Meade45

Member
  • Content count

    1158
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

36 Neutral

About Meade45

  • Rank
    Very active member

Personal Information

Recent Profile Visitors

2083 profile views
  1. Longueur cable usb 3 et ASI 290mm

    Un bémol tout de même Paul ! Les appareils « certifiés USB 3.2 » devraient supporter des vitesses de transfert de 20 Gbit/sec sur des câbles de un mètre de long, ou de 8 Gbit/sec sur des câbles de 5 mètres. La norme tient compte des distances ce qui est normal, plus un câble est long plus il est résistant, plus le port USB doit délivrer la puissance ad-hoc. J'ai trouvé ce fil aussi: https://www.webastro.net/forums/topic/168574-longueur-max-cable-usb3/
  2. Longueur cable usb 3 et ASI 290mm

    Bonjour ! Tenez ce matin, ma ToupTek G3M-178-C Color avec 5 m de câble + 1m du câble natif m'a permis de prendre à plus de 105 img/s sur Mars avec ROI tout de même. En mode 14bits, c'est tombé à 70 ! Donc ça devrait le faire mais faut privilégier un câble actif pour compenser. Ex https://www.amazon.fr/gp/product/B08B8P1VFR/ref=ppx_yo_dt_b_asin_title_o00_s00?ie=UTF8&psc=1 mais c'est un exemple.
  3. lune saturne et mars au 130

    Bravo Nico, Ici point de C14 ni de C11, juste de l'envie et un encouragement de ma part ! Nb: Argh, la SPC900, que de souvenirs...
  4. Présentation

    Dobson vs le reste, ce sont 2 écoles ! Si tu cherches le diamètre , la claque visuelle et la charette pour le transport --> Dobson Si tu privilégies le suivi et photo longue pose sur du léger --> Lulu ou SC... ET pour la Lulu de 200, comme dit Maicé, prévois un matelas au sol pour les observations au zénith ! Guy
  5. Présentation

    Hi Camore ! Tu as commencé par Jupiter et Halley, ce fut Saturne et Kohoutek pour moi. Et avec aussi une longue Vue de 30 mm sur rotule que je positionnais sur une porte de placard posé en travers de mon balcon. La bohème ! Malgré cet inconfort, le virus m'a pris ! Faut dire que je n'étais pas masqué. Tu as raison de ne pas dire jamais. Le visuel a ses limites et la frustration frappera à ta porte quand tu sais qu'une moindre camera planétaire te fera accéder à la couleur des objets du ciel profond. Je te souhaite de bonnes ballades au firmament, une fois que tu auras bien défini ton projet et le matériel qui le composera. Guy
  6. Aux possesseurs de CEM60 EC

    Bon sinon pour boucler ce post, Astroshop a échangé cette monture sans frais de port pour ma pomme. Même si la variation sonore est toujours présente en suivi, je vais m'y faire . La monture ne présente plus d'anomalie et la gestion de l'EP en temps réel est tout simplement extraordinaire. Le relevé via PHd2 montre une 'courbe' plate sans périodicité avec des rattrapages en dessous de l'arc seconde. J'ai donc bien fait de persister dans cette référence. Enfin si l'on veut faire un parallèle entre FLO et AS, j'ai constaté que ce dernier alignait ses prix dans l'heure, avait un correspondant Bilingue, une boutique en France, des délais courts et un respect du client. Dans ce cas, pourquoi aller voir ailleurs ? Guy
  7. Alignement et couleurs

