroule autour de la GTR.
    Je note une évolution par rapport à ma dernière (et unique) image de la GTR (http://perso.magic.fr/marc.patry/Jupiter/J20100711-0418TU-as2-%2823A%29RGB-MPa.jpg et http://perso.magic.fr/marc.patry/Jupiter/J20100711-044024TU-23A-MPa.jpg) où le point de contact avec la NEB était peut être moins étalé (mais l'angle de phase n'est pas le même non plus).

    Je suis toujours aussi impressionné par les images en CH4 mais les "sources" de ces filtres semblent difficiles, il y a peu de producteurs et de distributeurs.


    Marc