hamilton

Member
  • Content count

    2701
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4
  • Country

    France

Everything posted by hamilton

  1. *erreur section forum

    Surtout quand pour certains, c'est "voyage en terre inconnue " Amitiés
  2. C'est pour moi comme une thérapie ce film ! Avec la distance nécessaire depuis mes 18 ans où je rêvais de rencontres diverses, c'est un conte de fées, comme un baume à ce qui me semble être la vraie question, qui nous incite à explorer l'Univers :pourquoi sommes-nous si seuls?? Je m'en serais voulu de ne pas te témoigner mon amitié pour un aussi beau tableau ! Amitiés
  3. Quand Vénus brille dans le ciel du matin ou du soir, elle est un diamant resplendissant sur lequel le regard s'aimante, et autour duquel les éléments peuplant le ciel aiment à se montrer. L'astronome le plus chevronné peut parfois se laisser surprendre à imaginer que Vénus est animée tel un objet venu d'ailleurs, de l'infini cosmos. Il faut pour cela, avoir préservé, sinon gardé une âme d'enfant. Ce vendredi 17 janvier 2020 , sur l'horizon ouest non loin de Vénus à la nuit tombante, une étrange constellation s'est formée l'espace de quelques instants, puis s'est volatilisée. Un train de satellites"Starlink" lancé par Elon Musk, ce milliardaire qui a la tête le ciel pour satisfaire à notre frénésie de communication, paradait en un mirage de lumières dans la nuit. Je n'ai pu m'empêcher d'avoir une pensée pour François Truffaut qui tutoyait les étoiles comme personne dans le 7ème Art, son 7ème ciel qui fut par la grâce de son génie, aussi un peu le mien. Et je garde le souvenir de son regard émerveillé pour les gens, la pluralité des mondes en fait. Créateur ou acteur, il avait de toute évidence, préservé, gardé son âme d'enfant... Amitiés
  4. *erreur section forum

    C'est important de relativiser nos bobos. On voit bien que tes conditions de vie, de survie dirais-je, sont extrêmes! Justement ! ....Pour guérir ces bobos parfois à l'âme ..... "re" , je vous invite à découvrir ma petite vidéo ...dans la section "Astrophotographie " dont laquelle qu'a causée mon confusionnement de section Astrosurf. Une relation brève, un compte-rendu d'observation pleine de créativité, de........non quand même, chuis gêné de Vénus avec en arrière-plan une constellation fantôme et un très modeste hommage à François Truffaut Aucune image truquée ! C'était ma minute nécessaire :du bon usage des réseaux sociales pour partagez son savoir et sa cultures. Amitiés
  5. Très juste Alain, et Dieu seul sait.... ce que le ciel, profond ou de proximité, compte de déesses encore à découvrir. D'ailleurs, les mythiques constellations sont déjà une invitation à la rencontre et aux rêves ...et je ne parle même pas du nom des étoiles ! Amitiés
  6. Je suis un grand admirateur de ce réalisateur ( et j'y inclus Spieilberg). Ils s'imposent par leurs regards sur l'Humanité et je les crois dotés aussi de la capacité d'émerveillement qui fait aussi aimer ciel. Tu me donnes l'occasion de préciser que mes images ne comportent aucun trucage ( je songe à l'objet lumineux qui survole la cime de l'arbre avec Vénus en toile de fond ) La chanteuse et le morceau: une découverte ( heureuse) via mes farfouinages sur le net autour de musique/chamanisme....etc... Amitiés nb; je prépare ( donc je "brainstorme" pour le moment ) un petite, petite, vidéo hommage à *Jules inspiré d'images saisies à Bourges en début de mois et de ma collection de photos perso...) *Verne ( aucun rapport connu avec Bourges, c'est le hasard d'une rencontre)
  7. Les frères lumière