    Autre chose Oliv pour l'avoir constaté. Comment récupères tu tes photos sans Siril ? SI c'est en fichiers SER, Siril refusera le dématriçage. Dans ce cas, il te suffit d'ouvrir le fichier via le menu Fichier/Ouvrir. Là la couleur revient ! Guy
  8. Tout à fait Bruno! Geo78 pense d'abord à la monture. ET puis si tu peux y mettre qu'une petite lulu c'est pas grave car tu verras qu'avec une monture qui tient la route, la voie t'es ouverte pour t'essayer à l'astrophoto. Je suis en train de couler mon pied pour avoir un fixe. J'ai pu auparavant avec le trépied et un alignement via Phd2 ett sa fonction driftAlign apprécier le suivi. Et bien avec une map approximative, et une focale de 2000, je tiens plus d'une minute avant d'entrevoir un filé. En insérant un réducteur et une caméra plus conséquente qu'une ccd planétaire, je veux envisager des choses passionnantes sans partir dans l'autoguidage et ses multiples accessoires. Ainsi recentré sur l'essentiel, ta passion n'en sera que plus stimulée.
  9. Bonsoir, Si je peux me permettre une analogie du moins sur la possession d'un 115-900, je glisserais cette remarque. Quand j'ai pu me le permettre, j'ai voulu gros. Plus gros. Un 115, c'est d'un début. D'abord un NW200/1000 sur une EQ5 puis un SC305 Meade. De cela j'en suis revenu et ai investi dans une config plus modeste mais il me semble de qualité. Car ce qui m'a énormément déçu est le gigotement des objets dans le champ et le suivi très médiocre dès lors que la focale augmentait. Aujourd'hui j'ai privilégié la monture et la qualité du tube au détriment du diamètre. Car il me semble que le savoir faire prime et que ce dernier s'acquière plus facilement sur un matériel semi-nomade. Ainsi mon C8Edge sur une CEM60EC me permettent de faire des bonds qualitatifs impensables auparavant. Mais c'est juste objectif ! Guy
  10. Jean Dragesco nous a quitté

    Merci encore à Patrick qui résume ainsi le ressenti de ceux qui dans les 80' ont vécu leur passion dans l'ombre de ces géants. Ils me rappellent les publications d'alors en N&B papier glacé que ce soit L'AFA ou C&E. A défaut de les côtoyer, leurs écrits et conseils nous suivaient régulièrement au gré des publications papiers périodiques. Loin des facilités d'aujourd'hui, leurs exploits sont à l'aune de l'abnégation nécessaire pour satisfaire aux difficultés d'alors quand l'électronique naissante ne les assistait pas encore dans le suivi et l'acquisition d'images. Le temps a passé, la nostalgie amplifie nos émotions mais... grand respect à ces pionniers! Guy
  11. Observatoire et biodiversité

    Attention à la Mirabelle ! Si à un moment t'as pus ta tête et qu'elle n'est pas que dans les étoiles, tu auras beau dire, y'a pas seulement que de la mirabelle, y'a aut'chose. Ça serait pas des fois aussi de la betterave ? (sic)
  12. Observatoire et biodiversité

    Bon et sinon dans les recettes de grand-mères, il reste les marrons et le vinaigre . Car j'ai compris que la lavande, c'est cuit! https://www.grands-meres.net/contre-les-araignees/ Mais je crois que c'est sans fin. A voir les populations indigènes aux 4 coins du monde (d'ailleurs où sont les coins sur une sphère ?), je rajouterai les cloportes et les escargots. Comme dit plus haut, je vais finalement investir dans le doublet Pelle/Balayette que je vais commissionner dans le local.
  13. Alignement et couleurs

    Je ne sais pass si ça peut aider, j'ai lu dans un des tutos SIril que le dématricage doit être validé au moment d e l'alignement et non pas de l'importation .
  14. Observatoire et biodiversité

    Je suis ébaudi par les vies multiples d'Alain. Cette prose féconde m'a plongé dans une lecture prenante qui m'a emmené jusqu'à parcourir l'histoire des Iles Rodrigues. Daniel, Pholcus phalangioides et ses congénères n'ont plus de secret pour moi et j'envisage dorénavant de demander la permission d'entrer à ces dames, chaque fois que je viendrais faire une observation.
  15. Observatoire et biodiversité

    Du coup, les présentations sont faites avec Mme saltique arlequin. Je lui ai donné un cahier des charges pour faire propre. Je retiens ainsi que moins un jardin est pollué, plus il attire les araignées, friandes de biodiversité. Quant à l 'intérieur, ces petites bêtes sauront les nettoyer des mouches, moustiques ou autres cafards et blattes. Une bonne affaire ! Et puis je retiens aussi que les araignées de maison que l'on trouve dans notre pays fuient les endroits trop confinés, trop chauds ou trop humides. Si elles s'installent chez nous, c'est donc signe que nos maisons sont des lieux de vie plutôt sain.