    Quand même, je voulais te dire que ces deux images sont simplement extrêmement bien composées. Ainsi que le dit Marc S ... Longtemps,Longtemps,Longtemps, après que les poètes du ciel aient disparu ( c'est métaphorique M'Dame Kalet..."disparu") leurs images courent encore dans les ru.., dans nos têtes c'est déjà pas mal ! Ce que j'adore avec ce type de photo céleste c'est, au sens propre du terme, la composition:ombres, lumières, lignes de fuite, pourquoi le hors-champ, où va ou doit se porter le regard, etc...et la notion de "composer avec" au sens figuré. Il nous en effet faut composer avec les éléments, les astres errants plus ou moins disposés à donner la lumière, qui est un peu le "LA" du photographe. C'est lui qui commande le regard et nous signale que là, y'a un tableau à saisir, même quand le photographe est las d'attendre. D'ailleurs, ce doit être spykologique, mais j'ai remarqué que c'est souvent quand on en est là, que se produit le moment de grâce. Merci M'Dame kalet, c'est trop beau comme disent les gosses..... Amitiés
  8. Merci Dame Kalet , vous sur les conseils de laquelle j'ai congédié les cadres, puisqu'il vous est agréable qu'aucune limite ne vienne enclore les moments volés à Séléné, en quelque phase qu'elle se trouve. Fidèle amie bienveillante de mes images nomades sous la voûte bleue ou étoilée, d'une modeste prose d'un amoureux des choses célestes, il me plait tout particulièrement de vous être agréable, même dans les inévitables inspirations parfois moins que moyennes.... Et vos remarques sont toujours les bienvenues. C'est ainsi le cadre de notre partage sur ce forum , vous qui trop modestement cachez vos talents ou les dévoilez avec parcimonie ! Amitiés
  9. Dés 7h00 ce matin , le ciel dénué de menaces pouvait ouvrir la voie à des instants volés à la Belle, du jour naissant, jusqu'à l"avènement du Roi Soleil. Séléné sait jouer de la lumière pour dévoiler ses charmes émouvants aux courtisans! Amitiés ******* Doucement la nuit se retire... Compliqué ! ... Mon point de vue n'est manifestement pas le bon car la Lune est pour l'heure prisonnière au coeur des enchevêtrements du saule d'hiver déplumé certes, mais branchu! Le zoom ne peut guère servir qu'à produire une sorte d'abstraction lunaire, pour illustrer à l'occasion quelque chose ayant trait à la guerre, la liberté...que sais-je ! Là c'est au moins, c'est dégagé... Va falloir jongler avec Sony pour révéler ,sans trop griller Madame, la cendrée offerte au regard. Vitesse d'obturation plus lente=> pas trembler, vu que je suis en mode "à la one again" ( à main levée , retiens ta respiration mon gars..) Le matin est levé, les oiseaux chantent (enfin, les corneilles dont on se demande quel malheur elles vont bien annoncer ) Je retourne au point de vue de Séléné prisonnière qui semble avoir trouvé une branche complice pour se faire....la belle un coup de projecteur sur la Belle...en cavale ! on va pousser un peu le biniou histoire de taquiner les surfaces de la princesse Tiens v'là les comédiens, les musi..., les crôasseurs qui arrivent ! Ils se la jouent "body guards" pour la V.i.p.de l"azur Je crois qu'elle va tirer sa révérence ou plutôt se fondre dans le grand bleu du ciel Ciao "bella" !
  10. "..Il y a quand même des chanceux qui voient la Lune " ( Alain G) ....et pis Vénus le soir, et des objets volants juste à côté : oiseau, avion, train de satellites, et Orion, et les constellations de légende et....il est l'heure de rentrer, la série commence ! "Ô que paraisse la Lune, airain du matin glacial , et que scintille Vénus espoir du soir embrasé , et c'est l'hiver du Roi Soleil qui d'azur se pare" ( Hamilton " Ode au Ciel des lointaines proximités" jamais paru aux "Editions de l'Illustre inconnu" ) Amitiés
  11. Le temps que Séléné puisse s'extraire de l'horizon, du grand arbre devant la fenêtre , la cendrée s'en est allée....Pas la beauté de cette Belle qui ne l'est jamais autant qu'en ces phases de croissant ( en dehors bien sûr de toute velléité sérieuse d'explorer sa topographie intime en haute résolution quand elle en montre davantage ). Amitiés Le sommet n'est pas loin... Une trouée entre les branchages... On aborde la descente ! on pousse un peu le zoom pour un rendu plutôt "dessin" ...à dessein
  12. ..et à la fin, c'est la Lune qui gagne...non? Merci pour ton passage Pascal. Amitiés
  13. En effet, j'ai l'impression que tant au niveau du ciel que de la table, tu y évolues tel un poisson dans l'eau... Amitiés
  14. Fais gaffe, Alain , je t'aurai à l'oeil dorénavant , que tu sois dans les Landes, ou sur l'ïle aux moines ! Merci pour votre passage, likers , taiseux, et dislikers... Amitiés
  15. Comme quoi, tout est vraiment affaire de sensibilité. Tout autant "le diable est dans les détails ", peut-être aussi que la petitesse de Séléné dans ce tableau la rend plus importante. C'est sûrement dans cela que se loge ta préférence, il faut la chercher dans une composition de détails qui paraissent créer une harmonie ? Bof pour le brillant et érudit enquêteur du "nom de la rose" , ça me fait de la peine CQFD : je m'oriente dans la quête du détail pour découvrir davantage les secrets du ciel... Merci Sauveur, ça m'encourage à tenter de débusquer ce que tu dis dans le supposé "ordinaire" ( bravo pour ton nouvel avatar qui rend hommage à une autre star brillante en phase avec tes dernières explorations ) Merci Polo et Petit Ours, jolie et belle , on est d'accord! Amitiés
  16. Ma première M42

    C'est flamboyant, au propre comme au figuré ! On peut effectivement par le biais des experts plus que légitimes sur ce forum de par leurs productions exposées , mieux faire , mais comme on dit chez nous, on n'a pas deux fois la chance de faire une première impression Et en cette occurrence orionesque , l'impression est plus que favorable, la voie semble ouverte vers une ascension , en mode collaboratif au besoin , vers des sommets du ciel dit "profond" ( moi je ne fais que du ciel de" proximité" , en circuit court avec le plus souvent une forme de poésie/ rêverie ). Bravo Aurélien Amitiés
  17. 56 starlink ce soir...

    C'est quand-même une "vision" hors-norme , digne d'une séquence de science fiction que de voir défiler ce train de satellites, dans un ciel crépusculaire . Avec les Pleiades blotties à la lisière supérieur du cadre, ce défilé d'objets clairement identifiés par la ire légitime des astronomes, l'aéronef qui croise le chemin de ces messagers d'une humanité qui "surchauffe " à tous points de vue, ce tableau à quelque chose d'apocalyptique aussi. Que se joue-t-il hors-champ ? Souhaitons que cette séquence techniquement très réussie pour laquelle je mets un , ne soit pas prophétique d'un monde à son couchant. Je le redis, j'ai en stock depuis vendredi quelques images d'une véritable constellation fantôme, puisqu'elle s'est à ma grande surprise ,évanouie et ne laissant subsister que Vénus dans cet asterisme éphémère défiant les vraies étoiles des dieux. ..... Amitiés
  18. Une mauvaise photo de la Tête de Cheval

    Émouvant qu'à ce point un homme d'âge mûr dont la notoriété, les pérégrinations s'étendent d'Ermenonville à l'Atacama, dont les doigts sont usés ,de son propre aveu, par des années d'un dur labeur, émouvant que cet homme puisse encore s'émouvoir d'une tête de cheval saisie dans un banal ciel parisien . Ces parisiens. .........capables de se damner pour une tête de veau ravigote et de mourir pour une tête de cheval! Pour une tête de cheval. ....Je trouve ça beau La valeur étalon de tout astronome, amateur ou non, c'est bien sa capacité d'émerveillement. Plaise au ciel que cela dure longtemps ! Amitiés
  19. Pas touché les iso J'ai un mode de prise de vue sur le Bridge en faible lumière ( avec une séquence de 3 rafales plus ou moins espacées ) dit "automatique supérieur " censé réduire flou et bruits" Je prends juste la main sur la map ( à l'infini en cette occurrence ) et sur l'écran du biniou j'essaie de stabiliser l'image de l'étoile. La visibilité nocturne étant par nature faiblarde, tout comme les "étoiles" , dès que tu zoomes un peu ,ça sort du champ rapidement et cet exercice sans trepied est acrobatique. J'ai fait ça pour la constellation d'Orion, Vénus et hier soir la constellation fantôme créée si j'ai bien compris par le train de satellites "Musk". Franchement, à la première vision c'est plutôt correct avec Vénus dans le prolongement. Il y'a sûrement pour l'expert un grain perceptible (à revoir en post traitement ? ) Ce petit grain, outre le traitement post production sur couleurs, contraste, etc...est sûrement le petit prix à payer pour ce mode de prise de vue ( allié au "bruit /grain " généré visiblement sur l'inconfortable écran tenu parfois à bout de bras ! ...par le zoom électronique qui même puissant n'est pas un téléobjectif optique ) Si j'utilise un mode dit "ouverture" qui implique une vitesse d'obturation lente ( sur la Lune ça surexpose clairement, un ciel sombre devient blanchâtre ) je dois planter le trépied et actionner le retardateur. De tête, pour attraper l'avion et Vénus, j'ai dû utiliser le mode " priorité vitesse" Pour une bonne résolution sur la Lune ( sans espérer choper la moindre étoile ) j'utilise le mode dit "exposition manuelle" ,mon intervention portant uniquement sur la Map. Je navigue entre ces modes si je veux par exemple, mettre en évidence une cendrée, les reliefs uniquement sur le terminateur, ou comme déjà indiqué, l'ensemble le plus résolu possible sur l'ensemble de la surface. Bref, mon exploration du Sony se fait par l'expérience, la répétition des situations. NB. J'ai en stock des photos Lune, Vénus, Lune plus étoiles que j'ai traitées à la façon de tableaux impressionnistes , à mon goût ça donne pour le coup un cachet sympa. Tout conseil reste le bienvenu Je compte bien explorer davantage sur des nouveaux sujets au besoin ce ch'titSony Amitiés Nb. Ceci dit je ne suis pas un fanatique des tableaux lisses et quasi chirurgicaux, tout est une question, au-delà de la maîtrise, du résultat attendu, un rendu avec un léger grain ( de folie?) n'est pas toujours inesthétique. En CP, je conçois plus cette obsession, idem en planétaire HR Le pratiquant nomade du one shot doit mesurer ses prétentions à l'aune des limites de l'exercice, sans limiter, bien au contraire son imagination' sa réactivité, pour un bref instant volé à l'espace-temps. .....
  20. Hier au jour déclinant, la belle Vénus brillait de mille éclats. Elle a immanquablement trouvé des admirateurs de tous ordres, à commencer par votre serviteur Un" ange" passe ? Il frôle la Belle, un simple effleurement ! L'ange joue un peu la comète d'un discret éclat de son coeur... L'ange météorique file vers son horizon, sa destination secrète.... Vénus se blottit à présent dans les ramures d'un arbres effeuillé par l'hiver. Comme un tableau: "l'arbre au diamant" Elle domine là une silhouette massive ! Fin de la scène....Vénus est un peu lasse... que peut-on lui refuser?! Amitiés
  21. Qu'entends-je dans ton regard, Pascal, toi mon ami, mon frère , que vois-je par ta bouche !....."Sympa ces photos"....."Sympa", ces fulgurances arrachées à l'éternité de 15 milliards d'années où par la patiente fortuité , l'Homme et sa création de métal qui prétend tutoyer les dieux, cet Homme vint oser caresser la déesse des déesses! Sache aussi , ô mon ami, que la légion Musk fit dans le ciel hier une étrange constellation...Tu verras Amitiés
  22. OK, c'est bien cette constellation inconnue à magnitude variable ,une ligne de plusieurs étoiles dont au ras de l'horizon des arbres, Vénus formait le le point final. C'est joli cet éphémère alignement de fin de crépuscule , cette constellation qui n'était aussi qu'un mirage!j Amitiés Amitiés
  23. Vous l'aurez un peu plus tard because Madame est en train de battre......le rappel pour dîner et j'ai pas intérêt à louper ce train là Je viens de yeuter vite fait :je vais vendre la photo à Maris Patch: des novnis au-dessus de la Nièvre ! Avec en prime Vénus dans l'image! .....Hein ? .....Quoi j'suis lourd à la fin avec mes photos d'la Lune et des zoiseaux ! .....Oui mais "douceur céleste " je viens manger ...... Amitiés
  24. Que des danseurs "étoiles" de ce corps de ballet!.....Voyons Nb. C'est quoi ce train que je viens de photographier ? Amitiés
  25. C'est donc ce que je viens de photographier au ras de l'horizon ouest, aligné avec Vénus carré ! Qu'est-ce ? Amitiés